Fil info de sceptiques 2018

Suite du Fil info de sceptiques 2016/1.

Ici, on parle du changement climatique, du climat, de la physique de l’atmosphère voire de la météo ou de sujets proches. Pas de recettes de couscous ou de propos sur le dernier smartphone.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

314 Comments     Poster votre commentaire »

301.  Araucan | 21/01/2018 @ 16:44 Répondre à ce commentaire

Roby W (#290),
Ça c’est une escroquerie qui peut arriver n’importe où… juste facilitée par le système des labos communs.
La misère des labos est ailleurs …

302.  Christial | 21/01/2018 @ 16:48 Répondre à ce commentaire

Araucan (#301),
Et petit joueur, j’ai connaissance d’une escroquerie à 100 milliards de $/ an mais chut !

303.  Araucan | 21/01/2018 @ 17:54 Répondre à ce commentaire

Christial (#302),
Si le CNRS avait de quoi dépenser 100Mrd€ part cela se saurait (en $ aussi d’ailleurs…

304.  TL | 21/01/2018 @ 18:06 Répondre à ce commentaire

Avant d’attribuer la cause de ces migrations au RCA, ne faut-il pas évoquer d’autres phénomènes naturels. J’ai lu quelque part que les delta (l’Indus par exemple) recevaient des tonnes d’alluvions tous les ans pouvant éventuellement être à l’origine d’affaissement locaux sous le poids des dépôts. Vision naïve ou non?
https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/refugies-climatiques-cette-crise-qui-couve-au-vietnam-765433.html

305.  papijo | 21/01/2018 @ 21:08 Répondre à ce commentaire

TL (#304),
Des nouvelles du réchauffement dans le Daily Mail

Coldest village in the world just got even COLDER… weather takes turn for the worse in -71C Russian hamlet

Cette température de -71°C (avant « homogénéisation » !) est le nouveau record de température enregistrée pour l’hémisphère nord. Pour ceux qui ne supportent plus ni le RCA, ni la consommation excessive de fossiles qu’implique notre confort, c’est l’endroit rêvé, il y a même des toilettes « sèches » en extérieur comme au bon vieux temps !

306.  Nanuq | 21/01/2018 @ 21:20 Répondre à ce commentaire

The Fritz à dit: Quel écolo tu fais ; c’est du ski de fond j’espère

Encore une fois the Fritz, bio ne veux pas dire écolo mais sans produit de synthèse! Je peux facilement mettre 140N dans un colza sans lessivage… et on a déjà parlé de mon problème de parc éolien et des écolos.

Eh bien elle est ratée ; par contre il faut revenir si tu gagnes en honnêté , et ne pas nous raconter des conneries pour des démos sur des sujets que nous maîtrisons un peu mieux que toi

J’étais à la bourre..!

Nanuq à écrit:C’était pour la démo (exagérée je sais bien). Une comparaison entre greenland et températures globale…
Le local n’est pas le climat mondial…

Tu voulais que je te parle d’obliquité, de précession en deux secondes pour le Dyras (bascule bipolaire => AMOC)? J’avais pas le temps alors j’ai fais au plus simple..

Pour ton graphique sur les températures du greenland, oui j’ai des doutes sur les reconstructions!
Les températures Arctique VS GISP2 (Alley 2002):

Reconstruction de Vinther et al en 2009 VS Alley:

Ce qui nous donne comme correctif, Vinther VS Arctique:

Vinther (hémisphère Nord) VS Arctique-Antarctique-Tropique:

Alors admettons que les températures de l’hémisphère Nord aient été aussi froides que sur ton graphique. Pourquoi le CO2 ne suit pas la courbe de température?
Je l’ai dit et je le redis, les océans stockent ou relâchent d’énorme quantité de CO2 mais le CO2 ne joue aucun rôle dans les changements climatiques.. Il suit les oscillations océanique. Sur ton graphique (encadré en noir) le CO2 augmente vers 6500ans avant JC.

