Bistrot du coin 2020


Pour discuter de tout et de rien.


Le fil « bistrot du coin » permet de sortir du climat et sert de défouloir, les commentaires qui y sont envoyés ou écrits ne représentent pas la ligne éditoriale de skyfall autrement que parfois par coïncidence.
D’une manière générale les commentaires n’engagent que ceux qui les écrivent.

155 Comments     Poster votre commentaire »

51.  the fritz | 6/02/2020 @ 12:51 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#50),
Vous dites n’importe quoi et je ne peux pas laisser passer cela
Quand vous dites

est ce que la biosphère se soucie des isotopes quand elle mange le carbone atmosphérique

vous assimilez la biosphère uniquement au règne animal ?
Les végétaux si préfèrent assimiler le Carbone 12
Mais j’arrête de perdre du temps , pour moi vous avez rejoint le Normand

52.  the fritz | 6/02/2020 @ 13:14 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#48),

Il faudrait, mais c’est inaccessible avec nos connaissances et données actuelles, connaître précisément les valeurs de constantes de temps pour chaque isotope

On s’en fout le carbone dans l’atmosphère est constitué à 99% de Carbone 12, si le C13 et 14 partent plus lentement cela ne change rien
Le Carbone 14 , personne n’en veut , pourtant après les explosions atomiques qui ont fait doubler le C14 dans l’atmosphère , celui-ci est revenu à son stade naturel en trente ans
https://fr.wikipedia.org/wiki/Carbone_14#/media/Fichier:Radiocarbon_bomb_spike.svg
Le carbone 13 n’est pas apprécié non plus , mais un peu moins et le carbone 12 , tout le monde en raffole , c’est pour cela que quand vous en injectez X GT dans l’atmosphère , au bout d’un an la moitié a disparu dans la biomasse fossilisée dans les sols et les sédiments

53.  Bernnard | 6/02/2020 @ 13:35 Répondre à ce commentaire

the fritz (#52),
Donc tout va bien. Laissons les isotopes de côté, on s’en fout ! On simplifie.
Comme je l’ai dit : cette histoire d’Isotopes donne l’occasion d’écrire des commentaires (ici surtout) mais ce n’est pas le plus important.

54.  Pigouille | 6/02/2020 @ 15:28 Répondre à ce commentaire

the fritz (#51), au temps pour moi. C’est vous le spécialiste et vous venez de m’apporter deux infos bien utiles que je n’avais pas. Je vous remercie sincèrement.
– l’atmosphère est constitué à 99% de Carbone 12
– Les végétaux si préfèrent assimiler le Carbone 12

(A) les isotopes sont très utiles aux scientifiques. Ils permettent de déterminer les origines et aussi de dater. Ex zircon, carbone 14. Un outil toutafé formidable. smile
(B) ils sont rares. Toujours rares?
(C) ils peuvent avoir des affinités moléculaires, mais à l’échelle du vivant, disons quelques années, ils suivent grosso modo les mêmes diffusions. Cette neutralité n’est elle pas importante quand il est question de sourcer et de dater?
(D) quand il n’est pas question de sourcer ni de dater, on peut faire abstraction des isotopes, car ils sont rares et neutres.

55.  the fritz | 6/02/2020 @ 19:33 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#54),
Pigouille

Cette neutralité n’est elle pas importante quand il est question de sourcer et de dater?

C’est bien ;
concernant les datations c’est évident que si vous rompez l’équilibre cela ne marche plus comme par exemple en faisant exploser des bombes atomiques ou en changeant les rayons cosmiques à l’origine de ce C14, sujet à l’activité solaire voire Svensmarck

Il est naturel de supposer que le bombardement cosmique responsable de cette formation est constant à l’échelle de quelques milliers d’années. Ce bombardement dépend principalement de deux facteurs qui varient très lentement, l’activité solaire et le champ magnétique terrestre. Le champ magnétique terrestre sert de bouclier contre le rayonnement cosmique. Quand sa valeur diminue, le bombardement cosmique augmente et avec lui la formation de carbone-14.

https://www.laradioactivite.com/site/pages/datation_carbone14.htm

56.  papijo | 7/02/2020 @ 20:21 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#50),

sur la figure 1, spencer constate un décalage (majeur, 4x) entre les observations de Mauna Loa et les modèles

