Fil info de sceptiques 2016/1

Suite du Fil info de sceptiques 2015/3.

Ici, on parle du changement climatique, du climat, de la physique de l’atmosphère voire de la météo ou de sujets proches. Pas de recettes de couscous ou de propos sur le dernier smartphone.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

3 073 Comments     Poster votre commentaire »

3051.  Cdt Michel e.r. | 26/07/2017 @ 7:42 Répondre à ce commentaire

lemiere jacques (#3049),

et me semble il le prix d’un plein c’est surtout des taxes…

En effet, le prix à la pompe, c’est environ 60 % de taxes et impôts divers.
http://www.connaissancedesener.....ole-france

En France, la TVA est même calculée sur le prix HTA + TICPE, on a donc une taxe sur une taxe… ce qui est normalement interdit.

Bon à savoir
Où faire le plein au meilleur prix ? France , Belgique, Luxembourg.

3052.  Cdt Michel e.r. | 26/07/2017 @ 8:21 Répondre à ce commentaire

Sur WUWT, la dernière partie des articles sur les Lois des Moyennes vient d’être publiée.

Je mets ici les liens vers les trois parties :
The Laws of Averages: Part 1, Fruit Salad
https://wattsupwiththat.com/2017/06/14/the-laws-of-averages-part-1-fruit-salad/
The Laws of Averages: Part 2, A Beam of Darkness
https://wattsupwiththat.com/2017/06/19/the-laws-of-averages-part-2-a-beam-of-darkness/
The Laws of Averages: Part 3, The Average Average
https://wattsupwiththat.com/2017/07/24/the-laws-of-averages-part-3-the-average-average/

Dans ce troisième article, la partie sur la Climatologie (calcul des moyennes de températures) est particulièrement intéressante.
Aller directement au sous-titre « Climatology », si vous n’avez pas le temps de lire le tout.

Bonne lecture,

3053.  amike | 26/07/2017 @ 8:33 Répondre à ce commentaire

lemiere jacques (#3049),

mais non … les dites rentrées fiscales servent à fiancer le massif subventionnement des fossiles..donc plus besoin de taxes! sans parler des dépenses de santé colossales évitées..

Vous avez tout compris au plan Hulot 🙂 Le gaz d’échappement rend malade, on supprime le gaz d’échappement, les maladies n’existent plus ! Un sophisme ? Où ça ?

En attendant, les schizophrènes allemands ou chinois, les « leaders contre le changement climatiques », turbinent à fond au fossile…

3054.  jdrien | 26/07/2017 @ 9:22 Répondre à ce commentaire

amike (#3053), En attendant, NH a fait un malaise à l’Assemblée, sans doute les gaz d’échappement…

3055.  Christial | 26/07/2017 @ 9:29 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#3051),
En effet, le prix à la pompe, c’est environ 60 % de taxes et impôts divers.

« Taxes et impôts », êtes vous sûr qu’il ne s’agit pas de subventions ? C’est donc que vous ne lisez pas la Presse bien pensante.

Dans un rapport publié le mardi 11 novembre, deux ONG (à l’origine, je suppose, de ce scoop fertile en rebondissement) ont calculé le montant des subventions accordées par les pays du G20 au développement des énergies fossiles dont elles jugent les conséquences « catastrophiques » pour le climat.
On en était alors à 70 milliards de € / an.
http://www.lemonde.fr/planete/....._3244.html

70 petits milliards qui vont faire des petits dans la Presse sauveuse de Planète et chez les élites écolos puisqu’on arrive à 325 milliards de $ en 2015. Ainsi selon Y. Jadot, il y a eu des
« subventions publiques deux fois plus élevées dans les énergies fossiles que dans les renouvelables (325 contre 150 milliards de dollars en 2015) »
http://www.lemonde.fr/idees/ar....._3232.html

Inflation galopante toujours pour cette même Presse et chez nos écolos soucieux des deniers publics puisqu’on arrive à 500 milliards de $ en juin 2017 selon Audrey Pulvar. Pour sa nomination à la présidente de la Fondation pour la nature et l’homme, elle déclare :
« Et enfin, surtout, il faut qu’on arrête de subventionner à hauteur de 500 milliards de dollars par an dans le monde le secteur des énergies fossiles »
https://usbeketrica.com/article/la-sobriete-pas-la-decroissance-mais-autre-forme-de-croissance

La courbe des subventions publiques suivant celle des courbes d’augmentation de la température à 2100, je ne saurai pas étonné qu’à ce jour le mur des 1000 milliards de $ de subvention soit fracassé.

