Énergie et politiques du climat

Pour discuter de nos vaillants efforts afin de décarboner l’économie.


Le rapport de l’académie des technologies sur la réglementation thermique 2012.


Ils sont contre les éoliennes :

Le site de l’EPAW, Plateforme européenne contre l’éolien industriel.

Stop these things (Australie, eng),  » We’re not here to debate the wind industry, we’re here TO DESTROY IT ! »

Le Plan Climat de Nicolas H.

 

 

4 340 Comments     Poster votre commentaire »

4301.  Bernnard | 5/08/2019 @ 13:48 Répondre à ce commentaire

Ce n’est pas avouable, mais:
Ce qui a permis la croissance passée n’est plus tolérable. À commencer par l’énergie, ensuite les matières premières et enfin les hommes eux même et leur production.
Pourquoi ? Pour la puissance de diriger qui sait ? . Elle ne se partage pas !
Cette idéologie est mortelle. Personne ne l’envisage. Et pourtant !

4302.  papijo | 5/08/2019 @ 13:49 Répondre à ce commentaire

Je mets la traduction du deuxième lien ci-dessus pour les non italophones (pour les non anglophones, désolé … Google refuse … !)

4303.  AntonioSan | 5/08/2019 @ 15:54 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#4294), Exactement.
BenHague (#4293), En quoi est-ce « complotiste » de lire la publication de Greenhill qui, universitaire, analyse en détail l’utilisation de la migration de masse en tant qu’arme géopolitique? De lire certains rapports des think tanks de l’UE, de lire les articles des Soros et des organisations qu’il finance dans le Financial Times et d’en rapporter leur message? Ça vous défrise? Ca discredite qui? Vous? Ah la belle affaire!
On peut approuver ou désapprouver le message et les politiques menées à Davos, G7 et autres UE, mais on ne peut rester aveugle sur l’existence de ces ambitions et leurs moyens d’y parvenir. Que certains soit guides par l’avidite, on s’en doute.
BenHague (#4298), Levez le nez de votre « transition énergétique », vous ne voyez que la mousse ici!
andqui (#4292), andqui (#4296), Pour le moment, a part faire le malin, vous n’offrez aucun démenti et n’argumentez pas. Dites-nous donc, preuves à l’appui, pourquoi « l’urgence climatique » que vous qualifiez « d’ânerie » est d’après l’ONU, l’UE, le problème majeur auquel nous faisons face? Et que, malgré tout ce fatras de bonnes intentions, le bloc occidental est impliqué dans tous les conflits armés actuels qui tournent autour de pipelines et autres accès à des gisements pétroliers ou gaziers majeurs ?
Allez, un peu de courage, on attend l’oracle…

4304.  TL | 5/08/2019 @ 16:37 Répondre à ce commentaire

Un peu facile d’utiliser le mot complotiste (qualificatif à la mode, comme négationniste climatique) qui permet de glisser sous le tapis des analyses dérangeantes.
Pas certain qu’il existe un « grand dessein » dont l’objectif serait une mainmise mondiale par des forces obscures.
Cependant, le récent déballage concernant De Rugy illustre à merveille les convergences d’intérêts idéologiques, médiatiques et économiques. Présents aux sauteries dînatoires: des journalistes, influenceurs, industriels (de la voiture électrique et autres)… tout ce petit monde se tient par la barbichette et a tout intérêt à ramer dans le même sens. Un loustic comme De Rugy n’est qu’un « facilitateur » du green business échevelé qui déferle en occident, soutenu par les ONG environnementales, les idiots utiles d’EEVL-zadistes-etc, les journaleux biberonnés dès leur plus jeune âge à la liturgies du tri sélectif. La fainéantise intellectuelle et l’analphabétisme scientifique généralisé est le terreau idéal à la propagation de toutes les peurs.
Il semble possible de faire un copié-collé de ces relations incestueuses au niveau international.Il faut lire « La guerre des monnaies »pour découvrir les manipulations de la finance internationale, décuplées par les outils informatiques.
Rappelons tout de même que la petite musique de l’instauration de mesures autoritaires pour « sauver la Terre » devient de plus en plus prégnante. La stratégie du chaos (l’insupportable Oreske je crois, ) fonctionne à merveille, et le fruit semble mûr pour une dictature verte. Je rejoins l’analyse de Le Roumeliote (#4295).

