Énergie et politiques du climat

Pour discuter de nos vaillants efforts afin de décarboner l’économie.


Le rapport de l’académie des technologies sur la réglementation thermique 2012.


Ils sont contre les éoliennes :

Le site de l’EPAW, Plateforme européenne contre l’éolien industriel.

Stop these things (Australie, eng),  » We’re not here to debate the wind industry, we’re here TO DESTROY IT ! »

Le Plan Climat de Nicolas H.

 

 

3 780 Comments     Poster votre commentaire »

3751.  Nicias | 10/12/2018 @ 18:27 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#3747),

L’ ethanol pour augmenter l’indice d’octane à deux inconvénients :
C’est un produit partiellement oxydé et donc l’énergie contenue dans 1 litre (ou Kg) de carburant diminue

La Cours des Comptes pense que fiscalement parlant, c’est plutôt un avantage d’augmenter la consommation d’essence…

3752.  ardeche07 | 10/12/2018 @ 18:41 Répondre à ce commentaire

Nicias (#3751),
Raison pour laquelle on diabolise le diesel qui consomme moins, Total se frotte les mains. Ils vont augmenter les volumes et les marges.
Un diesel sans particule depuis qu’on a installé les FAP….

3753.  Nicias | 10/12/2018 @ 18:54 Répondre à ce commentaire

the fritz (#3741),

Le Saker, c’est la propagande russe. C’est pas toujours sans intérêt mais faut quand même se méfier lorsque tirer sur le gaz de schiste US recoupe les interets de la Russie (qui d’ailleurs a d’énormes réserves dans ce domaine, mais ils n’ont pas contrairement aux USA, les moyens ou le besoin de les exploiter).

La source du Saker est le Desmogblog.com. La gauche « libérale » US dans toute sa bétise lorsqu’il s’agit du changement climatique. La « source » fait le procès du pétrole de schiste (quoi que cela puisse vouloir dire) mais ne parle absolument pas d’histoire d’indice d’octane.

Dans l’article on trouve la vrai source :
https://www.cnbc.com/2018/04/17/shale-oil-has-a-refining-problem-and-morgan-stanley-smells-opportunity.html

Refiners have compensated by blending the super light shale oil with gunkier grades, but those heavy crudes are in short supply, says Morgan Stanley. Output from heavy crude producers Venezuela and Mexico is falling, and pipeline bottlenecks are keeping it from being shipped from Canada.

C’est le fond du problème. Les raffineries US ne sont pas adaptées au pétrole léger de bonne qualité. Ils ont pris l’habitude d’importer du pétrole lourd du Venezuela ou du Canada. Au Venezuela, ça part en sucette avec un gouvernement qui essaye de reproduire tous les échecs du communisme. Au Canada, faut construire Keystone.
C’est soluble, sans mauvais jeu de mot. Faut investir dans les raffineries, et ça coute un max de blé. C’est la maladie du pétrole : investissements lourds et avenir complètement incertain. Du coup ya toujours des effets de ciseaux entre les décisions d’investissement et les variations du prix du brut. C’est du stop and go continuel avec un mauvais timing.

3754.  Hug | 10/12/2018 @ 19:09 Répondre à ce commentaire

Nicias (#3750),
L’Ademe, un truc qu’il faudrait dissoudre, le CESE aussi d’ailleurs comme tout un tas de comités théodules inutiles. Il y a facilement 1mds € d’économies potentielles par an.

3755.  Bernnard | 10/12/2018 @ 19:16 Répondre à ce commentaire

Nicias (#3751),
C’est limite critiquable.
En poussant le raisonnement , on peut ajouter à l’essence un mélange ethanol /eau en quantité raisonnable et on vend de l’eau au prix de l’essence et on paie plein pot des taxes sur l’eau. smile
Je n’ai pas fait d’essais mais peut-être que 5% d’un mélange 50/50 pourrait passer. Il faut juste prendre garde aux éventuels glaçons et démixions qui peuvent apparaître en hiver.
De plus l’ajout d’eau peut (il y a un optimum) augmenter la puissance du moteur par formation de « gaz à la l’eau » au moment de l’explosion. Mais : bonjour la corrosion !
C’est (un peu) du même tonneau que quand les chinois ont ajouté au lait des mélamines pour augmenter artificiellement le taux d’azote et de couper ensuite le lait par de l’eau pour ramener dans les clous le taux d’azote et augmenter ainsi le volume de lait à vendre. Le seul paramètre analysé pour la qualité du lait étant le taux d’azote
Ça frise l’escroquerie !