Chouette, bientôt le carburant gratuit à la pompe

3056.  amike | 26/07/2017 @ 10:58 Répondre à ce commentaire

Christial (#3055), « Les subventions aux fossiles… », un parfait exemple du travail de fond du propagandisme. Une faiblesse ? Changez la définition du mot qui la décrit afin de renverser l’accusation.

Une région paie la rénovation d’une route à grand coup de macadam ? Une subvention aux pétroliers ! Une aide est dégagée pour le chauffage des nécessiteux ? Une subvention aux raffineurs ! Mieux encore : La taxe pour les professionnels est réduite par rapport aux particuliers ? Une subvention !!

C »est sûr qu’avec de tels exemples, on comprend que bien que les subventions aux fossiles soient supérieures aux renouvelables, ces derniers se soient plus vite développées …. 8)

L’astuce, c’est d’ignorer le retour sur ces « subventions »… 😉

3057.  Hug | 26/07/2017 @ 11:07 Répondre à ce commentaire

tsih (#3040),

En fait toutes les « mesures » Hulot, toutes, si d’aventure elles s’appliquaient vraiment, vont augmenter plutôt que (soi-disant) diminuer les émissions du « satanique » CO2.
Hilarant.

Le gaz satanique va devenir un gaz hilarant. 😉

La solution serait bien plus de faire des petites voitures pour la circulation urbaine avec des moteurs de faible puissance optimisés.

La réduction de cylindrée des moteurs est déjà un fait, c’est le « downsizing » qui a permis une réduction de consommation sans réduction de puissance. Les constructeurs s’attachent maintenant à diminuer le poids des véhicules qui a beaucoup augmenté depuis les années 80 avec tous les équipements électroniques et de sécurité. Mais l’aluminium reste encore assez cher malgré la production chinoise.
PSA a mis au point un système intéressant (l’hybridair), mais il n’a pas lancé la commercialisation car il n’a pas trouvé de partenaire pour investir et la baisse du pétrole réduit l’intérêt du système. C’est dommage, je trouve que c’est plus écolo que l’hybride thermique-électrique.

3058.  amike | 26/07/2017 @ 11:30 Répondre à ce commentaire

Hug (#3057), plus ecolo mais bien plus limité…

3059.  Cdt Michel e.r. | 26/07/2017 @ 11:41 Répondre à ce commentaire

Hug (#3057),

Les constructeurs s’attachent maintenant à diminuer le poids des véhicules qui a beaucoup augmenté depuis les années 80 avec tous les équipements électroniques et de sécurité.

Aux dépens de la sécurité des passagers, qui se retrouvent dans des boîtes à conserve… bien fragiles en cas de collision avec un véhicule plus ancien, plus lourd et aux tôles bien solides. Le pot de fer contre le pot de terre.

3060.  Célestin | 26/07/2017 @ 13:04 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#3051), Pourquoi dites-vous, des taxes sur des taxes, « ce qui est normalement interdit » ?

Il est vrai que les taxes sur les carburants sont démentielles : 200 % environ. (Un produit hors taxes de 0,5 EUR taxé à 200 %, cela fait 1,5 EUR à la vente au consommateur). Et ce n’est pas encore suffisant pour se déplacer ! (Il faut y ajouter les taxes de circulation, les taxes de stationnement, etc…).

3061.  Herté07 | 26/07/2017 @ 15:06 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#3051),
C’est la même chose sur la facture d’électricité!

3062.  Curieux | 26/07/2017 @ 16:18 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#3059),
le poid des autos à augmenté du à l’ajout de moquette, d’éléments de confort et d’insonorisation.
Les voitures modernes sont conçues pour être déformables, avec un objectif augmenter le temps de décélération pour diminuer le nombre de g.

3063.  Ecophob | 26/07/2017 @ 17:31 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#3044), oui, c’est à vomir comme d’habitude. La France n’est plus faite que de détournement, de falsification et de corruption des idées qui pourraient la faire progresser. Il n’y a plus aucune retenue, plus aucune loyauté pour faire progresser les idéologies que l’on cherche à imposer.

3064.  AntonioSan | 26/07/2017 @ 17:36 Répondre à ce commentaire

Feu!

Le réchauffement climatique joue-t-il un rôle dans ces feux de forêts?
Les études qui sont réalisées sur le réchauffement climatique montrent que les risques d’incendies sont de plus en plus importants. Ces dernières années, les fréquences de fortes chaleurs et d’importantes sécheresses ont augmenté le risque de feux de forêts. L’assèchement de la végétation et des sols entraînent aussi des risques accrus. Outre le réchauffement climatique, l’urbanisation galopante et le mauvais entretien des forêts sont aussi des aléas qui favorisent les risques d’incendie.