4305.  chercheur | 5/08/2019 @ 17:58 Répondre à ce commentaire

TL (#4304),

Je suis de votre avis. Mais je pense que l’éclatement de la bulle financière provoquée par l’énorme pyramide de Ponzy générée par les gouvernements et la finance dans le monde entier, balayera la montée de la dictature verte. Les partisans de cette dictature, qui se trouvent quasi exclusivement dans les pays occidentaux, non seulement se nourrissent de cette pyramide, mais ils l’alimentent.

Quand cet éclatement arrivera, et je pense que c’est à échéance de quelques années seulement, ils ne penseront plus à « sauver la terre », mais leur peau comme toute la population.

4306.  Cdt Michel e.r. | 5/08/2019 @ 18:33 Répondre à ce commentaire

papijo (#4302),
DeepL Pro traduit plutôt bien la page en anglais :

« pagesix.com

Des célébrités qui « embrassent les arbres » prennent des jets pour se rendre à l’extravagant Google Camp.
Par Emily Smith et Ebony Bowden

Les riches et les célébrités du monde entier se sont rendus en masse dans une station balnéaire italienne chic pour parler de sauver la Terre Mère – mais ils la punissent certainement en cours de route.
[Agrandir Image Verdura Resort
Verdura Resort – Getty Images]

Les créateurs milliardaires de Google ont invité un who’s who’s who of A-list noms – y compris l’ancien président Barack Obama, le prince Harry, Leonardo DiCaprio et Katy Perry – à la mer de Sicile pour une mégapartie, ils ont surnommé Google Camp.

L’événement de trois jours sera axé sur la lutte contre le changement climatique – bien qu’on ne sache pas combien de temps les participants passeront à discuter de leurs propres effets sur l’environnement, comme le nombre de jets privés dans lesquels ils sont arrivés et les méga yachts sur lesquels beaucoup ont séjourné.

« Tout tourne autour du réchauffement climatique, c’est le sujet principal de cette année « , a déclaré une source au Post.

Leur camp d’été de trois jours coûtera au géant de la technologie quelque 20 millions de dollars, selon des sources.

De nombreux invités, dont Obama et DiCaprio – qui a sa propre fondation pour le changement climatique – ont décrit le réchauffement climatique comme la plus grande menace pour les générations futures.

Mais selon la presse italienne, on s’attendait à ce que les participants se présentent dans 114 jets privés et 40 d’entre eux étaient arrivés dimanche.

Le Post a calculé les chiffres et a constaté que 114 sièges de première classe de Los Angeles à Palerme, en Italie, où les invités du camp débarquaient, rejetaient environ 784 000 kilogrammes de CO2 dans l’air.

« Google Camp se veut un lieu où des personnes influentes se réunissent pour discuter des moyens d’améliorer le monde « , a déclaré un participant régulier au Post.

« Il y aura probablement des discussions sur la protection de la vie privée en ligne, la politique, les droits de la personne et, bien sûr, l’environnement, ce qui rend très ironique le fait que cet événement nécessite 114 jets privés « , ont-ils déclaré.

Les participants paient leur propre voyage en Sicile, mais c’est ensuite Google qui paie la note pour tout au luxueux Verdura Resort, qui comprendrait deux terrains de golf et où les chambres commencent à 903 $ la nuit.

Des sources disent au Post que des invités ont été personnellement invités par les fondateurs de Google Larry Page et Sergey Brin.

Harry Styles, Orlando Bloom, Diane von Furstenberg et Barry Diller, qui sont arrivés sur leur énorme yacht Eos de 200 millions de dollars, équipé de voiles et de deux moteurs diesel de 2 300 chevaux.

David Geffen, fondateur de Billionaire Dreamworks, a quant à lui fait monter Perry et Bloom sur son yacht de 400 millions de dollars, Rising Sun.

Le mégayacht Andromeda, un mastodonte de 351 pieds appartenant à un milliardaire néo-zélandais et équipé de son propre héliport, était également présent pour la fête de la gabegie environnementale.

Beaucoup de participants ont été vus sur des photos en train de faire le tour de l’île dans des véhicules de sport à grande vitesse, y compris Perry, qui a fait des vidéos pour l’UNICEF sur le changement climatique et a été vu dans un SUV Maserati qui fait environ 15 mpg en ville.

Stella McCartney, Bradley Cooper, Nick Jonas, Priyanka Chopra et Gayle King seront également présents. Même Mark Zuckerberg, du rival de Google, Facebook, a été invité, selon des rapports locaux.

Les invités dînent dans des temples anciens et assistent à des spectacles de Sting, Elton John et Chris Martin de Coldplay, avant de se retirer dans leurs suites au Verdura Resort.

