Énergie et politiques du climat

Pour discuter de nos vaillants efforts afin de décarboner l’économie.


Le rapport de l’académie des technologies sur la réglementation thermique 2012.


Ils sont contre les éoliennes :

Le site de l’EPAW, Plateforme européenne contre l’éolien industriel.

Stop these things (Australie, eng),  » We’re not here to debate the wind industry, we’re here TO DESTROY IT ! »

Le Plan Climat de Nicolas H.

 

 

3 131 Comments     Poster votre commentaire »

3101.  JG2433 | 12/05/2018 @ 13:01 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#3099),

Les éoliennes se détruisent bien toutes seules sans intervention humaine

En effet… Et même le vent, pour ce qui concerne la chute d’une éolienne survenue à Bouin (Vendée), le 1er janvier dernier, pourrait n’y être pour rien… search

« Elle était installée là depuis 15 ans, cela ne peut pas être juste la force du vent […] estime Alain Leboeuf, président du Sydev (syndicat départemental d’énergie et d’équipement de la Vendée).
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/challans-85300/tempete-carmen-eolienne-de-bouin-au-sol-ce-serait-une-mini-tornade-5480134

3102.  papijo | 12/05/2018 @ 13:38 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#3099),
Ce n’est pas le seul incident sur les éoliennes offshore. A mon avis, le plus gros problème concerne l’érosion des pales (Lien WindAction.com, TheGwpf.com).
NB: Quand on parle de « billions », il faut certainement comprendre « de couronnes danoises », soit des valeurs très grossièrement 10 fois plus faibles en Euros.

3103.  amike | 12/05/2018 @ 15:48 Répondre à ce commentaire

papijo (#3102), Exemple typique d’érosion des pales…
Puerto Rico
Un peu de sable dans le vent du large … ? laugh

3104.  papijo | 12/05/2018 @ 21:51 Répondre à ce commentaire

Suite à la discussion à propos des « accidents de batteries »: exemple d’un feu de batterie (< 100 kWh, et la batterie n'était peut-être pas chargée à 100%) sur une Tesla S – bilan: 2 morts:

Une batterie de 100 MWh, c’est 1000 fois plus !
Source: SunSentinel

3105.  papijo | 15/05/2018 @ 21:39 Répondre à ce commentaire

Encore une Tesla qui prend feu et tue son conducteur, en Suisse cette fois (vu la fréquence, je crois que je vais arrêter de poster sur le sujet !)
Lien: Phys.org.

3106.  Pierre-Ernest | 15/05/2018 @ 23:07 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#3101),
La « mini-tornade » est un phénomène météorologique très particulier qui se produit exclusivement en France. (Le nom a probablement été inventé par des journalistes qui n’avaient pas eu l’occasion d’observer une « vraie » tornade). (http://www.keraunos.org/recher.....cloud.html)

3107.  JG2433 | 16/05/2018 @ 8:57 Répondre à ce commentaire

Pierre-Ernest (#3106),
Merci à vous pour ce lien fort explicite ! good

3108.  papijo | 17/05/2018 @ 14:05 Répondre à ce commentaire

Encore une explosion de batterie Li-Ion: 1 mort (Tesla n’est pas en cause).
Source: BBC.

3109.  lemiere jacques | 19/05/2018 @ 8:38 Répondre à ce commentaire

papijo (#3108), et alors à coté vous avez des moteurs à explosion !!

3110.  papijo | 19/05/2018 @ 15:31 Répondre à ce commentaire

Je ne sais pas où, on a parlé dernièrement sur Skyfall de la renégociation des tarifs de l’électricité offshore. Pour ceux qui voudraient comprendre comment on a pu en arriver là, je conseille de se reporter au cahier des charges de l’appel d’offre du 11 juillet 2011 tel qu’il est paru au départ de l’affaire (on trouve les autres documents en ligne de cette période ici) .

