1 900 Comments     Poster votre commentaire »

1852.  micfa | 16/10/2018 @ 10:55 Répondre à ce commentaire

Daniel (#1850), Daniel (#1850), Daniel (#1850),
La source est Belgotopia (événements extrêmes), E LEROY-LADURIE (les fluctuations du climat depuis l’an mil), E GARNIER (les dérangements du temps)

1853.  Bernnard | 16/10/2018 @ 12:18 Répondre à ce commentaire

Les me(r)dias font d’une manière concertée le forcing pour nous faire admettre l’augmentation inéluctable des événements climatiques (ou pas) catastrophiques extrêmes et appuient lourdement sur leurs conséquences dans le proche avenir. Ils se basent tous sur des speudo-études statistiques soi-disant « scientifiques » pour le moins bidonnées.

La conséquence prévisible avec une certitude voisine de 100 % est l’augmentation très proche des assurances !

1854.  the fritz | 16/10/2018 @ 13:26 Répondre à ce commentaire

Fred Decker (#1829),
Cela fait un mois que le climat est d’une stabilité incroyable en Alsace , accompagné d’une sécheresse qui n’en finit pas de s’accentuer ; cela pourtant ne m’a pas empêcher de ramasser des cèpes comme jamais et des cèpes parfaitement sains
La question que je pose au météorologiste est la suivante : tous les matins , plutôt tous les soirs , je reçoit un avis de Météo France me donnant température mini maxi du lendemain et éventuellement le ciel du matin , midi et soir ; depuis quelques temps le ciel se résume à une seule colonne puisqu’il est bleu le matin le midi et le soir et noir et brillant d’étoiles la nuit
Ce qui me chagrine et qui fait le sujet de ce post , c’est que les températures du matin ne collent pas du tout avec la réalité : celles annoncées par Météo France , c’est 10 à 12°C alors qu’en fait c’est 5 à 6 degrés de moins , parfois plus puisqu’il a déjà fallu gratter le pare brise de la voiture à plusieurs reprises ; pour midi , ou plutôt température maxi les différences sont plus raisonnables : 2°C de moins en général ; cela me suscite trois questions
1° Est-ce que météo France ne devrait pas simplement remettre les températures mesurées la veille et les remettre pour le lendemain ; tant que l’on n’aura pas de perturbations nuageuses ils seront assurés de prévisions plus fiables
2° Je me pose la question de la fiabilité du réseau de saisie de ces données et me demande si celles-ci sont intégrées dans un réseau et des statistiques nationales
3° Comme ce réseau ne me parait pas fiable du tout , je me pose la question , pourquoi annoncer de telles faussetés

1855.  amike | 16/10/2018 @ 13:27 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#1853), On notera que les images des dernières catastrophes météo montrent des maisons fraîchement peintes ou des zones commerciales dans des zones délaissées. Et je ne pense pas qu’on soit encore dans les vrais catastrophes centennales.

Pour l’augmentation des primes, on est dans les prédictions auto réalisatrices. Lors de la catastrophe de 2009 dans l’ouest (digues), les plus gros remboursements matériels concernaient … les dégâts sur les travaux d’isolations. En 2008, la pub à succès était : « Vite, ça chauffe ! Isolez vous… » sad

PS: Avez vous constatez des fissures (murs, dalles…) ? Dans ma région, la sécheresse n’est pas absolue (surface relativement arrosée) mais touche le sol en profondeur…

1856.  Anecdote | 16/10/2018 @ 13:35 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#1849),
Excusez-moi mais vous n’argumentez pas beaucoup…
Comment se fait-il que la sévère anomalie froide en Amérique du nord n’ait jamais été précédée d’une sévère anomalie froide en Arctique ? (Je regarde ces cartes tous les jours) Le retour d’air chaud, transitant par l’Europe, devrait concerner l’altitude, pas tellement la surface… Or ce sont bien les stations polaires de surface qui enregistrent de tels excédents…

1857.  ardeche07 | 16/10/2018 @ 16:40 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1854),
J’ai aussi remarqué cette anomalie
Les T° prévues sur le site de MF sont pratiquement toujours, 2 à 3° supérieures à la réalité chez moi aussi.
Je regarde les prévisions d’Arome et Arpège utilisées par ce site et sont plus proches de la réalité que le site. Elles sont donc majorées artificiellement pour nous faire penser qu’il fait plus chaud.

