Discussions sur l’effet de serre

L’effet de Serre atmosphérique engendre d’innombrables discussions sur son interprétation et son fonctionnement. Voici une page dédiée aux commentaires le concernant.

Un peu de lecture pour le comprendre :

Taking greenhouse warming seriously par Richard Lindzen

L’effet de serre atmosphérique : plus subtil qu’on ne le croit ! par Jean-Louis Dufresne

Comprendre l’effet de serre par P. de Larminat

Les commentaires seront lourdement modérés. Pas de hors-sujet et restons courtois.

Le fil de discussion précédent est archivé ici.

 

3 180 Comments     Poster votre commentaire »

3151.  Demokratia | 19/06/2021 @ 13:19 Répondre à ce commentaire

Daniel (#3149),
Une nouvelle théorie ? Jusqu’à présent, l’homme était la cause, maintenant on parle de catalyseur. Ce n’est pas du tout la même chose. Faut-il mettre à la poubelle tout ce que l’on nous a dit avant entre théorie, modèles et conclusions ?

3152.  eauchère | 20/06/2021 @ 11:20 Répondre à ce commentaire

Quand on passe son temps à insulter la quasi majorité des intervenants ici sans arguments consistants le message est supprimé. LA MODÉRATION.

3153.  jdrien | 20/06/2021 @ 11:42 Répondre à ce commentaire

C’est facile de ne rien poster et de se prétendre censuré laugh

3154.  Daniel | 20/06/2021 @ 13:51 Répondre à ce commentaire

Nouvelle étude de la NASA : la Terre a piégé la chaleur à un nouveau rythme alarmant
19 juin 2021 par Roy W. Spencer, Ph. D.
« L’ampleur de l’augmentation est sans précédent. »

Le principal problème que j’ai est avec la couverture médiatique de ces résultats. Le graphique animé de l’ article de Verge montre un déséquilibre énergétique planétaire d’environ 0,5 W/m2 en 2005, passant à environ 1,0 W/m2 en 2019.Tout d’abord, le déséquilibre énergétique de 0,5 à 1,0 W/m2 est bien inférieur à notre connaissance des flux d’énergie naturels dans le système climatique. Il peut être comparé aux flux d’énergie naturelle estimés de 235 à 245 W/m2 entrant et sortant du système climatique sur une base annuelle, environ 1 partie sur 300.

Deuxièmement, puisque nous n’avons pas de bonnes mesures du déséquilibre énergétique mondial avant cette période, rien ne justifie l’affirmation selon laquelle « l’ampleur de l’augmentation est sans précédent». S’attendre à ce que les flux d’énergie naturelle dans le système climatique restent stables à 1 partie sur 300 sur des milliers d’années n’a aucun fondement scientifique et n’est qu’une déclaration de foi. Nous n’avons aucune idée si de tels changements se sont produits au cours des siècles passés.

Ce n’est pas à redire aux données CERES. Je pense que Bruce Wielicki et Norm Loeb de la NASA ont fait un travail fantastique avec ces instruments satellites et leur traitement détaillé de ces données.

Ce qui me dérange, c’est le langage alarmiste attaché à (1) un si petit nombre, et (2) la probabilité que personne ne se soucie de mentionner que les auteurs attribuent une partie du changement à un cycle climatique naturel, le PDO.

https://www.drroyspencer.com/2021/06/new-nasa-study-earth-has-been-trapping-heat-at-an-alarming-new-rate/

3155.  JC | 20/06/2021 @ 14:13 Répondre à ce commentaire

Vous avez déjà parlé ici des cycles de Gerard Bond ?

3156.  Cdt e.r. Michel | 20/06/2021 @ 17:44 Répondre à ce commentaire

jdrien (#3153),
Hier soir le toxique a posté un message, qui a été sucré ce matin. Il a protesté aujourd’hui et un modérateur a remplacé son texte, par celui que vous voyez.
Les c.ns ça osent tout… et lui est leur champion…

3157.  Hug | 20/06/2021 @ 17:51 Répondre à ce commentaire

JC (#3155),
Je ne pense pas, en tout cas, je ne m’en souviens pas. Par contre je me souviens des autos de James Bond: https://www.bing.com/images/search?q=james+bond+voitures&qpvt=james+bond+voitures&form=EQNASM&first=1&tsc=ImageBasicHover

3158.  eauchère | 20/06/2021 @ 18:30 Répondre à ce commentaire

eauchère (#3152),

Désolé mais Démokratia dit, jusqu’à preuve du contraire, une énorme bêtise, ne pas l’admettre est juste une preuve supplémentaire que la science ne vous intéresse pas (mais ça on le sait).

