Bistrot du coin 2020


Pour discuter de tout et de rien.


Le fil « bistrot du coin » permet de sortir du climat et sert de défouloir, les commentaires qui y sont envoyés ou écrits ne représentent pas la ligne éditoriale de skyfall autrement que parfois par coïncidence.
D’une manière générale les commentaires n’engagent que ceux qui les écrivent.

892 Comments     Poster votre commentaire »

101.  scaletrans | 14/02/2020 @ 16:14 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#100),
Il y aura toujours, comme cela fut dans une certaine URSS, les samizdat. Ne désespérons pas.

102.  Pigouille | 14/02/2020 @ 16:48 Répondre à ce commentaire

ppm451 (#98), lors des attaques du onze septembre, bush avait ordonné que les avions restent au sols. Une météo fraîche avait ensuite été constatée. Je n’ai pas d’explication physique et il pourra s’agir d’une coïncidence, certes…

103.  joletaxi | 14/02/2020 @ 17:54 Répondre à ce commentaire

l’autre jour, au travers des nuages, un rayon de soleil
on le voyait comme un trait de lumière
curieux non,
de la poussière, par temps pluvieux?
des aérosols ? le trait était blanc jaunatre,

bon sang, serait-ce des particules de H2O, qui reflèteraient les rayons du solei?
et cela renverrait les IR du sol?

cela me paraît trop simple

105.  Michel Le Rouméliote | 14/02/2020 @ 18:13 Répondre à ce commentaire

En attendant, heureux amis parisiens, vous savez pour qui voter ! https://www.20minutes.fr/municipales/2670699-20191210-municipales-2020-paris-ecologie-merde-projet-nature-affirme-marcel-campion
Enfin, quelqu’un qui a compris !

106.  micfa | 14/02/2020 @ 18:27 Répondre à ce commentaire

C’est bientôt le printemps me direz-vous, mais la campagne pour les municipales n’a jamais été aussi verdoyante. On va avoir 50 nuances de vert, ça va être vertmidable. cool

107.  Cdt Michel e.r. | 14/02/2020 @ 19:08 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#101),

Et s’ils veulent bloquer des sites sur base de la loi Avia, il suffira de les héberger dans des pays étrangers qui ne reconnaissent pas les lois européennes et américaines.
Les politichiens ne semblent pas connaître l’ « histoire de l’épée et du bouclier »..

108.  Murps | 14/02/2020 @ 21:49 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#107), me souvient qu’au début de l’internet un de nos députés avait expliqué que « le patron d’internet exagère ».
dash

Les mentalités de certains responsables n’ont pas tellement changé quand on entend des âneries du style « y a qu’à interdire le site internet machin-truc »…

109.  Cdt Michel e.r. | 14/02/2020 @ 23:57 Répondre à ce commentaire

Murps (#108),
Les clowns à roulettes (© H16) sont complètement nuls en matière d’informatique.
Internet est incontrôlable par un état, par construction.
Si on m’interdit de créer un site en France, je peux le créer aux Îles Caïmans par exemple et demander à un homme de paille de payer les factures. De sorte que mon nom n’apparaisse pas.
Si la France veut bloquer l’accès à ce site, Elle pourra faire bloquer l’IP par les FAI français. Il est alors facile de contourner cette mesure en utilisant un VPN.

Dans un domaine que je connais plutôt bien puisque je m’en sers depuis 50 ans, la cryptographie.PGP et GnuPG sont très bien (cryptographie à clés privée et publique) mais leur inviolabilité est basée sur des algorithmes puissants qui demandent un temps très très grand pour les casser.même avec les ordinateurs les plus puissants

Il existe un tout petit programme portable freeware et open-source CryptXor (108 Ko) qui lui est tout à fait inviolable, parce que l’on utilise comme clé de chiffrement une clé plus longue que le texte à chiffrer. Sa seule faiblesse est dans la transmission sécurisée des clés.
Vous le trouverez au bas de cette page
http://thlebec.free.fr/index.html.
Je vous invite à lire ce que l’auteur en dit : c’est très instructif
Je dispose personnellement de 62 clés aléatoires de 10 Mo et d’une clé de 650 Mo (la taille d’un CD)

110.  ppm451 | 15/02/2020 @ 9:41 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#109),
Cdt Michel e.r., vous êtes une source d’informations précieuses !

