Climatosceptique et libre de l’être

par Benoît Rittaud (membre du Collectif des climato-réalistes)

 

À l’attention de Nathalie Kosciusko-Morizet pour qui les climatosceptiques sont des « connards« .

je-suis-un-connard-climato-realiste-NO8n-1280x800

Mise à jour (mercredi 10h30) : NKM a fait un émule en la personne de Xavier de la Porte qui, sur France Culture, a ce matin traité les climatosceptiques de « gros cons« . Feel good, baby.

je-suis-un-gros-con-climato-realiste-vMjt-1280x800

108 Comments     Poster votre commentaire »

1.  Briscard | 7/10/2015 @ 8:38 Répondre à ce commentaire

Pour paraphraser Georges Courteline,
« Passer pour un connard aux yeux d’une imbécile est une volupté de fin gourmet ».
On dit toujours que l’on est tous le con de quelqu’un.
Alors oui, vu son niveau, je suis heureux d’être traité de connard par NKM.

2.  Briscard | 7/10/2015 @ 8:42 Répondre à ce commentaire

Accessoirement, N.K.M. confirme ce que répétait mon grand-oncle, X-Ponts né il y a près d’un siècle « il y a la même proportion de cons à Polytechnique que dans n’importe qu’elle partie de la société. »

3.  Murps | 7/10/2015 @ 8:57 Répondre à ce commentaire

MONSIEUR Connard s’il vous plait…

4.  H. | 7/10/2015 @ 9:08 Répondre à ce commentaire

Dans son cas, connard s’écrit konnard.

5.  floyd | 7/10/2015 @ 9:24 Répondre à ce commentaire

C’est bien d’avoir réutiliser le logo ‘Je suis Charlie’. Cela montre bien l’hypocrisie de ce mouvement. Finalement, ce mouvement défendait seulement le droit aux blasphèmes religieux dans certaines conditions, mais certainement pas la liberté d’expression en général. On le voit bien avec le dédain des journalistes et des politiciens envers les climato-sceptiques. Par exemple regardez cette petite vidéo avec Patrick Cohen sur France Inter : https://www.youtube.com/watch?v=gczKgsGoL7M
Ce qui est sidérant c’est de voir la réaction goguenarde des journalistes dans le studio quand on entend Philippe Verdier parler des conséquences positives du réchauffement. Même si on croit au réchauffement climatique, qu’est-ce qu’il y a de si ridicule à croire à des aspects positifs ? Pour moi cela montre bien qu’il est vraiment inutile de vouloir ‘agir dans les médias’. Ce sont tous de tartufes de l’écologie,

6.  Mon Oncle | 7/10/2015 @ 10:10 Répondre à ce commentaire

Il convient de noter que « conne » n’est plus légalement une insulte

http://www.lefigaro.fr/actuali.....relaxe.php

Alors connard non plus…

Et connasse ?

A défaut d’être des insultes, cela reste trop vulgaire pour moi, mais je n’ai pas l’éducation de NKM…

7.  Bernnard | 7/10/2015 @ 10:31 Répondre à ce commentaire

Quand on en arrive à ce niveau c’est la preuve que la bête est acculée !

8.  Ben | 7/10/2015 @ 10:33 Répondre à ce commentaire

J’ai fait une petite mise à jour à l’attention de Xavier de la Porte.

9.  de Rouvex | 7/10/2015 @ 10:35 Répondre à ce commentaire

C’est le rédacteur en chef de Rue 89, ceci explique cela !

10.  delperbe | 7/10/2015 @ 10:43 Répondre à ce commentaire

NKM est à l’origine de l’inscription du funeste principe de précaution dans la constitution
C’est une bourgeoise bobo qui veut avant faire le buzz et se faire inviter dans les medias dominants.
Espérons qu’elle ne reviendra jamais aux affaires.

signé un connard de climato- sceptique

11.  Hug | 7/10/2015 @ 10:47 Répondre à ce commentaire

Vous vous souvenez de ce dessin de Josh en janvier dernier ? C’était bien vu:

12.  de Rouvex | 7/10/2015 @ 10:52 Répondre à ce commentaire

delperbe (#10), elle est quand même vice-prés des Républicains ! Si la droite gagne les prochaines élections, difficile de ne pas la retrouver en tête du gouvernement ! Pour qui voter, alors ?….

