Énergie et politiques du climat

Pour discuter de nos vaillants efforts afin de décarboner l’économie.


Le rapport de l’académie des technologies sur la réglementation thermique 2012.


Ils sont contre les éoliennes :

Le site de l’EPAW, Plateforme européenne contre l’éolien industriel.

Stop these things (Australie, eng),  » We’re not here to debate the wind industry, we’re here TO DESTROY IT ! »

Le Plan Climat de Nicolas H.

 

 

5 581 Comments     Poster votre commentaire »

5551.  Murps | 22/11/2020 @ 22:59 Répondre à ce commentaire

the fritz (#5549), j’ai bien dit que l’équilibriste était en train de tomber, mais effectivement quelqu’un l’a poussé à se suicider.

papijo (#5550), je pense qu’on peut imaginer un brusque changement de cap après un certain nombre de réactions médiatiques et politiques.

Par contre, la dictature écolo est en marche avec la République du même nom. Et elles marchent vite toutes les deux.
https://www.lejdd.fr/Politique/barbara-pompili-et-eric-dupond-moretti-nous-creons-un-delit-decocide-4007210

Le gouvernement va créer le « délit d’écocide », annoncent Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti
Cette notion de « délit d’écocide » contiendra en réalité deux délits : celui « général de pollution » et celui « de mise en danger de l’environnement ».

Est-ce qu’il va y avoir enfin des réactions dans ce #%*£^)° de pays face à ces dangereuses dérives ?

5552.  Marco40 | 22/11/2020 @ 23:42 Répondre à ce commentaire

papijo (#5548), the fritz (#5549), Quand les français vont comprendre que si la TIPP a changé de nom en TICPE, c’est pour la mettre à terme sur l’élec et le gaz, là ça va partir en sucette.
Ce n’est pas une supposition mais une certitude : ils vont être obligé de compenser les pertes de recettes sur les carburants fossiles.
D’ailleurs, avant même cela, j’ai lu il y a quelques semaines qu’une entreprise gérant des bornes de recharge élec avait augmenté ses tarifs au point que c’était devenu plus cher au 100km qu’un véhicule thermique.
Seuls les Biens-pensant-écolo-bobo-pastèques-végan-allergique au gluten pourront se payer des voitures électriques.
Avec tous les petits entrepreneurs, commerçants, artisans, travailleurs saisonniers et intérimaires qui en ont pris plein la gueule avec la crise sanitaire, il ne va pas falloir grand chose pour que le mouvement des GJ passe pour un chahut de gentils scouts.
Nous allons vivre des moments « intéressants »…..

5553.  Bernnard | 23/11/2020 @ 0:08 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#5546), the fritz (#5547), papijo (#5548), Murps (#5545),
Imaginez !
On a une pandémie où on demande à tout le monde de respecter une distanciation afin d’éviter une trop grande densité humaine et on a simultanément un black-out en période de froid et alors.. On demandera à tout le monde de se rassembler pour se tenir chaud en attendant que la situation se rétablisse et qu’on puisse utiliser l’électricité pour se chauffer ! laugh

5554.  joletaxi | 23/11/2020 @ 0:19 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#5552),

https://notalotofpeopleknowthat.wordpress.com/2020/11/16/road-charging-moves-closer/

on est dirigé par des fous

en tout cas, je reste persuadé que c’est le club de la poele à frire qui a eu la peau de oncle Donald

5555.  papijo | 23/11/2020 @ 11:02 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#5553),

On a une pandémie où on demande à tout le monde de respecter une distanciation afin d’éviter une trop grande densité humaine et on a simultanément un black-out en période de froid

Exemple concret: Coincé 3 semaines dans un centre de convalescence après mon opération, on détecte quelques cas de COVID. Réaction immédiate de la direction (à moins que ce soit de l’ARS): tout le monde confiné dans les chambres, défense de sortir dans le parc, et … on ,laisse tranquillement fonctionner la ventilation qui brasse allègrement les virus d’une chambre à l’autre ! Evidemment, le virus en a profité pour prospérer ! (personnellement, j’avais bien sûr coupé la ventilation de ma chambre, et incité les rares personnes que je croisais à en faire autant)