La société de technologie va à des mesures extrêmes pour garder son camp un secret – tout le personnel de l’hôtel et la sécurité doivent signer des accords de non-divulgation, une source a déclaré au Daily Mail en 2018. »

Traduction non éditée

4307.  andqui | 5/08/2019 @ 19:35 Répondre à ce commentaire

Quand je vous lit tous, ou plutôt ^presque tous, me revient cette citation de l’ami Voltaire: « mon Dieu, gardez-moi de mes amis, mes ennemis, je m’en charge! »

4308.  Marco40 | 5/08/2019 @ 20:18 Répondre à ce commentaire

andqui (#4307), Aviee vous parcouru les emails du climategate?
J’en avais parcouru pas mal à l’époque : édifiant!
Après, il ne faut pas forcément voir dans le terme complotisme, un truc criminel à la James Bond, mais plutôt des activistes qui ont saisi l’opportunité d’utiliser cette mode -peur- millénariste pour essayer de mettre en oeuvre leur idéologie.
Après tout, il y a aussi des précédents…comme les trotkystes.

4309.  AntonioSan | 5/08/2019 @ 20:48 Répondre à ce commentaire

andqui (#4307), Voltaire, lui, aurait écrit quand je vous lis. Nous ne sommes pas amis et vous n’offrez aucun argument. Flush!

4310.  AntonioSan | 5/08/2019 @ 21:38 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#4303), « Que certains soient guidés par l’avidité, on s’en doute. »

4312.  jdrien | 6/08/2019 @ 7:50 Répondre à ce commentaire

bien qu’il soit sur Valeurs Actuelles sad je cite cet article

Un célèbre écologiste s’attaque au “jour du dépassement »

4313.  TL | 6/08/2019 @ 9:41 Répondre à ce commentaire

C’est pas pire que Libé ou les Inrocks…

4314.  jdrien | 6/08/2019 @ 11:58 Répondre à ce commentaire

TL (#4313), c’était juste pour taquiner certain(s)

4316.  Anecdote | 6/08/2019 @ 15:09 Répondre à ce commentaire

TL (#4311),
Ah la secte géante !!
S’ils se suicident tous, moi ça me va smile

4317.  AntonioSan | 6/08/2019 @ 16:25 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#4306), Le Figaro fait payer pour cela

Le réchauffement climatique aggravé par les traînées des avions
Par Journaliste Figaro Pierre Kaldy Mis à jour le 06/08/2019 à 17:01 Publié le 06/08/2019 à 17:01
Le réchauffement climatique aggravé par les traînées des avions
Les traces blanches laissées dans le ciel forment des nuages de cristaux qui retiennent la chaleur.

Avec l’augmentation du trafic aérien, les longues traînées blanches laissées par les avions dans le ciel vont contribuer de plus en plus au réchauffement global, révèle une étude effectuée par des chercheurs allemands de l’Institut de physique de l’atmosphère situé près de Munich. «Les particules et l’eau issues de la combustion du kérosène peuvent provoquer la formation de nuages de cristaux de glace en altitude qui retiennent la chaleur émise par la Terre, précise Didier Hauglustaine, du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE) à Gif-sur-Yvette. Ces traînées de condensation participent, comme le gaz carbonique rejeté par les avions, au réchauffement de la planète.»

» LIRE AUSSI – Ces Français qui ne prennent plus l’avion pour préserver la planète

En 2011, les scientifiques allemands avaient déjà intégré à un modèle climatique global les paramètres physiques de formation de ces traînées, soit une température inférieure à – 40 °C, une altitude de 10 km …

On attend avec impatience la reaction des usines Dassault….

4318.  TL | 6/08/2019 @ 16:41 Répondre à ce commentaire

Anecdote (#4315).
Je pense qu’ils se tirent une balle (voire plusieurs) dans le pied. Les délires des collapsologues commencent être contre productifs et vont se retourner contre eux. Certains médias commencent à donner la parole à des gens sensés et des analyses pertinentes (ce matin sur Atlantico, VA et L’Opinion).
La saturation du temp de cerveau atteint la limite haute.

4319.  papijo | 6/08/2019 @ 17:32 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#4317),
Et d’après les « spécialistes », les nuages d’altitude (je ne vois pas pourquoi les trainées d’avion se comporteraient différemment !) ont au contraire un effet refroidissant !
Source: futura-sciences.com.

