3 086 Comments     Poster votre commentaire »

2951.  JC | 27/02/2019 @ 15:56 Répondre à ce commentaire

Sgag (#2949),
« Ce tableau Excel est un jouet. »
Si les valeurs sont bonnes, ce n’est pas un jouet mais un outil.

2952.  Hug | 27/02/2019 @ 17:41 Répondre à ce commentaire

Sgag (#2948),

Enfin, ne pensez-vous pas que la distribution non équivalente des continents dans l’HN et l’HS soit une raison suffisante pour expliquer les différences d’évolution des températures de surface ?

L’HS qui comporte beaucoup plus d’océans a forcément des variations de températures moins contrastées entre l’hiver et l’été que l’HN, puisque son climat est globalement plus océanique que celui de l’HN.
De même entre période glaciaire et période interglaciaire, je suppose que la variation de température est plus faible dans l’HS que l’HN, parce-que dans l’HN l’extension des calottes glaciaires en Amérique du Nord et en Europe amplifie certainement le refroidissement (et inversement leur retrait amplifie le réchauffement) alors que dans l’HS la variation de masse glaciaire est faible entre les deux périodes (la Patagonie, quelques archipels comme les iles Crozet & Kerguelen, le sud de la NlleZélande et la banquise antarctique plus ou moins étendue, ça fait pas une grosse différence).
Actuellement les mesures de température par satellite montrent bien que l’HS se réchauffe moins que l’HN: http://images.remss.com/msu/msu_time_series.html (on peut choisir la zone géographique avec l’onglet REGION). Même en ne considérant que les mid-latitudes pour éviter de prendre en compte le réchauffement important du pôle nord et un éventuel effet amplificateur lié à la réduction de l’englacement au Groenland, Alaska, Svalbard etc, le réchauffement est nettement moins marqué au S qu’au N.
Or l’augmentation du taux de CO2 est homogène d’un hémisphère à l’autre (je n’ai pas de liens à proposer, mais on peut trouver sur le web des mesures effectuées en Alaska et en Antarctique qui montrent une augmentation homogène avec les mesures références de Mauna Loa).
C’est pour moi un élément parmi d’autres qui me fait dire que le CO2 n’est pas pour grand chose (voire pour rien) dans le réchauffement des dernières décennies. Sinon on devrait constater un rythme de réchauffement identique dans les 2 hémisphères. Je ne vois pas pourquoi une couverture océanique plus étendue expliquerait qu’une même augmentation de l’effet de serre entrainerait une augmentation de température moindre au niveau des mid-latitudes.

2953.  Sgag | 27/02/2019 @ 17:55 Répondre à ce commentaire

JC (#2950),
« On divise par 4 pour avoir une moyenne sur le globe »
Non on divise par 4 parce que c’est de la géométrie de base

« C’est exactement ce que j’ai écrit ! »
Vous avez dit « écart de 92,6W/m² » mais l’écart est de 23W/m²

« Laskar ne donne pas les données pour le futur »

Les solutions de Laskar et al. couvrent la période -250Myr à +21Myr

2954.  Sgag | 27/02/2019 @ 18:15 Répondre à ce commentaire

Hug (#2952),

Je ne vois pas pourquoi une couverture océanique plus étendue expliquerait qu’une même augmentation de l’effet de serre entrainerait une augmentation de température moindre au niveau des mid-latitudes.

Je ne vois pas bien ce que vous voulez dire.
Puisque les océans de l’hémisphère sud tamponnent les variations climatiques (comme vous le dites vous même) je ne vois pas pourquoi ils ne les tamponneraient pas avec (ou sans) effet CO2.

2955.  Ecophob | 27/02/2019 @ 18:50 Répondre à ce commentaire

Hug (#2947), Il squatte aussi le groupe Science-technologie-Action en tant que membre. Il ne lui reste plus qu’à adhérer au comité des climato-réalistes et il maîtrisera complètement la communication sur le climat !