R Spencer s’est planté … (c’est lui qui le dit !)
Toutefois, il reste vrai que les modèles du GIEC conduisent à un taux de CO2 assez nettement supérieur aux valeurs « vraisemblables » de son mini-modèle, soit:
La nature absorbe chaque année « n » une masse de CO2 égale à :
(MCO2.n – MCO2.préind.) * 2.3%
où MCO2 est la masse de CO2 dans l’atmosphère pour l’année n d’une part, et à l’ère « préindustrielle » (correspondant à 295 ppm) d’autre part
Lien R Spencer

57.  papijo | 7/02/2020 @ 20:55 Répondre à ce commentaire

La BBC s’interroge: « Que faire des vieilles pales d’éoliennes ? »
La seule solution dont on est sûr … la décharge ! (mais on peut aussi en faire 2 ou 3 toboggans pour les enfants !)
Lien: BBC (traduction)

58.  volauvent | 8/02/2020 @ 9:00 Répondre à ce commentaire

papijo (#56),

Spencer est coutumier de ce genre de bourdes (je l’avais écrit sur ce fil à la lecture de son article).

Et son « modèle » empirique est trop simple par rapport à la réalité des phénomènes en jeu. En fait, il est très difficile à partir des données factuelles en notre possession, de construire un modèle. Ceux du GIEC comme les autres.

De toutes façons, on connaît mal nos émissions, de CO2, surtout de méthane, et l’effet d’autres variables (aérosols) pour seulement évaluer le « forçage » (comme ils disent…) (voir un des derniers articles chez J Curry) Alors, spéculer sur la part absorbée…

59.  pastilleverte | 8/02/2020 @ 11:39 Répondre à ce commentaire

volauvent (#58),
A propos des aérosols, avez-vous entendu parler de cette étude (NOAA, NASA ?) qui incriminerait, encore plus si je peux dire, les aérosols dans le réchauffement au moins en période hivernale ?
Autrement dit, belle « lutte » contre les « particules », mais conduisant à un réchauffement.
On n’est pas sorti de l’auberge . no

60.  Bernnard | 8/02/2020 @ 11:48 Répondre à ce commentaire

pastilleverte (#59),
À propos de la NASA. Je ne saisis pas la position « scientifique » de cet organisme par rapport au RCA quand on voit par ailleurs cet article signalé par Jacques Henry.
https://jacqueshenry.wordpress.com/2020/02/07/un-refroidissement-imminent-du-climat-serait-il-devenu-officiellement-admis/

61.  Ecophob | 8/02/2020 @ 12:46 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#60), intéressant comme article, et fortement plausible, mais on ne peut pas dire pour l’instant que les températures de l’hiver 2020 lui donne raison. On verra ce qui se passe l’année prochaine…

62.  volauvent | 8/02/2020 @ 16:00 Répondre à ce commentaire

pastilleverte (#59),

Je n’ai pas encore réussi à comprendre si ils considéraient que les aérosols réchauffent ou refroidissent; cela doit dépendre des circonstances… politiques.

63.  volauvent | 8/02/2020 @ 16:12 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#60),

J’ai regardé l’article original

https://www.nasa.gov/feature/ames/solar-activity-forecast-for-next-decade-favorable-for-exploration

La NASA dit seulement qu’elle prévoit une activité solaire faible mais ne parle pas du climat du tout. Ce sont des sites climatosceptiques malhonnêtes qui rajoutent que cela annonce un petit âge glaciaire. Et d’autres sites qui le répètent sans aller voir les sources.

Développement classique de fake news… qui deviennent « vraies » après des milliers de recopie…

64.  Cdt Michel e.r. | 9/02/2020 @ 4:32 Répondre à ce commentaire

Trouvé sur Dreuz.info
L’incroyable réponse, quand des étudiants réclament que l’université vende ses actions de Shell et BP pour protéger le climat

Il s’agit de la célèbre université d’Oxford
Je vous recommande de lire l’article

Le commentaire ci-dessous est vraiment percutant

Auguste75 dit :
8 février 2020 à 11:15

Les « militants du climat » ne sont qu’un nouvel avatar, une sous-espèce particulière d’une espèce malfaisante : le militant gauchiste, issu de mai 68, du trotsko-maoïsme, du lambertisme, etc.

Aujourd’hui il a essaimé et produit de nombreuses sous-espèces : le militant « féministe », indigéniste, antiraciste, islamogauchiste (le gauchiste soutenant l’invasion islamique), gaucho-islamiste (l’islamiste s’alliant à la gauche, genre Annasse Kazib), écologiste, réchauffiste, etc. N’importe quelle cause qui donne une opportunité de pourrir la vie en société lui est bonne.

