La hausse des prix de l’alimentation pourrait assombrir les discussions sur le changement climatique

• • • • •

D'après certains critiques, la hausse des prix de l'alimentation serait en partie causée par les mesures de lutte contre le changement climatique, de même que la hausse des prix de l'énergie. C'est pourquoi les discussions des Nations Unies sur le sujet qui ont débuté en Allemagne cette semaine pourraient être controversées par ces critiques.

Des discussions sur le climat organisées par les Nations Unies ont débuté lundi en Allemagne, les experts cherchant à élaborer un nouveau pacte mondial sur le changement climatique. Mais ces discussions doivent faire face à un nouveau défi lancé par des critiques qui disent que les mesures de lutte contre le changement climatique sont en partie responsables de l’augmentation des prix de l’alimentation et de l’énergie.


Yvo de Boer, le Secrétaire exécutif
de la Convention-cadre des Nations
Unies sur les changements climatique

Le meeting est le second du genre qui cherche à élaborer un pacte mondial sur le changement climatique d’ici la fin de l’année 2009, pacte qui remplacera le Protocole de Kyoto lors de son expiration en 2012.

Les discussions de Bonn en Allemagne se focalisent sur la « boîte à outils » de mesures qui pourrait réduire l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre tels que le dioxyde de carbone.

Les responsables de plus de 160 pays sont cependant confrontés au fait que de telles mesures, qui comprennent des taxes sur le carbone ou le commerce de permis d’émissions, augmentent délibérément les coûts de l’énergie en pénalisant les émissions de dioxyde de carbone provenant de la combustion d’énergies fossiles.

Ces mesures sont donc des options très controversées alors que les prix record du pétrole affectent les automobilistes et les consommateurs d’électricité dans le monde entier.

Cependant, les biocarburants qui réduisent les émissions de gaz à effet de serre ont également contribué à l’augmentation des prix de l’alimentation en utilisant des cultures alimentaires pour fabriquer de l’éthanol, une alternative à l’essence.

Le directeur du Secrétariat des Nations Unies au changement climatique, Yvo de Boer, a indiqué dimanche qu’il ne fallait pas trop accuser les biocarburants de la crise actuelle des prix de l’énergie et de l’alimentation.

« Alors que l’augmentation des cultures pour les biocarburants a une certaine influence sur les prix de l’alimentation, d’autres facteurs tels que l’augmentation de la consommation de blé dans le monde jouent également un rôle significatif dans l’évolution des prix de l’alimentation » a-t-il indiqué.

Le meeting de Bonn en Allemagne, qui s’achèvera le 13 juin, s’inscrit dans la continuité d’un meeting qui avait eu lieu à Bangkok en mars-avril, et qui n’avait pas beaucoup contribué à l’élaboration d’un nouveau pacte, puisque très peu d’accords avaient été trouvés.

« Le défi est désormais d’avancer et de commencer à identifier ce qui pourrait être écrit ans l’accord de 2009 » a ajouté Yvo de Boer.

Une autre agence des Nations Unies, l’Organisation pour l’Alimentation et l’agriculture organise un sommet cette semaine à Rome pour discuter des prix record de l’alimentation.

Le Protocole de Kyoto engageait 37 nations industrialisées à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, mais les deux principaux pollueurs, à savoir les Etats-Unis et la Chine, ne figuraient pas parmi ces nations.

Source

1.  the fritz | 3/06/2008 @ 8:40 Répondre à ce commentaire

Ce n’est pas à Bonn que je réunirais tout ce monde, mais à La Haye, devant le tribunal international avec comme motif du procès: » invention et incitation à l’utilisation d’armes de destruction massives »
Et dire qu’on a décoré Al gore et le GIEC du prix Nobel de la paix
La cacophonie onusienne devient grotesque

2.  Curieux | 3/06/2008 @ 8:58 Répondre à ce commentaire

Tout à fait d’accord, mais avec crime contre l’humanité comme chef d’accusation.

3.  the fritz | 3/06/2008 @ 9:51 Répondre à ce commentaire

OK Curieux, j’avais zappé la discussion.
J’aimerais savoir ce que pense Monsieur Jouzel de ces problèmes; mais peut-être que ses préoccupations ne vont pas plus loin que ses bulles et le budget de son labo

4.  rincewind | 3/06/2008 @ 9:57 Répondre à ce commentaire

j’ai trouver ça , pas mal : http://skyfal.free.fr/?p=219#comment-4635

L’article 322-14 du code pénal me semble PARFAITEMENT adapté à la FARCE. Je suis sûr qu’il va vous plaire:

Le fait de communiquer ou de divulguer une fausse information dans le but de faire croire qu’une destruction, une dégradation ou une détérioration dangereuse pour les personnes va être ou a été commise est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende.

