7 256 Comments     Poster votre commentaire »

7251.  scaletrans | 27/05/2022 @ 9:25 Répondre à ce commentaire

Andre (#7250),
La question est de savoir si les murmures vont se transformer en clameurs avant que les contraintes dicta… uh… démocratiques aient été mises en place. La pertinacité des pouvoirs en place et des MMS dans la poursuite de l’agenda est quand même inquiétante.

7252.  Bernnard | 27/05/2022 @ 11:54 Répondre à ce commentaire

Et.. On parle de nouvelles doses (on ne sait pas combien il en faudra). Cela se finira d’une façon ou d’une autre.et peut être pas tranquillement. https://infodujour.fr/sciences/57831-covid-19-les-vaccins-et-rappels-de-moins-en-moins-efficaces-et-de-plus-en-plus-nocifs

7253.  Ecophob | 27/05/2022 @ 12:38 Répondre à ce commentaire

fritz (#7246), oui, c’est probablement lui, car il a déjà prévenu très maladroitement, qu’il y aurait d’autres épidémies plus graves, mais quel est l’intérêt de mettre en avant cette maladie assez peu contagieuse et dont la vaccination contre la variole protège déjà tous les plus de 40 ans?

7254.  Ecophob | 27/05/2022 @ 13:07 Répondre à ce commentaire

J’ai probablement la réponse à ma question : « En revanche, les intérêts de Bill Gates dans la production et la vente des vaccins sont bien connus. Ainsi, après l’échec de la pandémie de H1N1 en 2009, Gates a ligué les producteurs de vaccins dans la GAVI, l’Alliance Mondiale pour le Vaccin, qu’il a déclinée en 2015 pour les seuls vaccins contre les virus SRAS en un CEPI, présidée par l’un des Global Leaders de Klaus Schwab, le prince Haakon de Norvège (la naissance du CEPI fut d’ailleurs actée à Davos…). Ces structures d’influence informelle ont organisé et même industrialisé la connivence entre les fabricants de vaccins et les gouvernements chargés d’acheter ces vaccins pour les inoculer à leur population à coup d’argent public.  » Tiré de : https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/05/26/secession-sanitaire-comment-saffranchir-de-la-nouvelle-religion-allopathique/

7255.  Herté07 | 28/05/2022 @ 10:54 Répondre à ce commentaire

Christine Cotton
@ChrisCottonStat
·
11h
IMPORTANT! PREUVE que le critère principal de l’essai Pfizer ne mesure pas TOUS les COVID . J’ai recalculé le % de patients COVID+ après inclusion sur la base de la sérologie anti-nucléocapside,

7256.  Herté07 | 28/05/2022 @ 11:01 Répondre à ce commentaire

Le Lancet se fait trompeur, et l’AFP débunke ailleurs
The Lancet a publié une étude concluant à tort que vacciner les enfants contre le covid les protège efficacement d’une dangereuse complication, et personne ne semble le relever. L’AFP factuel se montre en revanche bien présent pour conserver au rayon fake news des points de vue controversés sur la vaccination, en recyclant ses sources.