Car le militant gauchiste est tout simplement ce qu’on appelle familièrement un emmerdeur. Et même emmerdeur professionnel, car il en fait profession, émargeant dans une organisation (type ONG, organisation néo-gauchiste). Ce sont donc aussi fondamentalement des parasites, vivant aux crochets de la société sans jamais fournir un travail réel, prétendant que sa fonction d’emmerdeur mérite d’être récompensée – et grassement rémunérée.

Le militant gauchiste se caractérise par le fait qu’il ne cesse de chercher à nuire à d’autres, en passant son temps à les dénigrer et les accuser de tous les maux, et à donner des leçons à tout le monde en prenant un ton fulminant, à leur faire la morale sans jamais se remettre lui-même en question ni s’appliquer ses propres commandements.

Car oui, il « défend des causes sacrées » toujours en attaquant in persona untel ou untel, accusé d’être un mauvais ceci ou cela. Le voisin est sa cible.

Sous couvert de défense des causes justes, il ne fait qu’exprimer son aigreur et sa haine du genre humain en ayant pour unique but de démolir et de pourrir la vie. Son rêve est de détruire la société.

Il y a fort longtemps, un célèbre dramaturge français en fit une magnifique pièce de théâtre – eh oui, le militant gauchiste existait déjà, mais il appliquait ses talents et exprimait sa personnalité d’emmerdeur donneur de leçons dans d’autres domaines : la religion. La pièce s’appelait Tartuffe.

Et c’est bien ce qu’ils sont.

65.  Jacques Lemiere | 9/02/2020 @ 10:45 Répondre à ce commentaire

volauvent (#63),
il est assez malvenu de qualifier des gens convaincus de quelque chose de sceptique..
les gens convaincus que l’activité solaire a ABSOLUMENT déterminé l’évolution historique et future du climat sont tout à fait similaires aux réchauffistes voire pires. ceux ci laissant encore un peu de place à de l’incertitude..

66.  Bernnard | 9/02/2020 @ 10:55 Répondre à ce commentaire

Jacques Lemiere (#65),
Dans l’absolu quand on est convaincu de quelque chose on est « croyant », credule… antonymes de sceptique smile

67.  the fritz | 9/02/2020 @ 15:53 Répondre à ce commentaire

Jacques Lemiere (#65),
Je ne suis ni con , ni vaincu et je reste fier d’être sceptique

les gens convaincus que l’activité solaire a ABSOLUMENT déterminé l’évolution historique

Vous devriez vous abstenir à écrire des choses de ce style dans les commentaires sur CONTREPOINTS , cela contribue à dégrader ce site
Avez vous d’autres arguments pour expliquer les variations climatiques du passé ? Pour les variations futures vous pouvez revoir TINTIN et l’étoile mystérieuse et son prophète de malheur auquel Jouzel fait de la concurrence : 55°c en Alsace en 2030 et plus de neige dans les Vosges d’ici 30 ans , ce qu’on nous rabâche à longueur de journée dans les DNA et sur Radio bleu Alsace ; que cherchent vraiment ces médias ?

68.  Araucan | 9/02/2020 @ 19:22 Répondre à ce commentaire

the fritz (#67),
Juste à répéter ce que disent les experts et pour avoir de donner une explication à ce qui se passe …

69.  papijo | 9/02/2020 @ 20:48 Répondre à ce commentaire

La chasse aux sorcières dans la recherche sur le climat. Comment ça fonctionne … on se croirait sous MacCarthy, Hitler, Staline (non, pas tout à fait, … il n’y a pas encore de peloton d’exécution … mais certains y pensent sans doute !)
Source: WUWT et traduction

70.  scaletrans | 10/02/2020 @ 11:09 Répondre à ce commentaire

papijo (#69),
They don’t fight fair, they are beyond human decency.
C’est tout ce qu’on peut dire.

72.  JG2433 | 10/02/2020 @ 17:51 Répondre à ce commentaire

Excellent article de Michel de Rougemont – mis en ligne sur son blog le 9 février 2020.