Est puni des mêmes peines le fait de communiquer ou de divulguer une fausse information faisant croire à un sinistre et de nature à provoquer l’intervention inutile des secours.

5.  Charles II | 3/06/2008 @ 10:16 Répondre à ce commentaire

Les Torquemada du climat s’attaquent à tout comportement politiquement incorrect :

http://www.naturavox.fr/articl.....ticle=4186

Vous voyez Coca, c’est ce genre de débilité qui me conforte dans mon scepticisme.

6.  Curieux | 3/06/2008 @ 10:55 Répondre à ce commentaire

Intéressant, et l’évaporation de cerveau contribue-t-elle à l’effete de serre et donc au RC anthropique ?

7.  jnoel70 | 3/06/2008 @ 12:55 Répondre à ce commentaire

le faite d’aller aux toilettes trop souvent, aggraverait la secheresse. Retenez vous!

8.  Charles II | 3/06/2008 @ 13:28 Répondre à ce commentaire

Et évitez la fornication qui détruit l’âme, vous fait dégager plus de co2 et provoque un réchauffement local ainsi qu’une évaporation certaine, sans parler de l’éventualité d’augmenter, d’un tiers voire de moitié et ce, pour une durée de près de 80 ans, votre empreinte écologique.
Rejoignez les monastères de notre sainte église verte où vous pourrez écouter nos grands prêcheurs (Hulot, Jouzel, Le Treut, …)et pratiquer, dans la sérénité, ascèse, chasteté et tempérance qui permettront de sauver le monde.

Excusez moi, ça m’a échappé, la chaleur sans doute !!!

9.  the fritz | 3/06/2008 @ 14:37 Répondre à ce commentaire

Pour recentrer le sujet, Jouzel dans la tête au carré de ce jour: »il faut que le monde réduise de moitié ses émissions de GES; la France ira plus loin , c’est écrit dans la loi » On a déjà entendu notre président émettre un petit voeu à Bruxelles pour qu’ils fassent un geste sur les taxes Carbone; —souhait dont le but est certainement pas de nourrir plus de malnutris dans le monde mais plutôt de diminuer la grogne montante dans son peuple au travail

10.  cocaaladioxine | 3/06/2008 @ 18:12 Répondre à ce commentaire

cher charles, c’est fort gentil de m’interpeller dans un post où je ne suis pas encore. Serais-je votre interlocuteur préféré ?

Je répondrais que cette étude est ridicule. Mais il ne faut pas confondre tentative de récupération à deux balles (comme celle-ci) et recherche sérieuse. Ce n’est pas parce que des gens font tout et n’importe quoi avec des lasers, pex, que le laser c’est con.

11.  douar | 4/06/2008 @ 21:09 Répondre à ce commentaire

Bonjour, je trouve qu’on oublie vite le pourquoi du développement des biocarburants, surtout en Europe: fin des années 90, les cours des oléagineux et céréales étant très bas, sans compter la jachère obligatoire, les producteurs ont essayé de trouver de nouveaux débouchés à leurs produits: les biocarburants en étant. Sur ce, la lutte contre le RCA arrive, les promoteurs des biocarburants prennent le train en marche avec un bilan carbone théoriquement intéressant par rapport aux énergies fossiles. Donc les aides affluent. Mais voilà, depuis 1 an, les cours des céréales s’envolent et maintenant, c’est la faute aux biocarburants. En réalité, la raison principale de la hausse des matières premières agricoles est un manque criant d’investissements depuis une quinzaine d’année : moins d’outil de gestion des marchés, moins de recherche: résultat, la production stagne tandis que la demande augmente. Des prix bas n’incitent pas à l’investissement, c’est vrai pour tous les domaines, mais un jour, on le paye cher. Ce qui est amusant, c’est qu’en France, nous voulons passer à 20% de surface agricole en bio, c’est certainement ça qui va relancer la production et faire baisser les prix; mais ça devient HS.