1858.  AntonioSan | 16/10/2018 @ 16:42 Répondre à ce commentaire

Anecdote (#1856), le froid intense est centre sur le Groenland et les advections d’air chaud concernent la surface bien entendu.
Le 12 octobre un tres bel AMP groenlandais filait sur l’atlantique nord, entrainant un anomalie negative sur son passage et des anomalies positives a son pourtour.
Moi aussi je regarde ces cartes tous les jours et l’Europe n’est vraiment qu’une partie infime du monde…la circulation en asie et sur la pacifique nord couvrant l’essentiel.

1859.  micfa | 16/10/2018 @ 17:27 Répondre à ce commentaire

ardeche07 (#1857), En fait, pour les T° minimales prévues pour chaque ville, on ne sait pas si c’est à la station (à l’aéroport), en centre-ville ou autour et avec l’effet urbain il peut y avoir une belle différence, ce qui confirme encore une fois que la mesure des T° des stations des villes est une belle cacophonie par rapport à la réalité.

1860.  Anecdote | 16/10/2018 @ 17:59 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#1858),
Oui l’Europe c’est 2 % de la surface de la planète.
Je poste la carte de prévision des 7 prochains jours sous un autre angle de vue :

1861.  AntonioSan | 16/10/2018 @ 18:29 Répondre à ce commentaire

Plus de vingt ans apres le drame de Vaison la Romaine, on se renvoie la balle…

« L’événement météorologique avait été anticipé, pas son intensité, pas le déroulement chronologique de sa manifestation, ce qui a rendu le phénomène plus grave encore que ce qui avait été imaginé », a déclaré le premier ministre lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée.

Ce a quoi Meteo France repond

• Une prévision globale à long terme, précise à court terme
Pour Météo France, il n’y a pas eu de défaillance vis-à-vis de l’événement dans l’Aude. «Dès le jeudi soir, nous analysons la situation comme un épisode de précipitations intenses qui vont se matérialiser entre dimanche et lundi», relate Jérôme Lecou. «Vendredi et samedi, le signal se précise avec les modèles à grande échelle», soit le terme technique renvoyant à une prévision générale qui permet d’identifier des phénomènes météorologiques globaux, mais avec une précision limitée. En conséquence, la vigilance orange a été déclenchée dès le dimanche, car le phénomène dangereux est identifié, sans que ces manifestations précises ne puissent être détaillées.
Dans la nuit, «les modèles de haute résolution», beaucoup plus précis mais qui ne peuvent intervenir que peu de temps en amont, «montrent que les précipitations vont se concentrer sur une petite partie de l’Aude» et vont engendrer des crues. La vigilance rouge a alors été déclenchée à partir de 6 heures, lundi matin.
» LIRE AUSSI – Inondations dans l’Aude: «Trois fois plus d’eau que prévu»
«Il faut bien comprendre que l’impact ne dépend pas que de l’intensité des précipitations», insiste Jérôme Lecou. «Dans le bassin de l’Aude, le même phénomène qui survient quelques kilomètres plus à l’ouest ou quelques kilomètres plus à l’est n’alimentera pas le même cours d’eau et n’engendrera pas le même impact.» L’identification précise de ces phénomènes est donc nécessaire. Et possible, mais pas au-delà de 24 heures auparavant, «car c’est un calcul très coûteux, non pas en termes économiques, mais en termes de capacités techniques».

On imaginerait que connaissant le risque, ce genre d’urgence technique pourrait etre une priorite a cette periode de l’annee…
Mais heureusement tout va s’arranger:

Les moyens techniques de Météo France vont s’améliorer, avec notamment l’arrivée d’un nouveau calculateur, validée par le gouvernement et qui devrait être effective d’ici à cinq ans. «Cela permettra d’augmenter la finesse des prévisions», souligne l’ingénieur, et rendra notamment possible «une vigilance à l’intérieur d’un département».

Enfin saufs!