Par un article dans son blog au sujet de l’absence de débat sur la cause anthropique du changement climatique [Madame Suzette Sandoz] a fait trembler les fondements du Temple au point que ses prêtres ont dû s’empresser de corriger cette intruse, en rappelant aux non-sachants dont elle fait partie que le débat était clos.

https://blog.mr-int.ch/?p=5984
Prière de fermer un débat déjà clos… dash

En ces termes, ça fait penser à l’historique « fermeture des maisons closes » ! laugh

73.  amike | 10/02/2020 @ 19:27 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#72), Le débat est clos, ne reste que les détails scientifiques et économiques :
– sensibilité au CO2
– efficacité des modèles climatique
– efficacité des modèles des conséquences climatiques
et aussi
– coût et efficacité des politiques énergétiques,
– détermination des programmes de transition énergétique
– gain économiques et sociaux par rapport aux fonds engagés
Facile…
A l’instar des célèbres RCP (2.6, 4.5,… 8.5) du GIEC, je vois 2 scénarios : PM8 et le PM1, avec PM pour Population Mondiale (respectivement, si on a osé gâché son rêve ou pas smile )

74.  Cdt Michel e.r. | 10/02/2020 @ 21:50 Répondre à ce commentaire

Le partage précédent a expiré, le nombre de téléchargements autorisés ayant été atteint.
En voici un autre, juste pour se détendre : robocon.mp4

75.  AntonioSan | 10/02/2020 @ 23:50 Répondre à ce commentaire

papijo (#69), Oh il suffit de lire les elucubrations d’un comptable endoctrine pour comprendre que ce genre de personnes sont prets a tout.

76.  AntonioSan | 11/02/2020 @ 7:05 Répondre à ce commentaire

https://francais.rt.com/france/71184-militants-ecologistes-investissent-siege-blackrock-paris-videos

Des dizaines de militants écologistes ont mené une action coup de poing au siège parisien de l’entreprise américaine Blackrock. Les forces de l’ordre ont bouclé le périmètre et ont dispersé le rassemblement, interpellant 17 personnes. En cette matinée du 10 février, plusieurs dizaines de militants écologistes se sont rendus au siège de l’entreprise Blackrock, plus grand gérant d’actifs au monde et dont l’influence sur le projet de réforme des retraites fait l’objet d’une polémique.

Que l’on trouve en effet pour le moins troublant les honneurs et les accommodements entre LREM et Blackrock, soit. Mais que vient faire cet extremisme ecolo a la XR ici? On sent, apres la mobilisation syndicale geante qui a soudain disparu, que persiste une tentative de recuperation des gilets jaunes qui eux continuent, en utilisant un glissement vers l’ecologisme.
L’ecologisme, c’est la toute puissance de la marque Thunberg, et mal en prend de la critiquer meme quand on est le chef de la diplomatie de l’UE. L’ecologisme meme extreme sert le systeme: les methodes font penser a celles en vogue dans les annees 30 en Germanie… On investit, on tagge, on fait le coup de force. Rien la dedans n’est democratique, tout est dans l’intimidation. Ce sont les bad cops pendant que le climatisme de la Thunberg est suppose representer les good cops, les bons jeunes qui demandent qu’on ecoute les gentils scientifiques, venant de ceux qui n’ont rien appris a l’ecole… c’est cocasse.
D’une maniere ou d’une autre, il faut faire occuper l’espace rebellion par ceux que l’on controle en sous main afin de reduire l’impact de ceux que l’on ne controle pas.

77.  pastilleverte | 11/02/2020 @ 9:29 Répondre à ce commentaire

amike (#73),
Que des « détails » en effet bad
mais comme l’on sait, le diable est dans les détails… bad bad bad

78.  pastilleverte | 11/02/2020 @ 9:30 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#76),
« Cocasse « ???
C’est un point de vue !

79.  papijo | 11/02/2020 @ 14:05 Répondre à ce commentaire

Le « coronavirus de Wuhan », quésaco ?
D’après WUWT (traduction)
NB: J’ai trouvé l’article très complet et intéressant, mais … je n’ai aucune compétence pour juger de la valeur de l’article !

80.  papijo | 11/02/2020 @ 14:26 Répondre à ce commentaire

Un article de EIKE à propos des effets de la radioactivité (traduction).
Conclusion: si vous aimez les champignons … filez à Tchernobyl !

81.  AntonioSan | 11/02/2020 @ 20:29 Répondre à ce commentaire

pastilleverte (#78), c’etait sarcastique

82.  pastilleverte | 12/02/2020 @ 19:26 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#81),
j’avais deviné boast

83.  Pigouille | 12/02/2020 @ 23:50 Répondre à ce commentaire

Cocorico, le conseil de défense écologique vient d’acter que la France va consacrer 30% de son territoire à des aires protégées. Nous sommes priés de nous serrer comme des sardines pour faire place aux bobos avides de foncier. Le but avoué sera de montrer l’exemple au reste de la planète en paradant à la prochaine cop15.

