Flagrants délires de médias qui trompent

Un journal, un site web, un livre peut raconter n'importe quoi. Tout le monde sait et ce n'est pas une nouvelle. Mais il peut aussi délibérément changer l'information sans qu'on le sache et il faut alors remonter à la source pour retrouver la modification qui change le sens. Deux exemples ci-dessous avec des traductions.

@@@@@@

Voici un article sur l'enseignement du RCA aux USA que j'ai pêché.

Voici la réaction de Marot, parti à la recherche de l'original, sur la traduction :

Les traductions, oubli et additions de mots qui “arrangent” :
Mot “oublié” le conseil est “élu”, pffft disparu
“balanced” fashion devient en restant “mesurés”
Les “school administrators” administrateurs élus deviennent “le chef d’établissement”.
La seule citation du créationnisme dans A la différence des enseignants de biologie, qui, depuis plus d’un siècle, sont les principales cibles des attaques sur l’évolution et le créationnisme est une invention.
L’original ne contient RIEN là dessus.

La version en français est caviardée en plus comme en moins

Des § entiers sont en français et inconnus dans la version originale.
Des § entiers sont dans la version originale et inconnus en français.

L’accusation disant que le RCA changement climatique dérèglement climatique, bref le truc vient en second comme suscitant des protestations des parents et des administrateurs provient selon le texte original d’An informal survey this spring of 800 NESTA members (see word cloud) found that climate change was second only to evolution in triggering protests from parents and school administrators.

Ce § a été supprimé dans leCouriier international.

5) Le financement de l’institut Heartland par Exxon Mobil de $676,500 en neuf ans, de 1998 à 2006, est inconnu dans la version originale.

• • • • •  
Voici un autre exemple par Bob :
Le Courrier International (9 janvier 2007) dont j’étais (autrefois) un lecteur occasionnel, rapportait sur un article paru dans le Financial Times intitulé ” L’écologie, une nouvelle religion “.
J’en ai profité pour aller voir l’article original sur le FT et je me suis aperçu, à ma grande horreur, que “l’interprétation ” du CI défigurait l’article initial afin de partisaner (je crée des néologismes comme Sego) pour l’effet de serre:

D’après l’auteur de l’article original ce sont les écolos qui sont financés par des lobbies.
D’après le “traducteur” du CI, ce sont les autres!

Bref , rien à voir !

Voici l’original :

The discovery of global warming filled a gap in the canon. That is why environmentalists attach so much importance to the assertion not just that the world is warming up, which is plainly true, but that this warming is our fault, which is less plainly true…….Most environmental initiatives that have been implemented – phasing out fluorocarbons, renewable energy and emissions trading – have significant commercial lobbies behind them.

La “traduction” /interprétation/cherry-picking du journaleux du CI dit strictement l’opposé et rajoute un commentaire partisan ! :

“Derrière cette inquiétude, l’économiste décèle l’empreinte du mythe religieux de l’Apocalypse. “C’est pourquoi les écologistes attachent autant d’importance à l’idée que non seulement le monde se réchauffe, ce qui est vrai, mais surtout que ce serait de notre faute, ce qui est discutable.” Une discussion que le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a pourtant officiellement tranché en liant bel et bien réchauffement climatique et activité humaine. Les seuls scientifiques encore détracteurs de cette thèse sont presque tous liés à des entreprises ou à des lobbies qui ont intérêt à nier ce fait.”

J’ai écrit une bafouille indignée comme on dit de nos jours, à la rédaction du CI avec copie à l’auteur de l’article du FT (qui m’a
répondu que c’était “shocking “).
J’attends encore la réponse du Courrier ….et je ne le lis plus.

@@@@@@

1 319 Comments     Poster votre commentaire »

1301.  JC | 14/09/2019 @ 11:44 Répondre à ce commentaire

Ecophob (#1299),
ça se fait déjà mais ces articles « anti-fakes » sont éparpillés dans différents sites. Le mieux c’est de les soumettre au site officiel https://www.climato-realistes.fr/ qui pour le coup est carré quand il publie qqchose. D’ailleurs ils œuvrent dans cette démarche de reprendre les choses dites partout et d’apporter la contradiction. Paul Maxit le fait très bien aussi mais faut s’intéresser au sujet pour connaitre son twitter.