1862.  the fritz | 16/10/2018 @ 18:32 Répondre à ce commentaire

micfa (#1859)
@fred decker
j’habite pas en ville ; mais un village de 500 habitants , mon thermomètre est devant la porte d’entrée plein sud , mais à l’abri du soleil pendant 6 heures actuellement , il donne exactement la même température que celle de ma laguna abritée dans une grange ouverte à tout vent
Si on peut appeler cela effet de chaleur urbaine je rigole

1863.  AntonioSan | 16/10/2018 @ 18:38 Répondre à ce commentaire

Anecdote (#1860), les anomalies sont peut etre positives synoptiquement mais les temperatures sont negatives…

1864.  Bernnard | 16/10/2018 @ 19:17 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#1861),
Je croyais que MF avait déjà commandé et reçu un super ordinateur (coûteux) pour améliorer les prévisions il y a de cela 3 à 5 ans (de mémoire).

1865.  Bernnard | 16/10/2018 @ 19:59 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#1864),
voici ce que j’ai trouvé:

Depuis janvier 2014, Météo-France dispose de 2 supercalculateurs, l’un installé sur le site toulousain de l’établissement, l’autre dans la salle de calcul mutualisé de l’espace Clément Ader, à Toulouse.

Leur déploiement a permis de multiplier initialement par 12 la puissance réelle du système de calcul par rapport à la configuration précédente, avec une puissance crête totale de 1 Pétaflops*, soit un million de milliards d’opérations par seconde. Depuis 2016, de nouvelles évolutions ont permis de porter la puissance de calcul crête à plus de 5 Pétaflops. Entre 1992, date d’acquisition du premier supercalculateur, et fin 2016, la puissance de calcul théorique de Météo-France a été multipliée par plus de 2 500 000.

source: MF!
Décidément il leur en faut plus !!!

1866.  AntonioSan | 16/10/2018 @ 20:35 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#1865), les peta flops…

1867.  the fritz | 16/10/2018 @ 20:39 Répondre à ce commentaire

ardeche07 (#1857),
@fred decker
https://webmail1g.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=87867&check=&SORTBY=1
Pour demain , 11 °C matin, 22°C midi , 14°C le soir
Actuellement à 20h 30 , il fait 9°C dehors et le ciel est clair

1868.  Daniel | 16/10/2018 @ 21:23 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1867),

Ce matin +12°C chez moi (alt 400m)
Champ du Feux +14,6°C 5 (alt 1010m)
Sarrebourg +3,3°C ( alt 320 m)

1869.  the fritz | 16/10/2018 @ 21:59 Répondre à ce commentaire

Daniel (#1868),

Ce matin +12°C chez moi (alt 400m)

Ca doit être en Lorraine

1870.  the fritz | 17/10/2018 @ 8:38 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1869),
Ce matin à 8 heure +4° C soit 7 degrés de moins que prévu
????????????????

1871.  the fritz | 17/10/2018 @ 9:20 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1870),
Cà y est Météo France et les DNA de ce matin on corrigé leur prévision depuis hier soir : cela n’est plus 11°C pour le mini de ce jour , mais 9°C , toujours 5°C de plus de ce que je mesure dans mon jardin
crazy

1872.  vvesdemars | 17/10/2018 @ 17:06 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#1865),
mais ça les empêche pas de se planter régulièrement, leurs modèles sont de plus en plus précisément faux

1873.  Anecdote | 17/10/2018 @ 19:01 Répondre à ce commentaire

vvesdemars (#1872),
Quand on voit la divergence des modèles à court terme en termes de prévisions locales on peut douter de la pertinence de la course au raffinement numérique d’autant plus qu’elle n’est pas nouvelle.

1874.  Daniel | 17/10/2018 @ 19:58 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1869),
Et oui a Dabo 57850

1875.  the fritz | 17/10/2018 @ 21:08 Répondre à ce commentaire

Daniel (#1868),
En haut du rocher ou dans la cuisine de l’auberge Katz ?