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/quatrieme-conseil-defense-ecologique-priorites-du-gouvernement-transition-ecologique

84.  Marco40 | 13/02/2020 @ 7:23 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#83), Et après, ils vont pleurer que l’immobilier est de plus en plus cher………….

85.  AntonioSan | 13/02/2020 @ 7:59 Répondre à ce commentaire

La Greta s’est fait photographiee arborant des colliers de populations autochotones dans le Dakota du Nord. La photo ressemble aux cliches de populations autochtones pris au XIX siecle, couleur sepia, avec les bords un peu flous. D’habitude eructant au crime des qu’un non autochotone se pare d’attributs autochtones, denoncant une appropriation culturelle par de mechants blancs, la bien pensance climato-gaucharde ne trouve ici rien a redire a celle-ci. Greta/Pretty Nose, meme combat.

Le coup a ete bien prepare alors qu’au Canada certaines minorites autochtones tres probablement a la solde des campagnes menees par les Rockefeller brothers et autres fondations vertes Tides etc… manifestent contre les projets de pipelines autorises et souhaites par les gouvernements et une majorite indigene, bloquant le traffic ferroviaire passager entre Toronto et Montreal en Ontario et en Colombie Britannique.
Mais voila, alors que le photographe complice allait reproduire son oeuvre sur le mur d’une boulangerie locale, la population de la ville de Bismarck n’a pas voulu entendre parler d’un mur peint avec la tronche de Thunberg plus ou moins deguisee en leader indigene… L’interference etrangere leur a deplu.

Cette peripetie montre bien que le produit Thunberg va etre utilise a toutes les sauces socio-culturelles et que tout abus flagrant lui sera pardonne puisqu’elle sert La Cause, exposant au passage le double standard des bobos et autres proselytes qui surfent sur la vague suedoise mise en scene par la BBC.

86.  Bernnard | 13/02/2020 @ 11:33 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#83), Marco40 (#84),
Mais enfin ne savez-vous pas que nous sommes trop nombreux ? 👿

87.  micfa | 13/02/2020 @ 11:43 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#83), Ya du pognon. Ce doit être du pognon vert, c’est pas le même que celui des hôpitaux ou des retraites, celui-là on n’en voit pas la couleur. bad

88.  pastilleverte | 13/02/2020 @ 16:41 Répondre à ce commentaire

Info ou intox (ou infox ?) ?
https://newatlas.com/environment/contrails-climate-change/
Après tout, pourquoi pas, mais euh… +10% de consommation rien qu’en changeant de 2000 pieds o »plus haut ou plus bas », cela me semble beaucoup, sauf si il faut changer de niveau plusieurs fois en croisière (par rapport aux conditions actuelles de navigation) .

89.  pastilleverte | 13/02/2020 @ 16:44 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#85),
je préfère la g**** de Marylin par Wharol pour les soupes Campbel smile
(oups, ce ne sont pas les mêmes œuvres d’Andy bad

90.  pastilleverte | 13/02/2020 @ 16:46 Répondre à ce commentaire

micfa (#87),
Attention, « pognon vert » = $$$
et comme dirait notre président bien aimé : « On dépense un pognon de dingue », bon OK c’était « juste » pour les pauvres, pas pour les zadistes.

91.  pastilleverte | 13/02/2020 @ 16:48 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#83),
« France, mère des zad, des arbres et des lois », citation (presque) historique.
Cherche l’erreur dans la citation :
Réponse, c’est pas les « lois », mais ce sont les normes (et les règlements)

92.  Curieux | 13/02/2020 @ 19:22 Répondre à ce commentaire

pastilleverte (#88),
Les nuages d’altitude bloquent massivement la totalité des radiations entrantes…
Ça refroidit la planète. En planeur, quand le « voile » – les cirrus – arrive on rentre vite fait.

Pour les avions c’est probable : les avions volent à l’altitude ou l’air est le moins dense (aérodynamique) et le plus froid (rendement thermique des réacteurs) soit au sommet de la troposphère avant la stratosphère ou la T° de l’air augmente.

93.  AntonioSan | 13/02/2020 @ 19:30 Répondre à ce commentaire

https://www.lefigaro.fr/politique/macron-visite-la-mer-de-glace-pour-parler-climat-20200213

La veille au soir, il avait dîné pendant près de trois heures avec des sommités comme le célèbre climatologue Jean Jouzel ou la spécialiste de la biodiversité Anne Larigauderie, de l’IPBES, qui a publié l’an dernier un rapport alarmant sur la disparition des espèces.

Les pique-assiette en revanche ne sont pas en voie d’extinction…

94.  Pigouille | 14/02/2020 @ 10:59 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#93), résumé du discours de Macron à Chamonix installant l’Office français de la biodiversité.
* L’OFB a des pouvoirs de police écologique sur 30% du territoire (aires protégées). Un tiers de cet espace sera sanctuarisé, ce qui implique une répression renforcée. L’outre mer est ciblée plus que la métropole.
* Climat, ipbes, agroecologie, tout ce que raconte l’ONU est bien, sans réserve, à enseigner dans les écoles. Jean Jouzel y travaille, missionné par Frédérique Vidal pour réformer l’enseignement supérieur.
* Tout ce que fait Greenpeace est beau et légal. Non au plastique qui tue les pélicans, au glyphosate, au néonicotinoïde, aux serres chauffées. L’OFB financera les ONG qui nous éclairent. C’est l’OFB qui fera le chèque à l’UICN.

95.  joletaxi | 14/02/2020 @ 13:38 Répondre à ce commentaire

grosse opération de promotion de poele à frire sur A2 ce midi
la ritournelle habituelle
ça se réchauffe 2 fois plus vite
ça fond à toute berzingue
1 m d’élévation de l’océan

tout cela avec une mine sombre, genre Greta

ça fait peur
mais qui est derrière cette opération?

96.  douar | 14/02/2020 @ 14:21 Répondre à ce commentaire

Quand je lis Les Echos, je me dis que certans industriels / financiers misent gros sur le machin tellement c’est insistant et lourdingue (l’Antartique franchit pour la première fois les 20°c lit on aujourd’hui) histoire de convaincre les pigeons de placer leurs économies dans le futur.
Aujourd’hui encore, toujours dans les Echos: EDF se fait par exemple, la cerise…grâce aux EnR en 2019!
Tout ça grâce aux subventions, à l’argent des contribuables, quelle honte.

97.  Pigouille | 14/02/2020 @ 14:31 Répondre à ce commentaire

Le réchauffement serait anthropique mais pas à cause du CO2. Ce serait du aux traînées de condensation H2O laissées par les avions. Au niveau des observations, temporelles (depuis 1950) et géographique (hémisphère nord survol de la zone attique), cette hypothèse me paraît séduisante. Évidemment le GIEC va la laisser de côté.
https://www.numerama.com/sciences/605952-et-si-les-avions-volaient-plus-bas-pour-avoir-moins-dimpact-sur-le-climat.html

98.  ppm451 | 14/02/2020 @ 14:54 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#97),
À première vue, cela me paraît fragile ; logiquement, l’influence serait proportionnelle au rapport entre les surfaces bleues et trainées blanches du ciel. Or le ciel est la plupart du temps bleu sans trace (il est vrai que parfois les trainées durent, et s’étalent) ; et les routes aériennes passent beaucoup au-dessus de nos têtes, mais sont absentes sur une grande partie du reste du monde.

Quand à la modification du niveau de vol des avions, comme l’altitude de condensation varie beaucoup avec le temps, la température, la pression, l’humidité relative… (beaucoup plus que 2000 pieds), et que les avions sont étagés jusqu’à assez haut, je ne vois pas comment résoudre ce problème, sauf à faire voler un seul avion à la fois, en lui imposant de descendre le plus bas possible 😉

99.  amike | 14/02/2020 @ 15:27 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#97), Les trainées de condensation vont a voir la même problématique que les nuages : la nuit : elles freinent les IR, le jour : elles renvoient les rayons du Soleil. Effet comptable direct nul ! Perso, j’aurais crû plutôt à un effet refroidissant, puisque les avions permettaient de condenser la vapeur d’eau à effet de serre en petits nuages obscurcissant, sachant que le rapport vapeur / nuage doit être de bien plus que 1/100…

100.  Cdt Michel e.r. | 14/02/2020 @ 15:42 Répondre à ce commentaire

Un article pas piqué des ver(t)s

Michel Onfray : L’épuration théorique
On pourra dire un jour qu’il fut un moment où la démocratie s’est effondrée. Et ce jour est venu
https://www.dreuz.info/2020/02/14/michel-onfray-lepuration-theorique/