1302.  Ecophob | 14/09/2019 @ 11:57 Répondre à ce commentaire

JC (#1301), Le site des climato-réalistes s’attaque surtout à démonter les idées reçues et propagées par la presse. Paul Maxit également. Je parle d’un site dont le rôle unique serait d’épingler les articles de propagande de ce type et qui serait accessible (compréhensible) par tout le monde, comme ceux des redresseurs de tord du Monde ou de Libé.

1303.  rpf | 14/09/2019 @ 14:59 Répondre à ce commentaire

Ecophob (#1302),

…démonter les idées reçues et propagées par la presse…

Autant dire les travaux d’Hercule (par exemple le 5éme).
.
Et même plutôt un travail de Sisyphe:

il y a trois ans, lors de notre Contre COP22 à Paris, j’ai assisté à l’entrevue de Benoît Rittaud, président de notre Association des climato-réalistes par une journaliste de Libération. En fin d’entrevue elle confie à Benoît » …ce fut très intéressant mais ne soyez pas étonné de ne pas retrouver vos propos dans le journal de demain… je suis liée par la politique éditoriale de mon journal

à lire ici (commentaires) sous la plume de Reynald Du Berger qui tente lui aussi de lutter.

1304.  rpf | 14/09/2019 @ 15:18 Répondre à ce commentaire

Sisyphe encore:
Rétablir la confiance envers les journalistes : le pluralisme des médias c’est bien. Le pluralisme dans chaque média, c’est mieux

Le manque de diversité d’opinions parmi les journalistes ne peut qu’influencer les choix des sujets traités et les angles adoptés

Un article, désagréable les sérials-moralistes de la presse, à lire ici

1305.  rpf | 14/09/2019 @ 15:36 Répondre à ce commentaire

Sisyphe toujours:
Ce 14 septembre, une énième journée propagandastaffel dans la chaine à demi allemande.
Pour lire : c’est ici,
Pour subir : c’est sur Arte,
Pour financer : c’est automatique via l’impôt.

1306.  Icelake21 | 17/09/2019 @ 14:22 Répondre à ce commentaire

Attention mesdames et messieurs la derniere etude est de sortie et commence à faire le tour des torchons! Toujours plus loin, plus haut plus fort !

C’est desesperant, le pire ce sont les commentaires en dessous, y’a vraiment des gens lobotomisés et abrutis ,c’est dramatique

https://www.lci.fr/planete/rechauffement-climatique-des-scientifiques-francais-prevoient-un-scenario-noir-a-7-degres-2132405.html

1307.  Pigouille | 17/09/2019 @ 15:01 Répondre à ce commentaire

Icelake21 (#1306),

On trouve ici quelques détails et une vidéo de la conférence de presse.

http://www.cnrs.fr/fr/les-deux.....t-prononce

1308.  BenHague | 17/09/2019 @ 20:59 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#1307),

Bah … Ils faut les prendre á leur propre jeu et leur faire gentillement remarquer que cela signifie que les modéles précédents etaient donc de la merde et absolument pas fiables ….
Et poser la question qui tue : « Et comment on est sur ce coup ci que les modeles sont bons ?? »

1309.  Pigouille | 18/09/2019 @ 1:10 Répondre à ce commentaire

BenHague (#1308),

> Et comment on est sur ce coup ci que les modeles sont bons ??

A cette question, François Marie Bréon a déjà répondu : parce qu’on en a deux, modèles, et qu’ils convergent.