Il y a eut un changement climatique important à une époque, un changements culturels, associés à la transition du néolithique à l’âge du bronze. Tu dois le savoir puisque je crois que tu as été prospecter dans cette région sans dire de bêtises. Je veux parler du Sahara.
Je ne t’apprendrai donc rien en disant que le Sahara ( vers12500ans av JC) a été remplacé par la savane jusque vers 6000av JC pour redevenir désertique jusqu’a nos jours. Sur ton graphique, il y a 4000ans ( de -10000 à – 6000 ans) ou le Sahara est verdoyant et fonctionne comme puits de carbone.

Durant l’holocène, il y a un grand changement dans la circulation atmosphérique (obliquité, précession, AMOC…).
Les zones humides, verdoyantes, captent de grandes quantités de CO2 partout dans le monde jusque en l’an -6000. La courbe du CO2 ne décolle pas, elle tend à diminuer.
Dès l’an -6000, la ZCIT change. Des zones plus sèches apparaissent, la végétation disparaît, la courbe du CO2 augmente.

Toujours est-il que ce changement dans la circulation atmosphérique après -6000 environ, affecte directement l’océan Pacifique (puits de carbone) par l’ENSO. Les phénomènes El_nino stockent moins et dégazent plus de CO2 et sont plus présents depuis l’an 6000 av JC environ..

Et ce n’est qu’une seule oscillation! Même si l’hémisphère Nord se refroidit, nous avons entre -6000 et l’an 0, deux puis de carbone (océans pacifique plus chaud et moins de zones humides pour la végétation ) qui disparaissent d’où l’augmentation du CO2 VS températures plus froides dans l’hémisphère Nord.

Ce qui prouve que le C02 ne dirige pas le climat, les océans le font beaucoup mieux que lui, sur de long cycles.
La végétation joue aussi un rôle important comme puits de carbone et ce, peut importe nos émissions de GES!

Plus de lecture:

https://judithcurry.com/2017/04/30/nature-unbound-iii-holocene-climate-variability-part-a/

Nanuq

307.  Roby W | 21/01/2018 @ 21:35 Répondre à ce commentaire

Araucan (#301), OUI.

308.  Cdt Michel e.r. | 22/01/2018 @ 8:29 Répondre à ce commentaire

La pomme, le CO2, et la vie sur Terre
Un excellent article de Climat de Terreur

309.  papijo | 22/01/2018 @ 9:52 Répondre à ce commentaire

Pour les mordus du bidulator, un papier que je trouve intéressant de Howard Hayden (référence trouvée sur WUWT) qui essaie de justifier que l’ « effet de serre » se produit en altitude et non à proximité de la surface, ce qui, entre autres, implique que la chaleur excédentaire ne peut pas se cacher au fond des océans !

310.  Cdt Michel e.r. | 22/01/2018 @ 15:01 Répondre à ce commentaire

papijo (#309),

Merci !

J’ai déjà récupéré le texte brut du PDF et je vais commencer à le (faire) traduire. C’est l’occasion de tester le DeepL Traducteur, qui semble très prometteur.

311.  Cdt Michel e.r. | 22/01/2018 @ 16:48 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#310),

Voilà ce que donne le traducteur, avant correction des caractères non reconnus dans le texte brut, remise en page et insertion des images.
http://dropcanvas.com/p6l68
Je n’ai pas modifié le texte, mais je puis déjà affirmer que le vérificateur d’orthographe et Grammalecte de Libre Office ne signalent aucune faute d’orthographe ou de grammaire.

Je donne donc un grand coup de chapeau au DeepL Traducteur. Le seul reproche que je peux lui faire, c’est qu’il limite le texte à traduire à 5000 caractères. On est donc obligé de découper un long document pour le soumettre par partie, comme Google Translate.

Je vais continuer le travail.