Bien sur c’est le rechauffement… c’est bien connu les conditions anticycloniques stables qui entrainent un deficit pluviometrique sur ces regions sont une signature du rechauffement… Le Figaro nous sert la soupe, comme d’habitude.

3065.  Cdt Michel e.r. | 26/07/2017 @ 19:25 Répondre à ce commentaire

Curieux (#3062),
Je sais tout ça. 😉
Prenons comme exemple une collision frontale à plus de 70 km/h entre ma Citroën Berlingo (1360 kg à vide, 2040 kg PMA) et une 2CV, très déformable, (500 kg à vide), laquelle va sûrement se retrouver réduite à l’état d’épave et/ou être projetée dans le décor ? Je ne parierais pas sur la survie des passagers de la 2 poils.
De ce que j’ai retenu de mes lointains cours de Mécanique en physique, il faut tenir compte des énergies cinétiques (½.mv²) et des quantités de mouvement (mv). Et là, l’avantage est nettement en faveur de la Berlingo trois fois plus lourde que la 2CV.

3066.  jdrien | 26/07/2017 @ 22:01 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#3065),

et une 2CV

c’est sûr qu’elle va marcher beaucoup moins bien 🙂

3067.  volauvent | 26/07/2017 @ 23:28 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#3065),

Ce que dit curieux, c’est que le principe de la survie des passagers lors d’un crash est que la caisse de la voiture subisse une déformation progressive. Cela diminue la décélération subie par les passagers en l’étalant dans le temps. Ce qui explique que les constructeurs ne passent pas à l’aluminium pour la caisse (au moins pour les voitures courantes) c’est que l’acier a cette propriété de déformation progressive et pas l’alu. Lorsque vous déformez de l’acier, il commence par résister peu, puis résiste de plus en plus au cours de la déformation.
Si vous faites une caisse trop rigide, ce sont les passagers qui encaisseront.
Avec l’alu et le carbone, il faut trouver d’autres solutions pour obtenir ça.

3068.  Cdt Michel e.r. | 27/07/2017 @ 3:15 Répondre à ce commentaire

volauvent (#3067),
Vous avez sans doute raison, en théorie.
Mais je serais curieux de voir un crash-test d’une collision frontale d’un voiture moyenne (±1.5 T) avec une 2CV (ou autre petite voiture de ±600 kg) chacune roulant à 70 km/h (20 m/s).

3069.  jean l | 27/07/2017 @ 6:25 Répondre à ce commentaire

Vous pouvez commencer en faisant le test manuellement avec des modèles réduits type Majorette : les 70 km/h seront peut-être difficiles à atteindre et il faudra bien viser.

3070.  volauvent | 27/07/2017 @ 8:05 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#3068),

Ce ne serait pas significatif, la 2CV n’était pas conçue comme les voitures modernes. Par rapport à elles, c’est un cercueil roulant. La caisse n’est pas monobloc et sa déformabilité n’est pas contrôlée.
Pour les voitures modernes, c’est le crash test qui indique quelle est la plus sûre. Ce n’est pas obligatoirement le poids.

3071.  patilleverte | 27/07/2017 @ 15:59 Répondre à ce commentaire

the fritz (#3036), Araucan (#3037),
Effectivement,
on nous dit que la contribution aux émissions mondiales de CO2 (anthropiques !) de la flotte marchande maritime est de l’ordre de 5%, et que l’ensemble du transport routier, dont beaucoup de camions/bus au diesel je suppose c’est ? (mais plutôt 15 à 17% de mémoire).
Du coup qu’en est-il réellement ?

3072.  patilleverte | 27/07/2017 @ 16:10 Répondre à ce commentaire

patilleverte (#3071),
Oups,
retour de vacances, je n’avais pas vu les réponses.
Pour le transport aérien les émissions de CO2 mondiales, c’est environ 3%, et ça ne varie pas beaucoup malgré le développement du trafic aérien, car les progrès technologiques sur les avions sont constants et assez bluffants.
Quand on a remplacé les B747-200(années 70/80′) par des B777-300 (années 2000′), on a baisé la conso au siège (et donc les émissions) de 49% (et diminué l’empreinte bruit 85db de 2,5 fois)
Et une anecdote à propos des « seulement » 3%, Yann Artus Bertand, grand bénéficiaire (Good Planet) des hypothétiques compensation carbone des passagers d’Air France avait décidé de multiplier ces chiffes par 2. pourquoi ? Comme ça, « par précaution » No comment

3073.  Araucan | 27/07/2017 @ 21:48 Répondre à ce commentaire

patilleverte (#3072),
Ça négocie en ce moment pour un ETS avion et un ETS bateaux au niveau mondial… Mais n’avance pas vite …