1876.  Daniel | 17/10/2018 @ 22:25 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1875),
A 1,6 km de l’auberge vers Schaeferhoff

1877.  AntonioSan | 17/10/2018 @ 22:26 Répondre à ce commentaire

Les silences en disent plus que les humeurs batraciennes… surtout quand on évoque Météo-France.
Sérieusement, il n’y a qu’un gogo pour croire les acrobaties de Jennifer Francis, c.a.d. que « LE » jet stream fait des méandres car il s’affaiblit…

1878.  the fritz | 18/10/2018 @ 7:37 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1871),

pour jeudi le 18 prévision meteo France
mini 11°C
maxi 21°C
Il fait actuellement 6°C
???????????????????
Je propose que Fred Decker nous donne des explications

1879.  the fritz | 18/10/2018 @ 10:01 Répondre à ce commentaire

Daniel (#1876),
Ah, vous êtes pas loin du plan incliné !

1880.  Fred Decker | 18/10/2018 @ 10:34 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1878),
Pouvez-vous faire un capture d’écran des prévisions ? Est-ce pour votre commune, à côté ?
Ne travaillant pas à Météo-France mais à MeteoNews, j’essayerai d’y voir clair malgré tout au sujet des prévis de MF 😉

1881.  Cdt Michel e.r. | 18/10/2018 @ 11:34 Répondre à ce commentaire

Pas encore vu ici, me semble-t-il.

Radiations nucléaires : que sait-on réellement des risques ?
Écrit par Pierre-Ernest — Mis à jour : 15 septembre 2018

Excellent article comme d’hab sur la LNT et l’hormèse.

Si quelqu’un cherche l’article de Charles L. Sanders « Radiation Hormesis and the Linear-No-Threshold Assumption » et ne le trouve pas, il peut me contacter via le site de feu mon ami Rocky.

1882.  Marco40 | 18/10/2018 @ 19:19 Répondre à ce commentaire

Connaissez-vous la solastalgie? C’est du lourd les amis !!!!!

1883.  the fritz | 18/10/2018 @ 20:25 Répondre à ce commentaire

Fred Decker (#1880),
Merci d’avoir répondu
je reçois des messages de l’adresse suivante
https://webmail22.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=87922&check=&SORTBY=1
et aussi de
https://webmail22.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=87899&check=&SORTBY=1
Si je fais confiance à mes souvenirs Meteo News est plus réaliste que météo France , mais il reste quand même une grosse différence entre prévision et mesures , les miennes ; après si vous voulez on peut discuter sur les mesures mais il y a une telle différence que cela passe au delà des précisions thermométriques ou de l’exposition de ceux-ci ; je conçois qu’il y a des différences entre expositions , mais j’ai l’œil rivé sur les thermomètres depuis une quinzaine d’années ; les effets d’ilots de chaleur urbaine se compte en deux à quatre degrés pour des métropoles comme Paris , pas pour des bourgs de 3000 habitants et celui de 500 où j’habite ; il y a bien des écarts parfois lors de condensation ( brouillards et givres ) ; mais sinon on reste dans 1 ou 2 °C; 6 à 8 ° C comme depuis un mois en Alsace , c’est pas normal
Bon , je continuerais plus tard

1884.  the fritz | 19/10/2018 @ 9:24 Répondre à ce commentaire

Fred Decker (#1880),
je suis en route vers Arcachon; à lundi peut-être après avoir dit bonjour à Jouzel et Le Treut dimanche à Bordeaux; voir un post précédent

1885.  scaletrans | 19/10/2018 @ 9:42 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#1882),

Un beau résultat des spin doctors du climat sur des populations lobotomisées. Il est vrai aussi que le sabotage des systèmes d’éducation a rendu ces populations réceptives.

1886.  Marco40 | 19/10/2018 @ 10:17 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1884), On va se croiser : je serai à Bordeaux ce week-end encore.

1887.  patilleverte | 19/10/2018 @ 20:29 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#1882),
Soyons optimistes, seulement « quelques millions » de personnes touchées.
Il y a encore une marge de plus de 6 milliards !
dash

1888.  AntonioSan | 20/10/2018 @ 5:58 Répondre à ce commentaire

Décidément il est amusant de voir comment Gédéon et son double Komyo veillent en même temps… l’un poste à 23:45 et le second lui répond à 00:26… Et ces deux clowns croient avoir tiré le jackpot…
Et toujours le silence radio complet quand on se rapproche de Météo-France…

1889.  scaletrans | 20/10/2018 @ 11:19 Répondre à ce commentaire

DUST BOWL

Connaît-on exactement les circonstances de ces tempêtes de poussière dans le Midwest dans les années 30 ? Était-ce en relation avec les conditions climatiques, températures et sécheresse ?