13.  Marco40 | 7/10/2015 @ 11:00 Répondre à ce commentaire

La partie incriminée :
« De même, être indulgent avec autrui ne revient pas à tout tolérer. Mais c’est une base de discussion. Considérer de prime abord que le raciste ou le climato-sceptique est simplement quelqu’un à qui il manque des informations, quelqu’un de paresseux, n’empêche absolument pas de conclure, une fois qu’on l’a informé, que c’est un gros con. Mais entretemps, on aura posé les conditions de la discussion »

Par sa piètre argumentation il légitime l’esquive et l’excuse :
1) De ne pas argumenter scientifiquement sur tout ce qui fâche avec l’idéologie réchauffiste.
2) Et qu’insulter ceux qui ne pensent pas « bien » est légitime, normal.

La prochaine étape sera le judiciarisation et l’interdiction d’expression de toute pensée déviante.
A noter, de négationiste, ils ajoutent le racisme comme équivalence au climatoscepticisme: le but étant de délégitimer toute remise en cause du dogme.

Tout cela est la parfaitement cohérent avec une société (française) qui devient chaque jour plus totalitaire (à recouper avec les lois votées depuis quelques années qui sous couvert de luttes contre les fraudes, les mafias et le terrorisme, rognent chaque jour sur nos libertés individuelles).

On ne portera pas d’étoile jaune, mais nos noms, pseudo et adresses IP seront « marqués ».

14.  Bob | 7/10/2015 @ 11:08 Répondre à ce commentaire

Bien, c'est très bien, tout cela.
Nous progressons. Ils en sont arrivé aux injures. C'est tout ce qu'il leur reste comme argument…
"Au début ils vous ignorent, ensuite, ils vous raillent puis vous combattent et, enfin, vous gagnez".

Ces lanceurs d'insultes ne se rendent pas compte que c'est précisément leur comportement qui jette la suspicion sur leur entreprise auprès du public.

Car, tout de même, traiter de gros cons, un paquet d'académiciens et de profs au collège de France ainsi qu'une multitude de scientifiques internationaux plutôt capés, ça jette quand même un doute. Surtout, si on est soi-même complètement scientifique illettré…

Voici une petite liste (très incomplète) des "gros cons" et des "connards". Belgotopia avait dressé une liste nettement plus complète où ils se comptent par milliers…

15.  Marco40 | 7/10/2015 @ 11:14 Répondre à ce commentaire

de Rouvex (#12), En conflit avec mes convictions humanistes et libérales, je balance entre le candidat le plus extrême afin d’arriver au plus vite au clash et donc à un espoir de RESET permettant un nouveau départ (après éviction des professionnels de la politique hein!), ou ne plus rien avoir à voir avec une France arrogante et méprisante en plein déclin, et limiter toutes mes « empreintes » administratives, fiscales et autres (ça fait « survivaliste » mais vu la direction et la pente, je crois qu’apprendre à jardiner, posséder un gros congélo avec un groupe électrogène diesel rustique, savoir faire des conserves, et posséder une arme, ça ne sera pas une folle lubie d’ici quelques années…)
Reste l’expatriation, mais pour des raisons familiales je ne peux pas…
Et cela me désole d’être obligé de raisonner ainsi.

16.  de Rouvex | 7/10/2015 @ 11:32 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#15), n’y a-t-il pas de congélo ou de groupe électro à gaz ? le diésel est quand même pas terrible, si on ne trafique pas le logiciel…

17.  Jojobargeot | 7/10/2015 @ 11:33 Répondre à ce commentaire

Bob (#14), Encore une liste: http://www.petitionproject.org/
Un de nos anglophones pourrait-il leur signaler qu’une politicienne française les traite de « connards »? Vu la liste de prix Nobel que compte cette liste, une réaction de leur part adressée en lettre ouverte à NKM serait une aiguille format torpille dans la partie la plus intelligente de son anatomie.

18.  de Rouvex | 7/10/2015 @ 11:36 Répondre à ce commentaire

Jojobargeot (#17), « la partie la plus intelligente de son anatomie », vous voulez parler de sa carte bleue ?

