Discussions sur l’effet de serre

L’effet de Serre atmosphérique engendre d’innombrables discussions sur son interprétation et son fonctionnement. Voici une page dédiée aux commentaires le concernant.

Un peu de lecture pour le comprendre :

Taking greenhouse warming seriously par Richard Lindzen

L’effet de serre atmosphérique : plus subtil qu’on ne le croit ! par Jean-Louis Dufresne

Comprendre l’effet de serre par P. de Larminat

Les commentaires seront lourdement modérés. Pas de hors-sujet et restons courtois.

Le fil de discussion précédent est archivé ici.

 

1 377 Comments     Poster votre commentaire »

1351.  phi | 19/08/2019 @ 13:10 Répondre à ce commentaire

ppm451 (#1350),

par les GES ou autre chose

Ce n’est pas indifférent et c’est même le noeud de l’affaire.

Si la cause est une variation de l’énergie entrante dans le système climatique, il y a variation de l’énergie sortante du système climatique et, du point de vue de la surface, il y a variation du flux énergétique sortant.
Au contraire, si l’augmentation de la température de la surface est provoquée par un effet de serre plus prononcé, il n’y a aucune variation (à l’équilibre) du bilan du système climatique ni aucune variation du bilan à la surface (le flux sortant reste inchangé). Ce qui change dans ce cas, c’est la répartition au sein du flux partant de la surface entre IR et convection (parce qu’il y a réduction du flux IR par augmentation de la résistance à ce flux).

Faire un bilan thermique veut dire utiliser des flux compatibles avec la thermodynamique, dans le cas particulier, utiliser des flux de chaleur et pas des doubles flux énergétiques virtuels.

Sinon, celui qui comprendrait ce qui se passe sur ce fil mériterait un doctorat en psychologie.

1352.  vol au vent | 19/08/2019 @ 14:41 Répondre à ce commentaire

Wiki n’est pas à jour. Le Perlan 2 a atteint 23000 m; à cette altitude, il doit voler à autour de 400 kmh…la marge de pilotage est très faible.
ppm, demandez donc aux pilotes si ce n’est pas « sportif »! (et après le record, il faut redescendre…)
Pour moi, c’est la plus chouette aventure humaine d’aviation en ce moment, loin du show biz de Piccard…Peu de media en parlent. Airbus est intéressé car cela permet d’étudier le phénomène de flutter aux hautes altitudes.

F Zapata c’est pas mal aussi, dans son genre.

Stemme 12: c’est un motoplaneur, la vitesse de croisièe à 3000 m en mode moteur est de 259 kmh. Je ne connais pas la vitesse max autorisée.
J’ai volé en passager en S10 au dessus du Mont Blanc depuis Chambery, c’est inoubliable.
Il coute quand même 300 000€ HT….

1353.  Araucan | 19/08/2019 @ 15:01 Répondre à ce commentaire

vol au vent (#1352),
Flutter ?

1356.  Araucan | 19/08/2019 @ 17:58 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#1354), Hug (#1355),
Merci !

1357.  the fritz | 19/08/2019 @ 18:38 Répondre à ce commentaire

phi (#1351),

Ce qui change dans ce cas, c’est la répartition au sein du flux partant de la surface entre IR et convection

Heureusement que la convection ne participe pas au flux sortant sinon , il y a longtemps qu’on serait rendu à vivre sur Mars ou Mercure

1358.  BenHague | 19/08/2019 @ 20:50 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1357),
smile laugh

1359.  ppm451 | 20/08/2019 @ 4:14 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1357),

Heureusement que la convection ne participe pas au flux sortant sinon , il y a longtemps qu’on serait rendu à vivre sur Mars ou Mercure

Pas compris.

1360.  Curieux | 20/08/2019 @ 7:43 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1357),
laugh rofl

1361.  andqui andqui | 20/08/2019 @ 9:33 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1357), C’est comme le pneu, quand le gaz part, la roue pète!
laugh

1362.  vol au vent | 20/08/2019 @ 9:42 Répondre à ce commentaire

andqui andqui (#1361),

Peut être quand même que ça peut arriver, c’est comme l’ozone, s’il y a un trou du flux….

1363.  ppm451 | 20/08/2019 @ 10:02 Répondre à ce commentaire

Je ne comprends pas. Si vous relevez une imprécision de tournure de phrase, vous essayez de la corriger pour vous-même, ou vous demandez une précision à l’auteur.

Par exemple quand volauvent (ou curieux) écrit une erreur :

la vitesse de croisière à 3000 m en mode moteur est de 259 kmh

je n’en fait pas une occasion de moquerie en assénant que c’est la limite de vitesse à ne pas dépasser de ce planeur, et non sa vitesse de croisière. Et vous me traitez de troll…

1364.  andqui | 20/08/2019 @ 10:42 Répondre à ce commentaire

vol au vent (#1362), Vol au vent, vous ne manquez pas d’air, mais ce n’est pas fondamental, si j’ose dire!

