Fil info de sceptiques 2016/1

Suite du Fil info de sceptiques 2015/3.

Ici, on parle du changement climatique, du climat, de la physique de l’atmosphère voire de la météo ou de sujets proches. Pas de recettes de couscous ou de propos sur le dernier smartphone.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

3 487 Comments     Poster votre commentaire »

3451.  the fritz | 4/10/2017 @ 19:54 Répondre à ce commentaire

Hug (#3449),
Ah , je vois que Hug est au courant du dossier de Hamster jovial et de ses diables de gosses
Mais c’est vrai que construire des autoroutes maintenant pour des voitures électriques , c’est un peu ridicule; mais cela fait 20 ans que ce dossier est bloqué par les écolos qui se plaignent de la pollution de la plaine d’Alsace
Moi , je veux bien prendre un Hamster en pension en espérant qu’ils chassent les martres qui martyrisent ma voiture
Vive la croissance verte et le retour à la charrue et la traction animale

3452.  Roby W | 4/10/2017 @ 20:10 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#3439), pas besoin d’avoir de compte Twitter pour consulter (je n’ai pas de compte Twitter).

C’est très instructif de consulter le compte Twitter de Stéphane F sur le RCA. Je suis sérieux ; c’est comme lire Challenge sur la politique économique de Micron. Je suis ainsi au courant de l’évolution de la doctrine (la doxa ?).
Comme quoi, Stéphane F (ou Sylvestre H) et Challenge, c’est de l’information.
😉

3453.  Murps | 5/10/2017 @ 14:21 Répondre à ce commentaire

Roby W (#3452),

C’est très instructif de consulter le compte Twitter de Stéphane F sur le RCA.

Au dessus de mes forces.

3454.  Roby W | 5/10/2017 @ 17:58 Répondre à ce commentaire

@Murps

Je me sacrifie pour la Science.
😉

3455.  lemiere jacques | 8/10/2017 @ 8:10 Répondre à ce commentaire

Une remarque à caractère général curry ,rappelle un point dans son interview sur irma qui est pour le reste essentiellement du bon sens…

JC: We just have to wait and see. The IPCC Fifth Assessment Report Working Group I introduced this concept of time of emergence – when you would expect to see the statistics of the future climate breakout from the variability statistics of current climate, then they come up with something like 2050. We are not able to see a signal where the statistics would be genuinely different from what we have now. We’re not able to see that.

c’est un argument qu’on peut sortir et ressortir quand des négationnistes même de giec vous raconte des billevesées.

3456.  Cdt Michel e.r. | 8/10/2017 @ 9:00 Répondre à ce commentaire

LFTR en 5 Minutes – Le Réacteur Thorium à Fluorure Liquide
Début de la présentation (lire la suite sur YouTube)

Les gens demandent toujours: « l’énergie nucléaire est-elle sûre? », et moi je dis: « laquelle? » Il y a des milliers de façons de faire de l’énergie nucléaire. Une voiture est-elle sûre? Eh bien, laquelle? J’ai eu la bonne fortune de découvrir une autre forme d’énergie nucléaire. Le Réacteur Thorium à Fluorure Liquide (LFTR). On peut brûler entièrement le thorium dans ce réacteur alors qu’on ne brûle qu’une partie de l’uranium dans un réacteur à eau légère typique. Ce n’est pas basé sur le refroidissement à eau et ça n’utilise pas de combustible solide. C’est basé sur des sels de fluorure en tant que combustible nucléaire. Il faut les chauffer à environ 400 degrés Celsius pour les faire fondre, ce qui est parfait pour essayer de générer de la puissance dans un réacteur nucléaire. Voici la vraie magie – ils n’ont pas besoin de fonctionner à haute pression. Ils n’ont pas besoin d’eau en tant que liquide de refroidissement et il n’y a rien dans le réacteur qui changera massivement de densité.

Notez que seules les premières cinq minutes sont bien traduites en français, le reste de la vidéo qui dure deux heures est en anglais (avec affichage possible de sous-titres en français).