19.  François | 7/10/2015 @ 11:41 Répondre à ce commentaire

Briscard (#2),
Je connaissais cette phrase à quelques variantes près.
– J’avais entendu dire que c’était le directeur de Polytechnique qui avait prononcé ces mots lors de son discours d’accueil de la nouvelle promotion de Polytechnique.
– Il n’aurait pas dit « cons », mais « imbéciles ».
– Enfin, la phrase continuait par: « Mais souvenez vous que les imbéciles, plus ils sont triés et plus ils sont dangereux »…

20.  Briscard | 7/10/2015 @ 12:14 Répondre à ce commentaire

François (#19), J’ai bien dit que je l’avais entendu répéter, je ne pense pas que cette phrase était de lui, et je ne suis plus certain de sa formulation exacte. Ceci étant, ce n’est pas récent car il avait intégré Polytechnique en 1919 ou 1920 et est décédé il y a trente ans.

21.  ESPOIR 37 | 7/10/2015 @ 12:20 Répondre à ce commentaire

Adhérent Républicains, j’ai tout de suite hier, envoyé un mail au siège en espérant que NKM le lira.
En effet, ses propos sont inacceptables et pas dignes d’un cadre du parti. On doit respecter ses opposants je propose qu’on lui envoie une invitation à chaque fois qu’il y aura une conférence des climato-sceptiques. Si elle écoute ces conférences plutôt que les médias français,à l’exception du courageux Ph Verdier. Peut-être changera-t-elle d’avis en devenant aussi une « connarde »?

22.  devinplombier | 7/10/2015 @ 12:44 Répondre à ce commentaire

Bob (#14),
tout a fait ,
on peut remplacer un point godwin par un point grocon ou un point NKM?

23.  Bob | 7/10/2015 @ 12:49 Répondre à ce commentaire

François (#19), Briscard (#20),
Je confirme qu’il y a peu d’années (je dirais dans les années 2000) , la promotion rentrante a été accueillie à l’X par un discours de bienvenue du Général commandant l’école qui incluait ces considérations.

24.  Bernnard | 7/10/2015 @ 12:49 Répondre à ce commentaire

ESPOIR 37 (#21),
On peut aussi la contacter sur son site.
Lira t-elle ce qu’on lui écrit et y répondra t-elle ?

25.  Bob | 7/10/2015 @ 13:59 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#24),
Ne vous fatiguez pas. Comme Gemenne, la Porte et beaucoup d’autres totalement incompétents, elle a la foi.
La foi du charbonnier.

26.  JC Abbé | 7/10/2015 @ 14:25 Répondre à ce commentaire

Connard !

Connard ! Oui, je suis un connard écolo réaliste, victime de la morgue et du dédain de Mme Kościuszko Morizet (le Grand Journal du 5 octobre) ! Pour une dame qui entend briguer aux plus hautes fonctions de l’Etat, cette pratique de l’invective surprend. En réalité, elle s’inscrit parfaitement dans le comportement général de dénigrement et d’ostracisme de la part des tenants du dogme apocalyptique du climat envers les manants qui osent exprimer quelques réserves.

Oui, il faut en être conscient : il est interdit dans notre pays de s’interroger sur la validité des thèses du cataclysme climatique même si les faits viennent jour après jour les contredire. Il faut absolument coller aux modèles climatiques qui prévoient une montée effrayante des températures et une litanie de conséquences désastreuses alors même que ces modèles témoignent années après années de leurs limites. Il est vrai que ces prévisions sont associées à un « risque » et à la pratique du conditionnel : si l’homme, grand responsable de la déchéance, ne courbe pas l’échine sous le joug de la Nouvelle Société sournoisement souhaitée par ces redresseurs de tort, le risque existerait de voir la planète sombrer dans la nuit ! Vive l’Apocalypse de Saint Jean qui relate en termes vigoureux cette aurore nouvelle !

Connard ! oui, je suis connard écolo réaliste !

27.  delperbe | 7/10/2015 @ 15:07 Répondre à ce commentaire

NKM sait elle que 90 % des républicains américains sont des C…… de climato-sceptiques.

Faut il en conclure que d’aprés elle 90 % des menbres de son parti sont des C…. ,?

28.  Hug | 7/10/2015 @ 15:25 Répondre à ce commentaire

Bob (#25),
Et si on essayait quand même ?
Je propose de lui envoyer le texte suivant en me présentant comme membre du collectif des C-R (et porte-parole pour l’occasion):

Madame la députée

Lors du Grand Journal de Canal+ lundi dernier, lorsque la publication du livre Climat Investigation de Philippe Verdier a été évoquée, vous avez qualifié les climatosceptiques de connards.

