Le bistrot 2022

Pour discuter de tout et de rien.

Le fil « bistrot du coin » permet de sortir du climat et sert de défouloir, les commentaires qui y sont envoyés ou écrits ne représentent pas la ligne éditoriale de skyfall autrement que parfois par coïncidence.
D’une manière générale les commentaires n’engagent que ceux qui les écrivent.

514 Comments     Poster votre commentaire »

301.  Daniel | 20/05/2022 @ 19:06 Répondre à ce commentaire

Floyd (#295),
Sadam avec Ali le chimique ont eu la mauvaise idée de gazer une ville Kurde
Envahir un état souverain dans le but de l’annexer comme étant la soit disante sixième province de l’ Irak : le Koweit
Envoyé ses chars mater une révolte dans le sud de l’Irak
En 1979 le patron de la boite intérim ou je travaillait comme électricien a tenté de me confier une mission sur un chantier en Irak
On a eu le culot d’exiger que je fournisse un certificat de baptême pour prouver que je n’était pas juif pour enter dans ce pays en guerre a l’époque avec l’Iran .
Bref deux raisons mageures pour immédiatement démissionner

302.  Bernnard | 20/05/2022 @ 20:27 Répondre à ce commentaire

Jeff+Hersson (#300),
Oui ! On verra à l’usage. Je ne vois pas un changement de cap. L’ europe veille !

303.  Murps | 21/05/2022 @ 22:19 Répondre à ce commentaire

Daniel (#301), Quand on s’appelle Daniel, on peut facilement passer pour juif auprès d’un primaire.
J’avais une connaissance, pilote privé professionnel, qui avait eu toutes les peines du monde pour faire valider un plan de vol d’un petit appareil au dessus d’un pays musulman, pour la seule raison que l’avion était de construction israélienne et que lui, pilote bien français de l’engin, s’appelait Christian…

304.  amike | 22/05/2022 @ 10:31 Répondre à ce commentaire

Murps (#303),

… auprès d’un primaire.

Méfiez vous qu’en voulant corriger les primaires jusqu’au centuple des exactions reprochées, les secondaires aux bonnes intentions se fassent corriger par des tiers résolus à corriger leurs catastrophiques bonnes actions. Et qu’importent les risques de corrections froides dignes du Quaternaire…
sad

305.  papijo | 23/05/2022 @ 8:27 Répondre à ce commentaire

En Australie, suite aux dernières élections, un gouvernement « écolos-bobos friqués-travaillistes » (en anglais: « Greens-Teal Independants-Labor ») va succéder au gouvernement « écolo-prudent » actuel.
Lien: WUWT, traduction

306.  papijo | 23/05/2022 @ 9:16 Répondre à ce commentaire

Encore un incendie de bus « électriques » (cette fois « hybrides ») dans un dépôt à Londres. 4 bus hybrides concernés (ou 7, suivant qu’on lit l’article jusqu’au bout ou qu’on s’arrête au milieu) d’après la BBC, heureusement pas de victimes.
Lien: BBC et traduction

307.  Andre | 23/05/2022 @ 12:16 Répondre à ce commentaire

papijo (#305),
https://www.20min.ch/fr/story/les-travaillistes-sont-favoris-pour-revenir-au-pouvoir-642211077722

Avec la phrase qui tue
«Nous venons de connaître trois années de sécheresse, puis des incendies et maintenant des inondations et encore des inondations. Les gens peuvent le voir, c’est en train de se produire, c’est en train de s’aggraver», a-t-il ajouté.

Les incendies et les sécheresses il y en a toujours eu, quant aux incendies, ils sont imputables aux écolos qui ne veulent pas entretenir la végétation (pare-feu, etc…)
Quant aux inondations, si on creuse je suis persuadé qu’on trouvera plein de constructions en zones inondables ou de travaux de détournement de cours d’eau sans précautions.

