La communication réchauffée du Journalderéférence

par Benoît Rittaud (alias Ben).

Fidèle à sa tradition de pravda climatique, le Journalderéférence nous relate, sous la plume de Corine Lesnes, la dernière stratégie publicitaire inventée pour « éveiller les consciences » sur le climat. Celle-ci utilise l’une des pratiques les plus détestables de la communication climatique : l’instrumentalisation des enfants.

L’info date du 8 avril dernier, comme quoi l’actualité française doit être suffisamment morne ces jours-ci pour que Le Monde juge nécessaire de racler les fonds de tiroir avec un peu de réchauffé climatique. L’article nous apprend (enfin… apprend à ceux qui n’avaient pas eu l’info il y a un mois et demi) que 21 jeunes Américains ont déposé plainte contre le gouvernement de leur pays, celui-ci étant coupable à leurs yeux de ne pas en faire assez contre le CO2-qui-tue et les cyniques-lobbys-du-pétrole. Les brebis innocentes ont enregistré une première victoire : leur plainte a été jugée « recevable » par un juge.

Attention, ça ne veut heureusement pas encore dire qu’ils ont gagné leur procès : juste que leur plainte n’a pas été considérée comme trop délirante. À mon avis elle l’était, mais passons.

C’est-y pas mignon, des enfants aux yeux emplis de larmes qui s’inquiètent pour leur avenir climatique ? Tellement mignon que la journaliste n’a pas jugé bon de se poser quelques questions de bon sens sur la démarche. Parce que les jeunes en question sont quand même très jeunes : entre 9 et 19 ans. Je veux bien qu’on m’explique que les États-Unis sont le pays des self-made men, mais mon côté soupçonneux me fait me demander si, par le plus grand des hasards, ces enfants ne seraient pas un tout petit peu les faux nez de quelqu’un d’autre.

Petit poucet involontaire, Corine Lesnes a laissé traîner quelques cailloux qui permettent de nourrir le soupçon.

Premier caillou : l’article nous apprend incidemment que l’une des « plaignantes » n’est autre que la petite-fille de James Hansen, qui est à l’alarmisme climatique militant ce que le pape est aux Évangiles.

Second caillou : cette association Our Children’s Trust qui, nous apprend l’article, « organise la défense légale des ’21’« . Ne comptez évidemment pas sur le Journalderéférence pour en dire trop dessus. Comptez en revanche sur lui pour ne pas dissiper le parfum de magie qui entoure l’initiative des enfants. Là, saluons le très beau travail de journalisme communiquant qui consiste à ne mentionner le nom de cette association qu’après nous avoir détaillé l’activisme de la petite Avery McRae (11 ans) et des motifs de la plainte des « jeunes ». Ainsi organisé, le texte suggère (sans le dire) que l’association ne se serait jointe qu’après coup à l’initiative spontanée de ces braves petits.

Troisième caillou : l’article indique que « la plupart des plaignants » sont de la ville d’Eugene, dans l’Oregon. (Ce serait drôle si « la plupart » signifiait en fait « tous sauf la petite-fille de Hansen », non ?) Je ne suis certes pas, comme Corine Lesnes, « envoyé spécial » du Journalderéférence aux États-Unis et ne peux donc pas faire une enquête de terrain pour en apprendre autant qu’elle peut le faire. Il me faut me contenter d’internet pour obtenir quelques informations sur cette association qui aide bravement les enfants innocents. Et là, attention, voyez ce que donne un clic de Sherlock Holmes sur la page de contact :

ChildrenTrustContact

Énorme, que dis-je, COSMIQUE surprise : l’assoce en question est précisément sise à Eugene, dans l’Oregon. Franchement, le hasard fait bien les choses.

On comprend le Journalderéférence : on s’en voudrait de risquer, par une enquête journalistique malvenue, d’affaiblir la portée d’une si heureuse coïncidence, n’est-ce pas ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

17 Comments     Poster votre commentaire »

1.  Astre Noir | 25/05/2016 @ 8:07 Répondre à ce commentaire

Ce que j’ai bien aimé, c’est la championne de ski de fond qui se plaint que depuis deux ans, il y a de moins en moins de neige, et que des courses ont dû être annulées.
Fichtre, deux ans !
En voilà une sacrément longue série de données !