111.  Cdt Michel e.r. | 15/02/2020 @ 12:40 Répondre à ce commentaire

ppm451 (#110),

Ce n’est pas étonnant,
J’ai eu une formation sur ordinateur mainframe (Siemens 4004 et IBM 360/370) en 1976.
J’ai eu un petit ordinateur personnel (un ZX81) à la maison dès 1982. Je l’ai utilisé jusqu’en 1994.
J’ai travaillé sur PC sous DOS de 1988 à 1996 à l’armée.
J’ai eu mon premier PC à la maison en 1994 et j’ai utilisé toutes les versions de Windows de Windows 3.11 à Windows 10.
Depuis ma mise à la retraite en octobre 1996, je passe tout mon temps libre devant mon clavier. Cela fait entre 100.000 et 150.000 heures de présence.

112.  ppm451 | 15/02/2020 @ 20:18 Répondre à ce commentaire

Joli !
j’ai touché à tout ces ordinateurs, GAP pour le 360, sauf win > 7, je sais pas, mais je bloque avec cette marque… pas le Siemens ; mais pour les petites machines, CP/M, à l’époque où l’on ne savait pas qui émergerait parmi les systèmes d’exploitation. J’ai récupéré dans mon garage un IBM 360 qui partait à la décharge (quel scandale !), j’aurais bien voulu le garder, mais comme il prenait la place d’une voiture, cela a créé des tensions… j’ai honte, mais il a fallu que je le découpe au chalumeau (il faisait environ 300 kg). J’ai gardé les disques dur, 1 ou 2 Mo, 10 kg, sous capot transparent, le disque fait 40 cm de diamètre ! heureusement que je me suis gardé des parties de ce monstre. Ah Windows 3.11… et le DOS, au moins on savait ce qui se passait sous le capot, pas comme maintenant !

113.  Jeff Hersson | 16/02/2020 @ 6:53 Répondre à ce commentaire

Je reviens d’Australie.
Comme de bien entendu, les bushfires attribués au « changement climatique » incitaient les precheurs d’Apocalypse à demander au PM australien des mesures concrètes d’appauvrissement ou de surtaxation de la population pour sauver les koalas.
Scott « do nothing » Morisson leur répondait gentiment mais fermement à la télé qu’il était hors de question d’instaurer une taxe carbone ou toute autre truc faisant exploser le coût de l’énergie.
En France, bien sûr, personne n’a expliqué que ces bushfires, faisant partie du pays au même titre que les inondations, les kangourous, le cricket ou encore AC/DC, cette année en majorité dans le NSW, étaient allumés par des incendiaires (une trentaine condamnés), et cramaient des gommiers (pire que de la paille) dans des parcs naturels où tous les fèces jonchent le sol, dans un pays où vous devez obtenir l’autorisation de votre council pour pouvoir arracher une plante indigène dans votre jardin, merci les greenies!
Et pendant que vous aviez des températures printanières en France, j’avais les memes sur la Great Ocean Road, Victoria, alors qu’habituellement j’aurais dû avoir 10 à 15 degrés de plus!
Enjoy global warming, mates.
Sinon je viens de voir que Pachauri a cassé sa pipe, je vais donc reprendre des nouilles.

114.  Ecophob | 16/02/2020 @ 12:28 Répondre à ce commentaire

Jeff Hersson (#113),

En France, bien sûr, personne n’a expliqué que ces bushfires, faisant partie du pays au même titre que les inondations, les kangourous, le cricket ou encore AC/DC, cette année en majorité dans le NSW, étaient allumés par des incendiaires

Dans la presse subventionnée, oui, ça été le blackout, mais il y a quand même eu quelques articles inspirés de la presse australienne, dans les journaux maudits par l’Etat et la presse gauchisante bien-pensante.