Réchauffement climatique : les fondements du consensus
Ceux qui exigent une démonstration absolue de la fiabilité des modèles ne pourront jamais être satisfaits. Le consensus scientifique repose donc sur un jugement d’experts basé sur la compréhension des mécanismes physiques, la cohérence entre les modèles développés de manière indépendante et la capacité de ces modèles à reproduire les variations climatiques du passé.

https://www.pseudo-sciences.org/Rechauffement-climatique-les-fondements-du-consensus

Le Sahara était vert;
Meteo France et IPSL sont indépendants;
Les experts parlent maintenant ou bien se taisent à jamais;
Patrick Frank a tort;
L’injection de projections démographiques, économiques, sociales, politiques est une activité « physique » saine.

1310.  Marco40 | 18/09/2019 @ 6:17 Répondre à ce commentaire

BenHague (#1308), Exactement, il faut sans cesse les renvoyer là-dessus!!!!
Comment vous croire alors que :
1) Vous n’avez cessé de proclamer que les modèles sont fiables, la science connue et là vous nous sortez un truc qui démontre qu’au mieux vous avez tord, au pire, il a du mensonge et de la manipulation.
2) Pourquoi les températures baissent depuis 3 ans? (histoire de les prendre à leur propre piège météo/climat)

1311.  Scaletrans | 18/09/2019 @ 7:55 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#1309),

On pourrait répondre à FMB que seules les observations peuvent valider les modèles et que jusqu’à maintenant, même l’hypothèse la plus basse diverge de plus en plus des observations.

1312.  Hug | 18/09/2019 @ 11:04 Répondre à ce commentaire

Scaletrans (#1311),
On peut encore considérer que le bas de la fourchette des modèles CMIP5 colle avec la réalité:
https://hebergeur-images.com/fr/vi/4fb81ce35c5a0146de3a19c406342bac
Mais à ce rythme là, on est à +0,5°C en 2050 et +1°C en 2100…
Il est impossible que FMB (alias monsieur Bien Compris) & Co ne soient pas conscients de ce fait. Dans ces conditions, il est ahurissant de constater que ces gugusses osent pondre des prédictions à +7°C pour la fin du siècle. De vrais ABRUTIS !!
dash

1313.  Pigouille | 18/09/2019 @ 11:28 Répondre à ce commentaire

Scaletrans (#1311), ce qui me semble plus important que les modèles, c’est que la climatologie parvienne à sortir des sables mouvants par le haut. Darwin et Kelvin ont pu réconcilier. Pendant ce temps là le cercueil de Lyssenko était célébré.

FMB nous donne une recette pour sortir par le haut. de la modestie + des experts + de l’indépendance + des théoriciens + focus sur la modélisation du passé

Je me dis que Roy Spencer signerait ce deal lui aussi.

1314.  papijo | 18/09/2019 @ 12:54 Répondre à ce commentaire

Quand on va sur un site qui s’appelle « The Conversation » qui affiche fièrement sa devise sur chaque page de son site:

Nous croyons à la libre circulation de l’information

quoi de plus naturel que de s’entendre brailler « Fous le camp et ferme ta gueule, pauvre c… ! » (c… pour « climatosceptique » dans ce cas !), plus précisément:

Climate change deniers are dangerous – they don’t deserve a place on our site

La preuve (signalée par Jo Nova) en anglais et traduction
NB: Il s’agit du site en anglais, je n’ai pas vu de message équivalent sur le site en français (mais ça ne saurait tarder !)

1315.  Anecdote | 18/09/2019 @ 13:03 Répondre à ce commentaire

Hug (#1312),
On a l’impression que ce scénario extrême a été commandé pour un objectif politique à court terme, toujours le même : foutre la trouille aux gens pour qu’ils acceptent les contraintes écolos et la décroissance, quel que soit leur bord politique, et obliger à ramener les USA dans le périmètre des accords de Paris (dont ils peuvent sortir de façon effective en 2020, d’où l’urgence…), voire faire battre Trump aux élections de fin 2020 (si tant est que les résultats de ce genre d’étude émeuvent quelques % d’Américains – toujours ça de gagné ).