2.  Murps | 25/05/2016 @ 8:52 Répondre à ce commentaire

elle a collecté 300 dollars (267,50 euros) pour sauver les saumons affectés par le réchauffement des rivières

Elle aurait mieux fait de s’acheter des bonbons, ou mieux, un bouquin de physique…

« Aujourd’hui, on a dépassé les 400 ppm, souligne Tia. Cela montre le degré de corruption du gouvernement fédéral. »

Cela montre surtout l’aveuglement idéologique des militants de sa cause…

3.  jG2433 | 25/05/2016 @ 9:21 Répondre à ce commentaire

Murps (#2), l

’aveuglement idéologique des militants de sa cause…

À propos de saumon, justement.
Cet article de Jacques Henry sur son blog :
https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/05/23/le-saumon-transgenique-de-nouveau-a-la-une-de-lactualite/
[L’image n’est pas passée… bien que présente dans « Prévisualisation ». Ouvrir le lien pour la voir]
Deux saumons de l’Atlantique du même âge, élevés dans les mêmes conditions. En arrière plan le saumon AquaBounty

4.  scaletrans | 25/05/2016 @ 9:57 Répondre à ce commentaire

Moralité: Là où il y a Eugène, il n’y a pas de plaisir ➡

5.  Toto l'Haricot | 25/05/2016 @ 10:08 Répondre à ce commentaire

Hahaha !! ça vaut le lâcher d’écoliers dans les rues pour hurler leur haine par procuration du « F Haine » en 2002, avant l’élection stalinienne du gâteux corrézien !!… Ou : « De l’instrumentalisation de l’innocence enfantine par des vieux birbes dégueulasses ».

6.  Nicias | 25/05/2016 @ 13:24 Répondre à ce commentaire

Pour leur action en justice, ils ont dû montrer en quoi ils étaient directement affectés. […] » Alex Loznak, 19 ans, a grandi dans une ferme de l’Oregon rural, où sa famille est installée depuis 1868. « A l’été 2015, la sécheresse a tué nos noisetiers », raconte-t-il.

Le gouvernement n’aura qu’a citer le dernier rapport du GIEC qui dit qu’il n’est pas possible d’attribuer les sécheresses en Amérique du nord au réchauffement climatique.

7.  Roby Walrus | 25/05/2016 @ 14:54 Répondre à ce commentaire

Quand je vois des enfants instrumentalisés contre leurs parents, je pense immédiatement à la révolution culturelle, aux khmers rouges, ou plus généralement aux enfants soldats.

8.  AntonioSan | 25/05/2016 @ 16:34 Répondre à ce commentaire

C’est au fond rien d’autre qu’une consequence du militantisme a l’ecole que nos dirigeants font passer en France, en Europe et dans le monde anglosaxon…

9.  Bob | 25/05/2016 @ 16:44 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#8),
Oui et il n’est pas aisé, pour les parents conscients, de redresser le tir (groupé).

10.  amike | 25/05/2016 @ 19:50 Répondre à ce commentaire

Astre Noir (#1), El Nino ? Mais qu’elle se rassure, La Nina va lui ramener ses courses avec une belle neige bien fraîche… 🙂

11.  Christial | 25/05/2016 @ 21:08 Répondre à ce commentaire

Pourquoi seulement à partir de 9 ans, il n’y a pas de crèche à Eugene dans l’Oregon ?

12.  Sonis | 26/05/2016 @ 2:09 Répondre à ce commentaire

Bonsoir,

Toujours exceptionnel le Journal de référence : AntonioSan (#8), : cela me rappelle le bêtisier d’une copie : « la première guerre mondiale était moins respectueuse de l’environnement que la seconde à cause des gaz utilisés dans les tranchées »….

A force de matraquer sur le RCA, cela devient le seul crime, le seul risque dans la tête de ces têtes « bien formatée par l’EN de Belle Pacem » : on est pas loin du révisionnisme, attention…. ! A…. si les Goulags avaient été « éco-responsable » et « durable » !

13.  Jojobargeot | 26/05/2016 @ 6:27 Répondre à ce commentaire

A noter au passage que pas un seul des 21 n’a connu de réchauffement climatique depuis sa naissance autrement que par la bouche des activiste, les thermomètres n’ayant rien remarqué de significatif depuis la naissance du plus âgé des lobotomisés pétitionnaires.

14.  lemiere jacques | 26/05/2016 @ 7:29 Répondre à ce commentaire

Jojobargeot (#13), navré ils ont vu une quantité de chaleur énorme filer vers le fond des océans.. et ça ils l’ont bien senti passer.

15.  Pastilleverte | 26/05/2016 @ 22:11 Répondre à ce commentaire

Sonis (#12),
Pas faux, quoique… les retombées radioactives au Japon…

16.  Christial | 27/05/2016 @ 8:57 Répondre à ce commentaire

Pastilleverte (#15),
Pourquoi, le gaz moutarde a un effet de serre ? Il devient alors urgent d éliminer completement ces armes chimiques ou, au minimum, de n autoriser que les armes chimiques garanties 100% sans effet de serre par Greenpeace.

17.  AlterEgo | 27/05/2016 @ 23:12 Répondre à ce commentaire

Je comprends votre agacement mais de vous à moi votre argumentation perd de sa puissance quand vous écrivez « journalderéférence » et pas Le Monde.