308.  Jeff+Hersson | 23/05/2022 @ 14:05 Répondre à ce commentaire

Andre (#307), l’Australie, c’est le pays des inondations et des bushfires.
Sur toutes les routes australiennes, vous verrez toujours à un moment, des profondimètres vous indiquant la hauteur de l’eau. Là bas, la culture du barrage régulant les cours d’eau n’est pas bien ancrée, c’est le moins que l’on puisse dire.
Quant aux bushfires…les aborigènes pratiquaient le feu préventif depuis 40000 ans, jusqu’à ce que les crétins écolos venus d’Europe le leur interdisent sous prétexte que ça brûlait les nids des gentils oiseaux. Ajoutez y le fait qu’il vous est strictement interdit de débroussailler votre terrain sans l’avis de votre council sous peine d’amende carabinée, et vous obtenez le parfait cocktail, qui n’a bien sûr strictement rien à voir avec le rechauf…changem…dérèglement climatique.
Je me marre d’avance en imaginant Albanese tenter de fermer toute sles centrales à charbon du pays pour les remplacer par des wind farms. M’est avis que Rio Tinto et tous ses confrères ne vont légèrement pas être d’accord!
Quant à faire rouler les australiens ne vivant pas en grande ville en voiture électrique, alors là….GROS LOL.

309.  Michel Le Rouméliote | 23/05/2022 @ 17:05 Répondre à ce commentaire

Jeff+Hersson (#308), Ah, ouais, un road train électrique je voudrais voir ça ! laugh

310.  amike | 25/05/2022 @ 14:08 Répondre à ce commentaire

Je crois bien que la course à et au-delà soit repartie : acute
Le MOTEUR qu’on CROYAIT IMPOSSIBLE est OPÉRATIONNEL ! (Moteur à détonation rotative)
Evidemment, à ne pas confondre avec le moteur à détonation pulsée, simple ou à barillet et évidemment le moteurs à explosion ou plutôt à déflagration.

PS: Ce moteur permettrait jusqu’à 25% (?) d’amélioration. Cela a l’air peu sauf que si on converti cela en charge utile, p/ex 10T VS 800T pour une Ariane5 récente, on enverrait 20fois plus … en théorie, si on résiste au mur de l’accélération dash !

311.  AntonioSan | 26/05/2022 @ 16:12 Répondre à ce commentaire

Jean Marc Jancovici qui s’était fait remettre a sa place par une lettre brillante du regretté Marcel Leroux ne se sent plus et fonce dans le train WEF décroissant et eugéniste et ce avec l’oreille du petit roi…
Normal car notre Janco fut un young leader de la même promo que Valoche Pécheresse

312.  fritz | 26/05/2022 @ 19:15 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#311),
A lire si ce n’est déjà fait ; c’est court
https://www.lejdd.fr/Politique/jancovici-cyrulnik-dion-ludosky-17-personnalites-appellent-les-ministres-a-se-former-a-lecologie-4110040
JMJ, futur ministre de la transition écologique ? J’espère qu’on ne lui attribuera pas en même temps le ministère de la transition énergétique

313.  fritz | 26/05/2022 @ 19:26 Répondre à ce commentaire

Autre lecture si vous voulez passer une mauvaise nuit

https://www.challenges.fr/common-good-summit/common-good-summit-comment-atteindre-la-neutralite-carbone-sans-perdre-de-croissance_813785
Comment atteindre la neutralité carbone sans perdre de croissance? Christian Gollier, Pascal Canfin et Antoine Sire ont débattu ce jeudi 19 mai pour tenter de répondre à cette question lors du Common Good Summit organisé par Challenges et la Toulouse School of Economics.
La meilleure solution (pour arrêter le réchauffement climatique) c’est une taxe carbone

314.  Hug | 26/05/2022 @ 20:19 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#311),
C’est un véritable charlatan ce mec. Je mets ce lien ici mais je n’ai pas écouté ce qu’il dit, tellement ce type me révulse de plus en plus;
https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/8h30-fauvelle-dely/gaz-a-effets-de-serre-natalite-transition-energetique-le-8h30-franceinfo-de-jean-marc-jancovici-du-lundi-23-mai_5126137.html
Et quand il parle de régulation de la population, ça devient limite écoeurant. Au cas où il ne le saurait pas, le taux de fécondité est en baisse partout dans le monde et il n’y plus guère qu’en Afrique et dans des pays comme le Pakistan que le taux de fécondité est encore au-dessus de 2,1 enfants/femme.

315.  Demokratia | 26/05/2022 @ 23:26 Répondre à ce commentaire

Hug (#314),
C’est assez incroyable : plus de 200 ans que Malthus se trompe, se trompe encore et se trompe toujours, mais il ne cesse d’avoir de farouches partisans. Encore, il y a 70 ans, avec l’explosion démographique, on peut estimer qu’une telle erreur était excusable. Mais aujourd’hui, avec le chute des taux de fécondités dans tous les pays du monde et la stabilisation de la population mondiale, cela n’a aucun sens. Ou bien une panne de cerveau ? (chez certains, c’est permanent).