115.  Murps | 16/02/2020 @ 13:21 Répondre à ce commentaire

Jeff Hersson (#113), plutôt que le pays d’ACDC j’aurais dit le pays de Kylie Minogue.
laugh
Maintenant je trouve que fêter la disparition du gourou chef de gare en reprenant des nouilles est un manque d’élégance, mais bon chacun sa façon de voir.

116.  pastilleverte | 16/02/2020 @ 16:38 Répondre à ce commentaire

Jeff Hersson (#113),
pas gentil pour Pachauri, qui, c’est tout à son honneur, défendait l’ADAPTATION au lieu de la « mitigation » pour, de fait, non pas « lutter » contre le RC, mais..; s’y adapter.
(Rapporté par un écolo pur jus néo zélandais qui l’avait entendu en direct live)
Quant au reste de ses diverses et variées « performances »… puisse Gaîa avoir pitié de lui.

117.  Boken | 16/02/2020 @ 16:42 Répondre à ce commentaire

Pachaurii aura attendu en vain (heureusement) la fonte des glaciers himalayens.

118.  Cdt Michel e.r. | 16/02/2020 @ 17:12 Répondre à ce commentaire

Ecophob (#114),

L’Indien Rajendra Pachauri, ancien président du groupe intergouvernemental d’experts sur le climat (Giec) de l’ONU, est décédé jeudi à l’âge de 79 ans, a annoncé sa famille.
[…]
Rajendra Pachauri s’est éteint jeudi soir dans un hôpital de la capitale indienne New Delhi où il avait été opéré du cœur cette semaine.
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/inde-mort-de-l-ex-chef-du-giec-rajendra-pachauri-20200214

119.  AntonioSan | 16/02/2020 @ 17:52 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#118), ingenieur des chemins de fer… et vise par une enquete de corruption si je me souviens bien.

120.  Michel Le Rouméliote | 16/02/2020 @ 18:17 Répondre à ce commentaire

Murps (#115), « En reprenant des nouilles » : c’est une référence à Pierre Desproges.

121.  Boken | 16/02/2020 @ 19:49 Répondre à ce commentaire

A Murps et Le Rouméliote :C’était plutôt des moules « quand Georges Brassens est mort ça m’a coupé l’appétit, quand Tino Rossi est mort j’ai repris des moules  »
je crois que c’est la citation de Desproges qui avait le sens de la formule.

122.  Cdt Michel e.r. | 16/02/2020 @ 21:37 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#118),
AntonioSan (#119), …

Le décès de Pachauri, ça m’en touche une, sans faire bouger l’autre.
Comme a dit un de vos anciens Présidents.

123.  the fritz | 16/02/2020 @ 22:37 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#122),
Arrêtez de parler du décès de Pachauri ; vos commentaires ne sont pas mieux que ceux-ci

La nature fait bien les choses, elle fait disparaitre les désinformateurs au fil des enterrements (Istvan Marko et Jacques Duran dans le passé récent, bientôt Claude Allègre et Fred Singer), il suffit d’être patient ; pour les plus jeunes comme Rittaud leur vieillesse sera un véritable cauchemar et on est heureux pour eux.

Si vous avez des doutes sur l’origine , je pense que San Antonio pourra vous renseigner

124.  Pigouille | 17/02/2020 @ 10:13 Répondre à ce commentaire

Le CIRED, qui travaille depuis trente ans sur la transition bas carbone, vous propose, sur une nouvelle plateforme, un outil pour aider à cerner les conditions d’un dialogue raisonné et ‘de bonne foi’ autour de la fiscalité carbone et la finance climat pouvant conduire au nouveau pacte fiscal et financier dont notre siècle a besoin

http://www2.centre-cired.fr/Ac.....ne-finance

125.  ppm451 | 17/02/2020 @ 12:27 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#124),
ou comment vous sur-taxer de manière scandaleuse, mais avec votre accord 😉

126.  Pigouille | 17/02/2020 @ 14:08 Répondre à ce commentaire

ppm451 (#125), après avoir longuement réfléchi aux différents problèmes, les chercheurs ont trouvé la solution : fermer les frontières et affecter les fonds à la finance verte. Eurêka.