312.  Bernnard | 22/01/2018 @ 18:12 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#311),
J’ai effectué parallèlement (et partiellement) une traduction avec Google Translate. C’est nettement moins bien effectivement.
Je ne vais pas trop loin, car en ce moment je n’ai qu’un téléphone Android pour naviguer.

313.  TL | 22/01/2018 @ 19:19 Répondre à ce commentaire

Nanuq (#306)

Merci pour les informations concernant le CO2

Pour ce qui concerne le bio, si je peux me permettre, je serais un peu plus circonspect sur son inocuité et le danger des intrans de synthèse.

1. Lors du dernier congré de la Société Francaise de Microbiologie (Paris , décembre 2017, communication orale), une équipe à fait part de son travail concernant les mycotoxines présentes dans les céréales bio du matin (pas de traitement spécifique, donc pullulation des champignons). Ces mycotoxines boostent l’action oncogène de la colibactine elle même synthétisée par E. coli présente en grande quantité dans notre tube digestif . Votre futur cancer du côlon trouvera éventuellement comme origine les saintes céréales bio,

2. Il faut se rappeler le soja bio produit dans une ferme allemande de Basse Saxe, farci d’E.coli, producteur d’une enzyme la rendant inacessible à la majorité des bétalactamines (on parle de bactérie multirésistante) ET productrice d’une shigatoxine qui fait exploser les globules rouges libérant l’hémoglobine qui s’accumule dans les reins (syndrome hémolytique et urémique). Bilan des courses 4500 personnes atteintes, 40 morts et un paquet d’insuffisances rénales définitives (dont des enfants). On attend toujour les commentaires de Bové…

3. La bouillie bordelaise utilisée en agriculture biologique : le cuivre fait partie des métaux lourds non biodégradables, son accumulation dans les sols est quasiment définitive. Les maraîchers et les viticulteurs qui utilisent la bouillie bordelaise de façon intensive “grillent” littéralement les sols puisque même l’herbe ne pousse plus. Les autorités sanitaires communautaires sont très mal à l’aise avec ce dossier puisque “épandre cinq kilos/an correspond à déverser sur les sols une demi-tonne de cuivre sur chaque hectare au bout d’un siècle”. Même les khmers verts de Greenpeace s’inquiètent de son utilisation massive dans un numéro de Greenpeace Magazin… c’est tout dire. L’AFFSA recommande une application n’exédant pas 500 g/ha pour huit applications/an. Sauf qu’en cas d’année à forte pression de maladies, les agriculteurs bio peuvent être amené à traiter entre 9 et 12 fois en moyenne (jusqu’à 30 fois les années à forte pluviométrie comme en 2008). Tout ceci est vachement durable et sacrément respectueux de l’environnement. Si ce n’est pas fait, je vous conseille la lecture suivante : Gil Rivière-Wekstein. Bio, fausses promesses et vrai marketing, Editions Le Publieur, 2011.

Nb: j’ai un potager et navigue entre la bouillie et de temps en temps un coup de Roundup de l’ignoble Mosanto. Bref j’équilibre…..

314.  Cdt Michel e.r. | 22/01/2018 @ 19:50 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#312),

En effet, « y a pas photo ! ».
Ayant copié le contenu du PDF dans UltraEdit Pro (un excellent éditeur de texte, que je recommande), les lettres grecques et les images n’ont pas été reconnues.
Il me reste à insérer les images et peaufiner la mise en page du document ODT et je pourrai le mettre à disposition pour le publier éventuellement sur Skyfall.
Ce sera probablement fait cette nuit encore.

Je demanderai seulement à un physicien ou un chimiste de relire le document pour vérifier certaines expressions.
Je me souviens qu’en physique nucléaire, on parlait de « section efficace » et non de « section transversale ».

N.B. : J’ai une licence ès sciences chimiques, mais j’ai quitté l’unif en 1969 et je n’ai plus guère fait de physique et de chimie depuis plus de quarante ans (sauf un peu en tant qu’officier NBC de 1975 à 1995).