316.  amike | 27/05/2022 @ 12:44 Répondre à ce commentaire

Demokratia (#315), Le pendant de l’explosion démographique, c’est la disponibilité de ressources. Et parmi les ressources, les énergies qui sont par définition non consommables après consommation. C’est la (une ?) base du discours de Jancovici. On peut le contredire (réfuter?) de diverses manières, mais l’argument « jusqu’à ici, tout va bien » n’est pas le plus rassurant. A un milliard, on pouvait vivre qu’avec du renouvelable. Sans, que permet notre technicité actuelle ? Alors, soit on peut tolérer les crises temporaires d’adaptation, soit certains – les collapsologues – prévoient l’effondrement et le reset.
Perso, j’avais mis un lien vers un livre (« the bottomless well ») déclarant que la fin de l’énergie n’était pas pour demain sur le principe de « l’énergie ordonnée », càd notre capacité – toujours grandissante – à pouvoir diminuer l’entropie (?) et donc compenser l’exploitation et la diminution apparente de nos ressources.

A propos de Jancovici, c’est un lobbyiste du nucléaire qui à toute question (peur) depuis 20ans, répond « Nucléaire ! Vous dis-je ! ». Et pour ce faire, à une technique bien au point, qu’il a d’ailleurs expliquée : il considère être un expert dans son domaine, donc une autorité, qui à son tour, respecte l’autorité des autres experts dans les autres domaines que les siens. Ce qui est « choquant » dans son discours liminaire n’est en fait que la reprise en entier et sans scepticisme de toute info de toute autorité « indiscutable », qui lui sont utiles …

317.  fritz | 27/05/2022 @ 13:34 Répondre à ce commentaire

amike (#316),
Jancovici est un malade ; comme vous dites , et on aime ou on n’aime pas ; je l’ai fréquenté il y a 20 ans à l’institut français du pétrole (IFP) et il parlait du nucléaire et j’ai aimé; depuis il parle de RCA à cause du CO2 ( des pétroliers) et je n’aime pas ; son argument pour faire avancer le nucléaire en permettant aux politiques de monter de plus en plus les taxe carbone est un non sens ; je suis convaincu qu’il s’y connaît en physique des énergies , mais pas en sciences des climats et des paléoclimats dont la physique est beaucoup plus compliquée

318.  Michel Le Rouméliote | 27/05/2022 @ 18:56 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#311), +1000 ! Excellent rappel !
Hug (#314), L’indice synthétique de fécondité (et non le taux de fécondité) baisse effectivement partout dans des proportions considérables : https://atlasocio.com/classements/demographie/fecondite/classement-etats-par-indice-de-fecondite-monde.php
regardez par exemple, l’Afghanistan (n°26), le Pakistan (n°51) qui est passé de 6,60 à 3,481 enfants/femme entre 1960 et 2016 et la France et le Viêtnam (132 et 133) qui sont au même niveau aujourd’hui et voyez où ils étaient en 1960 !
Il stagne ou augmente (un peu !) dans de très rares cas de pays très pauvres, en haut de la liste (Cf. Niger, Congo ou Mali où ça stagne, en gros) ou, au contraire, développés, qui ont atteint un creux il y a 20 ans et qui remontent un peu (Cf Hongrie, Japon ou Hong-Kong).
fritz (#317), Surtout que les sciences des climats et des paléoclimats sont d’abord des sciences géographiques, comme le rappelait Marcel Leroux. C’est effectivement beaucoup plus compliqué à appréhender par la physique qui est plus à l’aise avec la météorologie.

319.  Floyd | 28/05/2022 @ 13:48 Répondre à ce commentaire

La face cachée de Volodymyr Zelensky : https://guymettan.blog.tdg.ch/archive/2022/05/27/la-face-cachee-de-volodymyr-zelensky-322592.html

320.  Murps | 28/05/2022 @ 18:13 Répondre à ce commentaire

Floyd (#319), elle n’est pas cachée du tout.

321.  Floyd | 28/05/2022 @ 20:34 Répondre à ce commentaire

Murps (#320),

Parce que vous entendez ce genre de propos dans les médias grand public ?

