Jean Jouzel une fois encore traqué par le Nobel

par Benoît Rittaud (alias Ben).

 

Il va vraiment falloir faire quelque chose pour libérer ce pauvre Jean Jouzel du vilain prix Nobel qui lui court après (comme j’en avais déjà parlé ici). Une fois encore, en effet, le malheureux s’est fait rattraper à son insu dans le Journalderéférence. Notre carbocentriste en chef a fait ce qu’il a pu pour esquiver l’assaut, sans hélas y parvenir.

Le contexte est celui d’un appel de huit grands pontes de la recherche française pour éviter une coupe dans le budget de la recherche. Votre serviteur n’est pas contre a priori (si on ne peut plus défendre ses intérêts corporatistes, où allons-nous ?), mais ce qui est intéressant est la manière dont Jean Jouzel, l’un desdits grands pontes, est présenté dans l’appel :

ListeHuitNobel

Comme on le voit, le Nobel manque ici de peu de rattraper Jean Jouzel. Ce dernier a esquivé comme il a pu, mais il s’est hélas laissé prendre à revers dans la présentation de l’appel :

IntroAppelNobel.png

Pas de doute, donc, Jean Jouzel fait partie des « sept Prix Nobel ». D’ailleurs, le hashtag accompagnant l’appel en fait foi : #AppelDesNobels.

On aurait bien aimé être une petite souris pour entendre les discussions entre les signataires, sur le mode : comment permettre à Jean Jouzel de faire partie de l’appel des Nobel sans qu’il soit Nobel, donc sans dire qu’il a le prix Nobel, tout en laissant quand même entendre qu’il l’a vu que le GIEC quand même, hein. Jean Jouzel a donc échoué une fois encore à esquiver le prix Nobel, mais il a une excuse : cette fois, ils se sont mis à sept contre lui.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

28 Comments     Poster votre commentaire »

1.  Ben | 23/05/2016 @ 15:12 Répondre à ce commentaire

Hé oui…

2.  testut | 23/05/2016 @ 15:31 Répondre à ce commentaire

Ben (#1),
Faut bien les trouver , les 250 millions d’euros pour rembourser à EDF la fermeture de Fessenheim

3.  Manivelle | 23/05/2016 @ 16:26 Répondre à ce commentaire

Il est très amusant de voir le brave Jouzel, seul prix Nobel d’opérette à figurer dans la liste, protester comme un grand avec les vrais Nobel contre la coupe budgétaire.
Pourtant il n’y a plus urgence de recherche en climatologie, le catastrophique réchauffement climatique d’origine anthropique étant maintenant bien « établi ».
Et puisque cette « catastrophe climatique » est probablement LA « cause » de la plupart de nos problèmes présents et à venir, les dépenses intempestives pour y « remédier » et auxquelles notre sinistre des finances doit et va devoir faire face vont logiquement exploser.
Jouzel scie la branche sur laquelle il est assis et joue à la vierge effarouchée lorsqu’elle finit par casser.

4.  Bob | 23/05/2016 @ 16:39 Répondre à ce commentaire

Ben (#1),
C’est pas pour minimiser mais durant les quarante dernières années, il n’est arrivé que très exceptionnellement que les crédits recherches votés dans la loi de finance, soient maintenus jusqu’au bout. Il y a pratiquement toujours eu des coupes sombres jusques et y compris une annulation des concours de recrutement, ce qui est autrement plus grave. C’est pour cette raison que les crédits recherche sont attribués par tranches successives qui peuvent donc être annulées si le besoin se fait sentir. Comme cela a pratiquement toujours été le cas.
Tout le monde de la recherche sait que ses crédits sont la variable d’ajustement systématique des gouvernements en mal de finances.
Et ça, nos Nobels chenus et chevronnés, eux, le savent parfaitement. Ils l’ont vécu et ils ont manifesté autrefois.

