Papa, c’est long une transition énergétique ?

« Tais toi et rame », à moins que ce soit « tais toi, pédale et fais tourner la dynamo ».

Une proposition de la Commission européenne visant à imposer une limite d’émission [de CO2] sous laquelle les centrales électriques peuvent être subventionnées continue de diviser les États membres, mais l’exécutif de l’UE et le Parlement européen sont unis pour soutenir le plafond de CO2.

On est quand même un peu surpris par cette nouvelle. Et l’urgence climatique ? Comment ça ? On subventionne des centrales « polluantes » en Europe ?

Tout à commencé par la libéralisation du marché européen de l’énergie. Une première transition qui aurait du s’achever en 2015. La concurrence, le marché libre, blablabla et l’interdiction des subventions évidement. Puis arrivent la transition énergétique et ses subventions. Promis, juré craché, c’est temporaire. Les énergies renouvelables seront bientôt rentables.

Si on rajoute plus de 80 GW de capacité de production d’éolien et de photo-voltaïque en Allemagne aux 125 GW qui fument déjà existants, il se crée quelque-chose que personne n’a prévu, un « léger » déséquilibre entre l’offre et la demande et les prix baissent. Il ne baissent pas n’importe quand, ils baissent lorsqu’il y a du vent ou du soleil. 1GWh de production d’éolien, c’est -1,27€ pour le prix du MWh sur le marché. A 15% de part de marché, la rentabilité du solaire est divisée par 2 par rapport à sa rentabilité pour une part de marché de 2 ou 3%.

Ce n’est qu’un petit contretemps dans la rentabilité des renouvelables. Promis, juré, craché, c’est temporaire. Les vilains moyens de production obsolètes qui fument vont fermer et le marché va se rééquilibrer nous disent des économistes et la Commission.

Le commissaire Cañete a utilisé la réunion de Tallinn et la conférence sur l’énergie qui l’ont précédée pour réitérer son soutien au plafond de 550g [concrètement les centrales au charbon sont les seules visées], insistant sur le fait que « les mécanismes de capacité ne seront pas utilisés comme une subvention déguisée des combustibles fossiles hautement polluants« .

On en arrive au fond de cette histoire. Les États-membres les plus importants se sont mis à subventionner leurs centrales thermiques pour garder les lumières allumées. La rentabilité des centrales thermiques étant impactée elle aussi par la baisse des prix. Il n’y aura pas de rééquilibrage du marché.

Promis, juré, craché, c’est temporaire. C’est ce qu’ont raconté sans rire les Allemands à la Commission à propos de leur mécanisme de capacité :

L’Allemagne ne s’attend pas à des pénuries structurelles de capacité à l’avenir mais veut se prémunir contre les imprévus durant sa transition actuelle

La Commission, qui ne pouvait souffrir d’autant de lenteur dans la transition, est tout à fait d’accord avec eux et n’a d’ailleurs autorisé leur mécanisme que jusqu’en 2020. C’est bientôt 2020 ! Oui mais, mais qu’est ce donc :

La Commission a d’abord proposé que les règles [de plafond d’émissions dans les mécanismes de capacité] entrent en vigueur pour les nouvelles usines à partir de 2019, avec une mise en œuvre complète pour toutes les installations pour 2026.

Encore un léger contretemps semble-t-il. Et puis cette date fait visiblement débat.

L’Allemagne et la Finlande ont soutenu la proposition en théorie, mais ont attaché des conditions à leur soutien, y compris une exigence selon laquelle les réserves stratégiques, les installations électriques utilisées pendant les périodes de très forte demande, mais qui restent hors ligne si non, ne soient pas incluses dans la mesure.