12.  laurent | 4/06/2008 @ 21:37 Répondre à ce commentaire

En réalité, la raison principale de la hausse des matières premières agricoles est un manque criant d’investissements depuis une quinzaine d’année

Je ne pense pas. Dans la crise récente, c’est surtout l’arrêt des exportation de 4 grand pays exportateurs qui à créé la pénurie, et la hausse des cours.
Ces arrêts avaient une très bonne raison: le constant que ces pays exportateurs n’arrivaient pas à nourrir leur population à cause de niveau de vie trop faibles, constat qui les a amené à changer de politique et à subventionner la consommation de biens agricoles.

Très bizarrement (en fait pas tant que cela…), la production agricole, comme toutes les autres denrées, suit bien la demande. Quand une partie de la population est trop pauvre pour se payer ces denrées, elle sort du marché, ce qui fait diminuer la demande, et donc la production…
La seule solution est de subventionner l’agriculture. C’est ce que l’Europe avait compris, et grâce à la PAC, elle a pu atteindre la sécurité alimentaire.

13.  blackhorn | 6/06/2008 @ 14:26 Répondre à ce commentaire

Ce qui me fait bien marrer c’est qu’il y a quelque temps ils parlaient de rechauffement climatique (médias, etc…) et maintenant de changement climatique.. Es-ce dû au faite qu’on se caille les c***** au mois de juin?

14.  cocaaladioxine | 6/06/2008 @ 16:53 Répondre à ce commentaire

blackhorn, on parle de réchauffement global, ce qui ne veut pas dire réchauffement partout mais dérèglement climaique.

15.  miniTAX | 6/06/2008 @ 18:30 Répondre à ce commentaire

@14 ah oui, le climat n’a JAMAIS (copyright coca) été aussi déréglé « dans toute l’Histoire ».
On connaît la musique. 😈

16.  Curieux | 6/06/2008 @ 18:48 Répondre à ce commentaire

blackhorn, on parle de réchauffement global, ce qui ne veut pas dire réchauffement partout

Non il a dit aux c***** au mois de juin !

17.  jnoel70 | 6/06/2008 @ 18:57 Répondre à ce commentaire

Ils ferainet mieux de parler de refroidissement

18.  blackhorn | 6/06/2008 @ 21:54 Répondre à ce commentaire

@14 Dis cela au média .. c’est eux qui change de formule choc… je me demande juste pourquoi … peut être plus facile a faire avaler,…. peut être.

19.  cocaaladioxine | 2/07/2008 @ 9:58 Répondre à ce commentaire

Je trouve qu’étant donné le passage du baril de brut à plus de 140 dollars (soit 100% d’augmentation en un an), il devient ridicule de continuer à vouloir utiliser le pétrole pour se déplacer ou même se chauffer – c’est devenu plus cher que les autres sources d’énergie !

Et que pensez-vous des biocarburants à base d’algues ? Celles-ci sont nourries en CO2 par les rejets d’usines (entre autres les cimenteries) tout en étant exposées au soleil et – paf elles croissent. Leur densité énergétique est bien plus élevée que celle des cultures et elles ne prennent pas la place du mais, du blé, etc…

20.  miniTAX | 2/07/2008 @ 13:10 Répondre à ce commentaire

Ce qui est ridicule, c’est de prétendre qu’on – Sarko en premier, cf son « Grenelle » de l’environnement, mais aussi les gouvernements qui ont ratifié Kyoto – veut combattre les émissions de CO2 et dès que le prix du baril augmente, se mettre à distribuer des coupons de carburants et autres exonérations fiscales dès que les camionneurs bloquent les routes ou les pêcheurs bloquent les ports, de prétendre qu’on veut « protéger la planète » tout en faisant le défenseur du pouvoir d’achat (donc plus de consommation).

Quand on voit autant d’hypocrisie, il faut être idiot pour ne pas se rendre compte que cette vaste arnaque du réchauffement cllimatique est en train de partir en sucette.

21.  cocaaladioxine | 2/07/2008 @ 13:28 Répondre à ce commentaire

Je comprends votre point de vue sur l’aspect de récupération mercantile de tout cela, mais je serais content de pouvoir me baser sur autre chose que le pétrole pour pouvoir me déplacer et me chauffer. Vous ne vous sentez pas « prisonnié » voir même « arnaqué » par cette augmentation inexorable des prix des carburants ?

22.  Curieux | 2/07/2008 @ 13:45 Répondre à ce commentaire

#20, c’est pour ça que j’adore la vraie vie !