5556.  the fritz | 24/11/2020 @ 11:27 Répondre à ce commentaire

E&Vlogo
Communiqué de presse
Paris le 20/11/2020

La sécurité des approvisionnement en électricité en danger

Dans une intervention sur BMFTV jeudi 19 novembre, Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique et solidaire, n’a pas exclu que des « coupures très courtes » d’électricité aient lieu cet hiver en cas de « grosse vague de froid », pour des raisons en partie liées au confinement.

Elle explique en effet que les opérations d’entretiens des centrales nucléaires programmées normalement au printemps et en été, n’ont pu pas être faites « correctement pendant le confinement ».

Elle assure toutefois qu’il n’y aurait pas de panne généralisée (« black-out ») mais qu’il pourrait y avoir tout au plus de la « régulation » avec certains industriels pour qu’ils puissent arrêter leur production afin de réduire la demande.

La ministre, enfin, indique que s’il y a un degré de baisse d’électricité, c’est au plus l’équivalent de la production de deux réacteurs nucléaires ».

La crise de la COVID 19 a bon dos !

Cette situation inédite est en fait le résultat de la politique de démantèlement systématique de la production électrique française.

« L’équivalent de la production de deux réacteurs nucléaires », c’est l’arrêt des deux réacteurs de Fessenheim, dernier avatar en date début 2020 de cette politique folle et masochiste, dont la production a été remplacée par de l’électricité « au charbon » importée d’outre Rhin, mais qui comptera aussi cet hiver dans la « baisse d’électricité » que craint Madame Pompili.

Remplacer l’énergie nucléaire française, source de production fiable et décarbonée par des ENR, certes décarbonées mais totalement aléatoires, provoque non seulement une augmentation continue du prix de l’électricité mais va également à l’inverse de toute mesure rationnelle pour lutter contre le réchauffement climatique.

Cerise sur le gâteau, Madame Pompili nous annonce tranquillement qu’en cas de problème d’insuffisance de production, il faudra maintenant accepter des délestages qui seront imposés au consommateur et à des industriels qui devront arrêter leur production !

Quant à exclure toute possibilité de black-out, Madame Pompili s’avance beaucoup : Si l’hiver devient rigoureux avec des conditions anticycloniques, les ENR ne produiront rien et les éoliennes, qui couvrent notre territoire, ne seraient alors d’aucune utilité.

L’électricité, en France, abondante et bon marché, était le dernier facteur de compétitivité qui restait à l’industrie française. Ce facteur disparaît et l’industrie devra compter également sur l’insécurité de ses approvisionnements en électricité.

Le Collectif Energie et Vérité http://www.energieverite.com renouvelle sa demande de moratoire de la PPE (Programmation Pluriannuelle de l’Energie) dont le déploiement éolien est la partie la plus symbolique pour nos territoires et la plus désastreuse pour l’environnement.

Contact
Collectif Energie et Vérité
collectifenergieverite@laposte.net

5557.  JG2433 | 24/11/2020 @ 13:51 Répondre à ce commentaire

Même préoccupation ci-dessous :

Communiqué de presse de la Fédération Environnement Durable
Paris le 20/11/2020
Électricité : La sécurité du territoire désormais en danger

https://epaw.org/fb43/CPFED-securite-territoire-def.pdf

5558.  the fritz | 24/11/2020 @ 14:04 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#5557),
Bon , FED et Energie et Vérité c’est la même chose , c’est géré par Jean Louis Butré que je respecte et que je félicite pour son activisme ; si on se laisse aller à la politique de transition énergétique du gouvernement et de l’Union Européenne et de Bilderberg et Davos on est foutu
https://www.franceculture.fr/emissions/mecaniques-du-complotisme-saison-5-le-negationnisme/naissance-dun-sommet

5559.  JG2433 | 24/11/2020 @ 18:07 Répondre à ce commentaire

the fritz (#5558),
Merci pour l’info. Je ne connaissais pas la proximité entre ces deux entités.
Pour ce qui me concerne, j’ai reçu tout récemment, par mail, le communiqué de presse de la FED en tant qu’adhérent donateur à une asso. anti-éolienne (le Collectif « Touche pas à nos iles ! Noirmoutier-Yeu »), elle-même adhérente à la FED.

