Une nouvelle menace

Un petit groupe de chercheurs a abordé ce qu’ils suggèrent être une nouvelle menace pour la lutte contre le changement climatique, le néo-scepticisme, où les gens croient que le changement climatique est réel, mais ne croient pas qu’il y ait quelque chose qui puisse être fait à ce sujet, en signant une lettre s’adressant aux adhérents du Policy Forum dans la revue Science. Les essayistes, Paul Stern du National Research Council, John Perkins du The Evergreen State College, Richard Sparks de l’université de l’Illinois et Robert Knox de l’université de Californie décrivent les idées derrière le néo-scepticisme, expliquent pourquoi ils pensent qu’il est dangereux et offrent quelques idées sur la façon de traiter des questions ou des préoccupations liées.

Source.

Cher Paul Stern,

C’est avec plaisir que j’apprends que vous avez pris conscience que tout le monde ne pensait pas comme vous. Tristement pour vous la « menace » n’est en rien nouvelle. Au bout de 21 COP ratées ou l’immense majorité de l’humanité renouvelle année après année son engagement solennel de ne rien faire, il était en effet temps de prendre en compte la « nouvelle menace ».

Vous l’avez bien compris, de « dangereux » non-activistes prolifèrent au sein même de la société occidentale. C’est pourtant un épiphénomène. Ne vous divertissez pas à nous combattre ! Il vous faut frapper fort les concentrations de troupes du néo-scepticisme.  La cible idéale est l’Inde. Le pays recèle à lui seul pas moins de 1,2 milliard de néo-sceptiques.

Avant de prendre votre bâton de pèlerin, prenez bien soin de lire les conseils de votre ambassade. Celle de France préconise ainsi de ne pas boire l’eau du robinet qui n’est pas potable. Le chapitre concernant les moustiques devrait particulièrement vous être utile. Non seulement pour survivre, bien sur, mais aussi pour remanier votre discours :

Ils suggèrent que la communauté scientifique doit commencer à travailler dans des situations d’incertitude rencontrés précédemment, par exemple lorsque des produits chimiques comme le DDT ont été interdits.

La stratégie risque de faire un flop. Le DDT n’est pas interdit en Inde. Ils en sont même le premier producteur et consommateur mondial. Le moustique est dans ces contrées un gros vecteur de néo-scepticisme via la dengue ou la malaria.

L’idée de comparer la lutte contre le changement climatique à « l’achat d’une assurance vie » ne vous sera pas non plus d’une grande utilité. Il est probable que 5 ou 6 milliards de néo-sceptiques dans le monde ne savent même pas ce que c’est.

Sincèrement votre,

Nicias

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

43 Comments     Poster votre commentaire »

1.  Nicias | 22/08/2016 @ 14:21 Répondre à ce commentaire

Parallèlement à la résolution du problème de communication au près des masses, ils pensent convaincre les dirigeants avec de meilleurs modèles. Bon courage à eux…

2.  the fritz le testut | 22/08/2016 @ 15:40 Répondre à ce commentaire

Nicias (#1),
Il y a mieux dans la revue que tu recommandes dans ta source , c’est cela

Pacific sea level predicts global temperature changes

On savait que la température faisait monter le niveau de la mer suite à la dilatation de l’eau de mer et la fonte des glaciers ; voilà que celui-ci monte , précède où permets de prédire les futures variations de températures du globe ; je n’ai pas lu l’article , le titre me suffit

3.  Emilie | 22/08/2016 @ 16:08 Répondre à ce commentaire

Une information importante ! Merci !

Pour rester dans le sujet, un petit sondage sur le thème du changement climatique. Une amie réalise un article sur ce sujet ! Je fais passer. Merci à ceux qui prendront 3 minutes 🙂

https://www.sondageonline.fr/s/67616dc

4.  tsih | 22/08/2016 @ 16:40 Répondre à ce commentaire

the fritz le testut (#2),

Oui c’est encore des simulations numériques qui ne valent pas tripette et ne servent strictement à rien sinon à claquer l’argent du contribuable. Le phénomène physique qui est derrière, à savoir que le pacifique engloutit (rejette) de la chaleur quand l’alizé est fort (faible) et donc le niveau haut ( bas) à l’ouest est connu depuis longtemps sans simulations. C’est l’essence même du Nino/Nina.

5.  the fritz le testut | 22/08/2016 @ 16:58 Répondre à ce commentaire

Emilie (#3),
Intéressant , mais perte de temps ; peut-être que s’il pleut demain je répondrais ; les oreilles vont lui sonner , à votre amie

6.  the fritz le testut | 22/08/2016 @ 17:35 Répondre à ce commentaire

tsih (#4),
Ah, merci pour le commentaire ; je ne savais pas que ENSO avait un impact sur les  » global températures changes » 🙂

7.  CK66 | 22/08/2016 @ 17:49 Répondre à ce commentaire

Emilie (#3),
Les phénomènes sismiques font donc partie du changement climatique !!!
Pour ce qui concerne le sondage , il postule sur la réalité de ce qu’il sonde , je ne peux pas y répondre sans me sentir obligé d’acquiescer au postulat , ce qui n’est pas le cas . De deux choses l’une , soit il est orienté , soit il est maladroitement présenté .

8.  Hug | 22/08/2016 @ 18:13 Répondre à ce commentaire

CK66 (#7),
Bien d’accord, y répondre c’est admettre implicitement le rca. Donc je ne réponds pas.

9.  Cdt Michel e.r. | 22/08/2016 @ 18:51 Répondre à ce commentaire

the fritz le testut (#5),
Les oreilles de l’amie sonnent déjà si elle a lu mes réponses. J’ai mis des gants … de boxe pour dire ce que je pense de l’arnaque du RCA.

10.  nivon | 22/08/2016 @ 19:54 Répondre à ce commentaire

Emilie (#3),

à propos du sondage.

Désolé, impossible de répondre ! Il faudrait pour celà que je sois un Réchauffiste convaincu. Je ne vais pas me convertir seulement pour un sondage. A moins de répondre n’importe quoi, ce qui n’est pas la façon de procéder d’un climato…..Réaliste !
Climatiquement vôtre. JEAN

11.  Curieux | 22/08/2016 @ 21:07 Répondre à ce commentaire

Emilie (#3),
Les réchauffistes usent de noms féminins pour faire le trottoir même chez les climato- réalistes ?
Vous n’avez ni respect de la science, ni des femmes.

12.  Gilles des Landes | 22/08/2016 @ 23:06 Répondre à ce commentaire

Emilie (#3), c’est fait, mais dommage qu’il n’y ait aucune question sur la connaissance des phénomènes météo, ni de question sur la critique de la pensée unique climatique…

13.  boken | 23/08/2016 @ 13:31 Répondre à ce commentaire

Merci à Nicias d’avoir réponduavec pertinence et ironiquement à ce Paul Stern.
Le danger ce sont les élucubrations des zélotes du RCA .

14.  Araucan | 23/08/2016 @ 22:56 Répondre à ce commentaire

Nicias (#1),
Auriez-vous des noms de ces néo-sceptiques, visés par Stern, les anciens je pense connaître …
Ce papier de Stern &Gall ne serait-il pas lié à la campagne présidentielle US ?

15.  Ecophob | 24/08/2016 @ 13:36 Répondre à ce commentaire

nivon (#10), Curieux (#11), je pense au contraire qu’il faut répondre, car sinon, le résultat sera que 99 % des français croient au RCA et aux mesures pour sauver la planète!

16.  ISARD | 24/08/2016 @ 21:00 Répondre à ce commentaire

J’ai regardé le sondage.
Il n’est pas général et il est orienté.
C’est comme la personnalité préférée des français, il y a une liste fermée. Le cas « aucune des réponses proposées ne me satisfait » n’est pas prévu.
C’est du bidon. Lamentable.

17.  Curieux | 24/08/2016 @ 21:22 Répondre à ce commentaire

ISARD (#16),
Exact, d’où ma réponse. Quoique vous puissiez dire, vous serez compté comme réchauffistes croyant. Seule la note du curé en sera modifié !

18.  Murps | 24/08/2016 @ 21:59 Répondre à ce commentaire

ISARD (#16), ça me rappelle un sondage par téléphone du genre « Pensez-vous être pas du tout/assez/bien/très bien informé des graves dangers de la dangereuse pollution intérieure de vos appartements ? »…

19.  Cdt Michel e.r. | 24/08/2016 @ 23:53 Répondre à ce commentaire

ISARD (#16),

Le cas « aucune des réponses proposées ne me satisfait » n’est pas prévu.

Il y a souvent la case à cocher « Autre ». C’est celles-là que j’ai cochée et où je me suis lâché.

20.  CK66 | 25/08/2016 @ 5:05 Répondre à ce commentaire

L’introduction du sondage et sa définition du changement climatique se suffisent a elles-mêmes , puisque que d’après l’auteur les changements ne sont qu’anthropiques et au diable la variabilité naturelle … ce genre de blablatages ferait les choux gras de John Cook et/ou de naomie . Oreskes , champions des stats et des consensus de foire ( pour éviter de dire foireux ) .

21.  Gilles des Landes | 25/08/2016 @ 7:29 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#19), +1

22.  amike | 25/08/2016 @ 8:30 Répondre à ce commentaire

CK66 (#20),
Il y a l’introduction, mais le sondage porte principalement sur les solutions. J’ai donc répondu dans ce contexte en m’opposant à l’interventionnisme débridé qui se dégage des choix proposés (normes, contrôles, subventions et grands travaux…), avec leurs corollaires : coût, fuite des classes moyennes des centres villes, efficacité des plans sur des modèles climatiques (!), connivence avec des entreprises « vertes »…

23.  Christial | 25/08/2016 @ 9:20 Répondre à ce commentaire

Paul Stern et autres grands prêtres de la religion réchauffiste rappellent à leurs ouailles égarées le droit chemin.
Oui la rédemption est possible, à condition de faire et de penser comme on vous dit.

24.  Christial | 25/08/2016 @ 9:23 Répondre à ce commentaire

Emilie (#3),
Sondage à quelle fin ?

25.  CK66 | 25/08/2016 @ 12:16 Répondre à ce commentaire

mais le sondage porte principalement sur les solutions

et c’est donc reconnaitre qu’il y a problème et que l’homme en est responsable , dixit l’introduction !!

26.  pierreb1 | 1/09/2016 @ 19:35 Répondre à ce commentaire

Très jolie lettre, Nicias, dont je ne prends connaissance qu’auj’hui.

On pourrait rajouter qu’en Inde il y a plus de morts par morsures de serpents que par catastrophes naturelles (sans parler des anthropiques 🙂 à cause de… l’absence de réfrigérateurs pour conserver les sérums et vaccins. L’électricité intermittente GIECquienne sera-t-elle la solution ? On comprend que l’Inde ne ratifie pas l’Accord de Paris.

27.  tsih | 2/09/2016 @ 10:13 Répondre à ce commentaire

pierreb1 (#26),

Et que dire de tout le continent africain où il n’y a pas que les morsures de serpent qui tuent tous les jours…

Cette idée « d’ assurance-vie » est vraiment une idée de bobos écologistes en fait nantis et gâtés par le confort de la civilisation et qui ne se rendent même pas compte de ce que cela signifie de ne pas disposer d’électricité et d’eau courante.

28.  pastilleverte | 2/09/2016 @ 19:01 Répondre à ce commentaire

tsih (#27),
On ne dit pas « bobos écologistes nantis et gâtés », mais « citoyensdumonde responsables »

29.  tsih | 2/09/2016 @ 21:00 Répondre à ce commentaire

pastilleverte (#28),

D’accord, d’autant plus « responsables » que nos « citoyensdumonde responsables » proposent justement pour « lutter contre le changement climatique » d’améliorer la situation de l’Afrique en faisant payer les pauvres des pays riches pour améliorer le sort des riches des pays pauvres .

30.  CK66 | 4/09/2016 @ 9:43 Répondre à ce commentaire

tsih (#29),
Excellente définition pour le coup !!

31.  Claude C | 4/09/2016 @ 14:39 Répondre à ce commentaire

tsih (#29),
Là, je dis bravo, je garde ça en réserve…mdr

32.  nivon | 5/09/2016 @ 21:29 Répondre à ce commentaire

tsih(#29)
Excellent ! Je pense que cette maxime passera à la postérité !
Climatiquement vôtre JEAN

33.  Emilie | 5/10/2016 @ 16:29 Répondre à ce commentaire

#curieux
« Les réchauffistes usent de noms féminins pour faire le trottoir même chez les climato- réalistes ? Vous n’avez ni respect de la science, ni des femmes. »

Parce que les femmes ne peuvent faire de la science dans faire le trottoir ? Quelle tristesse.