322.  Murps | 28/05/2022 @ 22:10 Répondre à ce commentaire

Floyd (#321), tout est open source.
Comme ce site sur le climat…

323.  papijo | 29/05/2022 @ 11:25 Répondre à ce commentaire

Histoire de rigoler un coup …
Greenpeace a eu l’idée géniale de créer un « mini-réseau électrique » alimenté par des panneaux solaires et des batteries dans un village indien. L’installation a démarré en 2014. On peut voir 8 ans après tout l’intérêt qu’on peut tirer de cette installation révolutionnaire … comme abri à bétail !
Lien avec de superbes photos (repris de StopTheseThings): india.mongabay.com et traduction
NB: Le village a été depuis raccordé à une centrale charbon … et ça marche !

324.  Demokratia | 30/05/2022 @ 4:21 Répondre à ce commentaire

papijo (#323),
Il y a une solution qui fonctionne bien et qui ne coûte pas cher. Il y en a une qui fonctionne mal et qui coûte cher (3 fois plus tout de même, sans doute sans inclure les subventions). Faites votre choix.

325.  Andre | 30/05/2022 @ 8:12 Répondre à ce commentaire

Ca marche pas mais c’est pas un échec. Oui tu peux dire ça comme ça t’arrange, après, c’est pas pour autant qu’il ne faut pas en tirer des leçons et abandonner le solaire, mais ce discours politique a tendance à m’agacer prodigieusement.

326.  amike | 30/05/2022 @ 11:34 Répondre à ce commentaire

Andre (#325), L’agacement est mauvais conseiller : vous ne citez ni le message ni/ou l’extrait qui est le motif de votre post… unknw

327.  Andre | 30/05/2022 @ 15:50 Répondre à ce commentaire

L’article de papijo tout simplement, je ne remonte pas loin

328.  Murps | 30/05/2022 @ 16:59 Répondre à ce commentaire

Andre (#325), « With no maintenance and high tariff the village lost trust in the solar setup and switched to thermal power as soon as it became available. »
Ca marche pas.
Ca coûte cher.
C’est un échec.
On en tire la leçon : on peut abandonner le solaire.
laugh

329.  papijo | 31/05/2022 @ 22:43 Répondre à ce commentaire

La lutte contre le réchauffement progresse:
– Des chercheurs inventent une nouvelle manière de stocker l’énergie … qui devrait très bien les placer au concours de l’invention la plus débile de l’année !
– On semble bien partis pour une nouvelle Niña, … mais les modèles disent que le réchauffement provoque d’avantage de Niños, et c’est l’inverse qu’on observe …. je sens qu’on ne va pas tarder à « homogénéiser » les observations …
– Un paysan péruvien (il a des conseillers !) poursuit en appel RWE (un « EDF » allemand) devant un tribunal allemand pour mise en danger de sa ferme due au réchauffement. Le tribunal envoie une délégation de 9 personnes au Pérou pour étudier le problème !
– Vanuatu déclare une urgence climatique à 1,2 milliards de dollars (400 000 dollars par habitant !)
– Les Seychelles demandent aussi des subventions bien que leur niveau de vie soit relativement élevé, parce que leur environnement est plus important à préserver !
– Le Gabon a besoin d’argent lui aussi pour protéger ses éléphants
Autrement dit … rien de neuf sous le soleil !!!!

330.  Demokratia | 1/06/2022 @ 9:54 Répondre à ce commentaire

papijo (#329),
Il est bien triste de constater que dans le domaine de l’énergie, pratiquement personne (surtout pas les journalistes qui parlent du sujet) n’a une idée des ordres de grandeur impliqués. La confusion omniprésente entre kw et kwh, production et capacité installée est d’ailleurs révélatrice.
On le constate tout à fait dans le premier article du commentaire (329) sur cette « nouvelle » méthode de stockage d’énergie. Le bilan est ridiculement minuscule par rapport aux besoins. Et l’article se garde bien de calculer le moindre ordre de grandeur.
Ce qui me paraît plus intéressant, ce sont les propos suivants :
« With the rapid reduction in the costs of renewable energy generation » (« avec la rapide réduction des coûts de production de l’énergie renouvelable ») : en commençant un article avec une telle pré-supposition totalement fausse, on peut déjà mettre la suite à la poubelle. Mais hélàs la déformation des esprits se répand.
« Transitioning to a low- or zero-carbon society, however, requires innovative solutions and a different way of storing and consuming energy than traditional energy systems » (« faire la transition vers une société à bas ou zéro carbone, cependant, nécessite des solutions innovantes et une manière différente de stocker et de CONSOMMER l’énergie que pour les systèmes à énergie traditionnelle ») : voilà comment l’idéologie s’installe : quand on verra que le stockage ne fonctionne pas, on se rabattra sur le manière « différente » de consommer. En gros ce sera pénurie et rationnement.