3457.  Bernnard | 8/10/2017 @ 9:10 Répondre à ce commentaire

Je signale cet article de Vincent Benard dans Contrepoints

3458.  Roby W | 11/10/2017 @ 19:15 Répondre à ce commentaire

Astrologie économique : Un nouveau coût social du carbone à été calculé par l’EPA (Environment Protection Agence).
S’il y a de la pseudo-science dans le domaine du RCA, c’est bien dans le calcul de ce « coût ». Et bien entendu, la nouvelle administration américaine à tordu les équations dans un sens opposé à l’ancienne administration.

Astrologues Républicains contre astrologues Démocrates… L’astrologie se porte bien aux USA. Qu’en disent les astrologues de France Stratégie ?

Make the astrology great again ?

3459.  Roby W | 11/10/2017 @ 23:32 Répondre à ce commentaire

Climat : le Cese plaide pour un « scientifique en chef » à l’Elysée

Les Échos, 11 octobre.

3460.  scaletrans | 12/10/2017 @ 11:02 Répondre à ce commentaire

Roby W (#3459),

On demande de la science, et on préconise de nommer un adepte de la pseudo science… je veux descendre !!!

3461.  douar | 12/10/2017 @ 11:50 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#3460),
Jean Jouzel s’exprime
J’apprécie particulièrement:

Imaginez les perspectives quand nous saurons stocker l’électricité des renouvelables

Il reconnait donc implicitement que nous avons mis la charrue avant les boeufs; mais je ne suis pas certain qu’il s’en soit rendu compte lui même.

3462.  Murps | 12/10/2017 @ 14:17 Répondre à ce commentaire

douar (#3461),

Imaginez les perspectives quand nous saurons stocker l’électricité des renouvelables

J’en déduis qu’il admet qu’on ne sait pas faire. Evidemment il ne se pose pas la question de savoir ce que ça coûte actuellement de ne pas savoir le faire, pas plus qu’il ne se demande ce que ça coûtera encore si on y arrive pas …

3463.  Bernnard | 12/10/2017 @ 14:36 Répondre à ce commentaire

Murps (#3462),
On ne sait pas faire mais la mairie de Paris vient d’annoncer qu’elle envisage d’interdire tous les véhicules ayant des moteurs à essence dans la capitale d’ici 2030. Elle doit savoir grâce à une boule de cristal performante qu’on saura faire à cette date.😫.
Quels utopistes !

http://www.lefigaro.fr/conjonc.....i-2030.php

3464.  Murps | 12/10/2017 @ 15:52 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#3463), Il va finir par y a avoir de nouvelles victimes du dégagisme électoral parce que là on atteint des sommets en matière de délire incantatoire.

Puisqu’on parle d’incantation, une petit article de La Croua sur l’engagement écoloclimatique des évangélistes américains :

Un nombre grandissant d’évangéliques américains font entendre leur voix sur le changement climatique, malgré le scepticisme historique de leur communauté.

Je croyais que le Pape leur avait expliqué que le changement climatique est une conséquence des péchés des hommes. Il devrait y avoir consensus sur les décisions prises à Rome, non ?

Ils essaient notamment de dépolitiser le débat et de faire prendre conscience des véritables enjeux.

Dépolitiser le débat ????? Des curés qui dépolitisent un débat ???

La première fois que Katharine Hayhoe s’est présentée comme scientifique évangélique,

« Scientifique évangélique »… Quoitesse ??
C’est comme un « évêque athée » ? un « blond brun » ? « un paralytique qui marche » ? ou mieux : un « démocrate fasciste » ??!!

Des illuminés qui débitent des âneries au kilomètre, ça a toujours existé.
Mais que des journaleux reprennent leurs élucubrations sans la moindre parcelle d’esprit critique…

3465.  Bernnard | 12/10/2017 @ 17:09 Répondre à ce commentaire

Murps (#3464),

Scientifique évangélique »… Quoitesse ?