Les dinosaures ont tenu 160 millions d’années, les écocons genres coco feront, 4-10 ans.
Normal, ils sont un sous-produit de la culture humaine, une sorte d’OGM même pas nourrissant, inutiles en sommes.

23.  cocaaladioxine | 2/07/2008 @ 13:48 Répondre à ce commentaire

Curieux : je ne suis pas écolo. D’où tirez-vous cela ?

24.  Curieux | 2/07/2008 @ 13:50 Répondre à ce commentaire

Ok coco, tu retire eco à écocon, ça te va mieux ?

25.  cocaaladioxine | 2/07/2008 @ 13:58 Répondre à ce commentaire

Vous êtes un malpoli et je me demande comment un modérateur peut accepter toutes les insultes qui traînent sur son blog. Je rerésume ce à quoi j’ai déjà eu droit :

« idiot, imbécile, banane, patate, réchauffiste à la noix, connard, (éco)con, ramolli du cerveau,  » et j’en passe…

Imaginez la réputation que vous êtes en train de faire à ce site…

26.  miniTAX | 2/07/2008 @ 14:06 Répondre à ce commentaire

@23 pas besoin d’être écolo pour gober tout cru l’arnaque du Réchauffement Climatique.

Cette vaste escroquerie planétaire a tout pour plaire aux nostalgiques du socialisme radieux qui se retrouvent orphelins après la chute du Mur :
– établissement d’une gouvernance mondiale
– réglementation les moindres détails de la vie des citoyens (tu ne trouveras pas une activité qui ne soit pas émettrice de CO2 et qui échapperait à une loi – si elle devait exister- pour « protéger le climat »)
– planification de l’activité économique à 10, 20, 50 ans (à côté de Kyoto, les plans quinquénaux soviétiques, dont on connaît tous la réussite, passent pour de l’improvisation ultra-libérale)
– vaste redistribution de richesse (ou plutôt partage de la pauvreté)
– diabolisation du grand Kapital et des entreprises privées
– pouvoir légal et économique (grâce aux quotas carbone) exorbitant acquis par des bureaucrates non élus, tel que les Stern, Al Gore, Jouzel ou Pachauri et autres fonctionnaires de l’UE ou de l’ONU
– rééducation de la masse pour une Grande Cause
etc, etc…

Réponds nous franchement Cocaa, d’après toi, tous ceux qui ont cru corps et âmes à ces fausses bonnes idées qui ont toutes atterri dans la poubelle de l’Histoire, ils deviennent quoi après la désintégration du communisme ? Ils se sont tous rendus compte que ces utopies ne marchent pas ou ils se sont recyclés dans une idéologie alternative qui reprennent à peu près les mêmes utopies ?

27.  Curieux | 2/07/2008 @ 14:11 Répondre à ce commentaire

# 25 le troll qui crie « maman » !
Les réchauffistes savent décidément tout faire.
Surtout faire rire.

28.  cocaaladioxine | 2/07/2008 @ 14:17 Répondre à ce commentaire

Mais enfin, miniTAX, nous parlons ici de réalité ou non du réchauffement, pas de ces récupérations politiques. Vous ne pouvez pas dissocier les deux aspects ?

29.  gorsky | 2/07/2008 @ 14:20 Répondre à ce commentaire

Ces 2 aspects forment un TOUT.

30.  cocaaladioxine | 2/07/2008 @ 14:24 Répondre à ce commentaire

dans votre esprit, peut-être. Cela signifierait donc que, puisque certains politiciens l’ont décidé, il y a un effet de serre sur terre ? Ils ont décrété que le CO2 devait absorber fortement les IR ?J’espère que sarkozy ne va pas voter une loi allant à l’encontre de celle de la gravitation, ça risquerait de poser des problèmes.

dura physicae lex, sed lex.

31.  Curieux | 2/07/2008 @ 14:24 Répondre à ce commentaire

Mais certain troll adore couper les cheveux en quatre, mais, oh, zut c’est pas un cheveux.

32.  gorsky | 2/07/2008 @ 16:04 Répondre à ce commentaire

Ce n’est pas dans mon esprit mais simplement un minimum de connaissance sur les affaires de ce monde.

33.  cocaaladioxine | 2/07/2008 @ 16:11 Répondre à ce commentaire

Ce que je veux dire mon cher gorsky, c’est que quelle que soit la récupération politique qu’on peut en faire, les faits sont là. Il y a les observations et la science d’un côté, la politique de l’autre côté. Même si les deux interagissent certainement, ce ne sont pas les politiques qui déterminent les lois de la physique !