2956.  Hug | 27/02/2019 @ 19:09 Répondre à ce commentaire

Sgag (#2954),
Le Giec distingue pour une variation du forçage radiatif, la « réponse climatique transitoire » (TCR) et la « sensibilité climatique à l’équilibre » (ECS):
https://en.wikipedia.org/wiki/Climate_sensitivity
Sur une période quelques décennies, c’est la TCR qui est à prendre en compte, sur le long terme (siècles, millénaires, c’est l’ECS qui est à prendre en compte):

Over the 50–100 year timescale, the climate response to forcing is likely to follow the TCR; for considerations of climate stabilization on the millennial time scale, the ECS is more pertinent

Dans le cas des cycles glaciaires, le forçage radiatif est dû à la variation de l’ensoleillement et on est sur du long terme (siècles, millénaires), la différence HS/HN avec l’effet tampon des océans dans l’HS joue pleinement.
Dans le cas de la théorie du RCA, le forçage radiatif est dû à la variation du taux de CO2 qui est sensible sur quelques décennies. On est sur du court terme, les mesures satellitaires donnent une variation de l’ordre du degré sur les 40 dernières années, c’est trop court pour que l’effet tampon des océans soit significatif par rapport à la variation du forçage radiatif qui est identique dans les deux hémisphères. Si cette variation de température atmosphérique (la réponse climatique transitoire) est bien la conséquence du forçage radiatif, elle doit être (quasi)identique dans les 2 hémisphères.
Ou alors, la différence de variation de température entre les deux hémisphères résulte surtout de cycles océaniques dont la période est de quelques décennies, mais qui sont naturels et en rien conséquence de la variation du forçage radiatif dans l’atmosphère.

2957.  JC | 27/02/2019 @ 19:28 Répondre à ce commentaire

Sgag (#2953),

Non on divise par 4 parce que c’est de la géométrie de base »

Vous confondez la constante solaire (que j’ai calculé dans mon article) avec le rayonnement solaire incident moyen sur la surface totale du globe et qui est égale à la constante solaire divisée par 4.

2958.  M_a_n_u | 27/02/2019 @ 19:51 Répondre à ce commentaire

Lu Page 44/ POUR LA SCIENCE N° 496 / Février 2019

Et le réchauffement acheva le Magdalénien
(…)en Rhénanie et dans le nord de la France, la température maximale annuelle entre 16 000 et 14 700 BP était d’environ 9 °C.(…)

(…) Quand, il y a environ 14 700 ans, les températures ont commencé à grimper, les glaciers se sont mis à fondre et les précipitations ont augmenté. En à peine 150 ans, les températures annuelles maximales de la Rhénanie et du nord de la France ont atteint 19 °C

Tiens, c’est bizarre, on nous rabache sans arrêt que le réchauffement actuel est « sans précédent ». Pourtant selon cet article, la hausse atteint 10°C en 150 ans…

2959.  Sgag | 27/02/2019 @ 20:08 Répondre à ce commentaire

JC (#2957),
Non. Vous ne parlez pas de constante solaire. Vous n’employez jamais ce terme dans votre texte. Par contre le verbe « recevoir » est utilisé 6 fois. Donc si vous parlez d’énergie reçue vous divisez par 4.

2960.  JC | 27/02/2019 @ 20:45 Répondre à ce commentaire

« Non. Vous ne parlez pas de constante solaire. Vous n’employez jamais ce terme dans votre texte. Par contre le verbe « recevoir » est utilisé 6 fois. Donc si vous parlez d’énergie reçue vous divisez par 4. »

Le terme « constante solaire » est bien évidemment utilisé dans mon tableau.
Si vous divisez par 4, votre résultat sera pour l’ensemble du globe (on divise par 4 pour passer du disque à la sphère).

2961.  JC | 27/02/2019 @ 20:55 Répondre à ce commentaire

M_a_n_u (#2958),

L’Eemien a été bien plus chaud que l’Holocène.
Le « il n’a jamais fait si chaud sur Terre depuis des millions d’années » est simplement de l’ignorance ou du mensonge. Mais pas besoin d’aller voir si loin : les routes romaines retrouvées dans les alpes depuis que ça fond à nouveau nous prouve qu’il fait au moins aussi chaud actuellement que lors du petit optimum romain (ou du PO médieval).

2962.  phi | 27/02/2019 @ 20:57 Répondre à ce commentaire

Hug (#2956),

c’est trop court pour que l’effet tampon des océans soit significatif

Je ne vois pas bien ce que vous voulez dire. L’effet des océans est censé être inertiel et donc devrait amortir les variations à courts termes plutôt que celles à longs termes.

Je dis censé parce que les observations ne montrent pas d’amortissement au-delà de quelques mois. La divergence entre terres et océans est récente (depuis les années 1970) et est clairement due à un artefact des mesures terrestres.

2963.  Sgag | 27/02/2019 @ 23:02 Répondre à ce commentaire

JC (#2960),
Si vous ne divisez pas par 4 votre planète est une galette bretonne toujours tournée vers le soleil.