5560.  jdrien | 24/11/2020 @ 19:03 Répondre à ce commentaire

Arte aurait-il(ou elle?) viré sa cuti?
Environnement. Arte a enquêté sur la part d’ombre des énergies vertes

Diffusé sur la chaîne franco-allemande ce mardi 24 novembre à 20 h 50, « La Face cachée des énergies vertes » dresse un constat édifiant sur les solutions proposées pour lutter contre le réchauffement climatique.

5561.  the fritz | 24/11/2020 @ 20:35 Répondre à ce commentaire

jdrien (#5560),

Arte aurait-il(ou elle?) viré sa cuti?

C’est un premier pas avant d’avoir vu l’émission ; il y a un pas entre permettre des diffusions et allez dans leurs sens

5562.  Murps | 24/11/2020 @ 20:51 Répondre à ce commentaire

jdrien (#5560), Arte avait diffusé lors du premier confinement toute une série de documentaire qui étaient particulièrement intéressants – terrifiants – sur les crimes staliniens.
Entre Lyssenko, les joyeusetés de la Tcheka ou du NKVD, l’assassinat des officiers polonais, les massacres des koulaks et les camps de travail qui n’avaient rien à « envier » à leurs équivalents nazis…
Bref, on peut se dire que la gauche d’Arte ne puise plus ses inspirations dans le communisme de grand papa.

5563.  Murps | 24/11/2020 @ 22:40 Répondre à ce commentaire

On ne pourra plus se chauffer au gaz.
On ne pouvait déjà plus se chauffer au fioul.

https://immobilier.lefigaro.fr/article/le-chauffage-au-gaz-interdit-dans-les-logements-neufs-des-2021_4feb2448-2e29-11eb-abce-328b047af70c/

La nouvelle réglementation environnementale (RE 2020) prévoit notamment d’interdire, dès l’été 2021 – au lieu de janvier 2021 -, le chauffage au gaz pour réduire les émissions.

Qu’est ce qu’il reste quand on a pas de système au bois ??
Devinez…
Pensez à la bonne blague du blackout électrique en plein hiver.
Bon c’est vrai que je suis de mauvaise foi car la majorité (totalité ?) des systèmes modernes fioul.gaz ont besoin de jus pour fonctionner.
Même mon chauffage d’appoint au kerdane.

5564.  papijo | 24/11/2020 @ 23:48 Répondre à ce commentaire

Murps (#5563),
La précédente réforme avait pratiquement interdit le chauffage électrique (sauf pompe à chaleur beaucoup plus chère) pour le remplacer, pour ceux qui étaient raccordés, par des chaudières à condensation à gaz. Maintenant, il faut peut-être conserver le gaz pour alimenter les turbines à gaz en secours des ENRs intermittentes !

5565.  Murps | 25/11/2020 @ 0:45 Répondre à ce commentaire

papijo (#5564), non on parle bien du chauffage, pas de la production d’électricité.
De ce côté, les centrales à gaz se développent en france.
https://www.ouest-france.fr/economie/centrale-de-landivisiau-siemens-recoit-une-commande-de-450-m-eur-6504594

https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/l-energie-de-a-a-z/tout-sur-l-energie/produire-de-l-electricite/le-thermique-a-flamme-en-chiffres

Mais effectivement, ces derniers temps c’était haro sur les convecteurs électriques domestiques.
Maintenant on va être obligé de les utiliser puisqu’on aura plus droit au fioul et au gaz…
Ca sera de l’électricité produite avec… du gaz puisqu’on ferme les centrale nucléaires.