127.  AntonioSan | 17/02/2020 @ 18:38 Répondre à ce commentaire

the fritz (#123), Ne vous meprenez-pas: je ne m’en rejouis pas. C’etait purement factuel.

128.  Murps | 18/02/2020 @ 14:32 Répondre à ce commentaire

the fritz (#123), ce commentaire en « blockquote » est dégueulasse.
Ça me rappelle aussi le « cheering news » de Phil Jones a la mort de John Daly.
http://www.john-daly.com/
De la part d’un collègue, même adversaire, sur le plan scientifique cela en dit long sur l’ambiance et les mentalités.

129.  scaletrans | 18/02/2020 @ 17:39 Répondre à ce commentaire

Murps (#128),
C’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît. Sur ce plan là, ils iront toujours plus loin que nous qui avons conservé un minimum de décence.

130.  Pigouille | 19/02/2020 @ 9:41 Répondre à ce commentaire

Le gouvernement favorise la filière bio dans le cadre du plan natura 2000 et plus récemment dans le cadre du pacte vert européen. L’idée est de préserver la biodiversité en diminuant les intrants et de sauver le climat.

Mais la filière bio a des spécificités: la balance commerciale est déficitaire; le consentement à payer entraine un marché très spécifique; les labellisations et les subventions sont opaques; fiabilité, rendements et emplois sont questionnables.

Les sénateurs Houpert et Botrel viennent de publier un rapport.
https://www.senat.fr/rap/r19-277/r19-277.html

131.  Pigouille | 19/02/2020 @ 9:51 Répondre à ce commentaire

Erratum. Zut, c’est pas le bon plan, nature 2000, il s’agit du plan ambition bio 2022.

132.  pastilleverte | 19/02/2020 @ 10:18 Répondre à ce commentaire

Tiens pour vous emttre de bonne humeur bad
magnifique exercice de formation, ou plutôt de formatage de nos futures élites républicaines :
https://www.sciencespo.fr/fr/actualites/actualit%C3%A9s/transition-ecologique-sciences-po-lance-un-programme-d-action-a-3-ans/4602

Bon, soyons positifs, leurs 10 actions pour un campus « durable », après tout pourquoi pas, ça ne mange pas de pain (bio, local etc…)
Et on casse pas son écran ! crazy

133.  Pigouille | 19/02/2020 @ 13:23 Répondre à ce commentaire

Les sénateurs disent à Elisabeth Borne qu’ils ne sont pas écoutés.

Auditionnée au Sénat par la commission des affaires économiques, Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a dû faire face au mécontentement de la présidente de cette commission, la sénatrice (LR) Sophie Primas et de Daniel Gremillet, le rapporteur (LR) de la loi Énergie et Climat. Ils estiment que cette feuille de route énergétique « ne respecte pas l’intention du législateur ».

« Sous la Ve République le parlement fixe à travers la loi, les principes et les objectifs de la politique énergétique française » a déclaré Sophie Primas. « L’exécutif décline et précise ces objectifs dans différents documents programmatifs. Or lors de l’examen de la loi Énergie Climat, nous avons eu le sentiment d’une inversion de la hiérarchie des normes, le gouvernement nous ayant proposé de décliner dans la loi les objectifs préalablement déterminés dans le projet de PPE. Le nouveau projet que vous nous présentez prend en compte les dispositions de la loi sous réserve de quelques points mais il reste le sentiment, à la lecture de ce projet, que l’essentiel des objectifs stratégiques figure encore dans le décret alors même qu’il devrait logiquement relever de la loi. »

Et d’ajouter : « Il faut réfléchir ensemble sur les éléments qui relèvent du débat démocratique devant la représentation nationale, et donc de la loi. Et ce qui relève de l’exécutif. Et donc du décret. »

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/c-est-la-premiere-fois-que-l-on-a-une-programmation-pluriannuelle-de-l-energie

134.  scaletrans | 19/02/2020 @ 20:02 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#133),
Et ce qui relève du débat scientifique ? Non ?