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/catalyseur/13725

l’une des trois convient parfaitement à l’action anthropique sur le climat, donc pas de nouvelle théorie.

3159.  fritz | 20/06/2021 @ 18:59 Répondre à ce commentaire

Ah merde , c’est le week end , vivement lundi et la reprise du travail résidentiel

3160.  fritz | 24/06/2021 @ 13:39 Répondre à ce commentaire

Pour vous exciter un peu , attention cela gratte

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/grand-est-invasion-massive-des-chenilles-processionnaires-du-chene-2145757.html

La Région Grand Est subit de plein fouet les aléas du changement climatique. Depuis vingt ans, l’absence de grands froids hivernaux nécessaires pour tuer une partie des œufs des chenilles processionnaires avant qu’ils n’éclosent, ne permet plus de réguler les populations.

————————-
https://www.lavoixdunord.fr/618409/article/2019-07-27/le-nord-et-le-pas-de-calais-pour-l-instant-epargnes-par-la-progression-de-la
,

la processionnaire du pin, est suivie par trois laboratoires de l’INRA. Ils parviennent à la conclusion que ces chenilles sont un « bio-indicateur du réchauffement global de la planète ».

————————————

https://www.haute-marne.gouv.fr/Politiques-publiques/Securite/Securite-sanitaire/Chenilles-processionnaires-du-chene-Precautions-et-conseils

Les chenilles processionnaires du chêne sont les larves du papillon de nuit Thaumetopoea processionea.
Cette espèce est commune et présente depuis la fin du 18ème siècle en Europe.

Il me semble que j’ai lu un jour que les armées de Napoléon qui revenaient de Russie ont été grandement embêtés par ces bestioles

3161.  JC | 24/06/2021 @ 13:53 Répondre à ce commentaire

La biodiversité se porte bien !
C’est pas aussi l’année des sauterelles aux US ?

3162.  Astre Noir | 24/06/2021 @ 15:38 Répondre à ce commentaire

a processionnaire du pin, est suivie par trois laboratoires de l’INRA. Ils parviennent à la conclusion que ces chenilles sont un « bio-indicateur du réchauffement global de la planète ».

Par chez moi, dans les Hautes-Alpes, on trouve des processionnaires du pin jusque vers 1500 m d’altitude. Vous êtes surs qu’elles sont un indicateur du réchauffement climatique.
Et quand j’ai commencé à travailler dans la Sarthe (département très méridional) en 1983, on relevait déjà depuis de nombreuses années la progression vers le nord de la processionnaire. Sans réchauffement climatique

3163.  fritz | 24/06/2021 @ 19:00 Répondre à ce commentaire

Astre Noir (#3162),
La chenille processionnaire aime bien le CO2, c’est bien pour cela qu’elle se déplace vite vers le Nord où celui est produit; d’ailleurs elle elle suit les axes autoroutiers où cette progression est encore plus rapide
A mon avis bio indicateur de l’augmentation du CO2 et pas du réchauffement crazy

3164.  micfa | 26/06/2021 @ 11:56 Répondre à ce commentaire

Depuis quelques années, les Causses étaient infestés de chenilles processionnaires, les pins étaient farcis de cocons, cette année il n’y en a aucune. Les couvées n’ont pas dû réussir à cause …. du réchauffement. rofl

3165.  fritz | 26/06/2021 @ 13:04 Répondre à ce commentaire

micfa (#3164),
Au fait, que devient José Bové ? A-t-il migré plus au Nord ?