On sent bien le coup de patte de l’Etat Stratège. Heureusement que des gens qualifiés et désintéressés pensent à notre place.
laugh

5566.  amike | 25/11/2020 @ 0:51 Répondre à ce commentaire

Le dernier article des Climat-réaliste compare sur un même critère (taux de CO2 ou émission) une crise exceptionnelle de la demande (cause Covid) avec une crise (forcée) de l’offre d’énergie. Ce n’est pas la même chose.
Sur l’année 2020, on évalue la réduction d’émission entre 5 et 10%. Le scénario recommandé par le GIEC qui serait le plus proche des réductions covidiennes est le RCP2.6, qui demande une réduction annuelle de 1% des émissions de CO2 par an, soit 7ans. Est-ce qu’une politique intensive de réduction sur 7ans produirait les mêmes effets sur 1 an que la crise Covid ? Encore une fois, la comparaison est difficile.

Même si les choses iront forcément mal, on ne peut pas s’inspirer de cette crise pour en déduire l’effet de la politique de transition …

5567.  Bernnard | 25/11/2020 @ 1:33 Répondre à ce commentaire

Murps (#5565),

non on parle bien du chauffage, pas de la production d’électricité.

L’électricité est incontournable pour se chauffer et s’il y a un black-out national au cœur de l’hiver, ce sera une catastrophe.
Une chaudière à gaz demande un minium électricité (pompe de circulation).
Même les poêles à granulés ou les inserts doivent avoir une alimentation électrique.
On peut penser temporairement à des (grosses) batteries. Ce sera très temporaire et ça se calcule en fonction des appareils qu’on désire alimenter et des jours prévisibles de panne de courant. Il sera hors de question d’alimenter des frigos, congélateur, micro-ondes…
En cas de coupure électrique de longue durée (black-out national ou européen), on ne pourra pas se chauffer même au gaz !
Pour cela, il y a une solution :
Pour les particuliers et petites entreprises il existe des groupes électrogènes domestiques, de bonne puissance, qu’on peut alimenter en gaz naturel (avec un bon abonnement) est qui se déclenchent quand il y a une coupure de courant. En cas de black-out qui dure, ce sera AMHA la seule solution avec la cheminée au bois pour se chauffer. De plus avec ce dispositif, on peut s’éclairer et garder les congélateurs et frigo opérationnels.
Si on pense utiliser de l’essence ou du gas-oil (au jerrycan) pour un groupe électrogène, dans le cas d’un black-out de grande ampleur les pompes à essence ne marcheront pas et on tombera en panne à moins de posséder une grande réserve de carburant.
Si on n’a pas accès au gaz naturel et qu’on a une bonne réserve de carburant liquide ou gazeux ce peut-être aussi une solution. Il faudra s’assurer de la jauge.
Si la situation tournait au vinaigre, je réfléchirais sérieusement à équiper ma maison d’un tel dispositif de secours.

5568.  amike | 25/11/2020 @ 10:12 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#5567), J’aimerais savoir le prix du kwh produit à domicile avec le gaz… Mais c’est la meilleure solution autonome pour alimenter un lieu fixe.

5569.  Demokratia | 25/11/2020 @ 10:39 Répondre à ce commentaire

On est tout proche de l’état collectiviste ou l’individu ne peut plus rien décider. Et donc également de l’état totalitaire, l’un n’allant jamais sans l’autre.

