1 123 Comments     Poster votre commentaire »

1101.  chercheur | 19/06/2018 @ 11:53 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1100),

Qu’aurait-il dû dire: un soutien pertinent?

1102.  Curieux | 19/06/2018 @ 12:37 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1100),
le texte original,
« The silly support for this issue by people like Macron, Merkel, and Pope Francis has little impact in the US »
C’est bien le mot idiot qui et utilisé par Lindzen et c’est le sens de sa phrase…

1103.  Hug | 19/06/2018 @ 14:03 Répondre à ce commentaire

chercheur (#1101), Curieux (#1102),
no
the fritz aurait simplement plutôt vu le mot idiot être utilisé comme nom commun que comme adjectif…

Il y aussi le dernier billet de Roy Spencer qui est intéressant:
http://www.drroyspencer.com/20.....strophism/
Notamment cette phrase un peu inquiétante :

Part of my talk was about the fact that credentialed and published skeptical climate researchers are indeed slowly dying out, with an average age of around 70 now, and that governmental bias in climate funding will basically kill off skeptical research if things don’t change.

Une partie de mon exposé portait sur le fait que les chercheurs en climatologie sceptiques accrédités et publiés sont en train de mourir lentement, avec une moyenne d’âge d’environ 70 ans maintenant, et que le biais gouvernemental dans le financement de la recherche sur le climat va essentiellement tuer la recherche sceptique si les choses ne changent pas.

1104.  scaletrans | 19/06/2018 @ 16:15 Répondre à ce commentaire

Hug (#1103),

Cette phrase est réaliste… mais effectivement inquiétante, très inquiétante.

1105.  papijo | 19/06/2018 @ 17:29 Répondre à ce commentaire

Hug (#1103),
Pour les sceptiques de moins de 70 ans, la situation n’est effectivement pas facile. Exemple: Peter Reed qui a osé prétendre que les études prédisant la fin de la Grande Barrière de Corail étaient un peu « légères » (ce qui risquait de conduire à la suppression du financement des labos de son université).
Liens: WUWT (et pour la suite WUWT1 et WUWT2).

1106.  Ecophob | 19/06/2018 @ 18:28 Répondre à ce commentaire

Dans cet article, les instituts réchauffistes, dont l’IPSL, commencent à reconnaître à demi-mot que les éléments naturels ont un impact sur le réchauffement, ou plus exactement, sur l’arrêt du réchauffement depuis 1998. Comment faire autrement?
Cela changera-t-il quelque chose dans leur prévisions catastrophistes pour l’avenir : probablement pas. Ils ont le culot de terminer l’article par :

Les dernières années ont confirmé que la période de ralentissement a pris fin, les températures moyennes à la surface du globe ayant atteint des records depuis 2014, dépassant de plus de 1° C les températures préindustrielles.

El Niño ils ne doivent pas connaître.
Le début de l’article est assez affligeant aussi quand ils disent :

Le ralentissement le plus récent, au début des années 2000, a attiré l’attention des médias et a suscité un intérêt scientifique considérable.

de même que la sensibilité qu’ils attribuent au CO2 par rapport aux autres phénomènes.

1107.  chercheur | 19/06/2018 @ 19:05 Répondre à ce commentaire

Ecophob (#1105),

Dans l’explication du graphique, il est question de près de 0,2° de température reconstruite…Vous avez une idée de ce que cela veut dire?

1108.  rpf | 19/06/2018 @ 19:07 Répondre à ce commentaire

Ecophob (#1105),
L’auteur réel, Olivier Boucher est un ancien du Centre Hadley du Met Office britannique.
M Boucher a coordonné la rédaction du chapitre 7 du cinquième rapport du GIEC sur les « Nuages et aérosols ».

Extrait d’un film de M. Audiard:

On peu dire que tu en es un!
Un quoi?
Un vrai chef !

Réparateur en chef du climat

Service aprés vente

1109.  Cdt Michel e.r. | 20/06/2018 @ 12:42 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1100),

DeepL propose quelques variantes :

« L’appui ridicule (ou stupide) de personnes comme Macron, Merkel et le pape François n’a que peu d’impact aux États-Unis. »

« La stupide adhésion à cette question par des gens comme Macron, Merkel et le pape François n’a que peu d’impact aux États-Unis. »

DeepL ne propose pas « Le soutien par des idiots utiles comme …, » si c’est à ça que vous pensez. smile

1110.  Ecophob | 20/06/2018 @ 19:26 Répondre à ce commentaire

chercheur (#1107), Je connais bien les mesures de température, mais comme je travaille dans le réel, aucune idée de ce que pourrait être une température reconstruite! Il faudrait se procurer la publication.

1111.  Ecophob | 20/06/2018 @ 19:28 Répondre à ce commentaire

rpf (#1108), Si vous connaissez l’auteur, il faudrait lui expliquer qu’il y a eu un phénomème El niño en 2015-2016. smile

1112.  Murps | 20/06/2018 @ 21:54 Répondre à ce commentaire

Nicolas Hulot veut inscrire l’environnement dans l’article 1 de la Constitution

https://www.20minutes.fr/planete/2293255-20180620-nicolas-hulot-veut-inscrire-environnement-article-1-constitution

Apprentis sorciers.
Dangers publics.
Demeurés irresponsables.
Pauvres illuminés

Ils veulent sauver l’environnement et lutter contre le fascisme.
Ils ne sauveront pas l’environnement et auront le fascisme.

1113.  Dioex | 20/06/2018 @ 23:04 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#1083),

Je comprend votre lassitude devant la science officielle et le message stéréotypé rabâché au public et dans des études politiquement orientée.
Quand l’Antarctique gagne globalement de la masse on fait passer le message qu’il fond 5 fois plus vite au public.

