Flagrants délires de politiques

Des politiques qui disent aujourd'hui le contraire de ce qu'ils disaient la veille, rien de surprenant. Mais cela va mieux en le disant.

Bonne chasse.

@@@@@@

372 Comments     Poster votre commentaire »

351.  Hug | 5/07/2020 @ 12:25 Répondre à ce commentaire

Cyril (#350),
Il pourrait commencer par végétaliser un peu plus la place Bellecour, ce serait pas forcément une mauvaise chose.
Mais le gros sujet, c’est le déclassement de l’autoroute A6/A7 en boulevard urbain. Ca a été décidé par Collomb et il faut reconnaitre que c’est une bonne chose, car cette autoroute urbaine est une plaie en pleine ville. Mais quasiment tout reste à faire, y compris notamment les projets de bouclage du boulevard périphérique et de grand contournement autoroutier pour permettre le trafic de transit qui ne pourra plus passer dans Lyon.
Beaux chantiers pour un écolo blum

352.  Murps | 5/07/2020 @ 14:41 Répondre à ce commentaire

Audrey Pulvar élue à la mairie de Paris et en charge de … L’agriculture….
Bon, ben…
Pourquoi pas, mais ça laisse une drôle d’impression.
unknw
Remarquez que je reste courtois.

353.  jdrien | 5/07/2020 @ 14:44 Répondre à ce commentaire

Non!, pas elle no

354.  Murps | 5/07/2020 @ 21:07 Répondre à ce commentaire

jdrien (#353), je suis atterré.
dash

355.  Cyril | 6/07/2020 @ 5:32 Répondre à ce commentaire

Murps (#352), cela fait penser au ministère du temps libre sous Mitterrand…

356.  joletaxi | 6/07/2020 @ 12:19 Répondre à ce commentaire

jdrien (#353),

tout est possible dans ce gouvernement

l’hommage appuyé du Vizir, à la folle du Poitou, lors de son intronisation était incongru,choquant et annonçait déjà les délires actuels
tout est possible même les idioties les plus énormes avec cette clique qui a pris le pouvoir( l’affaire Fillon,même si celui-ci n’a aucune excuse, était un vrai coup d’état)

toujours aucune nouvelle de mon académie de la trottinette, de celle du zéro déchet, c’est désespérant
vivement qu’ils rappellent la reine du Chabichou, je suis impatient de voir des pistes cyclables photovoltaiques

il y a un boulevard qui s’ouvre avec le désastre économique inéluctable que l’on ne saura éviter pour un homme providentiel, un type à moustache, cela a toujours été le cas(ah non, Benito se rasait de près)

357.  Daniel | 6/07/2020 @ 15:49 Répondre à ce commentaire

Murps (#352),
Paris: moquée pour son poste d’adjointe à l’agriculture, Audrey Pulvar contre-attaque

« Depuis trois ans, je me forme et je travaille sur les questions liées au climat et à la biodiversité », explique-t-elle, rappelant qu’elle n’est plus journaliste et a entre temps présidé la fondation Nicolas Hulot.

« A ce titre, j’ai passé beaucoup de temps sur des exploitations agricoles de toutes tailles, des sites horticoles, dans des cantines et restaurant collectifs, sur des sites de recyclage, avec tous types de professionnels », ajoute-t-elle.

L’alimentation durable au coeur de sa nouvelle fonction
Audrey Pulvar défend par ailleurs un autre aspect de son portefeuille directement lié à l’agriculture: l’alimentation. Son titre exact à la mairie de Paris est d’ailleurs « adjointe en charge de l’alimentation durable, de l’agriculture et des circuits courts ».

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/paris-moqu%C3%A9e-pour-son-poste-d-adjointe-%C3%A0-l-agriculture-audrey-pulvar-contre-attaque/ar-BB16nLFW?ocid=msedgntp

358.  douar | 7/07/2020 @ 8:17 Répondre à ce commentaire

Daniel (#357),
Ses références en agriculture sont Dominique Bourg, Marc Dufumier, donc, un philosophe et un sociologue/économiste qui a certes été enseignant à l’INA PG, mais pas trop versé dans l’agronomie pure et dure. Dufumier est le successeur de René Dumont, et dans la même lignée. Quand on regarde les pays où Dufumier est intervenu, on ne peut pas dire qu’il ait oeuvré pour la prospérité des peuples (Cuba par exemple…).
Je trouve néanmoins qu’Audrey Pulvar à ce poste est une bonne chose: on peut désormais se f…tre ouvertement de leurs tronches et leurs bobo-attitudes.
AMHA, elle va changer ses lunettes (8000 € la monture d’après la rumeur) pour passer aux montures de la sécu laugh

359.  Hug | 7/07/2020 @ 9:42 Répondre à ce commentaire

Les moqueries envers Audrey Pulvar sont déplacées. L’agriculture urbaine est une réalité et le poste crée et occupé par Audrey Pulvar n’est pas plus idiot que celui en charge des espaces verts.
https://www.paris.fr/pages/la-ferme-de-paris-4489/
https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/08/13/la-plus-grande-ferme-urbaine-d-europe-ouvrira-au-printemps-2020-a-paris_5499051_3244.html
https://almagrownintown.fr/pages/fermes-parisiennes

360.  scaletrans | 7/07/2020 @ 10:07 Répondre à ce commentaire

Hug (#359),
Ça ne m’empêchera pas de me payer sa tronche comme de celles de l’ensemble du personnel politique actuel.