5570.  Hug | 25/11/2020 @ 11:21 Répondre à ce commentaire

Murps (#5565),
Oui, le monde devient fou, enfin surtout l’europe et la france. Et pas que dans le domaine de l’énergie/climat, dans le domaine sanitaire aussi. Je me demande bien combien de temps cela va durer, mais on peut être inquiet quand on sait que le régime soviétique a duré 70 ans. On en a peut-être encore pour 50 ans.
A moins que d’ici la fin de la décennie, un blackout majeur étendu au moins à une grande partie de l’europe et/ou un rafraichissement climatique sensible mette un terme à cette folie, mais je ne me fais pas trop d’illusion. Je crois plutôt à un (ou quelques) délestages électriques limités dans le temps et l’espace et un léger rafraichissement climatique peu sensible, qui seront balayés d’un revers de la main par les partisans de la doxa face aux éventuelles critiques

5571.  JG2433 | 25/11/2020 @ 12:40 Répondre à ce commentaire

Murps (#5562),

crimes staliniens

J’ajoute à ceux-ci ce que décrit cette œuvre magistrale d’Anne Applebaum « Famine Rouge » (que j’ai lue lors du premier confinement) concernant cette période :
https://www.grasset.fr/livres/famine-rouge-9782246854913
Cette famine «  organisée  » fit plus de 5 millions de victimes – dont 3.9 millions d’Ukrainiens, entre 1932 et 1933.

5572.  joletaxi | 25/11/2020 @ 12:52 Répondre à ce commentaire

Hug (#5570),

n’y comptez pas

la Californie a voté Biden, malgré les blakout de cet été, et son inéluctable faillite, qui pour la première fois de son histoire, fait fuir sa population.
Au moins, avec Bidon, et le capo en poele à frire Kerry, , ils n’auront plus un seul endroit où se réfugier
zt on apprend que , évident comme le nez au milieu du visage,;cette élection est un coup d’état médiatique, avec la presse arrosée par la Chine

https://www.valeursactuelles.com/monde/presidentielle-trump-aurait-ete-largement-reelu-en-labsence-de-parti-pris-des-medias-affirment-deux-etudes-125962

Trump, avait compris, il était l’homme à abattre
il faudra bien un jour que l’on cherche qui est derrière cette maffia de la poele à frire

5573.  Murps | 25/11/2020 @ 18:52 Répondre à ce commentaire

Un journal de gauche à l’esprit critique et qui ose attaquer de front les écolos.
https://www.marianne.net/agora/humeurs/coupures-delectricite-quand-lecologie-nous-ramene-a-la-bougie

L’écologie politique se défendait de vouloir retourner à la bougie. Elle est en train de nous y mener à marche forcée.
« Diversifier ses sources d’énergie n’a aucun intérêt si l’on remplace des solutions fiables, abondantes et sécurisées par des technologies coûteuses et imprévisibles »

L’article est excellent.
On peut aussi se rappeler que le parti communiste français a longtemps été un partisan de l’atome civil. Le CEA était bardé de syndicalistes rouges. Rouges mais pragmatiques et scientifiques. La vieille gauche à l’époque ou les écolos n’avaient pas mis les pieds dedans et ou l’humain était supposé passer avant l’escargot de Quimper.

5574.  the fritz | 25/11/2020 @ 20:35 Répondre à ce commentaire

Je transmets parce que je suis pronucléaire et anti éoliennes qui devraient être interdites puisque écocides
lire à ce propos
https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2020/11/25/delit-decocide-coupables-nous-serons/
et
http://www.consultations-publi.....a2260.html