C’est un objet quantique 😂

3466.  Gilles des Landes | 12/10/2017 @ 18:45 Répondre à ce commentaire

Peut-être avez vous déjà présenté cette communication dans ces pages, mais quitte à répéter je la mets tout de même, c’est vraiment unique en France (jusqu’à ce jour !) http://www.ac-sciences-lettres.....Q-2017.pdf
Le vent serait-il en train de tourner ?

3467.  Gilles des Landes | 12/10/2017 @ 18:52 Répondre à ce commentaire

Autre info locale celle-ci : je ferai une brève communication à Dax ce samedi :

Samedi 14 octobre 2017, DAX
Après-midi : salle n°1 des Halles, 14 h 30
Communications

Abbé Jean-Pierre Laulom, Quand l’évêque cherche un toit, les chanoines rimaillent !

Gilles Granereau, Ouragans, incendies, phénomènes extrêmes, … : faut-il croire que l’activité humaine en est responsable ?

Bruno Cahuzac, D’abondantes populations de Pectinatella magnifica (Leidy, 1851) (Bryozoaires d’eau douce) dans les Landes, à Dax.

Pour ceux-celles qui sont dans le coin c’est gratuit !

3468.  Roby W | 12/10/2017 @ 19:27 Répondre à ce commentaire

Gilles des Landes (#3466), merci d’avoir signalé ce papier qui n’est pas signé.
Qui est l’auteur ?

Roby (à la gare de Montpellier)

3469.  Roby W | 12/10/2017 @ 19:36 Répondre à ce commentaire

Gilles des Landes (#3466), j’ai trouvé :

Les professeurs Jean-Louis Cuq, ancien président de l’université Montpellier 2 (sciences) spécialiste du CO2, Pierre Louis, professeur de géophysique appliquée et Guy Puech, conservateur honoraire des eaux et forêts

3470.  Nicias | 12/10/2017 @ 20:54 Répondre à ce commentaire

Gilles des Landes (#3467),

C’est une info qui aurait du figurer dans notre lettre d’information !

3471.  Araucan | 12/10/2017 @ 22:30 Répondre à ce commentaire

Gilles des Landes (#3466), A mettre en ligne ?

3472.  Araucan | 12/10/2017 @ 22:31 Répondre à ce commentaire

Nicias (#3470)
,La prochaine fois !

3473.  Gilles des Landes | 12/10/2017 @ 23:38 Répondre à ce commentaire

Araucan (#3471), je l’ai faite parvenir au collectif par mail

3474.  Marco40 | 13/10/2017 @ 12:17 Répondre à ce commentaire

Gilles des Landes (#3467), Argh!!! Je serai à Biarritz…..
Ce sera enregistré?

3475.  Cdt Michel e.r. | 13/10/2017 @ 13:04 Répondre à ce commentaire

Encore un pavé – et de belle taille – dans le marécage réchauffiste, signalé sur le site de Pierre Gosselin :
2 New Papers : Models ‘Severely Flawed’, Temp Changes Largely Natural, CO2 Influence ‘Half’ Of IPCC Claims
By Kenneth Richard on 12. October 2017

Il cite :
Scafetta et al., 2017 Natural climate variability, part 1: Observations versus the modeled predictions

[T]he AGWT [Anthropogenic Global Warming Theory] was globally advocated by the IPCC in 2001 because it appeared to be supported by the ‘infamous’ Hockey Stick temperature reconstructions by Mann et al. [10]* and by specific computer climate models mainly based on radiative forcings [4,11]. Those temperature reconstructions claimed that only a very modest change in the Northern Hemispheric climate had occurred during the pre-industrial times from A.D. 1000 to 1900, while an abrupt warming did occur just in the last century.
[…]
However, since 2005 novel Northern Hemisphere proxy temperature reconstructions were published revealing the existence of a large millennial oscillation that contradicts the Hockey Stick temperature pattern
[…]

et
Scafetta et al., 2017 Natural climate variability, part 2: Observations versus the modeled predictions