34.  gorsky | 2/07/2008 @ 16:26 Répondre à ce commentaire

Le GIEC est une création de l’ONU, totalement dépendante de cette dernière.

35.  Curieux | 2/07/2008 @ 16:29 Répondre à ce commentaire

les faits sont là

Baisse des T° depuis 10 ans, refroidissement des océans, baisse des T) de la troposphère…
Ouais, les faits sont là et bien là.

36.  cocaaladioxine | 2/07/2008 @ 17:17 Répondre à ce commentaire

gorsky : le rapport avec les lois de la physique ?

Curieux, depuis dix ans les T ont augmenté SAUF si vous commencez votre série avec le pic de température de 1998, dû au plus puissant el nino du siècle. Mais ce serait de la manipulation d’information ce n’est pas votre style je crois…

37.  Ben | 2/07/2008 @ 17:17 Répondre à ce commentaire

Comme le dit fort justement John Brignell, dont je finirai la traduction du texte d’ici quelques jours : en science, il n’y a jamais de faits. Il y a des observations.
Et il ajoute : quand on commence à parler de faits, il est temps de regarder où se niche la fiction.

38.  cocaaladioxine | 2/07/2008 @ 17:23 Répondre à ce commentaire

Mon cher Ben,

avec tous le respect que je dois à M Brignell : quelle distinction faites-vous exactement entre fait et observation ? La rotation de la terre autour du soleil ou la rotondité de celle-ci, par exemple, sont-elles des faits ou des observations ?

39.  Ben | 2/07/2008 @ 17:35 Répondre à ce commentaire

C’est très simple : un « fait », c’est quelque chose d’extérieur à vous, qui s’impose sans que vous puissiez le contester. Une « observation » en revanche, est un énoncé dont le locuteur reconnaît le caractère intrinsèquement subjectif. L’importance de distinguer les deux réside dans la nécessaire prudence, je devrais dire l’humilité, de celui qui prétend faire œuvre de science.
Ainsi, je considère la révolution de la Terre autour du Soleil comme une observation. (Notez que ça ne veut pas dire que je n’y crois pas.) Il me semble que Ptolémée, dans l’Antiquité, vous aurait lui répondu que la révolution du Soleil autour de la Terre était une observation.
Une phrase comme « The science is settled » ne peut donc pas être le fait d’un scientifique.

40.  Abitbol | 2/07/2008 @ 17:57 Répondre à ce commentaire

Caca fait toujours comme si personne ne contestait 1) un réchauffement préoccupant et 2) la cause de ce prétendu réchauffement préoccupant.

Vous ne répondez jamais aux questions que l’on pose et vous voudriez qu’on vous prenne au sérieux…
Où sont les mesures de température depuis le début de l’ère chrétienne, pour pouvoir affirmer que celles de la fin du 20e siècle sont supérieures ou inférieures à une quelconque moyenne ?
Les mesures du 20e siècles vous semblent-elles suffisantes pour tirer quelque conclusion que ce soit, en sachant que seul les USA et l’Europe ont des séries continues exploitables et que les mesures du reste de la planète sont nettement insuffisantes avant les mesures par satellites ?

Je vous fait grâce de réponse à la 1ère question, mais si vous répondez autre chose que non à la seconde, alors nous n’avons plus rien à nous dire à part des noms d’oiseaux, puisque vous aurez fait la preuve de votre foi et non d’un esprit d’observation.

41.  cocaaladioxine | 3/07/2008 @ 7:55 Répondre à ce commentaire

Désolé Ben, je ne suis toujours pas sûr de comprendre votre point de vue – chose indispensable évidemment à tout dialogue. Pourriez-vous à titre d’exemple me donner ce qui, selon la définition à laquelle vous semblez adhérer, serait un fait et non une observation ?

abitbol : étant donné que le thermomètre (fiable) est une invention relativement récente, nous ne pouvons évidemment nous baser sur des mesures de l’époque. Les seules estimations disponible se basent sur la dendrochronologie, les mesures dans les calottes glaciaires, etc. Avec toutes les imprécisions que vous pouvez imaginer.

L’augmentation de température à laquelle je fais référence concerne donc une différence entre ce que nous observons maintenant et les mesures fiables les plus anciennes (moitié du 19ème environ).