3756.  papijo | 10/12/2018 @ 22:42 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#3755),
En fait, on cherche plutôt à éviter l’eau (c’est l’eau « parasite » qui est responsable des corrosions dues à l' »éthanol hygroscopique »), et puis, si ça peut éventuellement améliorer la combustion (en petites quantités), ça fait chuter le PCI !

Il y a de toute manière escroquerie car « l’éthanol » même « sans eau » a un PCI au litre bien inférieur à l’essence (je m’en moque, j’ai un diésel !). L’éthanol à 90% (+10% eau) gèle vers -100°C, dans mon Tarn et Garonne, j’ai encore de la marge …

3757.  Cdt Michel e.r. | 11/12/2018 @ 2:40 Répondre à ce commentaire

papijo (#3756),

Le Diesel, je connais un peu pour avoir parcouru quelques milliers de km au volant d’un camion militaire Volvo N10.
J’ai depuis 1989 un permis de conduire C+E (véhicules de plus de 3,5 tonnes avec remorque lourde).
Et depuis 2000, mon fils et moi ne roulons plus qu’avec des Diesel. Lui a une Citroën C4 et moi un Berlingo.

Mais je me souviens qu’il y avait dans les années 70 des camions MAN polycarburant à l’armée belge.

J’ai retrouvé sur le Net cet article, où on parle des Berliet polycarburant.

Missions Berliet-Ténéré – camion Berliet Type GBC 8 M, 6×6 + Série 2 Land Rover

Extraits :
Un vrai luxe que Berliet avait décidé de s’offrir afin de prouver au monde entier que ses camions les GBC 8, 6X6 sortis des usines en 1956, déjà connus sous le nom de « Gazelles » étaient capables d’ouvrir le vieux « rêve impérialiste » français ; une liaison commerciale Algérie-Tchad directe

Le moteur « Magic » est polycarburant ; Il fonctionne à l’essence, au gasoil, à l’essence d’avion, à l’huile… d’olive, aussi !

On en parle surtout dans cet article, peu après le milieu de la page. (utilisez « Magic » comme critère de recherche, après un Ctrl+F)

La mission Berliet décrite ici en détails a eu lieu en 1960.

3758.  the fritz | 11/12/2018 @ 9:32 Répondre à ce commentaire

On nous prend vraiment pour des buses : Macron voulait taxer les retraités , le carbone , l’essence le diesel , l’électricité etc …. Que voulait-il faire de cet argent ? Et si on n’est pas d’accord allez on ne taxe plus les pauvres retraités et smicards , on abandonne la taxe carbone etc…. Et où va-t-il prendre cet argent ?
On prend dans la poche des uns pour le mettre dans celle des autres ; on prend dans une caisse pour renflouer l’autre
Allez je remets un peu de discours Colbert Mazarin que je crois avoir mis ailleurs

Colbert : Pour trouver de l’argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. J’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou…

Mazarin: Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l’État…, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’État en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça.

Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables

Mazarin : On en crée d’autres.

Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà.

Mazarin : Oui, c’est impossible.

Colbert: Alors, les riches ?

Mazarin: Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus.Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres

Colbert : Alors, comment fait-on ?

Mazarin: Colbert, tu raisonnes comme un pot de chambre sous
le derrière d’un malade ! il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres ! C’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser…c’est un réservoir inépuisable

Quand est-ce que Macron va enfin nous annoncer qu’il va dégraisser le mammouth de l’adème et du ministère de la transition écologique ; je préfère payer des chômeurs que des bureaucrates qui sillonnent le monde pour organiser des COP ; quand est-ce qu’il va nous annoncer la fin de son soutien au GIEC et sa politique catastrophique de soutien au renouvelable
Voilà : coup de gueule avant la contre cop 24

3759.  micfa | 11/12/2018 @ 12:02 Répondre à ce commentaire

Abandon des taxes sur les carburants, distribution ça et là du pognon des contribuables, c’est bien beau tout ça, mais comment on va financer la transition énergétique qui est notre planche de salut à tous? Je propose à De Rugy d’organiser une grande tombola avec en 1er lot une voiture électrique, 2ème lot un panneau solaire, 3ème lot une pompe à chaleur , 4ème lot deux invitations à la COP25, 5ème lot une trottinette.