On voit comment a été traité le problème des prix à la page 30/79. Chaque proposition est évaluée d’après un barème dans lequel le prix intervient pour seulement 40% de la note, le reste étant ce qu’on appelle la « note de gueule » …

Si on va quelques lignes plus loin, on voit comment est calculée cette composante « prix ». Si le prix dépasse 175 ou 200 €/MWh, la note de prix vaut « 0 ». Or la moyenne des prix retenus correspond à 160 €/MWh au-delà du prix du marché (Avis de la CRE), donc à un prix global supérieur à 200 €/MWh. Tous les candidats avaient donc une note de prix égale à zéro ou au maximum 1 ou 2 (sur 61 ou 62) !

Ajoutons que le cahier des charges impose 20% de fonds propres pour être sûr que EDF n’ait pas trop de concurrence, et on est certains que les projets retenus satisferont tous les caprices de la ministre de l’Environnement (non ce n’était pas Ségolène … pour une fois, mais plutôt NKM !)

3111.  Nicias | 19/05/2018 @ 17:01 Répondre à ce commentaire

papijo (#3110),

Le « prix du marché » de la CRE n’a rien a voir avec le vrai prix du marché tel qu’on le trouve sur les marchés à terme :

« Sur la base d’un prix de marché de 66,5 €/MWh en 2020 »

On est très largement au delà des 200€ le MWh et très très au dessus de ce qui se fait chez nos voisin. La « note de gueule » nous coute scandaleusement cher !

3112.  papijo | 19/05/2018 @ 21:58 Répondre à ce commentaire

Je ne suis pas sûr que le coût « du marché » retenu par la CRE soit aussi élevé. Par exemple ici, pour le calcul des « coûts évités » à EDF lors de l’achat des ENRs, les valeurs retenues en fonction des mois varient en gros de 25 à 45 €/MWh. Logiquement, les 160 €/MWh devraient s’ajouter à ce « coût évité » (à la réserve près que ce dernier document est de 2017 et l’autre de 2012).

Quoi qu’il en soit, les candidats n’avaient aucun intérêt à viser des prix bas, au contraire, il valait mieux dépenser un max pour gonfler les notes « environnementales et industrielles » !

3113.  Nicias | 20/05/2018 @ 11:27 Répondre à ce commentaire

papijo (#3112),

Sans lire (ou relire), a priori, il s’agit de ce qui est remboursé effectivement à EdF. C’est pas pareil, on parle du passé. Pour les appels d’offre de l’éolien offshore on parle de l’avenir. Ils font des scénarios d’évolution du prix du marché pour calculer les « couts d’évitement » futurs. La CRE parie sur une augmentation de 3% du prix du marché par an. Franchement je ne sais pas pourquoi ils pensent que cela va se passer comme cela. Ils me font penser à des climatologues qui pensent que la température va augmenter, le nez dans le guidon de leurs modèles. Le fait est que le prix du marché baisse depuis le début du millénaire puisqu’on balance des EnR subventionnées sur le marché. Et avec des trucs comme des « mécanismes de capacité » je ne vois pas comment cela pourrait s’arrêter, surtout d’ici 2020. wacko

Le chiffre de 66,5 €/MWh est tiré de votre document de la CRE sur les appels d’offre offshore, je ne l’ai pas inventé. C’est la CRE qui l’a inventé. La réalité du moment c’est qu’on rembourse à EdF sur la base d’un prix du marché de 25 à 45 € le MWh (pas qu’en 2012). On est en 2018 et la CRE dit que ce sera 66,5 € en 2020. Bonne chance pour que cela se produise, lol. Un petit coup de fil au directeur de l’ASN peut aider pour créer la pénurie…

Oui dans cette histoire et avec l’écologie en général, plus c’est cher (et plus vous créez des « emplois verts ») mieux c’est. Il y a des énarques ou des polytechniciens brillants, mais on a l’impression de se retrouver à chaque fois en politique avec les derniers de la classe.