Alors là, il y a une petite subtilité allemande. Merkel, convaincue par la plaquette publicitaire « Market 2.0 » présentée par son ministre, croit dur comme fer que les centrales thermiques vont pouvoir se financer par la hausse des prix sur le marché lors des pointes de prix. Il est donc hors de question de mettre en place chez eux un marché de capacité comme en France ou Angleterre. Les Allemands n’ont pas de mécanisme de capacité mais des « réserves stratégiques » temporaires. La Commission, qui manque de cet humour germanique si subtil, leur a expliqué que :

La Commission a récemment examiné et temporairement approuvé d’autres mesures allemandes visant à assurer la sécurité de l’approvisionnement en électricité.[…]

Les réserves stratégiques telles que la réserve de capacité allemande sont des mécanismes de capacité.

D’où un soutient allemand « en théorie » à la fin des subventions via les mécanismes de capacité. Ils veulent bien un plafond d’émissions aux mécanismes de capacité des autres si le leur est exclu du dispositif. Si les Polonais et les Allemands ne donnent pas leur accord, la proposition de la commission risque fort d’être repoussée « temporairement ». Même si une date est trouvé et la proposition n’est pas vidée de son sens, cela veut dire que temporairement, dans X années on pourra toujours subventionner les centrales au gaz. Une autre solution à ce niveau de soviétisation du système est de fermer la direction de la concurrence et de cesser de parler de subventions.

Avec l’urgence climatique, il ne faut pas être pressé. Alors que faire lorsqu’on peine à atteindre un objectif ? C’est simple, il faut changer l’objectif et s’en fixer un plus difficile encore :

La Commission européenne prépare une mise à jour de sa feuille de route à faible émission de carbone pour l’année 2050, en reconnaissant que l’objectif actuel du bloc de réduire les émissions de gaz à effet de serre au moins 80% d’ici le milieu du siècle est insuffisant.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

130 Comments     Poster votre commentaire »

101.  BenHague | 1/10/2017 @ 22:05 Répondre à ce commentaire

1) L’autonomie …
Il s’agit d’une autonmie sur circuit á 70 km/h (voir moins, alors que les voitures thermiques l’autonomie est calculé au dela de 90 km/h) , de jour (et oui les phares ca consomme) et sans avionique de bords ( pas la radio , pas de GPS , pas de display du tableau de bord ) … Bien sur c’est maarqué en tout petit petit mais renseignez vous …c’est officiel.
L’autonomie reelle de ces voitures est bien inferieure a celle annoncée . AInsi j’ai pris un taxi Tesla (la grosse) recemment et j’ai demandé l áutonmie : Reponse du chauffeur : ils annoncent 450 km mais en fait pas plus de 370 km …
Sans compter que cette autonomie decroit d’année en année avec l’usure de la batterie ….Au bout de deux ans vous avez deja perdu 20 % soit ici une autonomie ramenée á environ 300 km au bout de deux ans … Tout de suite moins sexy .
Láutonmie depend aussi de la temperature .. c’est assez drole …

2) Les batteries …
Une batterie de 100 kWh ( celle de la Tesla ) pése … entre 500 kg et 600 kg .. Apres il faut rajouter le blindage ( humidité , choc ) . Du coup ces voitures sont ultra lourdes et par effet boule de neige necessitent des amortisseurs surdimensionnés , des freins surdimensionnés , des roulements surdimensionnés , des pneus etc etc … Au final une voiture electrique est facilement 2 plus lourde qu’une thermique ( c’est facile de verifier tout simplement : ZOE 1500 kg sans batterie !! / Twingo 900 kg . Ensuite on rajoute la batterie envrion 250 kg pour une ZOE …( 30 kg d’essence pour la Twingo)
Bien entendu , cela signifie une degradation du reseau routier beaucoup plus importante si on multipplie le poids de tous les vehicules par 2

3) La technologie Li-Ion
La technologie LI-Ion des batteries est au taquet . La seule facon d’augmenter l áutonomie des voitures c’est d’augmenter la taille des batteries en ajoutant des unités Li-Ion ( en gros c’est des piles ) … et donc d’augmenter le poids de la voiture … cercle infernal qui a atteint ses limites avec la Tesla …. ( pres de 3 tonnes la voiture ) .