Ce qualificatif dont on doit comprendre qu’il s’adresse aussi à Philippe Verdier me fait réagir en tant que téléspectateur car il me semble que ce monsieur fait plutôt honneur à sa fonction par la clarté et la modération de ses propos dans toutes ses interventions télévisées et que France Télévision a donc eu raison de le recruter en 2011 et d’en faire le chef de son service météo un an plus tard.

Par ailleurs, quand vous aurez pris la peine de lire son livre (Philippe Verdier vous en transmettra peut-être un exemplaire, si ce n’est déjà fait, en guise de réponse à vos propos), ne serait-ce qu’en diagonale, vous comprendrez sans doute qu’il n’est pas vraiment climatosceptique au sens ou il ne nie pas que l’activité humaine puisse avoir un impact non négligeable sur le climat. Son objectif a essentiellement été de dénoncer la frénésie, pour ne pas dire propagande, politico-médiatique que subissent les français depuis que le Président de la République a décidé d’accueillir la COP21 sur notre territoire en décembre prochain.

Vous qui êtes dans l’opposition ne me contredirez sans doute pas si j’affirme que le Président, qui n’avait auparavant jamais fait preuve d’attachement particulier à l’environnement, ni d’inquiétude particulière pour le climat futur, a décidé d’accueillir cette conférence dans une optique politicienne à un moment où sa cote de popularité était au plus bas, notamment parce-qu’il a totalement et définitivement échoué à faire baisser la courbe du chômage, préoccupation principale des français très très loin devant l’état présumé du climat en 2050 et au-delà. A moins que votre penchant écologiste ne vous empêche de vous en rendre compte ?

Cette frénésie quasi quotidienne et outrageusement alarmiste est basée sur des rapports prétendus scientifiques délivrés périodiquement depuis 25 ans par un « groupe d’experts » (le GIEC) qui est en réalité beaucoup plus politique que scientifique. Le philosophe belge Drieu Godefridi explique cela clairement dans un livre qu’il a écrit en 2010, Le Giec est mort, vive la science et que vous aurez aussi la possibilité de lire puisque selon sa lettre ouverte parue aujourd’hui sur le site Contrepoints.org, il vous en a envoyé un exemplaire.

Vous dites vous-même sur votre blog avoir hérité de vos parents le goût des sciences et avoir conservé une curiosité et une volonté de comprendre le monde, pour mieux agir sur lui. Je ne peux que vous suggérer, pour mettre vos actes en cohérence avec vos écrits, d’entendre les arguments des climatosceptiques, qui ne font qu’essayer de faire entendre la voix de la science non politisée sur un sujet passionnant et complexe que la communauté scientifique ne comprend en réalité pas encore suffisamment pour pouvoir faire des prévisions fiables à long terme.

Veuillez agréer, etc…

29.  Mon Oncle | 7/10/2015 @ 15:41 Répondre à ce commentaire

En suivant cet exemple :
http://sciences.blogs.liberati.....-lair.html

Le collectif des Climato-Réalistes peut demander (exiger ?) un droit de réponse à Canal+.
Ou, si le collectif est en association, porter plainte contre NKM pour injure…
et idem pour France Culture !
Et toc !
Non mais !
😉

30.  François | 7/10/2015 @ 16:09 Répondre à ce commentaire

Mon Oncle (#29),
Je crois qu’une association ne peut attaquer en justice que si elle a au moins 5 ans d’existence…

31.  Mon Oncle | 7/10/2015 @ 16:12 Répondre à ce commentaire

François (#30),

C’est aussi bien… Je le pensais sous forme de boutade !
Par contre le droit de réponse…

33.  AntonioSan | 7/10/2015 @ 17:59 Répondre à ce commentaire

Le sondage qui pue l’arnaque…
http://www.lepoint.fr/environn.....9_1927.php

34.  Murps | 7/10/2015 @ 18:31 Répondre à ce commentaire

Oh Nathaliiiiiiie ! Vas-y, frappe moi, fais moi mal, dis moi des gros mots….
Je suis ta chose, ton gros connard…

😆

35.  Gilles des Landes | 7/10/2015 @ 18:49 Répondre à ce commentaire

Un texte que j’ai envoyé à l’AFCO, au Collectif et au Point (pour ce dernier sans garantie de réception !). Les liens et renvois ne passent pas apparemment…