3114.  Nicias | 20/05/2018 @ 11:57 Répondre à ce commentaire

Nicias (#3113),

Ce que je veux dire dans mes commentaires, c’est que lorsque vous cherchez à savoir ce que vas réellement nous couter ces appels d’offre offshore dans les documents de la CRE, il faut tenir compte de leur biais sur le prix du marché futur. ils ont le vrai chiffre retenu par l’appel d’offre mais ne peuvent pas le donner. Ils donnent seulement le montant des taxes à venir. Il est élevé mais sera en fait encore plus élevé que ce que dit la CRE. Cela ne change rien au vrai cout de ces appels d’offre : entre 220 et 250 € le MWh, ouille.

3115.  amike | 20/05/2018 @ 12:09 Répondre à ce commentaire

Oui dans cette histoire et avec l’écologie en général, plus c’est cher (et plus vous créez des « emplois verts ») mieux c’est. Il y a des énarques ou des polytechniciens brillants, mais on a l’impression de se retrouver à chaque fois en politique avec les derniers de la classe.

Non, pas derniers ou brillants, plutôt « intéressés » ! Exemple : Alain Juillet, ex conseiller pour l’Intelligence Économique mais maintenant avec sa propre société.
https://www.youtube.com/watch?v=aDrYsFayUbM
A écouter à partir de la 30ème minute : « … on est en train de vivre une mutation profonde au niveau de l’énergie, avec les EnR… »

Il y a toujours des gens prêts à nous faire subir les mutations in-dis-pen-sa-bles… pour leur bien. sad

3116.  Nicias | 20/05/2018 @ 14:18 Répondre à ce commentaire

amike (#3115),

On cherche toujours à rationaliser le comportement de ces gens. J’ai passé hier un temps invraisemblable sur des forum d’agriculteurs suite à l’interview d’un journaliste. Je crois qu’il cherchait un anti-bio, un hurluberlu irrationnel ; ce que je ne suis pas vraiment et en plus c’est pas notre tasse de thé ici. Sur le bio, certains agriculteurs ne passent leur temps qu’à ça, rationaliser le choix du bio alors que putain c’est pas évident mais cela se produit pourtant de plus en plus souvent. Il y a des intérêts financiers mais j’en ai pas parlé du tout au journaliste. C’est une partie de l’équation, surement pas la seule. Concilier son intérêt personnel avec ses convictions, qui ne cherche pas à faire cela ? Cela je lui ait dit en email au journaliste, avoir bonne conscience, c’est important.

3117.  Hug | 22/05/2018 @ 15:55 Répondre à ce commentaire

Transition énergétique: la France doit fortement baisser sa consommation, selon l’Ademe.
Une ressucée de propagande de la part de l’ademe. Moi je proproserai de dissoudre l’ademe, ce serait un premier pas vers la réduction de notre conso énergétique

3118.  Ecophob | 22/05/2018 @ 18:45 Répondre à ce commentaire

Si vous voulez participer au débat sur la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE), Chantal Jouanneau (ex-ministre de l’environnement, présidente de la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) ), va organiser un débat avec 400 personnes représentatives de la population française. Intention louable, sauf que ces 400 personnes devront être formées (ou plutôt désinformées, probablement) par ses soins sur le sujet, information donnée à l’Association des journalistes pour l’environnement. Ca veut tout dire !

3119.  papijo | 22/05/2018 @ 21:01 Répondre à ce commentaire

Hug (#3117),
+1

3120.  Hug | 24/05/2018 @ 19:23 Répondre à ce commentaire

EDF a publié son cahier d’acteur dans le débat public sur la ppe.

3121.  Hug | 24/05/2018 @ 19:52 Répondre à ce commentaire

Je précise qu’on peut répondre à un questionnaire en ligne sur le site du débat-public: https://ppe.debatpublic.fr/questionnaire-debat
N’hésitez pas à participer, ça permet de s’exprimer contre la transition vers les énergies à la con.