Several studies based on general circulation model (GCM) simulations of the Earth’s climate concluded that the 20th century climate warming and its future development depend almost completely on anthropogenic activities. Humans have been responsible of emitting in the atmosphere large amount of greenhouse gases (GHG) such as CO2 throughout the combustion of fossil fuels. This paradigm is known as the Anthropogenic Global Warming Theory (AGWT).[…]

Bonne lecture aux « grand-breton comprenants »

3476.  Ecophob | 13/10/2017 @ 13:08 Répondre à ce commentaire

Gilles des Landes (#3466), je ne pense pas que le vent tourne, mais il y a des idées qui finissent par passer.
La communauté scientifique et technologique subit encore un gros matraquage réchauffiste. J’ai assisté il y a un mois à un workshop de cloture d’un gros projet technologique européen en rapport avec le climat, et un climatologue italien était invité pour faire l’ouverture. Il nous a sorti tous les poncifs réchauffistes habituels : hausse des tempé en lien avec le CO2, fonte des poles… avec des graphiques tronqués pour ne pas montrer les années où ça ne colle pas avec le catastrophisme. Personne n’a réagit…

3477.  Rouffi42 | 14/10/2017 @ 10:55 Répondre à ce commentaire

Bonjour
Je suis actuellement à serre chevalier et je fais la même randonnée tous les ans en octobre au lac d’arsine pour voir l’état des glaciers locaux
Cette année c’est impressionnant de voir l’état des névés résiduels et le recul des glaciers après quasiment 5 mois sans précipitation et de la chaleur
J’espère que les précipitations vont revenir rapidement pour l’hiver
Je pense que hug qui connaît bien le région fera le même constat
Il est d’ailleurs étonnant que les réchauffistes n’en aient pas encore parlé
Bonne journée

3478.  scaletrans | 14/10/2017 @ 11:11 Répondre à ce commentaire

Rouffi42 (#3477),

Je connais bien la région, mais vous reconnaîtrez que nous sommes dans l’anecdotique. J’ai vu moi-même les glaciers reculer depuis que je fréquente les Alpes (près de 60 ans), mais que dire lorsque l’on découvre après le recul des vestiges de forêts datant du Moyen Âge ? Que la durée de la vie humaine est peu de chose lorsqu’il s’agit des cycles climatiques.

3479.  the fritz | 14/10/2017 @ 12:44 Répondre à ce commentaire

Ecophob (#3476), alter égo des Etats Unis
Il y a des moments on se pause des questions sur le QI de nos dirigeants
Au moment où l’on mène une campagne sans mesure contre le nucléaire français en laissant en liberté des militants de Greenpeace qui incite au terrorisme contre les centrales , Macron s’en va en Iran pour inciter ce pays à développer le nucléaire , simplement pour contrarier son alter égo des Etats Unis

3480.  Christial | 17/10/2017 @ 10:41 Répondre à ce commentaire

Les Européens réduisent leurs ambitions sur le climat.

http://www.lemonde.fr/conferen.....24922.html

3481.  the fritz | 17/10/2017 @ 16:50 Répondre à ce commentaire

Christial (#3480),
Comment se fesse; on montre des photos avec encore de la neige sur les hauteurs ?

3482.  Roby W | 17/10/2017 @ 21:54 Répondre à ce commentaire

Zharkova vs Usoskin

Les échanges continuent entre Dr. V Zharkova (Northumbria University, Royaumes Unis) et Dr Ilya G. Usoskin (Space Climate Research, Finlande). Les articles sont derrière un paywall mais je doute que cela soit un problème. Je vous signale donc ces papiers, sans les avoir lus :

USOSKIN, Ilya G. Comment on the paper by Popova et al.“On a role of quadruple component of magnetic field in defining solar activity in grand cycles”. Journal of Atmospheric and Solar-Terrestrial Physics, 2017.
Received 25 May 2017; Received in revised form 20 September 2017; Accepted 21 September 2017
DOI: 10.1016/j.jastp.2017.09.018