2964.  JC | 27/02/2019 @ 23:19 Répondre à ce commentaire

Sgag (#2963),
Chaque m2 de la Terre reçoit l’énergie de la constante solaire modulée de l’angle d’incidence et de la quantité d’atmosphère traversée. On divise par 4 quand l’énergie de la constante (qui n’arrive que sur un hémisphère) est moyennée sur toute la sphère càd sur les deux hémisphères. C’est ce que font les climatologues qui moyennent tout : une énergie reçue moyenne par chaque m2 du globe, un seul climat pour toute la Terre…

2965.  Sgag | 28/02/2019 @ 0:23 Répondre à ce commentaire

JC (#2964),
Bon. Il est manifeste que vous ne comprenez rien. Je ne perds plus de temps avec vous. Chassez vos dragons.

Si vous avez envie d’apprendre quelque chose pour écrire moins d’inepties c’est ici, (en bas de la page 4, mais prenez le temps de lire le reste) et surtout n’hésitez pas à contredire Lindzen dans un nouveau billet, il devrait apprécier.

2966.  Cdt Michel e.r. | 28/02/2019 @ 4:27 Répondre à ce commentaire

Bon. Il est manifeste que vous ne comprenez rien. Je ne perds plus de temps avec vous. Chassez vos dragons

Encore un donneur de leçons, qui sait tout mieux que tout le monde ici.
Pourquoi perdrions nous aussi notre temps à le lire ?

2967.  Cdt Michel e.r. | 28/02/2019 @ 6:29 Répondre à ce commentaire

Ayant du temps à perdre, j’ai fait traduire par DeepL la conférence de Lindzen que cite notre Monsieur-je-sais-tout :
Lindzen-2018-GWPF-Lecture (Fr).pdf
Si vous voulez améliorer cette traduction ou en faire des extraits, j’ai aussi mis sur Google Drive, les documents qui m’ont servis à créer ce PDF :
Lindzen-2018-GWPF-Lecture.rtf
et la traduction en français de celui-ci
Lindzen-2018-GWPF-Lecture (Fr).rtf

Bonne lecture,
J.Cl

2968.  Marco40 | 28/02/2019 @ 6:50 Répondre à ce commentaire

M_a_n_u (#2958), Auriez-vous un lien internet?

2969.  rpf | 28/02/2019 @ 8:00 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#2967),
Il me semble que C Veyres avait traduit ce même texte ?
Quoi qu’il en soi, la traduction et aussi la mise en forme sont excellents dans votre document.
DeepL est un bon outil, que vous m’aviez fait découvrir naguère.

2970.  volauvent | 28/02/2019 @ 8:36 Répondre à ce commentaire

rpf (#2969),

Ce texte (ou son équivalent) a déjà été traduit par moi et publié sur skyfall.
( http://www.skyfall.fr/2018/10/.....-cultures/ )
Le Commandant m’avait même félicité pour l’absence de fautes d’orthographe…
On ne tournerait pas un peu en rond sur ce site?

2971.  Cdt Michel e.r. | 28/02/2019 @ 8:45 Répondre à ce commentaire

rpf (#2969),

Il me semble que C Veyres avait traduit ce même texte ?

Voilà la traduction de Lindzen par C. Veyres que je retrouve dans un de mes dossiers Téléchargement.
Je la mets sur Google Drive pour ceux qui ne l’auraient pas : Lindzen-Richard-trad-Veyres-def.pdf
Les textes sont tout à fait différents.

2972.  Cdt Michel e.r. | 28/02/2019 @ 9:10 Répondre à ce commentaire

volauvent (#2970),

On ne tournerait pas un peu en rond sur ce site?

Vous avez raison. On tourne en rond parce qu’il manque un index des articles parus sur Skyfall et des traductions déjà effectuées.

En ce qui me concerne, je ne me souviens pas de toutes mes lectures et surtout pas si le texte était en français ou en anglais.

2973.  JC | 28/02/2019 @ 12:34 Répondre à ce commentaire

« Bon. Il est manifeste que vous ne comprenez rien. Je ne perds plus de temps avec vous. Chassez vos dragons.Si vous avez envie d’apprendre quelque chose pour écrire moins d’inepties c’est ici, (en bas de la page 4, mais prenez le temps de lire le reste) et surtout n’hésitez pas à contredire Lindzen dans un nouveau billet, il devrait apprécier ».