Les mesures du 20ème me semblent amplement suffisantes, car en plus des mesures au sol et des mesures par satellite, les mesures des températures en surface des mers, les mesures du contenu energétique des océan et les mesures des niveaux de la mer indiquent tous la présence d’un réchauffement.

En quoi cela est-il de la mauvaise foi ? Plusieurs mesures de types différents (T, énergie, nombre de m) vont dans le même sens. Ce serait surtout incroyable qu’il s’agisse là d’une coïncidence (et pitié, ne me parlez pas de complot mondial).

Et pourquoi voulez-vous clore le débat dès le moment où quelqu’un ne pense pas comme vous ?

42.  Curieux | 3/07/2008 @ 8:05 Répondre à ce commentaire

Quel charabia !
La seule chose à en retenir, il ne lit pas ce qu’on lui post (à lui pourtant), ni ce site, ni même les sources qu’il cite !

Franchement inutile

43.  jeff hersson | 3/07/2008 @ 8:10 Répondre à ce commentaire

DO NOT FEED THE TROLL !!!

44.  Curieux | 3/07/2008 @ 8:16 Répondre à ce commentaire

Ta raison Jeff… mais quel plaisir de lui mettre son nez dans son caca laugh
Et en plus il est lent, mais lent…

45.  Ben | 3/07/2008 @ 8:24 Répondre à ce commentaire

#41 : Précisément, dans une discussion scientifique, je ne peux vous donner aucun fait. Seulement des observations et des théories. Par exemple, et pour rebondir sur une autre partie de votre post, l’augmentation des températures au XXe siècle n’est pas de l’ordre du fait, mais bien de celui de l’observation ; la preuve en est que cette observation est contestable, et d’ailleurs largement contestée (allez voir Anthony Watt). Vous pouvez bien sûr contester à votre tour ces contestations, mais vous ne pouvez pas leur nier le droit à l’existence, ce que vous faites dès lors que vous parlez de « fait » à propos de l’augmentation des températures.

46.  cocaaladioxine | 3/07/2008 @ 8:40 Répondre à ce commentaire

Oui Ben, je suis bien d’accord que les augmentations mesurées sont des observations, qui sont donc contestables. Je me pose toutefois la question suivante : sont-elles contestables au point que, corrigées et rerecorrigées, elles nous indiquent soudainement un refroidissement depuis le 19ème siècle ? Là, je crois qu’on peut dire que la probabilité est quasi-nulle.

Pour résumer : si les observations sont empreintes d’une certaine imprécision et sont en ce sens contestables, je pense que leurs conclusions sont, elles robustes. Entre autres car, comme je le citais plus haut, différentes mesures portant sur différents aspects mènent à la même conclusion.

Curieux : désolé si vous avez du mal avec le français.

47.  Ben | 3/07/2008 @ 8:48 Répondre à ce commentaire

Il me semble en effet que oui, les augmentations sont contestables, et ça n’a rien à voir avec des probabilités. Mais bon : vous êtes d’accord pour troquer « faits » par « observations », c’est l’essentiel.

48.  Marot | 3/07/2008 @ 8:53 Répondre à ce commentaire

à Ben

cela fait bien 10 posts sans intérêt,
pourquoi donc entretenez-vous le troll ?

49.  cocaaladioxine | 3/07/2008 @ 9:02 Répondre à ce commentaire

Marot : ce n’est pas une discussion sans intérêt, je trouve. Evidemment aucun de nous deux n’ayant prononcé les mots « ces réchauffistes à la noix » ou « l’effet de serre n’est qu’une vue de l’esprit », vous devez vous sentir abandonné…

50.  Marot | 3/07/2008 @ 13:52 Répondre à ce commentaire

Qu’il y ait une hausse des prix des matières premières alimentaires, c’est visible mais il faut faire la part de la spéculation :

à la bourse de Chicago, le boisseau de blé 6 dollars en 18 juillet 2007,
entre 15 et 16 dollars en mars 2008, 8,70 dollars le 25 juin 2008.
Aucun facteur de production ne peut l’expliquer.

Au total hausse des prix des matières premières agricoles et plus que doublement du prix du pétrole.

La réponse de la BCE est un tour de vis monétaire prévu pour aujourd’hui.

C’est un médecin de Molière :
vous avez deux infections ? alors il vous met à la diète !

Cela n’a pas de rapport ?

qu’importe.

Sorry, the comment form is closed at this time.