Flagrants délires de médias qui trompent

Un journal, un site web, un livre peut raconter n'importe quoi. Tout le monde sait et ce n'est pas une nouvelle. Mais il peut aussi délibérément changer l'information sans qu'on le sache et il faut alors remonter à la source pour retrouver la modification qui change le sens. Deux exemples ci-dessous avec des traductions.

@@@@@@

Voici un article sur l'enseignement du RCA aux USA que j'ai pêché.

Voici la réaction de Marot, parti à la recherche de l'original, sur la traduction :

Les traductions, oubli et additions de mots qui “arrangent” :
Mot “oublié” le conseil est “élu”, pffft disparu
“balanced” fashion devient en restant “mesurés”
Les “school administrators” administrateurs élus deviennent “le chef d’établissement”.
La seule citation du créationnisme dans A la différence des enseignants de biologie, qui, depuis plus d’un siècle, sont les principales cibles des attaques sur l’évolution et le créationnisme est une invention.
L’original ne contient RIEN là dessus.

La version en français est caviardée en plus comme en moins

Des § entiers sont en français et inconnus dans la version originale.
Des § entiers sont dans la version originale et inconnus en français.

L’accusation disant que le RCA changement climatique dérèglement climatique, bref le truc vient en second comme suscitant des protestations des parents et des administrateurs provient selon le texte original d’An informal survey this spring of 800 NESTA members (see word cloud) found that climate change was second only to evolution in triggering protests from parents and school administrators.

Ce § a été supprimé dans leCouriier international.

5) Le financement de l’institut Heartland par Exxon Mobil de $676,500 en neuf ans, de 1998 à 2006, est inconnu dans la version originale.

• • • • •  
Voici un autre exemple par Bob :
Le Courrier International (9 janvier 2007) dont j’étais (autrefois) un lecteur occasionnel, rapportait sur un article paru dans le Financial Times intitulé ” L’écologie, une nouvelle religion “.
J’en ai profité pour aller voir l’article original sur le FT et je me suis aperçu, à ma grande horreur, que “l’interprétation ” du CI défigurait l’article initial afin de partisaner (je crée des néologismes comme Sego) pour l’effet de serre:

D’après l’auteur de l’article original ce sont les écolos qui sont financés par des lobbies.
D’après le “traducteur” du CI, ce sont les autres!

Bref , rien à voir !

Voici l’original :

The discovery of global warming filled a gap in the canon. That is why environmentalists attach so much importance to the assertion not just that the world is warming up, which is plainly true, but that this warming is our fault, which is less plainly true…….Most environmental initiatives that have been implemented – phasing out fluorocarbons, renewable energy and emissions trading – have significant commercial lobbies behind them.

La “traduction” /interprétation/cherry-picking du journaleux du CI dit strictement l’opposé et rajoute un commentaire partisan ! :

“Derrière cette inquiétude, l’économiste décèle l’empreinte du mythe religieux de l’Apocalypse. “C’est pourquoi les écologistes attachent autant d’importance à l’idée que non seulement le monde se réchauffe, ce qui est vrai, mais surtout que ce serait de notre faute, ce qui est discutable.” Une discussion que le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a pourtant officiellement tranché en liant bel et bien réchauffement climatique et activité humaine. Les seuls scientifiques encore détracteurs de cette thèse sont presque tous liés à des entreprises ou à des lobbies qui ont intérêt à nier ce fait.”

J’ai écrit une bafouille indignée comme on dit de nos jours, à la rédaction du CI avec copie à l’auteur de l’article du FT (qui m’a
répondu que c’était “shocking “).
J’attends encore la réponse du Courrier ….et je ne le lis plus.

@@@@@@

825 Comments     Poster votre commentaire »

801.  the fritz | 17/01/2015 @ 18:10 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#797),
Non, non, tout ne monte pas ; la surface des banquises, le volume des glaces, le PH des océans , la salinité des océans etc
Bon on me dit qu’il faut j’arrête de bloguer , à demain

802.  Bernnard | 17/01/2015 @ 18:35 Répondre à ce commentaire

the fritz (#801),
Oui il y a des baisses aussi, c’est vrai !
Le pH diminue, mais on préfère dire que c’est l’acidité qui augmente.
Bon c’est juste une tendance de vocabulaire : il va faire plus …
Il y a des exceptions bien sûr.

804.  de Rouvex | 17/01/2015 @ 22:20 Répondre à ce commentaire

jdrien (#803), Heureusement que ce réchauffement sorti des calculatrices n’est que de 4 pour mille : il ne risque pas de se sentir sur le terrain, à moins d’être hyper-hypersensible !!!

805.  JG2433 | 17/01/2015 @ 22:46 Répondre à ce commentaire

jdrien (#803),
Doit-il être ajouté à la recension ci-dessous ? 😕
http://www.skyfall.fr/?page_id=7

806.  Ben | 17/01/2015 @ 22:51 Répondre à ce commentaire

jdrien (#803), sans vous commander, c’est un truc pour le climathon.