3122.  Nicias | 24/05/2018 @ 19:56 Répondre à ce commentaire

J’ai encore reçu, le deuxième, un mail pour publier un article que je n’irai pas lire :

Bonjour,

Saviez-vous que les énergies renouvelables sont un bassin d’emplois formidable ? En effet, dans les décennies à venir, ce domaine pourrait entraîner la création de 18 millions d’emplois !

Nous avons consacré un article à ce sujet : https://www.fournisseur-energie.com/18-millions-emplois-enr/

Nous avons pensé qu’il pouvait intéresser les lecteurs de votre blog. N’hésitez pas à l’utiliser à titre informatif ou en complément d’information.

Cordialement,

Putain, 18 millions d’emplois, sortez le chéquier et la vaseline, la douloureuse vas être pénible.
Lors de la première proposition d’article j’avais été faire un tour sur leur site. C’est un site genre comparateurs de prix qui se sont lancés avec l’ouverture à la concurrence de l’énergie (ou des télécoms). Ils sont financés par les concurrents des ex-monopoles qui veulent rentrer sur le marché. Je l’ai compris lorsque j’étais journaliste en informatique (ce qui m’obligeais à faire du télécoms), puis plus tard confirmé par une fille que j’ai connu qui travaillait pour leurs collègues. J’en mettrais ma main à couper qu’ils sont sur la feuille de paie d’Engie.

3123.  Nicias | 24/05/2018 @ 19:58 Répondre à ce commentaire

Hug (#3121),

Au fait merci pour votre premier message sur le sujet. L’information et surtout les liens ont été transmis à qui de droit quelques jours plus tard lorsque le sujet est tombé sur la table.

3124.  Nicias | 24/05/2018 @ 20:05 Répondre à ce commentaire

Nicias (#3122),

Le premier mail m’invitais à reproduire l’article sur Skyfall. Celui là a compris qu’ils se devaient d’avoir un audience et m’invite à simplement les citer. blum

3125.  Claude C | 25/05/2018 @ 7:09 Répondre à ce commentaire

Nicias (#3124),
« Parmi les 18 millions d’emplois supplémentaires potentiellement prévisibles, la répartition se ferait ainsi : 14 millions se trouveraient en Asie-Pacifique, 3 millions en Amérique du Nord, 2 millions en Europe, le reste étant dispersé sur le reste du globe. »
14 + 3 + 2 = 19 millions…? quel reste ?.. tout cela est très approximatif… crazy

3126.  lemiere jacques | 25/05/2018 @ 8:53 Répondre à ce commentaire

Claude C (#3125), vous avez une façon de fa

3127.  lemiere jacques | 25/05/2018 @ 8:54 Répondre à ce commentaire

Claude C (#3125), vous avez une façon de faire les additions qui n’est pas très orthodoxe…

3128.  Claude C | 25/05/2018 @ 9:28 Répondre à ce commentaire

lemiere jacques (#3127),
yes

3129.  micfa | 25/05/2018 @ 11:23 Répondre à ce commentaire

Reste à savoir si les emplois créés seront pérennes. Lorsqu’on aura placé des panneaux solaires et des éoliennes un peu partout, qu’on aura épuisé les métaux rares pour les voitures électriques, les ouvriers qui auront participé aux chantiers et les fabricants de tous ces gadgets regarderont tourner les pales (quand il y aura du vent). smile

3130.  Claude C | 25/05/2018 @ 14:13 Répondre à ce commentaire

micfa (#3129),
Vous êtes dépassé…! yes Mais non, c’est bien sûr, la solution existe…
https://www.citycle.com/43923-produire-sa-propre-electricite-free-electric-bike/
chacun pour soi…! smile

3131.  Hug | 25/05/2018 @ 15:05 Répondre à ce commentaire

Claude C (#3130),
no
Rien de nouveau, la dynamo de vélo, ça fait longtemps que ça existe…

Et dans certaines gares Sncf, on peut recharger son telephone portable en pédalant:

J’ai déjà testé, pour les accros du smartphone dont la batterie tient difficilement une journée, mieux vaut se munir d’une batterie de secourslaugh