1316.  Hug | 18/09/2019 @ 13:53 Répondre à ce commentaire

Anecdote (#1315),
Ca peut effectivement faire partie du harcèlement anti-Trump, mais je doute que ça le fasse changer d’opinion. Par contre, ça peut effectivement lobotomiser encore un peu plus ceux qui le sont déjà,…à moins que cela ne finisse par apparaitre un peu excessif et donc peu crédible.

papijo (#1314),
Ca y est, la censure se met en place…

1317.  rpf | 19/09/2019 @ 16:29 Répondre à ce commentaire

Propagandastaffel, suite et sûrement pas Fin:
Aprés Arte c’est au tour de France Info (pourtant un peu moins allemande)

Pour ce nouveau numéro, « Climat et fake news, le vrai du faux », Lucie Chaumette, Julien Bisson et leurs invités démêlent le vrai du faux sur l’urgence climatique, à quelques jours du Sommet Action Climat qui se tient le 23 septembre 2019 au siège des Nations unies à New York.

Parmi les démêleurs du vrai et du faux, un Diafoirus stakhanoviste du démêlage qui œuvre ici
Comme d’habitude, c’est en anglais et tout est absolument vrai et scientifiquement démontré (caution morale: The Guardian).

1318.  Daniel | 19/09/2019 @ 22:46 Répondre à ce commentaire

Non, le Giec ne recommande pas un régime végétarien pour lutter contre le réchauffement climatique
FAKE OFF Ce n’est absolument pas le sens du rapport rendu public jeudi, explique à « 20 Minutes » Cheikh Mbow, l’un des experts qui a participé à la rédaction du texte

Adopter un régime végétarien pour lutter contre le changement climatique. Ce serait l’une des recommandations du Giec, le groupe d’experts de l’ ONU chargé d’évaluer les connaissances scientifiques sur le changement climatique. C’est ce qu’ont affirmé plusieurs médias en début de semaine, en relayant un article publié le 4 août par le journal britannique The Observer.

L’article, qui s’appuie sur des fuites d’un rapport du Giec, ne met pas l’accent sur le régime végétarien. Seul un paragraphe est consacré à la question des régimes alimentaires. « Parmi les mesures mises en avant par le rapport, il y a la proposition d’un changement majeur vers des régimes végétariens et végans », explique The Observer, avant de citer un extrait du rapport : « La consommation de régimes sains et durables, tels que ceux basés sur les céréales secondaires, les légumineuses et les légumes, les noix et les graines (…) présente des opportunités majeures pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre. »

https://www.20minutes.fr/planete/2579899-20190809-non-giec-recommande-regime-vegetarien-lutter-contre-rechauffement-climatique

1319.  Pigouille | 25/09/2019 @ 14:52 Répondre à ce commentaire

L’unicef est neutre? Non pas trop.

« Il y a trente ans, les dirigeants du monde ont pris un engagement historique envers les enfants du monde en adoptant la Convention internationale des droits de l’enfant. Aujourd’hui, les enfants du monde tiennent le monde entier pour responsable de cet engagement », a déclaré Charlotte Petri Gornitzka, Directrice générale adjointe de l’UNICEF. « Nous soutenons pleinement les enfants qui exercent leurs droits et prennent position. Le changement climatique aura un impact sur chacun d’entre eux. Il n’est pas étonnant qu’ils s’unissent pour riposter. »

L’UNICEF soutient les pétitionnaires qui exercent leur droit de porter plainte par le biais de la procédure de communication du troisième protocole facultatif. Cependant, UNICEF n’est pas partie à la plainte. UNICEF est neutre et ne joue aucun rôle dans le processus de décision du Comité des droits de l’enfant.

https://www.unicef.org/fr/communiqués-de-presse/16-enfants-dont-greta-thunberg-déposent-une-plainte-historique

A tout hasard, si quelqu’un va vérifier les noms des signataires de l’affaire du siecle qui organise des proces contre la France, on risque pas de tomber sur l’unicef ni sur les gentils avocats hausfeld, hein…

C’est pas bien d’abuser d’une enfant handicapée qui traverse l’ocean en voilier pour repondre a une l’invitation officielle à d’une conference de presse outre atlantique au siege de l’unicef.