Flagrants délires de médias qui trompent

Un journal, un site web, un livre peut raconter n'importe quoi. Tout le monde sait et ce n'est pas une nouvelle. Mais il peut aussi délibérément changer l'information sans qu'on le sache et il faut alors remonter à la source pour retrouver la modification qui change le sens. Deux exemples ci-dessous avec des traductions.

@@@@@@

Voici un article sur l'enseignement du RCA aux USA que j'ai pêché.

Voici la réaction de Marot, parti à la recherche de l'original, sur la traduction :

Les traductions, oubli et additions de mots qui “arrangent” :
Mot “oublié” le conseil est “élu”, pffft disparu
“balanced” fashion devient en restant “mesurés”
Les “school administrators” administrateurs élus deviennent “le chef d’établissement”.
La seule citation du créationnisme dans A la différence des enseignants de biologie, qui, depuis plus d’un siècle, sont les principales cibles des attaques sur l’évolution et le créationnisme est une invention.
L’original ne contient RIEN là dessus.

La version en français est caviardée en plus comme en moins

Des § entiers sont en français et inconnus dans la version originale.
Des § entiers sont dans la version originale et inconnus en français.

L’accusation disant que le RCA changement climatique dérèglement climatique, bref le truc vient en second comme suscitant des protestations des parents et des administrateurs provient selon le texte original d’An informal survey this spring of 800 NESTA members (see word cloud) found that climate change was second only to evolution in triggering protests from parents and school administrators.

Ce § a été supprimé dans leCouriier international.

5) Le financement de l’institut Heartland par Exxon Mobil de $676,500 en neuf ans, de 1998 à 2006, est inconnu dans la version originale.

• • • • •  
Voici un autre exemple par Bob :
Le Courrier International (9 janvier 2007) dont j’étais (autrefois) un lecteur occasionnel, rapportait sur un article paru dans le Financial Times intitulé ” L’écologie, une nouvelle religion “.
J’en ai profité pour aller voir l’article original sur le FT et je me suis aperçu, à ma grande horreur, que “l’interprétation ” du CI défigurait l’article initial afin de partisaner (je crée des néologismes comme Sego) pour l’effet de serre:

D’après l’auteur de l’article original ce sont les écolos qui sont financés par des lobbies.
D’après le “traducteur” du CI, ce sont les autres!

Bref , rien à voir !

Voici l’original :

The discovery of global warming filled a gap in the canon. That is why environmentalists attach so much importance to the assertion not just that the world is warming up, which is plainly true, but that this warming is our fault, which is less plainly true…….Most environmental initiatives that have been implemented – phasing out fluorocarbons, renewable energy and emissions trading – have significant commercial lobbies behind them.

La “traduction” /interprétation/cherry-picking du journaleux du CI dit strictement l’opposé et rajoute un commentaire partisan ! :

“Derrière cette inquiétude, l’économiste décèle l’empreinte du mythe religieux de l’Apocalypse. “C’est pourquoi les écologistes attachent autant d’importance à l’idée que non seulement le monde se réchauffe, ce qui est vrai, mais surtout que ce serait de notre faute, ce qui est discutable.” Une discussion que le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a pourtant officiellement tranché en liant bel et bien réchauffement climatique et activité humaine. Les seuls scientifiques encore détracteurs de cette thèse sont presque tous liés à des entreprises ou à des lobbies qui ont intérêt à nier ce fait.”

J’ai écrit une bafouille indignée comme on dit de nos jours, à la rédaction du CI avec copie à l’auteur de l’article du FT (qui m’a
répondu que c’était “shocking “).
J’attends encore la réponse du Courrier ….et je ne le lis plus.

@@@@@@

929 Comments     Poster votre commentaire »

901.  Gilles des Landes | 1/04/2019 @ 12:00 Répondre à ce commentaire

jdrien (#899), je relève
« Si on avait su cela il y a 50 ans »…
Eh bien, on le savait cela a été écrit dans les études environnementales de la Miaca : pas d’aménagement à moins de 500m de l’océan du fait de l’erosion marine…

902.  rpf | 7/04/2019 @ 22:00 Répondre à ce commentaire

Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés
La presse malade de la peste.

903.  Murps | 7/04/2019 @ 22:46 Répondre à ce commentaire

rpf (#902), cela dépasse l’entendement.
Les morses se suicident à cause du réchauffement.
Bon en fait il n’y en a qu’un et en plus il était dépressif…

904.  amike | 8/04/2019 @ 7:47 Répondre à ce commentaire

rpf (#902), Murps (#903), Et l’explication rationnelle…
Maintenant, il est possible que l’ours polaire, perturbé par le RCA, soit devenu carnivore. Ou pire encore, apprenne des techniques de chasse digne de l’Homme pré sapiens… smile
Bref, c’est pire que ce qu’on croyait !

905.  rpf | 8/04/2019 @ 15:36 Répondre à ce commentaire

amike (#904),
Merci pour votre recherche de l’explication rationnelle: c’est un travail qui répugne aux journalistes.