Pensez que la technologie du Li-Ion ameliorera ses performances ( c’est a dire la quantité d’energie stockée par unité de masse) , c’est comme croire que la technologie de la bougie pourrait éclairer comme une lampe halogéne ….
Donc aujourd’hui ils arrivent au taquet en faisant grossir exagerement les batteries et ils arrivent au bout du bout á 400 km d’autonomie réelle . ( Pour rappel les voitures thermiques ont allegrement 700 km d’autonomie avec seulement 40 kg de carburant )

4) Le plus drole : la recharge …
Dans le meilleur des cas , avec des prises super chargers ( puissance entre 50 et 100 kW) on met une heure pour recharger la voiture ….
Chez vous on vous installe des prises de 3 kW … Et ne revez pas , jamais on vous installera une prise de 100 kW chez vous … la recharge est effectué par des gens ultra formés dans des environnements ultra sécurisé vis a vis des ESD … Il y a tellement de puissance que les cable sont refroidis á l’azote liquide … Donc avec votre super prise de 3 kW vous allez mettre 30 h pour recharger votre Tesla ( 100 kWh de batterie) et a peine 15 h pour votre Zoe ..cool

Le plus drole est encore á venir :
Quand vous allez a la pompe , ca vous prend 5 min pour refueler .. S’il y aune voiture devant vous , ca prend 10 min , 2 voitures 15 min etc ect
Avec l électrique , quand vous allez au super charger , cela prend 1 h mais s’il y a une voiture devant vous , cela prend 2 h etc etc .. Amusant non ?

Avez vous remarqué que tous le monde part en week end ou en vacances en meme temps ? Et donc va ffaire de l éssence en meme temps ?
Cela promet d’etre drole dans les stations super chargers ?

5) Je passe sur tout les problemes ( details !!!!) lié au dimensionnement du réseau electrique … Dire que vous faites la chasse aux equipements en veille ….

Donc avant de jouer au futurologue , reflechissez deux minutes …

102.  BenHague | 1/10/2017 @ 22:23 Répondre à ce commentaire

M_a_n_u (#98),

Pour enfoncer le clou :

https://www.les-voitures-electriques.com/guide/autonomie-nedc/

103.  Claude C | 1/10/2017 @ 22:48 Répondre à ce commentaire

BenHague (#100),
Ce qui est insondable c’est la certitude…je constate qu’on s’énerve vite…wait and see …!

104.  BenHague | 1/10/2017 @ 23:08 Répondre à ce commentaire

Sorry mon propos s adresser à Manu ….
Aujourd hui, la seule utilisation fonctionnelle viable de l electrique c est l utilisation urbaine pour un trajet maison -boulot . C est tout . Et le cout est bien superieur á un vehicule thermique . Renault d ailleurs loue les batteries de Zoe à 95 euros … il faut en plus payer l electricité.
On touche les limites de la techno lithium ion. … On fera des progŕès a la marge mais pas plus …
Donc soit on decouvre une nouvelle techno de stockage electrique permettant de stocker 3 fois plus d energie à masse egale et se rechargeant 20 fois plus vite , soit c est la fin du moyen de automobile individuel pour voyager a plus de 250 km …

Pour info, les batteries du spatial et des mission interplanetaire sont des batterie lithium ion … et il y a rien d autres dans les cartons ….

105.  BenHague | 1/10/2017 @ 23:14 Répondre à ce commentaire

Pour bien comprendre l abime qui separe les deux technologies :
Thermique : autonomie reelle +750 km , masse carburant: 40kg, temps de recharge : 5 min

Electrique : automie reelle 300 km, masse batterie : 500 kg, temps de recharge mini : 1 heure

106.  patilleverte | 2/10/2017 @ 10:11 Répondre à ce commentaire

Araucan (#72),
Oui, le bon sens (du vent ?) près de chez vous…
Malheureusement, la référence « appel au secours » des Académies des sciences allemands et français, me posent un petit problème.
D’une part, elles datent, d’après le document cité de 2015… et ûis quoi ? Et la COP21 est passée par (dessus) là.
D’autre part, c’est formulé, amha, de façon tellement politiquement correcte (du moins dans l’extrait repris), que cela pourrait se lire comme : « trouvons les solutions technologiques pour que l’éolien et le solaire fassent des miracles » (euh… le « fasse des miracles », peut être pas jusque là quand même) 🙂