ZHARKOVA, V., POPOVA, E., SHEPHERD, S., et al. Reply to Comment on the paper” On a role of quadruple component of magnetic field in defining solar activity in grand cycles” by Usoskin (2017). 2017.
Received Date 17 August 2017; Revised Date: 14 September 2017 ; Accepted Date: 21 September 2017
DOI: 10.1016/j.jastp.2017.09.019

Et l’objet du délit (« On a role of quadruple component of magnetic field in defining solar activity in grand cycles ») a été publié le 15 mai. On peut donc supposer que les deux protagonistes ont eu accès à leurs preprint respectifs, et écrivent leurs premières versions en quelques semaines.

La réponse au commentaire décrit aussi l’histoire de la démarche de Zharkova et al. A lire à tête reposée…

Cela nous change des imbécilités sur la disparition des ours blanc à cause des abeilles (cf. écologie biodynamique et responsable). Ces échanges sont de vrais échanges scientifiques, sur des travaux en cours et des connaissances jeunes, avec les passions que l’on devinent.
Nous sommes bien loin des ânerie sur le RCA et des tenants de la post-vérité qui déclarent :

Ceci veut dire simplement que pour vous et moi, la notion de preuve, elle ne recouvre pas du tout la même chose que pour un scientifique.

[source : Climathon, septembre 2017 : Contre la méthode]

3483.  Roby W | 17/10/2017 @ 22:14 Répondre à ce commentaire

Suite post moderne :

Il invente le récit selon sa compétence scientifique, selon sa compréhension, ne recopie pas des lectures, mais invente aveuglément selon la profondeur de sa culture

[source : Jules Verne, la science et l’homme contemporain, Conversations avec Jean-Paul Dekiss, Michel Serres. Le Pommier, 206 p., 2003, 18 €. Note de lecture de Gabriel Gohau – SPS n° 267, mai 2005]

N’est pas Jules Verne qui veut.

3484.  Roby W | 18/10/2017 @ 19:06 Répondre à ce commentaire

Furthermore, many papers in this year’s report demonstrate that attribution science is capable of separating the effects of natural drivers including the strong 2015 El Niño from the influences of long-term human-induced climate change.

Donc, si la science de l’attribution, en se basant sur l’hypothèse RCA catastrophique, a démontré sa capacité à discerner la variabilité naturelle du RCA, c’est que la théorie du RCA est vrai.

Donc, si on suppose que c’est démontré, alors c’est démontré.

[Source https://www.ametsoc.org/ams/index.cfm/publications/bulletin-of-the-american-meteorological-society-bams/explaining-extreme-events-from-a-climate-perspective/ ]

3485.  Roby W | 18/10/2017 @ 19:21 Répondre à ce commentaire

Dana Nuccitelli (97%)

Scientific models saved lives from Harvey and Irma. They can from climate change too

CQFD , même si quelques esprits grincheux (3%) feront remarquer qu’un réseau de mesure adapté à la météorologie n’est peut-être pas pertinent pour la climatologie. Comme le déclarait récemment son homologue français (Stéphane F.), la notion de preuve des journalistes n’est pas celle des scientifiques.

[Source https://www.theguardian.com/environment/climate-consensus-97-per-cent/2017/sep/18/scientific-models-saved-lives-from-harvey-and-irma-they-can-from-climate-change-too ]

3486.  papijo | 19/10/2017 @ 11:14 Répondre à ce commentaire

Roby W (#3485),
Si les modèles ont sauvé des vies humaines, en revanche, on peut déplorer qu’ils soient totalement incompétents pour sauver les panneaux solaires, par exemple ici dans l’île de St Thomas après le passage d’Irma:

NB: Si l’image ne s’affiche pas, clic droit et « Afficher l’image »
Source: Twitter

3487.  Murps | 19/10/2017 @ 14:09 Répondre à ce commentaire

Hors sujet.
Une étude semblant sérieuse sur la chute du nombre d’insectes dans des sites protégés en Allemagne sur 30 ans.
C’est le magazine Plos qui publie.