4320.  Murps | 6/08/2019 @ 19:15 Répondre à ce commentaire

papijo (#4319), il y a un petit côté « Médecin malgré lui », la fameuse tirade ou Sganarelle explique que le coeur est à droite et le foie à gauche…

On ne peut pas mieux raisonner sans doute. Il n’y a qu’une seule chose qui m’a choqué. C’est l’endroit du foie et du cœur. Il me semble que vous les placez autrement qu’ils ne sont. Que le cœur est du côté gauche, et le foie du côté droit. – Oui, cela était, autrefois, ainsi; mais nous avons changé tout cela, et nous faisons maintenant la médecine d’une méthode toute nouvelle

4321.  AntonioSan | 6/08/2019 @ 19:29 Répondre à ce commentaire

Murps (#4320), rofl

4322.  rpf | 7/08/2019 @ 23:13 Répondre à ce commentaire

Refroidissement Economique Anthropique . . Episode 2 . .

Pour sauver la face vis-à-vis de Bruxelles et maintenir une apparence de concurrence sans intérêt pour le consommateur, il est nécessaire d’augmenter les Tarifs Règlementés d’EDF ainsi que la quantité de courant nucléaire livré aux fournisseurs alternatifs. Il faut éviter que les clients qui ont quitté EDF y retournent.
Le consommateur français va payer son électricité plus chère et sera privé d’une partie de la compétitivité du nucléaire, utilisée pour aider les concurrents d’EDF. EDF, seul investisseur conséquent dans le secteur électrique et dont dépend une branche industrielle de centaines d’entreprises, est fragilisé par les aides à ces mêmes concurrents, qui eux, investissent bien peu.

Il semble donc, selon la Lettre Géopolitique de l’Electricité que l’intérêt général soit optionnel chez nos représentants politiques (ils sont occupés à lire la presse ou à sauver la planète).
.
.
Pour l’épisode 1 du R.E.A. c’est ici

4323.  Araucan | 8/08/2019 @ 8:22 Répondre à ce commentaire

rpf (#4322),
Il ne faut pas sous-estimer la bataille constante visant à réduire la part de production électrique issue du nucléaire.
La Commission européenne, soutenue par une majorité d’Etats membres et le Parlement européen, rêve de soumettre toutes les activités à la concurrence : malgré l’échec des systèmes de réseaux ( faible concurrence, ou détérioration des réseaux, ou constitution d’oligopoles), elle persiste dans la production d’énergie.
Il ne faut pas non plus oublier que le prix de l’énergie étant plus élevé en Allemagne, cette dernière a intérêt à réduire le différentiel. Devenue antinucléaire, elle cherche aussi à diversifier ses sources d’en ( cf le pipeline nord européen…).
Ce n’est qu’une explication partielle des pressions en jeu ( cf la croyance comme quoi le prix de l’électricité doit forcément augmenter).
EDF doit se battre en permanence pour ne pas se trouver submergé.
( NB : je n’ai pas d’intérêts dans la production électrique !)

4324.  jdrien | 10/08/2019 @ 17:44 Répondre à ce commentaire

A propos d’éoliennes:

Des éléments d’un rapport permettent de comprendre pourquoi le mât d’une éolienne à Formerie s’est brisé le 23 janvier 2019.

article

4325.  Jacques Lemiere | 11/08/2019 @ 10:00 Répondre à ce commentaire

Araucan (#4323), la seule question qu’on doit se poser c’est de savoir ci cette affichage de volonté de sobriété sobre,en fait matériellement plus pauvre ,est réelle ou factice…tan cela semble politiquement suicidaire…du moins ça me semble politiquement suicidaire.

on doit rappeler que on a des objectifs politiques de réduction de consommation d’énergie..et je ne vois pas d’autre moyen de le faire que de se débrouiller pour en augmenter le prix…et en réalité choisir les moyens de production moins efficaces.

et le dernier rapport du giec est juste une façon de faire avaler une taxe sur la viande…qui ne va pas tarder à arriver on peut le craindre…

quand on taxe il faut aussi se débrouiller pour que l’argent de la taxe ne serve à rien d’utile…surtout pas d’investissements pertinents…imaginez que on trouve un moyen de produire de l’électricité à bas prix… »propres », tous les travaux d’isolation et d’économie d’énergie seraient inutiles…

j’attends juste un retour de baton politique…je me demande bien comment les politiques vont faire pour retomber sur leur pieds cette fois ci…

4326.  papijo | 11/08/2019 @ 10:32 Répondre à ce commentaire

Une nouvelle technologie « sans émissions de GES » à partir de gaz naturel (combustion sous pression en oxygène pur et détente dans une turbine à gaz) avec récupération du CO2 produit décrite dans une version admirative par Forbes et réaliste par WUWT !

4327.  papijo | 11/08/2019 @ 10:34 Répondre à ce commentaire

papijo (#4326),
Traduction Forbes et WUWT.