Lettre ouverte d’un connard à NKM

Chère madame,

J’ai appris avec un certain émoi, que j’appartiendrais à la « famille » des Connards. Vaste famille s’il en est ! Il est vrai que ce terme est plus agréable à entendre que « négationniste » ou « chevalier de la Terre plate », et j’en passe.
Citoyen parmi les milliers de personnes qui s’attachent à défendre la Vérité sur l’Affaire climatique, je ne suis pas un scientifique, encore moins un idéologiste, pas plus qu’un politique, un écologiste , un syndicaliste, un vert, un rouge, ou bien encore un salarié payé par une infâme compagnie pétrolière… Ces connards dont je fais partie, il y en a des milliers, scientifiques ou non, chez qui la connaissance du sujet est suffisante pour qu’ils puissent se forger une opinion basée sur des faits et non sur des idéologies.
Je ne suis pas un prosélyte, laissant cette appellation à ceux et celles qui actuellement – et ce fait s’avère de façon flagrante si on lit, regard ou écoute les médias – défendent leur culte du carbocentrisme. Je respecte la différence, mais revendique le droit propre à une démocratie : 1) de donner une opinion différente et fondée ; 2) de respecter les idées contraires et les individus qui les professent. Je suis donc un bon connard.
Au-delà de cette présentation, je me questionne sur le pourquoi de l’emploi du terme : une personnalité ne peut aucunement accuser ni insulter un pan de notre Société. Nous ne sommes plus au temps des sorciers, des hérétiques, des galiléens… Pourtant le bûcher moderne passe par l’insulte publique, et l’ostracisme.
Tiens d’ailleurs, le terme de connard semble venir du Moyen-Age, où l’on désignait du côté de Rouen un groupe de « comiques » (les conards) qui parodiaient les personnages publics, les maris trompés… En ce sens je me retrouve quelque part dans ce rôle de conard !
Je pourrais peut-être vous suggérer à l’avenir d’employer l’expression de « connards silencieux » car en effet, la parole est rarement donnée aux climato-sceptiques, chose inouïe dans notre Société, puisque c’est le seul cas dans notre démocratie (mais l’est-elle encore ?) où un groupe important de personnes n’a pas le droit de s’exprimer, sous le prétexte que ses opinions vont à l’encontre des doctrines – par ailleurs assimilables à des cultes – des politiques (au sens large du terme).
Je me permettrai également de suggérer a vos conseillers de se documenter : Il existe en effet pléthore sites connards climato-sceptiques bien renseignés et donnant des arguments fondés au plan scientifique. En règle générale ces sites font abstraction de toute politique, idéologie…
Leur fréquentation vous permettrait – peut-être – d’y voir encore plus clair dans votre tête. Car vous annoncez des choses claires de votre point de vue, sans spécifier leur source. Il est vrai que vous n’être pas une scientifique, pas plus qu’une citoyenne attentive aux choses fondées, et en cela on peut vous excuser. Comme je l’ai dit, j’accepte les idéologies, dès lors qu’elles ne s’imposent pas de façon fracassante et absolue à autrui.
Vous dites que les températures vont augmenter ; or, ce n’est pas ce qui se passe actuellement, et les prédictions qui sont faites en particulier par le Giec montrent que les modèles qui ont servi à les bâtir ne fonctionnent pas ; vous dites que les phénomènes extrêmes se multiplient : d’où tenez-vous cette information qui ne correspond pas aux synthèses réalisées par les organismes officiels ? Je pourrais étendre plus encore cette requête.
En 2009 , vous aviez par ailleurs lié « les effets ravageurs du CO2 » à l’occurrence des tsunamis, à la « montée des eaux ou à la désertification ». Ici encore, je serai très attentif aux preuves que vous voudrez bien me faire parvenir quant à un lien éventuel entre le CO2 et les tsunamis. Je crois avoir entendu, mais pardonnez-moi, je ne suis qu’un connard-citoyen quelque peu intrigué, qu’il n’existe pas de lien de cause à effet entre CO2 et séismes… Et si on regarde de près les données officielles, la montée des eaux n’a toujours pas provoqué de submersion, ni en France, ni dans des îles lointaines ! Car avec une hausse de 1,5 à 3 mm par an (cela fait 15 à 30 cm par siècle), les effets de la montée des eaux ne se feront pas encore sentir ! Je me permettrai de vous signaler qu’un surcote liée à une tempête dépasse couramment 1 m en France, ce qui correspond à trois siècles de hausse de l’océan…
Pour conclure, je m’excuserai finalement pour mon énervement, qui est celui d’un connard climato-sceptique, et qui habituellement s’emploie à citer les sources de ce qu’il avance. Mais rassurez-vous, je ne me permettrai pas de vous laisser l’opportunité de me qualifier de connard-qui-affirme-sans-preuve, aussi je vous donne quelques liens utile à consulter. Je ne cherche pas à convaincre, mais demande simplement à ce que l’on aborde le sujet sans arrière-pensée, sans idéologie, sans doctrine, et surtout dans le plus grand respect des citoyens. Car je ne crois pas vous avoir agressée, Madame, aussi vous comprendrez que je ne puisse laisser dire sans réagir !
Bien à vous
Un connard climatosceptique,
Membre de l’AFCO (Association francophone des connards climato-optimistes)
Membre du Collectif des connards climato-sceptiques
Gilles des Landes