Je comprends votre critique mais le but de l’article était de comparer les constantes solaires selon l’excentricité. Vous pouvez si vous le voulez diviser par 4, retirer l’albédo et rajouter l’effet de serre, cela ne change en rien les différences entre les constantes scolaires.

« L’écart d’énergie actuel entre la périhélie et l’aphélie est de 23W/m². Cet écart va diminuer avec la baisse de l’excentricité à venir. Ainsi étés et hivers à venir seront de moins en moins contrastés. »

Oui 23 W/m2 avec ou sans les 3 W/m2 de réchauffement, attribué par la formule de Arrhenius/Wigley/Hansen/Myhre, en cas de doublement du taux de CO2 dans l’atmosphère.

2974.  Dioex | 28/02/2019 @ 17:53 Répondre à ce commentaire

Une vidéo sympa (in english) sur les principales omissions de la théorie officielle.

https://www.youtube.com/watch?v=NYoOcaqCzxo

Bonne fin de journée

2975.  Jacques Lemiere | 1/03/2019 @ 7:28 Répondre à ce commentaire

un point de vue qui est déjà un progrès https://www.youtube.com/watch?v=MSx9KsMCGGI

2976.  Sgag | 1/03/2019 @ 19:50 Répondre à ce commentaire

Jacques Lemiere (#2975),

Howard Bloom, un publicitaire retraité de l’industrie musicale. Ca ça envoie du lourd !

2977.  Cdt Michel e.r. | 2/03/2019 @ 9:37 Répondre à ce commentaire

Sgag (#2976),

Un parfait inconnu qui poste sur Skyfall en se cachant derrière un pseudo, ça aussi ça envoie du lourd.

2978.  devinplombier | 2/03/2019 @ 10:53 Répondre à ce commentaire

JC (#2973),
ce qui est marrant , c’est que l’OLR aurait augmenté de ~3 Watts .

remote sensing

2979.  JC | 2/03/2019 @ 18:12 Répondre à ce commentaire

devinplombier (#2978),

Merci pour le doc. je vais le regarder avec attention.

2980.  JC | 3/03/2019 @ 14:43 Répondre à ce commentaire

Ce qui est pénible sur ce site, ce n’est pas les interventions des uns et des autres, mais le fait que les discussions des uns et des autres se chevauchent les unes sur les autres dans une même conversation. C’est parfois pénible à lire et le pire c’est quand on veut chercher un coin de conversation que l’on avait lu et qui nous intéressait…
Pour palier à cela, je viens de créer un forum de discussion :
http://climat.forumprod.com/forum.php
Alors évidemment cela fait doublon avec ce forum, mais ce nouveau forum permet de classer les conversations.
Si vous voulez vous pouvez vous inscrire et éventuellement participer. Pour l’instant il n’y a personne mais j’espère que cela va changer.

2981.  andqui | 3/03/2019 @ 15:04 Répondre à ce commentaire

JC (#2980), Il vaut mieux palier cela que palier à cela. Comme ça, en passant…

2982.  Papi.G | 3/03/2019 @ 15:30 Répondre à ce commentaire

Pallier est encore mieux.
On n’est pas dans l’escalier….

2983.  JC | 3/03/2019 @ 15:52 Répondre à ce commentaire

Bien vu et lu !

« Aussi pour être correct faut-il écrire: «Pallier le manque d’argent» plutôt que «pallier au manque d’argent» ou «pallier ce problème» au lieu de «pallier à ce problème». Le verbe pallier ne se construit jamais avec la préposition «à». Ce, bien que l’écrivain André Gide ait mal employé le verbe dans son livre Isabelle en 1911…

Si toutefois vous décidiez par assonance ou vœu de fluidité dans votre phrase d’utiliser la préposition «à», il faudra alors remplacer le verbe «pallier» par son équivalent sémantique «remédier». On écrira alors: «Il a remédié à ce problème».

Attention également à ne pas confondre le verbe «pallier» avec son homonyme «palier», avec un seul «l» qui pour sa part ne vous aidera pas à pallier la marche du bon usage à l’écrit. »

2984.  the fritz | 4/03/2019 @ 14:22 Répondre à ce commentaire

JC (#2980),

Ce qui est pénible sur ce site,

Ce qui est pénible sur ce site , c’est que les gens comme vous ne disent pas à qui ils répondent

2985.  JC | 4/03/2019 @ 17:43 Répondre à ce commentaire

the fritz (#2984),

Oui encore une raison de ne pas si retrouver dans ces dialogues entremêlés.