Dominique GRENECHE
Message que j’ai adressé dans le cadre de la consultation publique lancée par ministère de la Transition écologique et solidaire.
Objet : Projet de décret complétant la section 9 du chapitre III du titre IX du livre V du code de l’environnement (texte du décret après le message)
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
TITRE : Le nucléaire est une CHANCE pour la France
C’est une énergie bas carbone RESPECTUEUSE de l’ENVIRONNEMENT, y compris en y incluant le soi-disant « problème » des déchets qui n’en est pas un techniquement parlant. C’est un moyen de production MASSIVE, CONTINUE et DURABLE d’énergie. C’est aussi une énergie entièrement NATIONALE (l’uranium importé provient de mines détenues par la France et on en vend même une partie à l’étranger). C’est en outre une haute technologie qui figure parmi les plus SURES toutes catégories confondues : en France combien de morts directs provoqués par des accidents nucléaires ? Zéro. C’est enfin une énergie COMPETITIVE. Qui dit mieux ?
Alors, s’il vous plait oubliez les dogmes malfaisants et les accusations contrefaites. Oubliez aussi les visées électorales qui au demeurant peuvent se retourner dans le sens inverse de celui qui est attendu. Bref mesdames et messieurs les décideurs, agissez de façon responsable en n’ARRETANT PAS prématurément l’exploitation de nos réacteurs nucléaires, qui dans la plupart des grands pays sont aujourd’hui autorisés à fonctionner pendant au moins 60 ans. Vous conserverez ainsi ce bel outil de production d’énergie que beaucoup nous envient.
C’est pour notre bien à tous.
Cordialement

5575.  scaletrans | 25/11/2020 @ 22:50 Répondre à ce commentaire

the fritz (#5574),
Il est à craindre que les fossoyeurs de notre pays ne continuent leur travail de démolition en s’appuyant sur les océans d’ignorance soigneusement concoctés par notre EducNat.

5576.  micfa | 26/11/2020 @ 12:29 Répondre à ce commentaire

Il y de fortes chances qu’ils continuent leur politique sous la pression verte. Ce qui leur remettrait les idées en place, ce sont des coupures de courant intempestives en cas de vague de froid, ou un anticyclone patator vissé sur la France avec de l’air froid plaqué dans les basses couches pendant une semaine ou plus, un vent nul sur tout le pays, des brouillards givrants persistants toute la journée sur une bonne partie du pays et toutes les vallées, donc des éoliennes au chômage technique, des panneaux solaires en mode hibernation, et pourquoi pas recouverts de neige. laugh . On pourrait rigoler dans les chaumières, c’est tout a fait possible que cela arrive un jour. acute

5577.  Cdt Michel e.r. | 26/11/2020 @ 17:22 Répondre à ce commentaire

Des voitures hybrides rechargeables polluent bien plus qu’annoncé par les constructeurs
La Libre – Publié le 23-11-20

5578.  Murps | 26/11/2020 @ 18:34 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#5575), ne croyez pas que nos élèves soient tous intoxiqués. J’en ai vu un paquet dans mon lycée avec des idées et du bon sens bien chevillé au corps. En particulier j’en ai entendu de nombreuses critiques sur l’éolien et le solaire, avec des arguments qui semblaient puisés ici.
Je n’ai – presque – rien dit.
Devoir de réserve.
laugh

5579.  joletaxi | 26/11/2020 @ 19:16 Répondre à ce commentaire

ooohhh noooonnnnn

encore un flop des géniales trouvailles des zinzins verts

https://notalotofpeopleknowthat.wordpress.com/2020/11/26/fast-charging-can-damage-electric-car-batteries-in-just-25-cycles/

même sans « étude » cela m’avait toujours étonné, ces chargeurs à 50 kva
avez déjà branché et démarré un moteur électrique, ici en triphasé de 50 kva?

5580.  Bernnard | 26/11/2020 @ 19:59 Répondre à ce commentaire

joletaxi (#5579),

même sans « étude » cela m’avait toujours étonné, ces chargeurs à 50 kva

Pour avoir durant mes études de chimie étudié sérieusement les piles et batteries et en travaillant pour une société de protection cathodique où j’ai eu l’occasion d’améliorer mes connaissances en électrochimie, je confirme :
Vous avez raison.
Une charge rapide de batterie en milieu isolé thermiquement est néfaste et destructrice

5581.  Murps | 26/11/2020 @ 22:45 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#5580), d’une manière générale et thermodynamiquement parlant tous les phénomènes rapides – irréversibles – se traduisent par des hausses d’entropie et donc des pertes de rendement.

Quand on fait péter les ampères, Carnot et Clausius se vengent.