3166.  micfa | 26/06/2021 @ 17:51 Répondre à ce commentaire

fritz (#3165),
Non, il est resté en occitanie, il s’est présenté aux régionales avec la sortante Carole Delga, sur une liste socialo-écolo-bobo. Comme quoi, on peut être faucheur volontaire, démonteur de MacDo, contre l’extension du camp du Larzac, et se faire élire chez les bon chic-bon genre. On est même capable de lui élever une statue sur son tracteur devant le MacDo de Millau qu’il a démonté. laugh

3167.  Murps | 26/06/2021 @ 22:11 Répondre à ce commentaire

Le réchauffement climatique fait proliférer les sangliers.
Dans le Var y en a partout, ils se promènent même en centre ville, dans les lotissements…
Jeudi soir, j’ai du accompagner une copine à sa voiture car elle n’était pas rassurée par le cochon qui renversait les poubelles pour les éventrer juste à côté, à deux mètres.
laugh

3168.  amike | 26/06/2021 @ 22:55 Répondre à ce commentaire

Murps (#3167), On ne dit pas qu’il prolifère, mais que c’est un mâle de deux ans, chassé de la harde et qu’il est affamé à cause de la disparition précoce au printemps des sacs poubelle jetés par les touristes … rofl

3169.  Murps | 26/06/2021 @ 23:17 Répondre à ce commentaire

amike (#3168), c’était effectivement un gros mâle solitaire.
Moi, avec des pommes de terre, un peu d’ail et un filet d’huile d’olive…
Ou bien en daube.
smile

3170.  JG2433 | 27/06/2021 @ 12:06 Répondre à ce commentaire

Murps (#3167),
C’est aussi ce qui avait été constaté, il y a quelques années, à Arcachon (Gironde) !
P.S. : Pereire est un quartier « huppé » de la commune.
https://www.sudouest.fr/redaction/insolite/video-des-sangliers-dans-les-beaux-quartiers-d-arcachon-3043285.php

3171.  joletaxi | 27/06/2021 @ 13:40 Répondre à ce commentaire

Murps (#3169),

décidément ,la cuisine….pourtant la France est un pays de gastronomie

3172.  fritz | 27/06/2021 @ 22:05 Répondre à ce commentaire

joletaxi (#3171),
C’est vrai , la France aime bien la cuisine , et la politique aussi et elle aime bien rester dans la tradition ; heureusement qu’il nous reste la choucroute

3173.  Murps | 27/06/2021 @ 23:28 Répondre à ce commentaire

fritz (#3172), le cassoulet, la daube à la provençale… laugh

3174.  amike | 28/06/2021 @ 9:21 Répondre à ce commentaire

fritz (#3172), Murps (#3173),

la choucroute … le cassoulet…

Hum ! Vous allez rappeler aux Alsaciens des moments géologiques récents et stressants rofl

3175.  Murps | 28/06/2021 @ 10:53 Répondre à ce commentaire

amike (#3174), en géologie il y a le poudingue.
Et puis les strates évoquent le baeckeofe…

3176.  Daniel | 3/07/2021 @ 0:41 Répondre à ce commentaire

Mise à jour de la température mondiale UAH pour juin 2021 : -0,01 deg. C
2 juillet 2021 par Roy W. Spencer, Ph. D.
L’anomalie de la température moyenne mondiale de la basse troposphère (LT) de la version 6.0 pour juin 2021 était de -0,01 deg. C, en baisse par rapport à la valeur de +0,08 deg en mai 2021. C.
https://www.drroyspencer.com/2021/07/uah-global-temperature-update-for-june-2021-0-01-deg-c/

3177.  Andre | 7/07/2021 @ 11:50 Répondre à ce commentaire

« La Région Grand Est subit de plein fouet les aléas du changement climatique. Depuis vingt ans, l’absence de grands froids hivernaux nécessaires pour tuer une partie des œufs des chenilles processionnaires avant qu’ils n’éclosent, ne permet plus de réguler les populations. »
Qu’ils se rassurent, avec le changement de cycle solaire on va y retourner aux froids hivernaux.

3178.  fritz | 7/07/2021 @ 13:12 Répondre à ce commentaire

Daniel (#3176),
Cela eut été plus simple de dire que le mois de mai était plus chaud que le mois de juin

3179.  jdrien | 7/07/2021 @ 13:16 Répondre à ce commentaire

fritz (#3178), et le mois de juillet commence mal, du moins, ici, en bretagne.

3180.  Andre | 7/07/2021 @ 14:04 Répondre à ce commentaire

Oh partout mais c’est encore la faute du dérèglement climatique, comme s’il n’avait jamais plu l’été.