107.  lemiere jacques | 2/10/2017 @ 10:26 Répondre à ce commentaire

BenHague (#105), c’est pas tout à fait honnête
il faut regarder le poids du véhicule… sinon vous ajoutez poids moteur thermique/moteur électrique..
ce n’est un abîme c’est une différence significative…question de point de vue nénamoins.

mais par contre , un truc caché dans le coût de l’électrique , c’ est les taxes sur le carburants…
le fioul domestique n’est pas taxé comme le carburant..
pas de raison que l’électricité « roulante » soit taxée comme électricité « domestique »…
la vraie question est la justification des taxes… si il s’agit de payer pour les infrastructure routières, et leurs conséquences les taxes doivent être comparables …sinon…
en gros le coût du plein électrique comme celui de carburant est assez politique…

108.  lemiere jacques | 2/10/2017 @ 10:38 Répondre à ce commentaire

M_a_n_u (#80),
le gaspillage d’energie… ça fait sens pour la production , pas pour la consommation ou la notion devient arbitraire…

arrêtez un peu dites simplement arrêtez de consommer , baissez votre niveau de vie..car il s’agit de cela.
sinon je vous encourage à regarder votre propre consommation et à m’expliquer ce qui constitue du gaspillage ou non..
oh là je vous que vous avez un ordi…une connexion internet…est ce bien nécessaire? ne serait ce pas du gaspillage? Avez vous vraiment besoin de tout cet espace chez vous? un lit de 90? faut il vraiment un sommier? un matelas?

Le pire est que vos ne vous en rendez m^me pas compte..vous pensez vraiment pouvoir aller chez les gens et leur dire » tu gaspilles » et non pas en leur expliquant qu’ils pourraient vivre aussi bien avec moins d’energie…
Et encore pire que pire, c’est en partie ce qui constitue la colonne vertébrale d’une production électrique aléatoire réussie …pouvoir dire aux gens ce qu’ils doivent consommer.

109.  patilleverte | 2/10/2017 @ 11:42 Répondre à ce commentaire

lemiere jacques (#108),
Bien d’accord sur le fond :
Il est scandaleux de « gaspiller » à la production et à la distribution.
A la consommation, c’est simplement stupide, parce que ça nous coûte « inutilement ».
Mais comme vous dites, c’est idiot d’aller déclarer ce qui est « gaspillage » chez « les gens ». Un peu de bon sens (qui ne s’enseigne pas vraiment), à la limite un peu plus d’information(s) pourvu qu’elle(s) soi(en)t faite(s) intelligemment et sans culpabiliser (on peut rêver).
Sinon, effectivement, ne plus bouger de chez soi, sans chauffer ni éclairer, ne plus utiliser l’ordi, supprimer autos, frigos et congelos, tout en respirant le moins possible (émissions du satanique CO2) 🙂

110.  BenHague | 2/10/2017 @ 16:08 Répondre à ce commentaire

Si c ‘est honnete : la definition de poids « à vide » est tres precise et s ‘entends hors carburant.
Pour deux voitures de categorie equivalente, la voiture elecrique pese environ 2 fois plus lourd (comparez twingo / Zoe)

111.  Hug | 2/10/2017 @ 16:41 Répondre à ce commentaire

BenHague (#110),
La Zoe est à comparer à la Clio plutôt qu’à la Twingo. Les 2 premières sont de dimensions égales, alors que la Twingo est plus petite.
Poids Zoe: 1,5t
Poids Clio: 1,1t

112.  Herté07 | 2/10/2017 @ 16:55 Répondre à ce commentaire

BenHague (#110),
La différence de poids entre une batterie pleine et vide est considérable 😉 .
Il faudrait donc en toute rigueur comparer le poids d’une voiture électrique avec son équivalent à essence réservoir rempli pour avoir la même autonomie, (ce qui ne change pas grand chose). La comparaison Zoé versus Clio est plus pertinente.