1890.  Abder | 20/10/2018 @ 13:56 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#1889),
Il existe un beau livre dans les « archives ouvertes » sur ce sujet :
Christophe Masutti. Les faiseurs de pluie : Dust Bowl, écologie et gouvernement (États-Unis, 1930-1940)
lien https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00735543/document

1891.  scaletrans | 20/10/2018 @ 15:51 Répondre à ce commentaire

Abder (#1890),

Merci !

1892.  andqui | 20/10/2018 @ 16:17 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#1889), Il s’agit d’une perte de structure des sols suite à l’absence de rotation culturale (mais sur mais, blé sur blé, pendant des années, avec exportation des pailles) qui ont entrainé une perte sévère de matière organique, donc l’impossibilité au complexe argilo-humique de se reconstituer après la minéralisation de printemps. Le sol ne peut plus résister aux agressions climatiques: vents, pluies, ….La solution c’est la rotation et on surveille le taux de matière organique (pas< 2%) Ceci reste un risque fort en zone tropicale, où les sols sont naturellement plus fragiles et les conditions extérieures plus violentes, dans les zones récemment déforestées.

1893.  patilleverte | 20/10/2018 @ 17:11 Répondre à ce commentaire

Une étude de plus pour les (hérétiques bad ) « solaristes » :
https://jacqueshenry.wordpress.com/2018/10/15/leffet-du-vent-solaire-sur-le-climat/#comment-10483.
Je suppose que Vincent Courtillot est au courant, bien qu’il n’en ait pas parlé lors de sa présentation vendredi dernier.

1894.  Curieux | 20/10/2018 @ 18:25 Répondre à ce commentaire

patilleverte (#1893),
À propos peut-on mettre en ligne les diapos de la présentation ou mieux les propos de Lindzen ?

1895.  JG2433 | 20/10/2018 @ 19:32 Répondre à ce commentaire

Curieux (#1894),
Sur le site de B. Rittaud, voir son article mis en ligne le 19.01.2018, sous le titre :
Succès de la conférence Lindzen-Courtillot
Puisque la question a été beaucoup posée : oui, les conférences ont été filmées, et seront mises en ligne prochainement. (Un petit peu de patience, il y a un peu de travail de mise en forme.)

https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2018/10/19/succes-de-la-conference-lindzen-courtillot/

1896.  AntonioSan | 21/10/2018 @ 5:06 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#1895), le batracien de service se fend d’une revue du billet de Benoit Rittaud. Le ton du tetard est bien sur peremptoire, lui qui avouait bien piteusement ne savoir pas grand chose, et surtout demeure bien silencieux des qu’on lui met Meteo France sous le nez… « le groupe international leader… »

1897.  Nicias | 21/10/2018 @ 10:53 Répondre à ce commentaire

Pour les vidéos, faut attendre un petit peu que le caméraman me file les fichiers et donc sorte de l’hôpital…
Après on sous-titrera celle de Lindzen et direction Youtube.

J’ai retrouvé les espèces qui voient leur aire géographique s’étendre et vont prospérer avec le réchauffement, j’avais du mal lire le résumé du GIEC. Il s’agit des espèces venimeuses comme les méduses :
https://www.nationalgeographic.com/environment/2018/10/climate-change-increasing-venomous-creatures-ocean-warming/?user.testname=none

1898.  Bernnard | 21/10/2018 @ 12:11 Répondre à ce commentaire

Nicias (#1897),
Bon, leurs prédateurs (il y en a toujours) vont aussi prospérer logiquement.

1899.  Marco40 | 21/10/2018 @ 13:54 Répondre à ce commentaire

Nicias (#1897), les sont si renversant que ça? Plus sérieusement j’espère que le caméraman n’a rien de grave.

1900.  the fritz | 21/10/2018 @ 15:39 Répondre à ce commentaire

Nicias (#1897),

Pour les vidéos, faut attendre un petit peu que le caméraman me file les fichiers et donc sorte de l’hôpital…

Si je comprends bien , la séance a fini en bagarre !!