807.  Bob | 17/01/2015 @ 23:28 Répondre à ce commentaire

Ben (#806),
l’auteur y annonce fièrement que la température en 2014 a été supérieure à celle de 2005 et 2010 de 0,04°C…et trouve ça très alarmant.
Il croit qu’on est capable de mesurer une variation de 4 centièmes de degré de la température moyenne (si cela a un sens) de la planète ?
Les incertitudes, les marges d’erreurs, il ne connait pas. Jamais entendu parler.
Le niveau de ces gens-là est désespérant…
A quoi sert l’école ?

808.  de Rouvex | 18/01/2015 @ 0:05 Répondre à ce commentaire

Bob (#807), pardon, 1 centièmes : est-ce bien sensible néanmoins : le paludisme s’empare des pauvres gens à ce taux-là ?? Voilà le Pape qui va venir soigner ces gens ??

809.  de Rouvex | 18/01/2015 @ 0:05 Répondre à ce commentaire

4 centièmes. il est tard, je me couche !

810.  Cdt Michel e.r. | 30/07/2015 @ 2:31 Répondre à ce commentaire

Parcourant le site lecolocritique.fr, je suis tombé – heureusement sans me faire mal – sur un document rédigé par le professeur hérétique István E. Markó de l’Université Catholique de Louvain (UCL) :

Journalistes scientifiques et réalité dérangeante.
Stéphane Foucart (Le Monde) et Sylvestre Huet (Libération), confirment bien tout le mal que l’on pensait d’un journalisme partial qu’ils illustrent à merveille. A vous de juger.
UNKNOWN_PARAMETER_VALUE.pdf
Document Adobe Acrobat [445.4 KB]

Je vous cite la fin du document :

Signalons, pour terminer, qu’à court d’arguments pour étayer leurs thèses, les journalistes adeptes de la scientopolitique n’hésitent pas à recourir à l’insulte comme moyen suprême pour avoir le dernier mot. Un exemple particulièrement intéressant est celui de M. Stéphane Foucart du journal Le Monde, qui écrit à propos d’une interview récente de l’auteur de ce billet : « La synergie entre un journaliste imbécile et un scientifique imbécile peut produire des choses remarquables ». Je laisse au journaliste Jean-Paul Duchâteau (La Libre Belgique), qui m’a interviewé, le plaisir d’apprécier cette remarque toute en finesse et en subtilité, caractéristique des cimes vers lesquelles M. Foucart a contribué à porter le débat climatique, en France, avec l’aide de son compère en injures Sylvestre Huet (Libération). Quant à moi, je continuerai à m’en tenir aux faits scientifiques.
— Professeur à l’Université catholique de Louvain, Belgique, l’auteur s’exprime à titre personnel.

811.  Marco40 | 30/07/2015 @ 8:38 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#810), C’est à ces signes que l’on reconnaît les idéologies criminelles…

812.  Cdt Michel e.r. | 30/07/2015 @ 19:13 Répondre à ce commentaire

Ces deux pseudo-journalistes scientifiques feraient bien de méditer cette citation :

Les injures suivent la loi de la pesanteur. Elles n’ont de poids que si elles tombent de haut.

François Pierre Guillame Guizot, homme politique et historien français (1787-1874). (Acad. fr. 1836)] , citation reprise par Wernher von Braun (1912-1977).

813.  Jojobargeot | 31/07/2015 @ 13:42 Répondre à ce commentaire

le plaisir d’apprécier cette remarque toute en finesse et en subtilité, caractéristique des cimes vers lesquelles M. Foucart a contribué à porter le débat climatique, en France, avec l’aide de son compère en injures Sylvestre Huet (Libération).

Effectivement pour ces deux là, une chose est certaine. Si la connerie rendait haut, il seraient enneigés toute l’année.

814.  Cdt Michel e.r. | 1/08/2015 @ 0:05 Répondre à ce commentaire

De ces deux personnages, aucun n’a une formation scientifique digne de ce nom.
S. Foucart est journaliste (5e promotion filière scientifique) de l’ESJ de Lille.
S. Huet est diplômé d’histoire d’une université de Paris.
On n’en sait pas plus en consultant leurs pages sur Wikipédia, alors qu’ils ne manqueraient sûrement pas d’insister sur un niveau d’études élevé.

L’Histoire peut-elle être considérée comme une science ou une discipline scientifique ? Ce n’est pas mon avis.

Une discipline scientifique ?

L’histoire moderne, en tant que discipline intellectuelle, ne fait pas partie des sciences dites « exactes » ou « dures » mais des sciences dites « sociales » et « humaines », avec la sociologie, l’ethnologie, la psychologie, etc. C’est une science sociale dans le sens où elle s’attache d’abord à l’étude de l’Homme dans les sociétés par un travail d’interprétation, sans pour autant écarter le principe d’impartialité. L’historien cherche à comprendre le passé via une pluralité de perspectives, en regroupant donc des sources variées, en tenant compte de la subjectivité de l’observateur y compris de l’historien lui-même.