113.  Cdt Michel e.r. | 2/10/2017 @ 21:47 Répondre à ce commentaire

Herté07 (#112),

avec son équivalent à essence réservoir rempli pour avoir la même autonomie, (ce qui ne change pas grand chose).

En effet, faire la différence entre Poids à vide (PV) et Poids à vide en ordre de marche (PVOM) d’un véhicule routier n’a guère de sens. Celle-ci est souvent de l’ordre de 5 %.
Pour une voiture de > 1 T, on a souvent un réservoir de 60 litres, pour un poids lourd de > 10 T à vide, un réservoir de l’ordre de 500 litres.

N.B. : Rien à voir avec mon petit bateau de plaisance de 14 m. Poids à vide 17 T. Poids maximum autorisé 27 T. Poids tous pleins faits ~ 20,5 T.
Eh oui, il y a deux citernes de gasoil pour > 3000 litres au total et une citerne de 600 litres d’eau potable.

114.  BenHague | 2/10/2017 @ 22:51 Répondre à ce commentaire

Herté07 (#112),

C’ est effectivement une erreur de ma part :
http://www.forum-auto.com/auto.....t53259.htm

Le poids à vide en ordre de marche comprend en effet les batteries . La prochaine ZOE qui a doublé sa capacité de batterie pesera bien plus que 1.5 t . On peut compter aisément 200 kg de plus.

Mea Maxima Culpa.

La Zoe en vente actuellement presente une autonomie réelle de 150 km environ de jour et sans chauffage (210 km NDEC).
http://referentiel.nouvelobs.com/file/5385744.pdf .
C’est « utilisable » en milieu urbain/peri-urbain pour le trajet maison-boulot , si on dispose d’une prise de courant à la maison ou au boulot, sinon dur dur a moins d’aller tout les deux jours faire le plein pendant 1 h ou plus . C’est inutilisable pour partir en week-end ou en vacances. Le cout au km est plus elevé que celui d’une thermique si on compte la location des batterie (de l’ordre de 95 euros/mois)
Maintenant beaucoup de foyers « urbains » n’ont qu’un seul vehicule thermique multifonction, la technologie ne permet pas de la remplacer.
Donc on s’ adresse bien a une categorie sociale particuliere urbaine et aisée …

115.  BenHague | 2/10/2017 @ 22:59 Répondre à ce commentaire

Mea maxima culpa :
http://www.forum-auto.com/auto.....t53259.htm
Le poids à vide contient bien la batterie

Sinon la ZOE de 1.5t est celle avec une petite batterie de 22 kWh de seulement 290 kg pour 150 km reelle ( 210 km SDEC). La ZOE 2 avec une batterie de 44 kWh pesera sans doute 200 kg de plus. La Clio de 1.1 t a bien plus de 700 km d’autonomie

http://referentiel.nouvelobs.com/file/5385744.pdf

116.  lemiere jacques | 3/10/2017 @ 7:08 Répondre à ce commentaire

BenHague (#115),
de toutes façons, les gens ne sont pas idiots et si même avec des tas de subventions les gens rechignent, c’est que eux voient les problèmes…
Mais la voiture électrique pourquoi pas…en ville effectivement…sauf qu’en ville la voiture électrique est en concurrence avec d’autres moyens encore moins émetteurs de polluants ( localement) puisque la pollution urbaine serait la raison.