36.  devinplombier | 7/10/2015 @ 18:54 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#33),

un sondage de l’Ifop pour WWF en septembre qui ressemble fortement

Ifop

37.  Marco40 | 7/10/2015 @ 19:20 Répondre à ce commentaire

Gilles des Landes (#35), Pas mal!
Mais l’AFCO devient l’AFC²O!

Je pense qu’elle ne lira pas : il y a plus de 3 phrases et elle a brûlé tous ses neurones une fois terminé ses études. De plus une hontectologie couplé à un mode de vie boboïde l’empêchent de reconnaître ses torts.

38.  Bob | 7/10/2015 @ 19:50 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#37),
Une analyse avérée montre que les personnalités ne lisent jamais plus de 7 lignes dans un courrier qui leur est adressé. De même pour les "décacheteurs" qui filtrent le courrier qui est transmis à leur patron(ne) et copie-collent les réponses bateaux, genre "merci de votre courrier auquel nous prêterons la plus grande attention".
Elections à venir obligent.

Mais ça soulage (un peu).

39.  math | 7/10/2015 @ 20:26 Répondre à ce commentaire

Pour contacter directement nkm : http://nk-m.fr/contact/

40.  yvesdemars | 7/10/2015 @ 20:34 Répondre à ce commentaire

je lui ai passé la synthèse de Vahrenholt et Lünning sur les études récentes publiées notamment dans GRL sur les lien entre activité solaire et climat

étude signalée chez P Gosselin

41.  yvesdemars | 7/10/2015 @ 20:38 Répondre à ce commentaire

devinplombier (#36),
ce sondage n’est pas étonnant sur la croyance dans le RCA avec le déversement de propagande depuis longtemps.
Par contre:
ils sont forts sceptiques sur COP21
ils ne sont guère prêts à changer leur mode de vie

Donc tout ça n’est qu’anecdotes et péripéties, dans un an on aura oublié

42.  Bob | 7/10/2015 @ 20:40 Répondre à ce commentaire

Pour NKM :
Encore une belle liste de scientifiques « connards ».
C’est fou ce qu’il peu y avoir comme connards parmi les scientifiques…

43.  Rouffi42 | 7/10/2015 @ 21:21 Répondre à ce commentaire

Je viens d’envoyer un message à NKM en lui disant ce que je pensais d’elle en restant très poli et en lui envoyant le lien des connards scientifiques !
Ça soulage

44.  williams | 7/10/2015 @ 21:30 Répondre à ce commentaire

floyd (#5),

[quote]C’est bien d’avoir réutiliser le logo ‘Je suis Charlie’. Cela montre bien l’hypocrisie de ce mouvement. Finalement, ce mouvement défendait seulement le droit aux blasphèmes religieux dans certaines conditions, mais certainement pas la liberté d’expression en général. On le voit bien avec le dédain des journalistes et des politiciens envers les climato-sceptiques. Par exemple regardez cette petite vidéo avec Patrick Cohen sur France Inter : https://www.youtube.com/watch?v=gczKgsGoL7M
Ce qui est sidérant c’est de voir la réaction goguenarde des journalistes dans le studio quand on entend Philippe Verdier parler des conséquences positives du réchauffement. Même si on croit au réchauffement climatique, qu’est-ce qu’il y a de si ridicule à croire à des aspects positifs ? Pour moi cela montre bien qu’il est vraiment inutile de vouloir ‘agir dans les médias’. Ce sont tous de tartufes de l’écologie [/quote]

De toute façon maintenant avec les médias et politiciens tout est vu dans le sens négative. C’est comme on est plus libre de dire choses calmement mais ces politiciens ce permettent d’aller loin comme les insultes etc.