Wikipedia

815.  Gilles des Landes | 9/08/2015 @ 11:15 Répondre à ce commentaire

Vous avez peut-être visité le site de Jo Moreau, Belgotopia, qui, comme à son habitude, nous livre des billets fort intéressants. (http://belgotopia.blogs.lalibre.be/)

Le dernier en date concerne – pour schématiser – les délires des médias, scientifiques, politiques …. avec leurs annonces catastrophistes… dans le passé.

L’une de mes préférées (mais il y en a bien d’autres !) :

NEW YORK TIMES – 29/12/1974.

– « Il y a consensus parmi les climatologues du monde entier. Une fois que le refroidissement climatique aura commencé, plus rien ne pourra l’arrêter ».

Çà ne vous rappelle rien ? Juste un mot à changer… Comme quoi, dans le jargon du climat, refroidissement et réchauffement sont synonymes !

816.  Bernnard | 9/08/2015 @ 12:27 Répondre à ce commentaire

Gilles des Landes (#815),
Oui, mais ce n'est pas tout à fait pareil :
À ces époques passées, on ne mettait pas en cause l'influence de l'homme sur le climat et donc on observait les signes climatiques et une année, c'était le réchauffement généralisé et une ou deux années plus tard, c'était le refroidissement généralisé : la fréquence des alternances réchauffement / refroidissement était élevée.
MAIS depuis que l'homme est désigné comme influent le climat par les émissions de CO2 et qu'il n'est pas question qu'il en soit autrement, voilà qu'il ne subsiste que le réchauffement même si ça refroidit ! Conclusion : il n'y a plus d'alternances en dépit des observations !
C'est une grosse différence par rapport à ces époques.

817.  Christial | 22/10/2015 @ 22:38 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#814),
Lu, relu et même entendu chez nos cadors de la science, Huet et Foucard pour nier, après une période de croissance, le plateau de température apparu depuis 1998 : la température moyenne de la décennie des années 2000/2010 est supérieure à celle des années 1990. La jolie preuve mathématique !
Je ne sais pas qui a copié sur l’autre mais je leur conseille de changer de voisin s’ils veulent passer en 6ème.

818.  de Rouvex | 23/10/2015 @ 11:50 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#814), Christial (#817), Je me demande où est passé notre Commandant ?! Mort ou vivant ? En bonne santé ou mauvaise ? Sur sa péniche ou dans les choux ?? Un petit signe de vie serait le bienvenu, ou un info quelconque… Non, pas un bilan de santé exhaustif, pas trop de détails, juste un petit coucou.

819.  scaletrans | 23/10/2015 @ 16:24 Répondre à ce commentaire

de Rouvex (#818),

+1

820.  Imaz-Aizpurua | 23/10/2015 @ 16:37 Répondre à ce commentaire

de Rouvex (#818),
Il s’était « fâché » avec Nicias,
suite à un hors-sujet informatique…
On a vu ici d’hors-sujets beaucoup plus lamentables,
et même insultants, qui m’ont fait réagir !
Il doit se balader dans sa péniche,
avec Rocky…
JAIA

821.  the fritz | 23/10/2015 @ 21:49 Répondre à ce commentaire

Nicias (#109)

822.  Alan Solo | 5/12/2015 @ 23:54 Répondre à ce commentaire

Vu cette semaine dans un reportage dont le thème général était le business liée au RCA (malheureusement je n’ai pas noté le nom de l’émission ni la chaîne sur le coup..) : Le reportage portait notamment sur le secteur des assurances (couverture des risques des pertes de cultures par exemple) et comportait en introduction des illustrations de l’augmentation de la fréquence et de l’intensité de phénomènes climatiques extrêmes. On y voit alors des images de tempêtes, inondations et…. du tsunami sur le Japon ! J’ai donc appris ce soir là qu’un tsunami était un phénomène climatique de surcroît lié au RCA. On n’arrête pas le progrès !

823.  Bob | 11/04/2016 @ 12:14 Répondre à ce commentaire

BFMTV : Les manchots meurent de faim affirment les journalistes de BFMTV parce que « ça se réchauffe et que la glace antarctique diminue ! »
Sont même pas foutus d’aller voir les graphiques officiels … La glace antarctique augmente au moins depuis 30 ans… (graphe cryophysics)

824.  shayabe | 11/04/2016 @ 13:18 Répondre à ce commentaire

Bob (#823), Et, comme d’habitude, quand on lit ce genre d’article, la cause première est ici la surexploitation du krill…. Article classique : on détecte un problème dû à la pollution ou à la mauvaise gestion de l’environnement,etc ; on écrit « réchauffement cimatique » dans le titre et les gens ne vont pas lire plus avant.

825.  Hug | 11/04/2016 @ 13:23 Répondre à ce commentaire

Bob (#823),
C’est le contraire, les manchots ont beaucoup souffert lors de l’extension record de la banquise en 2014 parce-que cela les a obligés à parcourir des dizaines de kilomètres supplémentaires pour atteindre l’océan où ils peuvent se nourrir.
Ces merdia sont une véritable honte.