Prochain titre probable dans la presse:

La disparition de l’Ours Blanc diminue l’albédo des pôles et accélère la fonte inéluctable des glaces.

906.  Daniel | 9/04/2019 @ 22:14 Répondre à ce commentaire

Pascal Bruckner: «Greta Thunberg ou la dangereuse propagande de l’infantilisme climatique»

TRIBUNE – Un discours de peur sur le climat crée une jeune génération terrifiée qui veut jouer aux adultes, s’inquiète le philosophe et écrivain*.

http://www.lefigaro.fr/vox/soc.....e-20190409

907.  Amike | 10/04/2019 @ 9:57 Répondre à ce commentaire

rpf (#905), Excellent titre smile

ours polaires…DES pôles

luttons pour la (ré!)introduction de l’ours polaire en Antarctique

908.  Astre Noir | 10/04/2019 @ 13:48 Répondre à ce commentaire

rpf (#902),

J’ai d’abord cru à un site genre Le Gorafi !

909.  Daniel | 10/04/2019 @ 21:47 Répondre à ce commentaire

Iran : Les récentes inondations sont le fait de la manipulation de puissances étrangères pour prendre le contrôle du climat

« Réagissant aux récentes inondations intervenues dans le nord et l’ouest de l’Iran, qui ont déjà fait des dizaines de victimes, l’agence de presse iranienne Tasnim, affiliée au Corps des gardiens de la Révolution islamique d’Iran (CGRI), a publié un article spécial intitulé « Les récentes fortes pluies en Iran sont-elles intentionnelles ? ». Selon Tasnim, les pluies diluviennes et les inondations sont dues à une manipulation du climat par les ennemis de l’Iran – allusion aux Etats-Unis et à Israël – qui cause un changement drastique du climat et des inondations sans précédent dans l’histoire du pays ».

http://memri.fr/2019/04/10/ira.....du-climat/

910.  the fritz | 10/04/2019 @ 22:14 Répondre à ce commentaire

Daniel (#909),
On croit rêver

911.  rpf | 10/04/2019 @ 22:49 Répondre à ce commentaire

Amike (#907),
Mais oui, mais oui, deS pôleS.
Jadis, dans un conférence, j’avais illustré que la Presse confond bien les 2 pôles, et les peuple bien d’animaux incongrus:
Il faut observer, dans ces 2 illustrations (fin du monde selon les plumitifs), le bloc de glace, identique… au Sud comme au Nord. Elle avait publié l’inverse…
La presse malade de la berlue plutôt que de la peste, parfois mauvaise faussaire, plus souvent incompétente, toujours moralisatrice.
Mais bientôt sans acheteurs.

912.  Cyril | 11/04/2019 @ 6:47 Répondre à ce commentaire

entendu ce matin sur RTL un responsable de l’ADEME (oui, ceux qui affirment qu’en 2050 on sera à 100% d’électricité renouvelable…)
 » Les éoliennes sont recyclabes à 92% »
Si c’est 92% du poids et qu’on inclue le massif béton d’environ 1000T de leur base c’est peut-être vrai. En volume, il restera les pales de 100m en fibres/résine, le mat aussi, mais passons, Reste le béton :
recyclable ne veut pas dire recycler : aujourd’hui on demande juste d’araser le massif béton 1m sous le terrain naturel :
Qui va le faire; sachant que les sommes provisionnées sont insuffisantes, et qu’il y a fort à parier que en fin de vie d’éoliennes le promoteur du parc éolien aura disparu ou sera insolvable.
Restent les 800 ou 900 T de béton enfouis à plus de 1m : cela suffit-il pour des plantations et lesquelles. Sur qu’on ne pourra plus y planter des arbres.

Bref, l’Ademe, grassement financée avec nos impots se moquerait-elle de nous ?

913.  Icelake21 | 11/04/2019 @ 8:10 Répondre à ce commentaire

L’ademe c’est pas ceux qui financent en partie le site infoclimat ?

Ce qui expliquerait le réchauffisme de ce site ou tout débat est impossible. Je rajoute aussi l’effet mouton de ce forum qui s’est complétement dégradé ces dernières années, ou certain intervenant on vraiment la totale certitude que la planete se réchauffe et va continuer de se réchauffer les prochaines années. C’est incroyable qu’une arnaque scientifique réussisse à lobotomiser des personnes passionnées par le climat autant que la bas peuple (mais peut etre font il aussi parti du bas peuple avec une reflexion proche du zero absolu)

914.  Icelake21 | 11/04/2019 @ 8:11 Répondre à ce commentaire

L’ademe c’est pas ceux qui financent en partie le site infoclimat ?