135.  papijo | 19/02/2020 @ 22:31 Répondre à ce commentaire

Pire que prévu !
A cause du réchauffement, les crevettes vont faire un vacarme de plus en plus assourdissant, et les conséquences seront terribles … (C’est pas des blagues … des « scientifiques » ont vraiment fait un article là-dessus !)
Lien: Phys.org et traduction

136.  Cdt Michel e.r. | 20/02/2020 @ 0:23 Répondre à ce commentaire

LES EPOUVANTABLES CONSEQUENCES DU CHANGEMENT CLIMATIQUE
Belgotopia — 02/06/2017

Ceux qui me font l’honneur (et le plaisir) de suivre ma page Facebook « belgotopia » suivent ma rubrique : « Dans l’hilarante série, les délires climatiques » dans laquelle je distille à doses homéopathiques toutes les épouvantables conséquences du réchauffement climatique. Celles-ci sont publiées soit dans des médias, soit dans des revues scientifiques dont on ne peut mettre le sérieux en doute.

Étant arrivé au centième, j’en fais ici une compilation. J’en ai encore un nombre considérable en réserve !

Affolez-vous sans réserve !
[Lire la suite]

Du même auteur,

2000 ANNEES DE DEREGLEMENTS CLIMATIQUES

https://belgotopia.com/2019/12/19/2000-annees-de-dereglements-climatiques/

137.  pastilleverte | 20/02/2020 @ 10:47 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#136),
Quel plaisir de lire ces bonnes nouvelles , merci !
j’ai noté un doublon apparent sur le raccourcissement des ailes des oiseaux #2 et #18, même si « l’info » provient de deux sources différentes.
j’ai adoré la #32, le RC qui va augmenter le risque de collision avec un astéroïde (mais pas vérifié si la date de publication était le 1° avril…).
Déçu que le terme « dérèglement », pour ne pas dire « chaos » ou « bouleversement » ne revienne pas plus souvent.
En effet des triviaux « réchauffement » et « changement », ça fait pas vraiment petit joueur smile

Un grand merci Cdt

139.  micfa | 20/02/2020 @ 18:32 Répondre à ce commentaire

2000 ANNEES DE DEREGLEMENTS CLIMATIQUES
La liste vaut le détour, surtout pour les illuminés du dérèglement climatique. Dommage que les vagues de froid ne soient pas mentionnées. J’ai bien aimé l’hiver 1537-1538 où on vendait des fraises sur le marché de Liège entre noël et le premier de l’an, et c’était pendant le petit âge glaciaire. smile

140.  the fritz | 20/02/2020 @ 19:09 Répondre à ce commentaire

Je transmets , je n’ai pas vérifié pour cause , je ne vais pas lire 42 pages d’un document aussi scientifique

« 2030 Le krach écologique » par Geneviève Ferone. Directrice Développement Durable de Veolia

Je cite, page 42

Lors de la dernière glaciation « nous aurions pu entreprendre la traversée à pied sur la glace, pour aller de Brest à New York »

141.  pastilleverte | 20/02/2020 @ 19:34 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#136),
La meilleure leçon à en tirer, c’est la confirmation que les rédacteurs (journalistes ? « scientifiques » ?) font preuve d’un paresse intellectuelle faramineuse !

142.  pastilleverte | 20/02/2020 @ 19:36 Répondre à ce commentaire

the fritz (#140),
Gros progrès, ce n’est plus le « dérèglement climatique », mais le « krak (boum hue ?) écologique »

143.  Cdt Michel e.r. | 20/02/2020 @ 21:01 Répondre à ce commentaire

micfa (#139),
Jo Moreau cite ses sources.