Leur but est de nous prendre le plus d’argent, de faire des dépenses sur notre dos.

Surtout qu’ils disent que les intempéries comme inondations… vont augmenté dans divers zones et pourtant les maires, préfets… font encore construire des bâtiments dans des zones dangereuses comme par exemple à Cagnes-sur-Mer où un futur très grand centre commerciale, le Polygone Riviera, (150 boutiques, 1 cinéma et 26 restaurants) est en construction dans une zone inondable et a pourtant été sous 2m d’eau dans les parkings comme il se trouve a quelques mètres du malvan la rivière qui a débordé pour la ème fois. Alors que régulièrement on nous parles des inondations et du danger suite à ces bâtiments dans des zones inondables mais malgré ceci ils continuent d’en construire !

Williams

45.  Rouffi42 | 7/10/2015 @ 21:49 Répondre à ce commentaire

Bizarre j’ai eu un message censuré ou j’ai utilisé le gros mot de NKM pour dire que je lui avais adressé un message très poli concernant son impolitesse avec le lien des climatosceptiques scientifiques

46.  math | 7/10/2015 @ 22:02 Répondre à ce commentaire

Attention le problème de NKM n’est pas qu’elle soit carbonniste. Chacun a le droit d’avoir ses propres idées et de les exprimés.

Son problème est qu’elle est devenue climato-hystérique en insultant tous ceux qui ne pense pas comme elle.

Cette intolérance est inacceptable et inadmissible.

47.  Murps | 7/10/2015 @ 22:19 Répondre à ce commentaire

math (#45), ça fait longtemps que NKM dysfonctionne et se montre incohérente dans sa ligne politique. Elle est comme qui dirait la Ségolène de droite.
La nouveauté, c’est les noms d’oiseaux.

C’est vraiment bon signe pour nous.

48.  Gilles des Landes | 7/10/2015 @ 22:31 Répondre à ce commentaire

math (#39), Merci pour le lien, c’est fait, j’ai interpellé NKM, sans trop d’espoir d’être lu…
Mais, bon, j’ai la conscience tranquille, faute d’avoir « la pensée claire »!

math (#45), eh, oui, c’est une maladie acceptable par tous nos politiques, apparemment. Par contre, attention, pas question de jouer avec le mot « race »… C’est peut-être pour cela que « climato-sceptique » sert de défouloir… (en précisant toutefois que le scepticisme est universel, et passe outre les appartenances raciales …)

49.  André | 8/10/2015 @ 2:51 Répondre à ce commentaire

François (#19),
L’auteur de ce jugement définitif, ainsi que de bien d’autres, est Auguste DETOEUF, dans son livre « Propos d’O.L. Barenton, confiseur », livre édité pour la première fois en 1936.
Detoeuf était lui-même un X, devenu un grand industriel. Son livre plein d’humour et avec tant de merveilleux aphorismes n’a pas réellement pris une ride même si, certes, les noms de certains organismes officiels ont pu changer. Je ne saurais trop en recommander la lecture à tout jeune cadre pour guider ses pas dans la vraie vie et l’inciter à faire preuve de bon sens. Il est régulièrement réédité et je crois qu’Amazon en possède encore.

50.  rageous | 8/10/2015 @ 9:59 Répondre à ce commentaire

Ne dit-on pas que l’insulte est l’arme du faible? Belle expression de la misère intellectuelle aussi dans une émission de et pour bobos, NKM a voulu « briller » et nous l’a faite à la Bedos ou plutôt à la Bigard, ce qu’elle ne se serait pas permise dans une émission telle que Bibliothèque Medicis par exemple…
Et en ne lui demandant pas de revoir ses propos à l’adresse des scientifiques (merci bob pour la liste!) ni même en contestant cette insulte, sa famille politique accepte ce dérapage alors même qu’elle fait un pataquès avec Morano… :roll: