Lettre au journal Le Monde

Madame, monsieur,

Sylvestre Huet, journaliste dans votre établissement, s’est permis sur son blog, hébergé par Le Monde, de divulguer mon identité alors que j’écrivais sous un pseudonyme. Il a su qui j’étais par l’adresse électronique que j’ai du renseigner en postant un commentaire sur son blog.

Comme il était annoncé que mon adresse électronique ne serait pas publié, j’ai cru naïvement que c’était une donnée confidentielle. Ce n’est pas bien grave pour moi, j’avais plus ou moins fait une croix sur mon anonymat lors de la création de l’Association des Climato-Réalistes.

Ce n’est cependant pas la première fois que Sylvestre Huet dévoile l’identité de quelqu’un. Qu’en aurait pensé Sirius, vous vous souvenez de lui ? C’était Hubert Beuve-Méry. Écrire sous un pseudonyme est courant dans vos colonnes. Les raisons en sont multiples. Souvent c’est pour protéger sa carrière professionnelle. Philippe Verdier, qui a imprudemment écrit sous son nom un livre prétendument climato-sceptique, a été licencié par France 2.

Je vous demande donc de faire cesser sur votre site les agissements du corbeau Huet avant que par exemple un haut fonctionnaire ne le paye chèrement.

Cordialement,

M. X

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

202 Comments     Poster votre commentaire »

201.  Dioex | 29/10/2017 @ 18:59 Répondre à ce commentaire

lemiere jacques (#200),

J’ai pris des risques avec uranus le 19 octobre, sachant bien que c’est surtout Saturne le principal quake maker.Pour la période du solstice d’hiver c’est autre chose, le risque augmente clairement.

L’évolution actuelle du cycle solaire avec une diminution claire et significative du magnétisme solaire induit une diminution du tempo sismique moyen.Ca signifie que plus d’énergie s’accumule dans les failles et que potentiellement les facteurs déclencheurs externes à la Terre ont plus de chance de déclencher quelque chose.

L’ére qui nous attend c’est un augmentation des sésimes majeurs et des éruptions volcaniques majeures.Comme à chaque grand minima solaire.C’est intéressant de prévoir des périodes à risque dans ces conditions.

En plus de prévoir l’évolution des températures.Tout est connecté et suis des cycles prévisibles.Par exemple la forte sismicité (mag>7), suit la meme évolution que la PDO.

https://link.springer.com/article/10.1007/s11069-014-1571-z

Le climat suit avant tout les harmoniques solaires et lunaires et les cycle solaires principalement les harmoniques de Jupiter et de Saturne, les 2 titans qui influencent le plus le barycentre du système solaire.

https://link.springer.com/article/10.1007/s11069-014-1571-z

C’est tout à fait normal et naturel de trouver les cycles kroniens et joviens dans les phénomène climatiques térrestres.Ce n’est clairement pas etre un illuminé que d’affirmer cela.

Le problème avec Saturne si on veut faire une analogie à la musique c’est que sa note de musique est la meme que la Terre,tout comme on peut faire vibrer la corde d’une guitare avec une autre guitare par résonance.Le pic de fréquence de la Terre est bien plus proche de celui de Saturne et d’Uranus que de Jupiter.Raisonner juste en terme de force de marée gravitationnelle est largement insuffisant pour expliquer l’effet des alignements planétaires, il ne faut pas oublier l’électromagnétisme.

Il n’y a que les russes qui sont d’accord avec moi sur l’interprétation de certains signaux pré-sismiques comme des phénomènes interplanétaires, cet auteur également.

http://www.isfep.com/EARTHQUAK.....IA%202.pdf

L’avenir n’est pas radieux car actuellement Sayurne est au plus loin du soleil, pendant les 15 ans à venir elle va se rapprocher d’1 unité astronomique,entrainant des phénomènes plus puissant lors des conjonctions mais également une baisse des températures, le rapprochement d’un corps froid résonnant ça ne peut pas réchauffer.C’est d’ailleurs assez logique qu’on soit actuellement dans le pic de chaleur.L’AMO suivra probablement cette évolution et sera au plus bas en phase négative dans 15 ans.Comme en 1970.

La baisse du champ magnétique térrestre amplifie le froid d’origine cosmique par la couverture nuageuse mais également l’effet des rayonnements d’origine externe,notamment planétaires.Quand la température mondiale commencera à baisser, ça ne s’arrêtera pas.Les océans sont d’ailleurs en train de se refroidir, le global cooling est proche.

Il y a une bonne raison que l’on ne parle pas beaucoup de tout ça, préférant les gaz à effet de serre que les cycles solaires et planétaires,c’est le petit jeu préféré des élites pour manipuler les masses.Comme tout cela n’a pas qu’un éffet sur le climat mais également sur l’esprit humain,il est habile de fomenter des guerres ou d’organiser certains évènements en suivant ces cycles.Et ce n’est notre petit monarque Jupiter qui me contredira.Saviez vous que les les grandes guerres notamment les guerres mondiales sont calés sur le cycle géomagnétique du soleil, que septembre 2001 est le pic moyen du dernier cycle solaire, tout comme la création de daech tombe au milieu de ce cycle solaire, que la COP 21 était le jour de l’alignement avec Saturne, que la prémière allocution télé de la Clinton pour la course à la présidentielle était le jour de l’alignement avec jupiter, que bien évidemment le prochain referendum pour la catalogne tombera pour le solstice kronien d’hiver…..Tout cela n’est pas pour les masses mais pour les initiés, le bras de levier des forces naturelles sur l’esprit humain est tout à fait utile et apréciable;
Que s’est il passé de significatif le 26 octobre pour l’alignement avec Jupiter cette année sur le plan géopolitique pour influencer les masses?La déclassification des archives sur le bon président JFK aimé de tous.

202.  lemiere jacques | 6/11/2017 @ 9:19 Répondre à ce commentaire

.Dioex (#201), paywall désolé.
Je ne vous dis pas que ceux qui affirment qu’il existe un lien entre sismicité et situation du système solaire sont des illuminés..pas plus que ceux qui affirment un lien avec le climat. En fait, je note juste un décalage marqué entre votre enthousiasme à défendre une théorie et les preuves quantitatives que vous avancez.

donc il va se passer des choses pas roses, mais quoi nom d’une pipe!!!

L’avenir n’est pas radieux car actuellement Sayurne est au plus loin du soleil, pendant les 15 ans à venir elle va se rapprocher d’1 unité astronomique,entrainant des phénomènes plus puissant lors des conjonctions mais également une baisse des températures, le rapprochement d’un corps froid résonnant ça ne peut pas réchauffer.C’est d’ailleurs assez logique qu’on soit actuellement dans le pic de chaleur.L’AMO suivra probablement cette évolution et sera au plus bas en phase négative dans 15 ans.Comme en 1970.
La baisse du champ magnétique térrestre amplifie le froid d’origine cosmique par la couverture nuageuse mais également l’effet des rayonnements d’origine externe,notamment planétaires.Quand la température mondiale commencera à baisser, ça ne s’arrêtera pas.Les océans sont d’ailleurs en train de se refroidir, le global cooling est proche.

certes alors admettons…sauf que si ce que vous dites comptes pour 0,1 degré ben… bon si vous avez les données des articles que vous citez merci d’en partager les grandes lignes.