1365.  arsène | 20/08/2019 @ 10:52 Répondre à ce commentaire

En tout cas les joueurs de flûte (pipeau) sont légions sur ce site…. laugh

1366.  vol au vent | 20/08/2019 @ 11:00 Répondre à ce commentaire

andqui (#1363),

Des échanges qui méritent de figurer dans les annales de skyfall.

1367.  the fritz | 20/08/2019 @ 12:35 Répondre à ce commentaire

ppm451 (#1359),

Pas compris.

Pas envie d’expliquer à des BEPCiens que la convection ne fait que changer le gradient dans l’atmosphère et que si les molécules de vapeur d’eau partaient dans l’espace avec leur charge de chaleur comme le font les rayons IR émis par les GES on ne vivrait plus ici
dommage pour vous de ne pas comprendre

1368.  phi | 20/08/2019 @ 12:59 Répondre à ce commentaire

vol au vent (#1364),

Des échanges qui méritent de figurer dans les annales de skyfall.

Assurément. Paranoïa suivie de défoulement, singulier !

the fritz (#1365),
Je ne sais pas pour ppm451 mais personnellement, ce que je n’ai pas compris, c’est pourquoi vous citiez ma phrase en tête. Aviez-vous mal lu ?
Cela dit, le navrant petit numéro lourdingue qui suit est encore moins compréhensible.

1369.  the fritz | 20/08/2019 @ 13:07 Répondre à ce commentaire

phi (#1366),
moi non plus je ne comprends pas que vous ne compreniez pas ; mais c’est souvent le cas

1370.  phi | 20/08/2019 @ 13:17 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1367),
Vous écrivez un laïus à propos de la convection au sommet de l’atmosphère mais vous citez une phrase qui parle de la convection à partir de la surface. A quoi ça rime ? Aviez-vous mal lu ou faut-il chercher un lien caché ?

1371.  ppm451 | 20/08/2019 @ 13:38 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1366),
the fritz a écrit :

et que si les molécules de vapeur d’eau partaient dans l’espace avec leur charge de chaleur comme le font les rayons IR émis par les GES on ne vivrait plus ici

excusez-moi, mais il faut être idiot pour écrire cela, et sournois pour dériver cette assertion d’un texte que vous ne voulez pas prendre le soin de lire et d’interpréter pour rejoindre son auteur. Vous cherchez donc à prendre à la faute vos interlocuteurs, sur des phrases dont vous ne cherchez pas à comprendre la fine pointe, mais en en exploitant la littéralité. Je vais aller regarder vos anciennes interventions pour voir comment vous organisez vos pensées, mais pour l’instant je ne vous trouve pas très intelligent. Bah oui

1372.  Bernnard | 20/08/2019 @ 14:17 Répondre à ce commentaire

Il ne peut pas exister des turbulences notables dans la haute atmosphère pour la simple raison que la matière finirait par se perdre dans l’espace !
Ensuite force est de constater que dans la stratosphère la teneur en eau est extrêmement faible. Le CO2 est présent. De là à penser que l’eau, ou un autre gaz actif dans l’infrarouge, est nécessaire pour activer des turbulences suivant les conditions de température et de pression, pourquoi pas ?

1373.  ppm451 | 20/08/2019 @ 14:34 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#1372),
Bernnard, j’ai appris que dans la stratosphère, le profil thermique est inversé, et la convection ne peut pas démarrer…
Vos remarques sont bienvenues.

1374.  vol au vent | 20/08/2019 @ 14:38 Répondre à ce commentaire

ppm451 (#1363),
Voir https://www.stemme.com/s12.html
Tech data
Cruise speed up to:
259 km/h (140 kt) TAS @ 10,000 ft

Vous m’avez l’air d’être un « wikisavant »; lorsque wiki se plante, vous vous plantez avec.

1375.  ppm451 | 20/08/2019 @ 14:45 Répondre à ce commentaire

vol au vent (#1374),
Gros malin, « up to » ça veut dire « limite haute » , je vous confirme que c’est bien la Vne, vous ne savez pas lire en plus ? 259 km/h n’est certainement pas la vitesse de croisière comme vous voulez le croire…

1376.  phi | 20/08/2019 @ 14:51 Répondre à ce commentaire

ppm451 (#1371), Il n’y a même pas d’équivoque. En l’occurrence, Le flux sortant (terme absent dans la phrase reprise par Fritz) concerne le sous-système de la surface.

1377.  ppm451 | 20/08/2019 @ 14:56 Répondre à ce commentaire

vol au vent (#1374),
phi, je réponds à volauvent, on reparle de tout cela !

volauvent,
voici une notice technique plus détaillée pour le S10, (pas vu pour le S12)
270 km/h vitesse à ne pas dépasser (en air calme)
259 km/h vitesse à ne pas dépasser au moteur (et toujours en air calme)
180 km/h vitesse de manoeuvre

http://www.skysailing.com/pages/S10_E.pdf

Je serais curieux de savoir si vous avez amené une machine vers sa Vne, càd 270 km/h pour la plupart des machines ; en général, on reste très humble, après…