3760.  chercheur | 11/12/2018 @ 12:19 Répondre à ce commentaire

Le point sur la fréquentation par pays à la COP24…

https://www.carbonbrief.org/analysis-countries-sent-most-delegates-cop24

Et cela ne concerne qu’un peu plus de 50% des participants…

3761.  JG2433 | 11/12/2018 @ 12:28 Répondre à ce commentaire

micfa (#3759),

Abandon des taxes sur les carburants

En 2019 ? Au-delà ?
Et où en est-on au juste pour les taxes concernant l’électricité, le gaz, etc… ?

3762.  chercheur | 11/12/2018 @ 13:44 Répondre à ce commentaire

C’est tragique…

http://www.climatechangenews.c.....-protests/

3763.  scaletrans | 11/12/2018 @ 19:18 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#3757),

En Allemagne où j’ai fait mon service (62 1 C !), nous avions des GBC avec moteur Magic. La carrosserie différait de celle des sahariens. La plupart du temps nous tournions à l’essence comme sur les quelques GMC qui restaient.

3764.  scaletrans | 11/12/2018 @ 19:21 Répondre à ce commentaire

the fritz (#3758),

C’est tiré d’un pièce ou d’un film TV il me semble. Depuis Colbert, on a fait beaucoup mieux question taxation.

3765.  the fritz | 11/12/2018 @ 20:56 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#3764),
Merci pour cette info; du coup Edouard et Bruno n’ont rien à leur envier

3767.  Cdt Michel e.r. | 11/12/2018 @ 21:51 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#3764),

C’est bien extrait d’une pièce de théâtre
De Colbert à Mazarin : « Le diable rouge »

Le Diable rouge est une pièce de théâtre écrite par Antoine Rault et mise en scène par Christophe Lidon. Cette pièce a reçu sept nominations aux mois Molière 2009.

3768.  the fritz | 11/12/2018 @ 22:25 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#3767),

De Colbert à Mazarin : « Le diable rouge »

Et les Diables Rouges , vous supportez?

3769.  Cdt Michel e.r. | 12/12/2018 @ 0:00 Répondre à ce commentaire

the fritz (#3768),

Pas du tout, j’ai toujours eu horreur du foot.
J’aimais la marche en groupe ou en solitaire.

3770.  micfa | 12/12/2018 @ 11:28 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#3761), Cette reculade n’est que provisoire, la transition énergétique refera surface avec le haut conseil sur le climat. Ce comité de salut public va mettre la terreur climatique à l’ordre du jour et tracer la voie à suivre aux gouvernants, et ce ne sera même plus la peine d’aller voter. Ce sera la démocratie verte, déjà appliquée à NDDL à Nantes. Dans le chaos actuel, les gilets jaunes ne semblent pas avoir tout compris puisque certains on manifesté avec la marche pour le climat. Ils défilent pour ne pas laisser un planète rôtissoire à leurs enfants, alors qu’ils vont leur laisser une dette colossale et les plumer encore plus. Toutefois, les pays étrangers ont eu un aperçu de la mise en place en France de cette transition énergétique prônée par le GIEC, en pleine COP24, et ils constatent que finalement Trump a vu juste et rigole bien, et ça pourrait les faire réfléchir. wacko

3771.  Murps | 12/12/2018 @ 11:53 Répondre à ce commentaire

Quand des people se mettent à fumer la moquette pendant une interview…
https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/on-pourrait-transformer-la-centrale-nucleaire-de-fessenheim-en-batterie-geante-bertrand-piccard-800327.html

Il y a des maisons tellement bien isolées avec les nouveaux matériaux qu’elles n’ont plus besoin d’énergie fossile pour fonctionner.

*

On isole sa maison et elle chauffe toute seule ???

Aujourd’hui, une pompe à chaleur avec des sondes géothermiques utilise quatre fois moins d’électricité qu’un radiateur électrique.

Je ne vois pas trop comment on peut faire l’économie avec un dispositif dont l’installation revient à 10 000 € TTC en moyenne.

On a la possibilité d’avoir des voitures électriques avec des moteurs ayant 97 % de rendement contre 27 % pour les moteurs thermiques.

Ca alors ! mais pourquoi donc garde-t-on les vilains moteurs thermiques ?

La première chose à comprendre, c’est qu’il y a davantage d’argent à gagner dans les économies d’énergie que dans la production.

Seulement si c’est subventionné, et encore.
Si c’était si rentable que cela, ça fait belle lurette qu’on seraient tous passés aux pompes machins et aux voitures gadgets électriques.

Avec les smart grids, les réseaux électriques intelligents, on peut optimiser la gestion de l’énergie renouvelable, quand elle est abondante, et la stocker dans du froid, du chaud, des batteries, du gaz, de l’hydrogène, pour pouvoir l’utiliser lorsqu’il faut absorber les pics de consommation.