117.  BenHague | 3/10/2017 @ 14:56 Répondre à ce commentaire

lemiere jacques (#116),

Je ne m’en fait pas trop … De toute facon , si on passe tout electrique , on devrait exploser les normes electro-magnetiques « avant gardiste » mis en place par Hidalgo et la Mairie de Paris :
https://espritlogique.wordpress.com/2009/01/25/valeurs-limites-des-champs-electro-magnetiques-pour-notre-sante/
Donc logiquement , une fois les voitures thermiques interdites pour pollution aux micro-particules , on devrait interdire les voitures electriques pour pollution electro-magnetique ( c’est d’ailleurs un point que souleve Tavares …) .. .Restera les voitures á bras ….. ( on va quand meme pas exploiter des animaux …)

118.  Bernnard | 3/10/2017 @ 15:35 Répondre à ce commentaire

BenHague (#117),
Il y a beaucoup à dire sur la manière dont nous est présenté la dangerosité sur la santé des ondes électromagnétiques et l’article de votre commentaire est léger et pleins d’erreur.
Une flagrante: on y lit

Les ondes sont plus ou moins énergétiques. Leur énergie est proportionnelle à leur amplitude

Non elle est proportionnelle à la fréquence. E=h.v c’est bien connu !
On mélange un peu tout. Fréquence, amplitude, flux, puissance, gradient de potentiel…
C’est un marécage d’où on tire des règles de dangerosité.

119.  BenHague | 3/10/2017 @ 15:55 Répondre à ce commentaire

Mon commentaire etait ironique …
Le lien etait juste pour rappeler la norme mise en place á Paris (champs electrique de 2V/m) qui beaucoup plus contraignant que la norme en vigueur usuellement. Je suis d’accord sur le fait que l ‘article , en lui meme, est « tres » leger .

Mais pour sur , si toute les voitures deviennent electriques, la maire de Paris devra s’assoir sur sa norme …(on est a plusieur centaine de V/m a proximité d’une batterie et encore a plusieur V/m á plusieurs metre de distance) . Bien sur on peut mettre en place des blindages specifiques pour limiter les EMC , mais c’est , comment dire , onereux ( on utilise beaucoup d’Argent comme metal pour blinder les cables) et lourd . Le prix de la voiture en sera d’autant plus elevé , la masse augmentée et de facto l’autonomie diminuée …. No free meal ….

Ca serait d’ailleurs un moyen amusant d’attaquer la voiture electrique á Paris en demandant si elle remplit les normes electro-magnetiques mises en place par Hidalgo …..

120.  Hug | 3/10/2017 @ 16:33 Répondre à ce commentaire

Le taxi parisien du futur :

121.  BenHague | 3/10/2017 @ 17:19 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#118),

Un bien meilleur résumé de la situation , tres explicatif et juste:

http://www.electrosmog.info/IMG/pdf/Normes-HF.pdf

Curieux de connaitre les champs mesurées lorsque des milliers de bobines circuleront dans les rues de Paris …

122.  tsih | 3/10/2017 @ 18:54 Répondre à ce commentaire

BenHague (#119),

Je ne comprends pas. Les champs des batteries sont des champs statiques (fréquence nulle) et pas des microondes comme un téléphone ou un four.

De tels champs électriques statiques (de l’ordre de la centaine de V/m) existent de toute façon en permanence dans l’atmosphère au dessus du sol qui est une des armatures d’un condensateur sphérique géant !
Hidalgo peut toujours les interdire…je doute que la nature obtempère.

123.  volauvent | 3/10/2017 @ 19:30 Répondre à ce commentaire

tsih (#122),

Il s’agit peut être des harmoniques à haute fréquence produites par les équipements, pas par les batteries elles mêmes: circuits de commande, convertisseurs, commutation des moteurs et générateurs…

124.  lemiere jacques | 3/10/2017 @ 19:50 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#118), en fait pas tout à fait …ça c’est l’énergie d’un seul photon , mais si vous vous voulez l’onde est un flux de photons qui si quand elle est décrite comme une onde électromagnétique sinusoïdale possède une énergie bien liée à son amplitude.

