Énergie et politiques du climat

Pour discuter de nos vaillants efforts afin de décarboner l’économie.


Le rapport de l’académie des technologies sur la réglementation thermique 2012.


Ils sont contre les éoliennes :

Le site de l’EPAW, Plateforme européenne contre l’éolien industriel.

Stop these things (Australie, eng),  » We’re not here to debate the wind industry, we’re here TO DESTROY IT ! »

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

2 118 Comments     Poster votre commentaire »

2101.  volauvent | 15/06/2017 @ 13:34 Répondre à ce commentaire

Murps (#2098),

Là, je vois pas trop comment… Ou alors annualisée…

En Europe, on se dirige vers des systèmes où la veille pour le lendemain les producteurs d’éoliennes s’engagent sur une production ; le surplus sera payé non plus au prix subventionné mais au prix spot par des ajustements ex post.. Si ils ne font pas la production promise, ils seront pénalisés.
En outre, chaque compagnie d’électricité doit posséder des certificats de capacité garantie; c’est une forme de subvention des centrales classiques.
Pour optimiser par la taille, les compagnies les plus petites (genre les communes ayant investies elles-mêmes) feront appel à des « agrégateurs » qui géreront ça en leur nom (elles se feront sans doute arnaquer par ces nouveaux intermédiaires supplémentaires.)
C’est une véritable usine à gaz, propice à toutes les fraudes, les corruptions, les délits d’initiés….

2102.  papijo | 15/06/2017 @ 17:58 Répondre à ce commentaire

Une expédition « scientifique » (= une belle croisière sur un beau bateau !) canadienne annulée pour cause de changement climatique (trop de glace).
Source: WUWT

2103.  Nicias | 19/06/2017 @ 9:52 Répondre à ce commentaire

Tihange 2 and Doel 3 were taken offline in 2012 when ultrasound testing suggested the possible presence of cracks in their reactor vessels. Further investigations indicated the defects were hydrogen flakes and had been introduced during the manufacturing process.

http://www.world-nuclear-news......06175.html

C’est probablement la même chose qu’en France avec la phobie de l’ASN et ses histoires de taux de carbone. Après Fukushima on s’est mis à faire de nouveaux tests qu’on ne faisait pas auparavant. Résultat on a détecté des faux problèmes, des microfissures, signes d’un vieillissement de la cuve du réacteur. Or ce n’étaient pas des microfissures et ces « flocons d’hydrogène » étaient là dès la fabrication de cuves. En Belgique, les 2 réacteurs sont restés arrêtés près de 2 ans pour rien.

2104.  Bernnard | 19/06/2017 @ 10:33 Répondre à ce commentaire

Nicias (#2103),
Qui veut abattre son chien l’accuse de la rage !
C’est une constante de notre époque.

2105.  Murps | 19/06/2017 @ 16:48 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#2104), oui, la pression politique et médiatique est tellement importante que même des organismes experts et indépendants censés garder la tête froide finissent par plier : « si on ne trouve rien ça va être suspect, alors essayons de justifier notre existence et nos salaires… ».
C’est une forme d’autocensure à l’envers.
Peu importe qu’on ai jamais vu une cuve péter en 60 ans d’exploitation de réacteurs dans le monde, il FAUT trouver quelque chose à la lumière du principe de précaution et du zéro défaut.

2106.  Hug | 23/06/2017 @ 10:58 Répondre à ce commentaire

Nhulot chez JJ Bourdin ce matin.

L’enjeu écologique, c’est une transformation de société

vers un totalitarisme vert ?

Pollution: la santé, c’est une des priorités de mon ministère, nous allons bâtir des stratégies

Mwouarf, les « stratégies » sont déjà en place : normes euro pour les véhicules, directive européenne de 2001 sur les GIC (grandes installations de combustion) impliquant la fermeture en décembre 2015 au plus tard de centrales non équipées de système de dépollution

2107.  chercheur | 23/06/2017 @ 11:14 Répondre à ce commentaire

Hug (#2106),

On ne peut parler de totalitarisme puisque cela se fait avec l’assentiment de la majorité de la société.

2108.  Christial | 23/06/2017 @ 12:55 Répondre à ce commentaire

chercheur (#2107),
Disons alors le totalitarisme des medias qui manipulent l’opinion publique.
La plume est plus forte que l’épée et la bêtise plus forte que la contrainte.

2109.  Hug | 23/06/2017 @ 13:35 Répondre à ce commentaire

chercheur (#2107),
Pas sûr quand même que la majorité soit d’accord, je crois plutôt que la majorité n’a pas conscience du risque de dérive totalitaire porté par l’écologisme.

2110.  chercheur | 23/06/2017 @ 14:28 Répondre à ce commentaire

Christial (#2108), Hug (#2109),

Il me semble que le terme autoritarisme est plus approprié.