Ca coûte rien de rêver, c’est plus ennuyeux lorsque c’est l’état qui le fait avec mes impôts.

Cette production est constante, parce qu’on ne peut pas faire varier le fonctionnement d’une centrale nucléaire ou d’une centrale à charbon en fonction des besoins.

Ben si…

On pourrait transformer la centrale nucléaire de Fessenheim en batterie géante.

De la bonne, de la colombienne…

Ce type est dangereux…

3772.  JG2433 | 12/12/2018 @ 12:30 Répondre à ce commentaire

micfa (#3770),
Merci !
Le qualificatif dash provisoire pour désigner les « mesures » a comme par enchantement sad disparu des médias ; d’où ma question.

3773.  the fritz | 12/12/2018 @ 12:46 Répondre à ce commentaire

Murps (#3771),
C’est vraiment le même Piccard qui a fait le tour du monde en avion solaire ?
Il devrait se copiner avec Elon Musk et aller sur Mars en fusée solaire

3774.  zorglub | 12/12/2018 @ 14:30 Répondre à ce commentaire

Murps (#3771),

Ce type est dangereux…

S’il est cru, on est cuit ! dash

3775.  Hug | 12/12/2018 @ 16:57 Répondre à ce commentaire

Murps (#3771),

On pourrait transformer la centrale nucléaire de Fessenheim en batterie géante.

On pourrait utiliser les enceintes des réacteurs comme le bassin supérieur d’une step: on stocke de l’électricité en remplissant d’eau pompée dans le Rhin les réacteurs pour turbiner en pointe de consommation électrique. Pour augmenter le volume d’eau stockable, on pourrait rehausser les enceintes.
Ca ne ferait pas une batterie de grosse capacité mais vu qu’en ce 21ème siècle de grand progrès écologique, on aime bien les trucs inefficaces… crazy

3776.  Bernnard | 13/12/2018 @ 9:01 Répondre à ce commentaire

Hug (#3775),
good laugh
Inefficaces et… coûteux !

3777.  amike | 13/12/2018 @ 15:11 Répondre à ce commentaire

Murps (#3771),

et la stocker dans du froid, du chaud…

Les 2 seules choses à peu près digne d’intérêt qu’il ait dit…

3778.  papijo | 13/12/2018 @ 21:55 Répondre à ce commentaire

C’est encore pire que ce qu’on pensait !
L’ADEME vient de sortir une de ces horreurs dont elle a le secret: (Accessible depuis ce site) La trajectoire du mix électrique français (forcément « écolo-compatible ») d’ici à 2060 !
Un petit coup d’oeil à la « Synthèse de « l’Etude » suffit à se faire une idée:

– graphique page 16/36: Coûts globaux de chaque scénario: On peut voir que le coût des batteries, production d’hydrogène et autres systèmes de stockage est de quelques % (<<10%) du coût des ENRs. On se demande bien pourquoi, si c'est aussi simple, on n'installe pas ces systèmes tout de suite (Ah, si Hulot avait pu faire sa loi chez EDF !)

– graphique page 13/36: Diagramme type consommation / production d'une "semaine d'hiver" en 2050: Pour commencer, en 2050, l'hiver est début septembre … La production solaire est chaque jour à peu près identique (dans le monde réel: aujourd’hui Pmax 1053 MW, hier: 2109 MW, avant-hier: 3331 MW …). La production éolienne fluctue gentiment (rapport de 1 à 5 tout de même) au grè de la consommation. Ensuite, il n’y a pas de chute de consommation le WE (finies les grasses matinées du dimanche !). Bien sûr tout le monde met en charge sa voiture électrique juste au moment où l’électricité est disponible … et dès qu’elle est chargée, démarre tout de suite pour « brûler » ces kWh et avoir une batterie vide et en charge quand le courant revient. Enfin, quand nous n’arrivons pas à produire nos MWh, le vent et le soleil se lèvent chez nos gentils voisins et ils nous envoient leurs kWh sur le coup de midi, qu’on leur rendra la nuit venue !

Il y a certainement beaucoup plus à en dire, mais pour ma part, … ça suffit !

3779.  Jacques Lemiere | 13/12/2018 @ 22:15 Répondre à ce commentaire

papijo (#3778), L’étude complète sera rendue publique au premier trimestre 2019.

3780.  papijo | 13/12/2018 @ 22:48 Répondre à ce commentaire

Jacques Lemiere (#3779), 7
Et malheureusement, rien n’indique que l’ADEME sera dissoute avant !