2986.  Claude C | 5/03/2019 @ 7:47 Répondre à ce commentaire

the fritz (#2984), JC (#2985),
Je connais ce style de site et ça fonctionne très bien, car chaque membre a le loisir de créer un nouveau sujet sur une question précise qui une fois résolue devient un ancien message qui n’apparait plus en tête de liste. Il se crée donc automatiquement une hiérarchie en fonction des questions. L’administrateur peut également créer des rubriques de base comme avec Skyfall. Je trouve ce principe assez convivial et précis pour éviter les hors sujets.

2987.  JC | 5/03/2019 @ 8:57 Répondre à ce commentaire

Claude C (#2986),
Oui c’est ça. Chaque membre crée un sujet sur ce dont il souhaite discuter et les autres lui répondent directement dans ce sujet créé. Plusieurs sujets sont ainsi créé formant des discussions différentes parallèles. Cela permet de trier les sujets de discussions puis cela facilite la recherche ultérieure d’un sujet.
Pour participer et créer des messages et répondre, il faut s’enregistrer : un pseudo et un mot de passe.
Cela permet aussi de s’envoyer des messages personnels.

2988.  Claude C | 5/03/2019 @ 9:19 Répondre à ce commentaire

JC (#2987),
+1 Je trouve ça très bien, si les admins de Skyfall adoptaient ce type de forum, les échanges seraient beaucoup plus lisibles. De plus les images et les vidéos sont faciles a intégrer aux posts à partir de multiples serveurs. On peut directement comme vous le dites s’envoyer des messages personnels mais également des mails. Je ne pense pas, d’après ce que j’ai pu en connaître, que ce type de forum puisse être compliqué à mettre en place. Mais il faut y passer sûrement un peu de temps, mais vous connaissez pour l’avoir fait ! yes

2989.  JC | 5/03/2019 @ 10:27 Répondre à ce commentaire

Claude C (#2988),

Oui ouvrir un tel forum demande 10 minutes à peine puis deux ou trois heures à le paramétrer à sa guise.

Ce qu’il faudrait, mais c’est un travail de titan, c’est reprendre tout ce qui a été dit ici et fractionner toutes les conversations en différents messages et réintégrer tous ces messages par catégories au nouveau forum. Mais c’est guère réalisable vu la masse de travail.
Ce qui est dommage c’est que des choses intéressantes ont été dites ici mais ne sont quasiment plus accessibles facilement d’où d’ailleurs, pour les plus anciens, l’impression que les mêmes débats/questions ressurgissent régulièrement alors qu’ils ont déjà été traités.

2990.  the fritz | 5/03/2019 @ 10:35 Répondre à ce commentaire

Macron s’entoure d’un «Planet lab» pour établir sa politique climatique
Le «One Planet Lab», composé de 30 personnalités influentes comme Emmanuel Faber, Joseph Stiglitz ou Ellen MacArthur, sera chargé d’identifier et défendre des objectifs clairs et accessibles pour préserver la planète

https://webmail1c.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=91420&check=&SORTBY=1
Je pense que là notre président se fout carrément de nous
Après cette annonce en novembre dernier et la nomination de notre ami Jancovici
Jean-Marc Jancovici The Shift Project se félicite de la nomination de son président et cofondateur, Jean-Marc Jancovici, au sein du Haut Conseil pour l’action climatique (HCAC), par le gouvernement français.
voilà qu’il faut étayer ce comité avec des personnages compétents

2991.  JC | 5/03/2019 @ 10:55 Répondre à ce commentaire

the fritz (#2990),

Et ça nous coûte combien tout ça pour des conclusions déjà écrites ?

2992.  amike | 5/03/2019 @ 11:29 Répondre à ce commentaire

JC (#2989), Claude C (#2988), Il faudrait pouvoir utiliser un système de mots clés : un ou plusieurs mots significatifs sont ajoutés de façon distincte au contenu textuel du post, par son auteur ou non s’il juge que son message doit être retrouvable, s’il est lié à un ou plusieurs concepts (exemple : soleil, océan… plutôt que 2 rubriques indépendantes).

Les logiciels de messagerie (outlook, gmail…) le font de préférence à une hiérarchie sur plusieurs niveau, ou un moteur de recherche compliqué.
Et la charge de gestion est simplifiée : il suffit de faire la chasse aux mots doublons non pertinents ou de proposer une liste pouvant couvrir tout le domaine climatique.