Bref, rien de nouveau sous le soleil. Sauf la présentation tonitruante typique du Monde-post-moderne.
L’introduction particulièrement alambiquée de Jouzel dans cette liste qui tient ici le rôle du coupeur de citron ou de ramasseur de balles, est parfaitement ridicule.
Je parierais que c’est Foucart ou le Monde qui a insisté.
Les autres de le liste, ça m’étonnerait beaucoup.

5.  Nicias | 23/05/2016 @ 18:01 Répondre à ce commentaire

Le nain Jouzel assis sur les épaules de Lorius du GIEC pour être à la même hauteur que des prix Nobel en science sur la photo.

Bon Jouzel est quand même un grand scientifique et encore plus surement un grand pourvoyeur d’argent pour la climatologie, mais c’est vrai que tout ceci est un peu pathétique.

6.  lemiere jacques | 23/05/2016 @ 18:52 Répondre à ce commentaire

sauf que je ne vois pas pourquoi ces grands cerveaux ne se rendent pas compte que la coupe dans les budgets est un effet du rca… évidemment…

7.  Hug | 23/05/2016 @ 20:12 Répondre à ce commentaire

Le suicide scientifique et industriel, c’est plutôt cette folie collective du rca et du développement durable, avec des scientifiques orientés sur une fausse piste et des grandes entreprises du secteur de l’énergie mis en difficulté financière à cause du développement des moulins à vent et des panneaux solaires.

8.  Hug | 23/05/2016 @ 20:16 Répondre à ce commentaire

Pour France 2 (entendu à l’instant au JT), ils sont même 8 Nobels. Villani aussi est rattrapé par le Nobel…

9.  testut | 23/05/2016 @ 20:26 Répondre à ce commentaire

Hug (#7),

cette folie collective

Non elle n’est pas collective , je ne la soutiens pas 🙂 Encore un coup de la CGT dans le nucléaire et EDF et la France prendra peut-être conscience ; faut leur remuer les fesses à tous ces obnubilés de la télé ( obnullités serait mieux )

10.  Christial | 23/05/2016 @ 21:39 Répondre à ce commentaire

Niveau facile : parmi les huit, trouvez l’imposteur.

11.  nivon | 23/05/2016 @ 22:07 Répondre à ce commentaire

Les coupes budgétaires dans la recherche scientifique ne concernent pas les climato-sceptiques,
puisque ceux-ci ne sont pas subventionnés, de toute façon, vu leur position  » politiquement incorrect  » !
Mais si les réchauffistes, à leur tour, subissent des coupes budgétaires, ça rétablira l’équilibre !
On se console comme on peut.
Climatiquement vôtre. JEAN

12.  Jojobargeot | 24/05/2016 @ 9:48 Répondre à ce commentaire

Quand les 7 se rendront compte que l’inutile pseudo nobel pompe une bonne partie de leurs crédits de recherches à des fins plus partisanes que scientifiques, ce pour la mise en oeuvre d’ordinateurs plus puissants pour obtenir des résultats plus précisément faux de modèles biaisés issus d’une hypothèse bancale, que la science dure paye déjà le tribut au RCA qui accapare inutilement des ressources de plus en plus rares, peut-être se raviseront-ils de la présence à leurs côtés d’un de leur plus dangereux ennemi de la vraie science. Quand on mélange les serviettes et les torchons sales, c’est tout le paquet qui devient du linge sale.
A méditer sérieusement par les vrais Nobels qui sont en train de se faire « polluer » l’esprit par un activiste écologiste avéré, certifié à 97%.
Pour paraphraser David Cameron: Il est temps d’en finir avec cette merde verte.

13.  Manivelle | 24/05/2016 @ 10:21 Répondre à ce commentaire

Bah, les vrais Nobel sont bien obligés de tolérer stoïquement l’intrus sinon ils vont être accusés de climatoscepticisme primaire et voir fondre sur eux les ayatollahs verts comme la vérole sur le bas-clergé breton.

14.  Manivelle | 24/05/2016 @ 10:27 Répondre à ce commentaire

Hug (#8)

Villani aussi est rattrapé par le Nobel…

Oui, mais absolument rien d’abusif là, une médaille Fields, c’est bien l’équivalent d’un Nobel, qui n’existe pas en Mathématiques.