Les sources sont nombreuses. Je m’en voudrais toutefois de ne pas mentionner : http://www.breadandbutterscience.com/Weather.pdf
qui reprend également les conditions hivernales, ainsi que les conditions météo excessives pour les USA et les colonies britanniques

Je vous rappelle que je vous ai signalé ce document, il y a quelques années.
Je l’avais découvert grâce à Pierre Gosselin de No Tricks Zone
https://notrickszone.com/2011/07/27/2000-years-of-mega-extreme-weather-events-when-co2-was-only-280-ppm/.

144.  Pigouille | 21/02/2020 @ 11:20 Répondre à ce commentaire

Renversement de tendance dans les investissements ? La météo est mieux dotée aux usa et au Royaume Uni.
Aux Etats Unis, Trump a nommé un nouveau directeur de la NOAA, Neil Jacobs qui va rehausser le niveau des prévisions météo americaines.
https://cliffmass.blogspot.com/2019/09/president-trump-damages-us-weather.html
Au Royaume uni, un supercalculateur va être acquis pour affiner les impacts de la météo.
https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/informatique-crise-climatique-royaume-uni-veut-doter-plus-puissant-supercalculateurs-79656/

Si les investissements se déplacent du climat vers la météo, c’est peut être le signe que les politiques ont compris à faire la différence entre science et pseudoscience. smile

145.  Bernnard | 21/02/2020 @ 14:03 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#144),

Si les investissements se déplacent du climat vers la météo,…

C’est souvent que les investissements dans lesquels l’état participe sont justifiés par le désir d’améliorer les prévisions météorologiques. Les résultats à court terme sont privilègiés. La décision d’investir entre la météo et le climat est justifiée par le retour sur investissement le plus court donc pour la météo.

146.  Pigouille | 21/02/2020 @ 15:22 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#145), j’ai eu l’occasion d’aller surveiller la comptabilité de Meteo Suisse, héhéhé.
https://www.meteosuisse.admin.ch/home/portrait/portrait/faits-et-chiffres.html
Dans le monde, la population est satisfaite de la prévision des bulletins météo qui passent à la tv. C’est bien rôdé. Il n’y a pas de grand désir d’améliorer les choses en investissant là dedans. Les effectifs humains devraient être stables et les investissements modérés. Ainsi On voit qu’en Suisse le budget augmente à partir de 2015 pour contribuer à des satellites eumetsat.
Il en va autrement en ce qui concernent des préoccupations climatiques au centre de la focalisation sociale. Ces projets là devraient truster les investissements et exploser les budgets et les ressources humaines. Au niveau de la Suisse, on ne vérifie pas cette hypothèse. Il faudrait regarder meteo france…

Si la tendance aux investissements météo se confirme, aux usa, aux RU, ailleurs, ca pourrait être le signal que l’hystérie climatique commence à lasser tout le monde.

147.  Ecophob | 21/02/2020 @ 18:50 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#146), de toutes façons, pour la recherche c’est l’Europe qui mène la danse car c’est là que l’on est obligé d’aller chercher les crédits. Pour les obtenir, il faut faire acte de contrition et se plier aux dictats de la politique européenne, que l’on y croit ou pas. Malheureusement, je suis entouré d’une majorité de croyants qui ne se posent même plus de question.

148.  AntonioSan | 21/02/2020 @ 18:58 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#145), Oui quand on regarde les cartes isobares et quand on les compare au satellite et a la geometrie des masses d’air, on ne s’etonne plus des approximations previsionnelles. Il y a pourtant des logiciels de « contouring » qui devraient etre adaptes depuis le temps…

149.  Marco40 | 21/02/2020 @ 20:39 Répondre à ce commentaire

Ah quand même!!!!! Voilà que nous ne sommes que des robots…..

150.  jean nivon | 21/02/2020 @ 21:57 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#146),
 » …… Le signal que l’hysthérie climatique commence à lasser tout le monde  »
……. Pas Macron en tout cas !
https://www.bvoltaire.fr/macron-sengage-dans-le-combat-du-siecle-insecurite-hopitaux-retraites-eh-non/
Climatiquement vôtre. JEAN