Ce qui expliquerait le réchauffisme de ce site ou tout débat est impossible. Je rajoute aussi l’effet mouton de ce forum qui s’est complétement dégradé ces dernières années, ou certain intervenant on vraiment la totale certitude que la planete se réchauffe et va continuer de se réchauffer les prochaines années. C’est incroyable qu’une arnaque scientifique réussisse à lobotomiser des personnes passionnées par le climat autant que le bas peuple (mais peut être font il aussi parti du bas peuple avec une réflexion proche du zéro absolu)

915.  Curieux | 11/04/2019 @ 8:22 Répondre à ce commentaire

the fritz (#910),
Ben non ! Ils ont lu « SOS météore » de E. P. Jacob dans la série Black et Mortimer ! dash

917.  jdrien | 11/04/2019 @ 12:12 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#916), je me souviens effectivement de l’avoir lu dans le journal de Tintin à l’époque; ça nous rajeunit pas…

918.  Curieux | 11/04/2019 @ 15:50 Répondre à ce commentaire

jdrien (#917),
Les histoires d’apocalypse sont d’éternités et de toutes civilisations.
Nous aurions pu croire qu’avec Les Lumières et l’avènement de la raison nous en serions épargnés… manqué ! bad

919.  Araucan | 11/04/2019 @ 22:35 Répondre à ce commentaire

Cyril (#912),
1 m de sol , pour certaines forêts, ce serait le luxe !

920.  the fritz | 12/04/2019 @ 6:39 Répondre à ce commentaire

Araucan (#919),
Oui mais en dessous le substrat est poreux ou fissuré

921.  Araucan | 12/04/2019 @ 12:52 Répondre à ce commentaire

the fritz (#920),
Ça dépend, à l’échelle du système racinaire pas forcément : certains arbres vivent sur 20 cm de sol voire moins : cf les pins ponderosas sur les granites du Yosemite… où les hêtres, charmes et cortèges floristiques associés sur certains plateaux calcaires …

922.  the fritz | 12/04/2019 @ 13:04 Répondre à ce commentaire

Araucan (#921),

certains arbres vivent sur 20 cm de sol voire moins : cf les pins ponderosas sur les granites du Yosemite

Oui , mais ceux-là sont dopés au radon

923.  Hug | 12/04/2019 @ 14:11 Répondre à ce commentaire

Araucan (#921),
Pas besoin d’aller au Yosemite, ceux qui pratiquent l’escalade sur nos falaises françaises (Verdon par ex.) savent que les arbres arrivent à pousser dans zones particulièrement raides, pourvu qu’il y ait une vire, une terrasse ou une zone fissurée, permettant l’accumulation d’un peu d’humus.

924.  Araucan | 12/04/2019 @ 23:19 Répondre à ce commentaire

Hug (#923),
Pourquoi ai-je parlé du Yosemite ? Juste parce que le granite n’y est pas fissuré…
Selon les espèces d’arbres, la capacité à explorer les fissures varient …

925.  Bernnard | 13/04/2019 @ 7:51 Répondre à ce commentaire

Araucan (#924),
Oui et le béton n’est pas du granit. Sa cohésion est moins durable même si on voit des œuvres en béton de la dernière guerre subsister encore sur nos côtes. N’empêche que ces blocs dans le sol sont une forme de pollution.

926.  scaletrans | 13/04/2019 @ 8:37 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#925),
Sans parler du gaz satanique issu de la fabrication du ciment pour ce béton ! crazy

927.  Araucan | 13/04/2019 @ 13:22 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#925),
Étant donné que le gouvernement s’inquiète De l’artificialisation des sols, il conviendrait également de considérer la surface totale de sols agricoles ou forestiers perturbés et où modifiés pour l’implantation d’une éolienne : chemins, zone autour des moulins, enterrement des câbles, transfos, modification des réseaux et poteaux associés, modification des paysages (surfaces des zones d’impact paysager). Il conviendrait également de vérifier si les mesures de compensation sont au niveau des principes énoncés dans la loi sur les impacts : éviter, réduire, compenser pour ce qui concerne les sols et vérifier que les durées des mesures de compensation sont cohérentes avec les capacités financières des exploitants sur la durée concernée …

928.  Nicias | 13/04/2019 @ 14:08 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#925),

« même si on voit des œuvres en béton de la dernière guerre subsister »

Gamins on avait déterré un blockhaus dans le nord. En pleine forme. Un vieux volant de tacot était toujours là aussi avec son manche en bois biodégradable.
Les fortifications contre l’Italie dans les Alpes se portent bien aussi. Elles tiendront moins longtemps que les pyramides, c’est sur. On pourrait les vendre à EdF ou Total pour qu’ils réhabilitent ces sites et fassent du « retour à l’herbe », ils savent faire. Ou alors on les vends aux Allemands, après tout on aurait du les faire démolir il y a longtemps par leurs prisonniers de guerre.

929.  Cdt Michel e.r. | 15/04/2019 @ 1:33 Répondre à ce commentaire

Nicias (#928),

« même si on voit des œuvres en béton de la dernière guerre subsister »

La grosse différence, c’est que les fondations des hachoirs à oiseaux ne dépassent pas ou à peine le niveau du sol. On ne les voit donc pas.
Pourquoi ne pas les laisser en place, pour servir éventuellement de base pour autre chose (abris pour le bétail dans les pâtures, seconde résidence, etc.) ?