361.  amike | 7/07/2020 @ 10:30 Répondre à ce commentaire

Je veux bien lire des termes comme jardinage ou culture, mais agriculture…
Qu’une ville dispose de conditions très favorables à la vie n’est pas paradoxale, puisqu’on y fait très bien vivre des êtres humains. Le vrai problème est le rapport place occupée / seuil de rentabilité des cultures.

362.  joletaxi | 7/07/2020 @ 10:44 Répondre à ce commentaire

Hug (#359),

mais oui mais oui ,c’est génial ,une vingtaine de jardiniers à temps plein,… et pendant ce temps,on a été obligé d’ouvrir les frontières pendant le covid, pour récolter les fraises
fort heureusement, grâce à cette courageuse décision(je dirais même héroique) ces entreprises n’ont pas fait faillite et pourront abonder au gouffre des finances publiques… pour payer les 20 jardiniers à temps plein, et leurs cageots de légumes durables

363.  Marco40 | 7/07/2020 @ 11:59 Répondre à ce commentaire

Hug (#359), On ne devrait pas seulement se moquer d’elle, mais de toute l’équipe municipale et des parisiens qui les ont amenés à la mairie!
Hé oui, ces pauvres parisiens qui ont un besoin vital d’une adjointe à « l’agriculture » pour réglementer l’anarchie prévisible des bacs en bois servant à cultiver 3 salades et 4 tomates.
En même temps, on est le pays qui a un ambassadeur des deux pôles, hein! C’est pas comme si on n’avait pas une haute expertise dans le Débile.
Tant qu’à faire, comment se fait-il que l’on a pas un ambassadeur des aliens?
Et monter une commission pour dédommager l’univers des pollutions radios émises depuis la Terre vers l’espace.

364.  Cyril | 7/07/2020 @ 13:06 Répondre à ce commentaire

Hug (#359), J’aimerais savoir qui s’occupe de ces fermes : des amateurs bénévoles, des agriculteurs vivant du produit de leur récolte, ou des quasi fonctionnaires payes par la mairie ou associations subventionnées, pour lesquels la notion de rentabilité n’a aucune importance ?

365.  the fritz | 7/07/2020 @ 13:06 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#363),
Il faut bien trouver une remplaçante à Sibeth

366.  Curieux | 8/07/2020 @ 12:39 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#363),
On est revenu à la cour de Louis XVI, Paris est devenu le Hameau de la reine. Il y a les jardiniers les moutons, les mulots (pardon les rats), il ne manque que les chevaux, leurs crottins, charrettes et diligences

368.  ppm451 | 9/07/2020 @ 10:00 Répondre à ce commentaire

JC (#367),
Celui-là est particulièrement réussi !
et, malheureusement, et au-delà de l’ironie, se révèle être vrai…

369.  JC | 9/07/2020 @ 10:51 Répondre à ce commentaire

ppm451 (#368),
Il y a tellement de bêtises à dénoncer en ce moment qu’on se demande comment faire.
Il y aurait une vraie encyclopédie des contradictions écolos et d’âneries politiques à écrire.
La caricature est à peine pire que le réel… ça fait peur.

370.  Daniel | 10/07/2020 @ 9:00 Répondre à ce commentaire

Des députés déposent une proposition de loi pour encadrer la pub
Le premier texte porté par les députés du groupe Ecologie démocratie solidarité fait écho aux préconisations de la Convention citoyenne pour le climat.

Selon le texte de 22 articles que Libération a pu consulter avant son dépôt ce vendredi, l’idée est de mettre ce marché de 34 milliards d’euros par an «au service de la lutte contre le changement climatique et de la sobriété dans l’utilisation des ressources». Si la proposition de loi comporte une série d’interdictions progressives pour plusieurs produits ou services polluants et sur certains supports, il est aussi question de formation des acteurs du secteur et d’information aux consommateurs. Ou encore de la création d’un fonds de soutien «à la publicité responsable»

https://www.liberation.fr/france/2020/07/10/des-deputes-deposent-une-proposition-de-loi-pour-encadrer-la-pub_1793866

371.  Anecdote | 10/07/2020 @ 12:43 Répondre à ce commentaire

Le puritanisme écologique ne pourra pas durer en pratique. On peut faire un parallèle avec la politique de Savonarole à Florence à la fin du XVe siècle. Ce dernier a fini sur le bûcher…

372.  Pigouille | 10/07/2020 @ 16:33 Répondre à ce commentaire

[code de l’éducation] Matthieu Orphelin éduque la jeunesse.

“Article L611-12. – Tout étudiant suivant une formation à la communication, à la publicité, au marketing, au commerce ou au management se voit enseigner les enjeux liés à la préservation de l’environnement et de la diversité biologique, aux changements climatiques, à la sobriété de la consommation permettant le respect des limites planétaires. L’enseignement aborde également l’influence de la communication, de la publicité et du marketing sur l’évolution des comportements et par conséquent leur rôle dans la transition écologique.”