4328.  Bernnard | 11/08/2019 @ 11:25 Répondre à ce commentaire

papijo (#4327),
J’ai lu rapidement. Si j’ai compris, on utilise moins d’air mais plus d’oxygène ce qui simplifie le traitement des fumées n’ayant (à la limite) que de l’eau et du CO2 à séparer (pas d’azote ni de NOx). Il faut néanmoins séparer l’azote de l’oxygène en amont de la combustion.
Que d’ énergie dépensée ! Le CO2 est loin d’être un ennemi et est très bien recyclé par la nature qui en a besoin !

4329.  papijo | 11/08/2019 @ 16:39 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#4328),
Effectivement on n’utilise que de l’oxygène pur et la séparation de l’oxygène consomme pas mal de MWh ! Mais il faut aussi recomprimer le CO2 refroidi en sortie pour le réinjecter dans la chambre de combustion pour maintenir les gaz à moins de 1150°C en entrée de turbine (dans une turbine à gaz classique, c’est la dilution par le N2 de l’air et la combustion en sous-stoéchiométrie qui limitent cette température)

4331.  Bernnard | 11/08/2019 @ 18:36 Répondre à ce commentaire

papijo (#4329),
On fait preuve d’ingéniosité sans aucun doute dans ce procédé. Dommage que ce soit pour éliminer le CO2 et aussi l’oxygène contenu dans cette molécule qui est considérée bien à tort comme un déchet. Le monde marche sur la tête !

4332.  papijo | 11/08/2019 @ 20:20 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#4331),

On fait preuve d’ingéniosité sans aucun doute dans ce procédé. Dommage que ce soit pour éliminer le CO2

Allons … on est entre nous, vous savez très bien que tous ces gens se fichent du CO2. Par contre, pour capter des subventions, ils sont très doués !

4333.  Bernnard | 11/08/2019 @ 20:38 Répondre à ce commentaire

papijo (#4332),
smile smile laugh

4334.  Astre Noir | 20/08/2019 @ 6:36 Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous
Quelqu’un pour analyser cet article ?

4335.  douar | 20/08/2019 @ 8:14 Répondre à ce commentaire

Astre Noir (#4334),
Ce que je note quand je lis Les Echos, c’est qu’ils roulent pour les EnR, les véhicules électriques sans trop se soucier de la faisabilité technique: ils ne sont en fait que les porte voix des entreprises demandant des fonds pour investir.
Très récemment, il y a eu dans les Echos, des articles sur des « startups » voulant produire des farines d’insectes pour l’aquaculture, l’industrie du petfood: Ces entreprises ont levé des fonds (>100 M€ quand même). Comme c’est un domaine que je connais bien, je peux dire que je ne mettrai pas 1 € dans ces projets tellement le prix final de ces produits est éloigné du prix d’intérêt des clients finaux :3 à 4 fois plus cher que les produits équivalents et je vois difficilement ce prix être divisé par trois vu les équipements et les matières premières nécessaires.

4336.  ppm451 | 20/08/2019 @ 8:36 Répondre à ce commentaire

Astre Noir (#4334),
Bonjour Astre Noir, c’est une question de batterie, tout est là :
https://www.climato-realistes.fr/linterdiction-vehicule-thermique-en-2040/

4337.  papijo | 20/08/2019 @ 8:38 Répondre à ce commentaire

Astre Noir (#4334),
Ah, on en fera des choses avec les batteries qu’on va inventer la semaine prochaine … comme on disait déjà il y a 120 ans ! (Voir cet article « scientifique » très bien fait sur les « fiacres électriques » datant de 1899 !)
PS: Pour ceux qui ont déjà lu l’article, je m’excuse, mais je ne peux pas m’empêcher de le ressortir chaque fois qu’on me parle des futurs progrès des batteries !

4338.  vol au vent | 20/08/2019 @ 9:02 Répondre à ce commentaire

papijo (#4337),

ENR plus batteries, c’est une machine à cash avec en plus les écolos comme idiots utiles….Idéal pour le capitalisme de connivence.
Pourquoi voulez vous que les Echos scient la branche sur laquelle ils sont assis?

4339.  scaletrans | 20/08/2019 @ 9:18 Répondre à ce commentaire

papijo (#4337),

Un plaisir d’ajouter ça à l’article des climato réalistes pour mes correspondants.
C’est affolant de penser que nous sommes dirigés par des shadoks mâtinés d’Ubu !

4340.  Le Rouméliote | 20/08/2019 @ 9:27 Répondre à ce commentaire

papijo (#4337), Excellent ! C’est transféré à mes potes !