Voir un monde qui s’entête jusqu’au bout même dans les contre vérités et les fake news et qui marche sur la tete ça peut etre fatiguant.Le comique de répétition du GIEC ne marche plus c’est l’inverse.

Et ça à l’air de gagner le public, la fatigue climatique est un peu générale.

Normalement la science est évolutive, les connaissances évoluent , une nouvelle compréhension et de nouvelles solutions émergent mais pas ici.Des années de propagande stérile, la même théorie et les mêmes solutions depuis le début.

Oui vous avez raison on se noie dans quelques millimètres d’augmentation du niveau des océans alors qu’il y a 6000 ans ils étaient 3 à 5 mètres plus haut.Et les réajustements de température pervertissent l’analyse critique de la réalité c’est certain.

Par contre c’est risqué d’aplatir une phase chaude et froide de L’AMO au 20 éme siècle car ça pourrait se reproduire.Les oscillation océaniques et solaires n’en ont rien à faire des réajustements, un jour au l’autre le ballon de baudruche va éclater c’est inévitable.

Mais c’est long et pénible je suis entièrement d’accord avec vous et ce n’est pas pour améliorer votre maladie.Tout comme les maladies immunologiques et hématologiques sont sensibles au bien être psychologique, pour pallier à la fatigue climatique il faut se changer les idées et trouver des données dignes d’intérêts.

Et elles sont légions, seule la pseudoscience anthropique stagne indéfiniment,tout le reste progresse allègrement.

1114.  Marco40 | 20/06/2018 @ 23:08 Répondre à ce commentaire

Murps (#1112), Voilà, vous avez parfaitement résumé ma pensée lorsque j’ai lu cette nouvelle calamiteuse.
Avant que la raison triomphe, il faudra que la majorité -et nous emporté malgré nous- apprenne la souffrance pour s’apercevoir combien elle a été bernée.

1115.  Hug | 20/06/2018 @ 23:39 Répondre à ce commentaire

Murps (#1112),
C’est pas la république en marche, mais la dictature verte en marche…
Je considérais Nhulot comme un illuminé, c’est en fait un illuminé fanatique.
La charte de l’environnement va être durcie je suppose, pour être utilisée de manière partiale…(cf. mon commetaire sur le fil bulletin des climato-réalistes n°83).

1116.  lemiere jacques | 21/06/2018 @ 6:43 Répondre à ce commentaire

Murps (#1112), ce sont les députés et les sénateurs qui doivent voter ça je pense..

faire quoique implique de « dégrader » l’environnement…

notez d’ailleurs que la notion m^me de dégradation de l’environnement implique que l’on a la capacité de dire…cet environnement est « mieux  » que celui ci…
mais attendons de voir les termes qu’on rigole un peu…

1117.  lemiere jacques | 21/06/2018 @ 7:12 Répondre à ce commentaire

papijo (#1105), recherche publique. politique énergétique.. on pourrait aussi parler de l’ed nat..de la politique culturelle…

quand on se place sous le contrôle d’un politique et qu’on vit d’argent publique placé sous sont c’est toujours un peu accepter que la « vérité » se décide au vote.

est ce un hasard si la majeure partie du personnel des universités est de gauche?

1118.  douar | 21/06/2018 @ 8:13 Répondre à ce commentaire

Murps (#1112),
Je suis retombé hier sur un article de Sylvie Brunel de octobre 2007,  » Développement durable: les prohètes de l’Apocalypse » dans la revue L’Histoire. Sa conclusion:

Après les dictatures du prolétariat qui ont ensanglanté le XX ème siècle, le XXI ème risquera-t-il de devenir celui des dictatures vertes?

1119.  Hug | 21/06/2018 @ 8:57 Répondre à ce commentaire

lemiere jacques (#1115),
Dans la future dictature verte, le ministère de l’environnement tiendra lieu de ministère de la vérité.

1120.  scaletrans | 21/06/2018 @ 17:36 Répondre à ce commentaire

Hug (#1119),

Rien de plus vrai, et de plus pertinent. Il n’y a qu’à voir le dernier bulletin des climato-réalistes sur l’instauration d’une police de la pensée par certains « scientifiques ».

1121.  Sonis | 21/06/2018 @ 18:26 Répondre à ce commentaire

Bonsoir,

Et maintenant, les entreprises aussi sont mises à contribution pour endoctriner les masses : https://www.anses.fr/fr/content/effets-du-changement-climatique-en-milieu-de-travail-des-risques-professionnels-augmentés-et
…..

1122.  Sonis | 21/06/2018 @ 18:29 Répondre à ce commentaire

J’oubliais : ces élucubrations et recommandations bidons sont payés par nous : merci à tous les contribuables français pour leur générosités !

1123.  lemiere jacques | 23/06/2018 @ 7:41 Répondre à ce commentaire

Hug (#1119),
et il n’y a m^me plus de débat scientifique en ce sens que tout le monde se fout de la vérité quantitative de la chose ce n’est même plus un sujet..et c’est beau comme un panneau solaire tout le monde ou presque accepte( publiquement) de lutter contre le rca sans savoir exactement de quoi il s’agit…un rêve de démagogue…
et en plus on va défendre la biodiversité…

ce n’est m^me pas que les gens raconte des conneries c’est que ce qu’ils racontent n’a aucun sens précis.

Qui peut être contre les énergies « propres », qui peut être contre les défenseurs de l’environnement? ( ceux qui militent pour sa destruction?) qui peut être contre une alimentation saine?
quand on a affaire à un type qui se dit défenseur de l’environnement il faut le remettre tout de suis te à sa place…de destructeur de l’environnement au moins autant que vous et dans le meilleur des cas marginalement moindre que vous.