Ce questionnaire est effectivement orienté car traite des changements climatiques comme causés par les Hommes. Mon amie voulait prendre en compte « tous les avis » d’où les questions notées où vous pouviez cocher « autre » pour vous exprimer… Certains l’ont compris, d’autres se braquent pour pas grand chose…………………….. Et le fait d’être orienté et engagé n’est pas « bidon ». Chacun l’est de façon différente, c’est tout. Respectez le travail des autres comme elle a respecté votre avis.

34.  CK66 | 5/10/2016 @ 17:27 Répondre à ce commentaire

changements climatiques comme causés par les Hommes

Et donc , les phénomènes sismiques sont d’origine humaine ?

35.  Herté07 | 5/10/2016 @ 19:24 Répondre à ce commentaire

CK66 (#34),
Oui pour certain, par exemple la fracturation hydraulique

36.  the fritz le testut | 5/10/2016 @ 19:32 Répondre à ce commentaire

Herté07 (#35), CK66 (#34),

Et donc , les phénomènes sismiques sont d’origine humaine ?

Oui de même que les tsunamis qu’entraînent ces fracturations hydrauliques

37.  Christial | 6/10/2016 @ 1:13 Répondre à ce commentaire

Herté07 (#35),
Et les bombes atomiques.
C’est d’ailleurs la vraie raison pour laquelle il faut empêcher leur dissémination.
😉

38.  ck66 | 6/10/2016 @ 4:35 Répondre à ce commentaire

Herté07 (#35),
Comparons ce qui l’est . Je fais évidement référence aux événements géologiques notables et non a a une onde d’origine mécanique ponctuelle , très localisée et somme toute  » marginale  » et quant a imaginer un séisme conséquent en réponse a la fracturation hydraulique cela reste de la spéculation même si , effectivement , la fracturation est responsable de  » mini séismes  » . Avis profane que je laisse volontiers démonté par les géologues bien plus au fait de la chose .

39.  lemiere jacques | 6/10/2016 @ 7:38 Répondre à ce commentaire

amike (#22), ah les solutions..
ce matin à la radio, on nous explique que la mairie de paris a baissé la temperatures des piscines de 27 à 26 °C ce qui represente une diminution de la consommation d’énergie de je ne sais plus combien et ..une économie de 300 000 euros…

ce que les solutionneurs ne semblent pas vouiloir voir c’est le devenir de ces 300 000 euros…baisses d’impots ou nouvelles dépenses ils risquent finalement d’etre dépensés ailleurs et entrainer une consommation d’énergie équivalente…

La majeure partie des solutions revient à déplacer des dépenses et se refuser à le voir, ça va de soi.
Notez que si ils s’agissait d’une piscine privée , la temperature de l’eau ne serait certainement pas fixée pour minimiser la consommation d’énergie… mais pour maximaliser le profit…donc la fréquentation payante – dépenses de fonctionnement..
Il serait amusant que la fréquentation de la piscine publique diminue du fait de la baisse de température, les 300 000 euros éconimisés pourraient étre utilisés pour faire la promotion de l’éco baignage dans l’eau froide…

Mais on peut se demander si le satage de la planète est si important ne pas fermer la piscine..tout court.

En ce moment c’est la déferrlante d’information de ce genre…

40.  lemiere jacques | 6/10/2016 @ 7:53 Répondre à ce commentaire

Christial (#37),
j’ai du aller voir la défintion de seisme…chez wki ( ou je sais) la defintion implique un mouvement entre desplaques mais plus loin on évoque les seismes polaires qui n’en impliquent pas…cohérence…
si il suffit juste de faire vibre le sol un marteau piqueur ou le déplacement d’un sauropode font l’affaire.

41.  Christial | 6/10/2016 @ 8:09 Répondre à ce commentaire

lemiere jacques (#40),
Avec un bon sismographe, tout choc devient séisme.
😉

42.  scaletrans | 6/10/2016 @ 11:59 Répondre à ce commentaire

lemiere jacques (#40), Christial (#41),

Du point de vue de l’impulsion, les essais nucléaires souterrains sont d’un autre autre ordre de grandeur que les mini impulsions dues à la fracturation hydraulique. Et pourtant, aucun n’a donné lieu à un séisme vraiment notable.

43.  lemiere jacques | 8/10/2016 @ 20:22 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#42), oui mais ça c’etait avant le réchauffement climatique.