125.  BenHague | 3/10/2017 @ 20:56 Répondre à ce commentaire

tsih (#122),
Le mot « batterie » etait abusif . J ‘aurai du employé le terme Power Control Unit / Power Subsystem ( qui comprend aussi la batterie)
A l ‘arret , effectivement une batterie ne genere pas de champs electrique dans le spectre 10 kHz – 50 GHz . En revanche des que des courants circulent dans le systeme: les regulateurs , les transfo , le DC/DC converters , le moteur electrique etc etc et bien vous emettez des champs Electromagnetiques dans tout le spectre .. le moindre bout de cable devient une antenne …. C’est un des défis technologiques de la voiture electrique : Il faut á la fois ne pas perturber votre propre environnement et etre robuste aux perturbations EM exterieures eventuelles ( rappellez vous qu’il est interdit d’utiliser son telphone portable au cours des decollage et atterrissage dans un avion pour cette raison… meme si aujourd’hui le risque est nul car bien maitrisé au niveau des avioniques de bords) …
Pour en revenir aux voitures electriques , c’est un des défis (sous- estimés, mais pas par les ingenieurs) techniques . C’est faisable mais c’est une « electroniques » de precision ( Les voitures Tesla sont des bijoux d’avionique) .. En revanche , si en plus vous devez respecter des normes environnementales EM « par precaution » (comme les champs á 2V/m) alors ca devient …… insoluble . Les habitations á proximité d ‘axes passants seront bien exposées en premanence … Un peu comme sous une ligne á haute tension …. Le PDF est tres bien fait et explique parfaitement et methodiquement la problematique des antennes relais telephone .. Ben une voiture electrique c’est comme une antenne relais qui roule au sol ….

126.  Bernnard | 3/10/2017 @ 21:13 Répondre à ce commentaire

lemiere jacques (#124),
Oui, il faut considérer n photons individuels pendant un temps t passant à travers une surface S. C’est d’une amplitude de flux énergétique qu’il faut considérer et pas l’amplitude de l’onde (photon).

ENERGIE TRANSPORTEE par une ONDE

Er = P’.t.Ω
Er(J)= énergie transportée par une onde

P’(W/sr)= puissance spatiale (dite Intensité énergétique) des ondes émises pendant un temps t(s) et dans un angle solide Ω(sr)
On a aussi >> Er = Pr.t où Er(J)= énergie de radiation portée par l’onde et c’est l’accumulation d’une puissance Pr(W) pendant le temps t(s)
http://www.formules-physique.com/categorie/846

127.  BenHague | 3/10/2017 @ 21:15 Répondre à ce commentaire

J ‘ai un exemple concret d’interference :
J’ecoute la radio Grande Onde le matin .. Et parfois je me fais doubler par un velo electrique ( frequent aux Pays Bas) … Bon ben je l’entends arriver á plusieurs dizaine de metres …. Ils emettent comme des sagouins dans la gamme 100-500 kHz … ca couvre totalement la radio au plus pres … C’est pire quand c’est une Tesla (frequent aussi aux Pays Bas)
pas la moindre idée de ce qui se passera quand tout le monde sera en electrique …

128.  Murps | 3/10/2017 @ 22:33 Répondre à ce commentaire

BenHague (#127),

pas la moindre idée de ce qui se passera quand tout le monde sera en electrique …

Vous n’aurez qu’à vous dire que c’est le chant des baleines.
Ca vous détendra, surtout lorsque vous serez en panne de batterie dans une voiture électrique qui seront les seules autorisées à circuler.

129.  lemiere jacques | 4/10/2017 @ 7:10 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#126), quelque chose comme ça, mais c’est peut être aussi une vision trop simplifiée de la dualité onde corpuscule :)..
l’article est effectivement touffu
selon les cas l’approche ondulatoire est meilleure, selon d’autres c’est la corpusculaire…
La question est comment décrire un machin qui possède un caractère dual…au cas par cas, selon les circonstancel et comme on peut.

130.  jG2433 | 4/10/2017 @ 8:40 Répondre à ce commentaire

Hug (#120),
Dans notre bonne ville (moyenne) de province, le futur est à mettre, depuis quelques mois, au compte du passé : le vélo-cycliste, malheureusement pour lui, n’a pas réussi à maintenir ses services plus de 18 mois…