15.  Hug | 24/05/2016 @ 10:47 Répondre à ce commentaire

Manivelle (#14),
Ok mais dans ce cas JJ peut aussi faire valoir que son prix vetlesen est l’équivalent d’un prix Nobel qui n’existe pas non plus en sciences de la terre.

16.  Bob | 24/05/2016 @ 11:06 Répondre à ce commentaire

Hug (#15),
Hum, c’est plutôt le Craaford d’Allègre que l’on prétend l’équivalent du Nobel en sciTerre.

17.  Murps | 24/05/2016 @ 11:23 Répondre à ce commentaire

Bob (#16), et moi, j’ai eu le prix du plus beau bébé, ça fait l’équivalent d’un Nobel ?

18.  Astre Noir | 24/05/2016 @ 14:48 Répondre à ce commentaire

Murps (#17),

Et moi j’ai obtenu le premier prix dans un concours de circonstances

19.  Manivelle | 24/05/2016 @ 15:15 Répondre à ce commentaire

Hug (#15)

Ok, autant pour moi.

Mais alors il aurait été scientifiquement bien plus sérieux, à l’instar de Villani, de mettre en avant son Vetlesen dans la liste en lieu et place de ses exploits politiques aux GIEC.

20.  yvesdemars | 24/05/2016 @ 15:32 Répondre à ce commentaire

et je rappelle que l’Union Européenne étant aussi Nobel de la Paix tous ses citoyens ont les mêmes droits de revendication que ce pauvre Jouzel

21.  Ben | 24/05/2016 @ 15:42 Répondre à ce commentaire

Les plus génant c’est surtout qu’il soit prix nobel de la paix (comme barack obama par exemple) et pas prix nobel de physique…….

[SVP, merci de changer de pseudo pour ne pas confondre avec le mien. Merci. Benoît Rittaud (alias Ben…)

22.  chacalou | 24/05/2016 @ 16:33 Répondre à ce commentaire
23.  Hug | 24/05/2016 @ 17:30 Répondre à ce commentaire

Manivelle (#19),
Bien d’accord
Ben (#21),
Puisqu’on vous dit qu’il n’est pas prix Nobel !…

24.  Christial | 24/05/2016 @ 18:36 Répondre à ce commentaire

Je le vis personnellement comme une injustice à mon égard.
Fait peu connu et superbement ignorée des médias et de ma boulangère, j’étais (et suis encore) européen au moment, en 2012, où l’Union Européenne reçoit le prix Nobel de la paix.

25.  miniTAX | 24/05/2016 @ 22:35 Répondre à ce commentaire

Quand on sait que le Nobel de la paix a été donné à des crapules comme Yasser Arafat ou Kissinger, ou à Obama dont la présidence a mis le Moyen-Orient à feu et à sang (retrait précipité de l’Irak qui a favorisé la montée de l’Etat islamique, lâchage de Moubarak pour soutenir les Frères musulmans, bombardement de la Libye, aliénation d’Israël pourtant un allié sûr et de longue date…), on aurait pu penser que les merdias aurait évité de « traquer » leur catastrophiste en chef chéri Jouzel avec ce prix encombrant et que Jouzel lui-même l’aurait fui en prenant ses jambes à son cou, bah non, même pas.

Comme si c’était encore nécessaire, cette pathétique affaire de prix Nobel bidon illustre la crétinerie absolue de nos merdias et le cynisme sans borne de Jouzel.

26.  Nicias | 25/05/2016 @ 13:30 Répondre à ce commentaire

D’après France culture ce matin, une partie des réductions de crédits va affecter le CEA de Jouzel.

27.  Pastilleverte | 26/05/2016 @ 22:06 Répondre à ce commentaire

Mais fichez lui donc la Paix…
(Signé NOBEL)
==> Je sors

28.  bruno | 31/05/2016 @ 12:09 Répondre à ce commentaire

Ben (#21), bien sur je le change , pardon pour l’erreur