2993.  devinplombier | 5/03/2019 @ 12:05 Répondre à ce commentaire

the fritz (#2990),
même Nicholas Stern est invité , déja célèbre au grenelle de l’environnement pour son rapport

2994.  the fritz | 5/03/2019 @ 12:36 Répondre à ce commentaire

devinplombier (#2993),
vous avez la liste complète des experts ?

2995.  the fritz | 5/03/2019 @ 12:47 Répondre à ce commentaire

JC (#2991),

PROGRAMME
• 4 mars, Paris (France) :
première réunion du One
Planet Lab. Au programme,
session de travail pour les
pilotes et présentation des
feuilles de route à Emmanuel
Macron, Président de la
République française.
• 14 mars, Nairobi (Kenya) :
contribution du Lab à la première
édition régionale du
One Planet Summit, visant
à souligner le rôle clé de
l’Afrique dans la mise en
oeuvre de l’Accord de Paris.
• 25 août, Biarritz (France) :
le Lab participera à la mobilisation
de la société civile
pour la présidence française
du G7.
• 23 septembre, New-York
(États-Unis) : contribution
du Lab au volet finance du
Sommet climat de l’ONU.

2996.  devinplombier | 5/03/2019 @ 13:00 Répondre à ce commentaire

the fritz (#2995), J’ai quelques noms

le PDG de Danone Emmanuel Faber, la navigatrice Ellen Macarthur, la patronne de la Convention de l’ONU sur la diversité biologique Cristina Pasca Palmer, l’aéronaute Bertrand Piccard, le président du WWF international Pavan Sukhdev, Nicholas Stern , l’ancien PDG d’Unilever Paul Polman,le Prix Nobel d’Economie Joseph Stiglitz,Durwood Zaelke, Patricia Ricard, Sylvie Goulard

2997.  devinplombier | 5/03/2019 @ 14:15 Répondre à ce commentaire

un pas en arrière pour nos amis allemands .

prudence

2998.  jdrien | 5/03/2019 @ 15:08 Répondre à ce commentaire

the fritz (#2995), Paris, Nairobi, Biarritz, New-York, beau programme de voyage, j’espère qu’ils font tout en vélo laugh

2999.  Philippe | 5/03/2019 @ 15:38 Répondre à ce commentaire

Je recherche un argumentaire compact pour persuader pendant des discussions. Du moins, qui permette d’ébranler les certitudes péremptoires des climato-catastrophistes que j’ai devant moi, sans recourir à des diapos PowerPoint avec des graphiques compliqués….

Quelqu’un sait où en est l’hiatus climatique en ce début 2019 ?
J’aime rappeler ce moment en 2013 où le président du GIEC, Rajendra Kumar Pachauri, reconnaissait lui-même que le réchauffement était en pause (« en croissance non-mesurable ») depuis 1996.

Cela clouait le bec à tout le monde, mais je ne sais pas si c’est toujours d’actualité en 2019 ??
Je lis ici et là que le réchauffement aurait repris de plus belle en 2016, mais il n’est pas clair de quelles températures on parle : celles de la surface de la Terre ou celles de la haute atmosphère ?.. L’une étant plus stable que l’autre.

J’aime également rappeler que le réchauffement est en route depuis 1700 (minimum de Maunder) au rythme d’environ 1°C par siècle. Il a donc commencé AVANT l’ère industrielle et ne s’est pas emballé malgré les rejets massifs de CO2 à partir de +/-1870 (industrie de l’acier, du charbon, trains, navires et machines à vapeur, usines, centrales électriques…).
Cependant, je ne suis pas certain que les thermomètres existaient au 18è siècle : Réaumur ne l’invente qu’à partir de 1730, donc pendant le minimum de Maunder on n’a aucun relevé ? c’est contrariant…

En revanche, les taches solaires, elles, avaient été découvertes par Galilée en 1611. Donc pour les taches solaires on a des relevés quotidiens fiables à partir de cette date. Or, on sait que pendant le minimum de Maunder il y eut 0 (zéro) taches solaires pendant près de 10 ans (1695-1705).

Merci pour vos remarques !
Ph.

3000.  Clude C | 5/03/2019 @ 16:32 Répondre à ce commentaire

amike (#2992),
La recherche par mots clés est possible sur ce type de forum, charge au « posteur » de bien libeller son titre, en foi de quoi, on retrouve assez facilement les anciens sujets.
Encore un HS qui aurait été évitable …!