Oui il s’agit bien d’une manipulation et je pense qu’elle est inattaquable tant qu’une grande majorité des scientifiques y adhère. Ce sont eux les responsables de cette situation. C’était à eux de dire stop à cette manipulation. C’est comme si pratiquement tous les médecins étaient hypocondriaques, sachant qu’aujourd’hui force est de constater qu’ils sont nombreux à l’être. Les peurs sont entretenues et même amplifiées au lieu d’être canalisées et calmées par des démonstrations incontestables.

Quand la science devient pseudo science, le pire devient possible et on est sur cette voie inéluctablement. Il faudrait un sursaut des scientifiques pour que cela change. Mais comme il n’en existe plus qu’une infime minorité digne de ce nom, il est à mon avis impossible que cela s’arrange. Et ce d’autant plus que tous les futurs « scientifiques » ne sont plus formés aux fondements de la science.

Comme disent mes enfants, « c’est notre monde et on est bien obligé de vivre avec ». Ils ont raison, mais pour ceux qui comme moi ont un âge certain, c’est dur à supporter.

2111.  Murps | 23/06/2017 @ 14:54 Répondre à ce commentaire

chercheur (#2110),

Et ce d’autant plus que tous les futurs « scientifiques » ne sont plus formés aux fondements de la science.

Hélas, il semblerait que ce soit la tendance actuelle.

J’ai entendu dire qu’il y avait « dans les tuyaux » un projet d’enseignement de la physique/Chimie basé essentiellement sur l’analyse de textes, comme cette inénarrable épreuve de Sciences du bac de première ES/L (je suis jury cette année, d’ailleurs…). Il y aurait peut-être moins (ou pas…) de calculs littéral et d’applications numériques.
La rigueur passe donc à la trappe, et les élèves ne sont pas plus encouragés ou intéressés.

La notation de ce genre de copie est telle que cela « écrase » les moyennes et les monte artificiellement : les plus mauvais évitent la catastrophe sans avoir rien compris ni retenu, les meilleurs ont des difficultés à obtenir la note maximale tant les critères d’évaluation sont flous.
On se retrouve avec des « notes » davantage comprises entre 8 et 14 plutôt que 2 et 20…

J’espère que Blanquer ne donnera pas suite.

2112.  the fritz le testut | 23/06/2017 @ 15:11 Répondre à ce commentaire

chercheur (#2110),

Oui il s’agit bien d’une manipulation et je pense qu’elle est inattaquable tant qu’une grande majorité des scientifiques y adhère

C’est là que je pense que vous avez tort ; c’est ce qu’on vous fait croire ; mais une grande majorité des scientifiques reste dans le domaine de la science et ne se lance pas dans le domaine médiatico politique ; mais faut poser la question aux djeunes ; ils sont beaucoup plus manipulables que nous autres vieux

2113.  the fritz le testut | 23/06/2017 @ 15:13 Répondre à ce commentaire

Murps (#2111),

comprises entre 8 et 14 plutôt que 2 et 20…

C’est comme pour les températures moyennes avant le RCA

2114.  chercheur | 23/06/2017 @ 18:08 Répondre à ce commentaire

the fritz le testut (#2112),

Qui ne dit mot consent…

Leur silence est assourdissant.

En son temps, Feynman avait fait une sortie remarquée en affirmant que les études sur la psychologie ne pouvaient être considérées comme scientifique. En vrai scientifique, il s’intéressait à ce qui l’entourait. C’est trop facile de prétendre qu’on ne sort pas de son domaine de compétence. Une démonstration est cohérente ou elle ne l’est pas, les calculs sont justes ou ils ne le sont pas. Il n’est pas nécessaire d’être spécialisé dans un domaine pour se rendre compte de la dérive dans d’autres.

2115.  the fritz le testut | 23/06/2017 @ 18:42 Répondre à ce commentaire

chercheur (#2114),

Qui ne dit mot consent…

+1
et j’en connais plein qui me déçoivent

2116.  Hug | 23/06/2017 @ 22:39 Répondre à ce commentaire

Macron et Schwarzenegger en croisade contre le changement climatique
Les Don Quichotte de notre époque…

2117.  lemiere jacques | 24/06/2017 @ 8:00 Répondre à ce commentaire

chercheur (#2107),
https://fr.wikipedia.org/wiki/Totalitarisme

Ce qu’il y a de bien avec l’écologie, c’est que sauf à l’etat de chasseur cueilleur ou peut être mort , vous êtes un salaud .

2118.  Bernnard | 24/06/2017 @ 8:24 Répondre à ce commentaire

lemiere jacques (#39 #2117),
Le qualificatif officiel est « connard » 😊