331.  Demokratia | 1/06/2022 @ 10:07 Répondre à ce commentaire

papijo (#329),
Quant au 9 experts envoyés par le tribunal, c’est vraiement s’offrir des voyages au frais de la princesse. Que pourrait-on bien constater en allant voir sur place ? Faire un test d’ADN du CO2 local et constater que celui-ci vient des centrales de RWE ? C’est absolument n’importe quoi. D’autant plus qu’en droit, il est fort difficile de plaider le « risque de préjudice ». Il y avait eu un cas similaire, il y a quelques années en Allemagne, sur une région côtière. Les media en avaient bien sûr fait un « exemple », mais les plaignants avaient tous été déboutés. Je serais bien curieux de savoir comment ce « brave paysan andin » finance ses avocats et son procès. N’y aurait-il point quelque ONG derrière…. Il faut espérer que tous les frais du procès et des expertises lui soient facturés à la fin.

332.  Hug | 1/06/2022 @ 11:18 Répondre à ce commentaire

Demokratia (#330),
Ca fait déjà plus de 10 ans que les ascensoristes ont mis au point des systèmes de récupération de l’énergie des ascenseurs dans les immeubles de grande hauteur:
https://www.enerzine.com/recuperer-lenergie-des-ascenseurs/3010-2007-11
Comme signalé dans un commentaire, la réduction de 75% de la consommation d’électricité paraît exagérée, mais une réduction de 40% qui semble plus réaliste est déjà bonne à prendre.

333.  Demokratia | 1/06/2022 @ 13:41 Répondre à ce commentaire

Hug (#332),
C’est effectivement une très bonne innovation, intelligente. Mais entre récupérer un peu d’énergie et stocker de l’énergie en quantité suffisante pour alimenter un pays, il y a un univers de différence.
Réflexion accessoire : le jour ou les pénuries et coupures régulières arriveront, les appartements situés au dessus du 2 ou 3e étage risquent de subir une perte de valeur spectaculaire ! Le « vue imprenable sur… » n’aura plus la cote, on mettra dans les annonces « appartement idéal pour sportif  » laugh

334.  papijo | 1/06/2022 @ 18:14 Répondre à ce commentaire

Demokratia (#333),
Personnellement, ce que je critiquais, ce n’est pas la récupération de l’énergie de freinage à la descente, mais le fait de vouloir « charger » les appartements ou places de garage vides pour pouvoir ensuite faire monter ou descendre cette charge en fonction des besoins. Les immeubles sont conçus pour une « charge moyenne ». Même si un appartement est conçu pour une charge de 150 kg/m², cela ne signifie pas que l’ensemble de l’immeuble est conçu pour cette charge maxi simultanément sur tous les planchers. Il faudrait donc renforcer toutes les structures de l’immeuble, accroitre la maintenance des ascenseurs au prorata de l’utilisation, installer à chaque étage un système « intelligent » de transfert des charges (sans écrabouiller les orteils des usagers « ordinaires »), … et tout cela pour une énergie récupérée dérisoire
Exemple:
– Hauteur: 40 m
– Charge: 500 kg (équivalent 6 personnes)
– Energie récupérée ou stockée par manutention: 40 x 500 x 10 = 200 000 J = 0,056 kWh (avec rendement 100%)
– Gain au tarif « consommateur heure de pointe », à 20 cts/kWh: 1,1 centime d’euro par descente
– Gain au tarif « du marché » de 50 €/MWh: 0,28 centime d’euro par descente !

335.  Demokratia | 1/06/2022 @ 23:05 Répondre à ce commentaire

papijo (#334),
Oui, j’avais bien compris votre critique, que je partage tout à fait. Comme le montre votre calcul, le gain ne paierait même pas l’usure supplémentaire de l’ascenseur.

336.  amike | 2/06/2022 @ 13:49 Répondre à ce commentaire

papijo (#334), J’ai lu l’étude : c’est n’est pas une invention mais une autre idée d’application du principe gravitaire ou cinétique. Comme il est rappelé dans l’intro, il y en a beaucoup (le train, les camions…).
Cette idée de réutiliser le « frein regénératif » n’est pas nouvelle, c’est le principe de la rétroaction. Le problème ici c’est que ses promoteurs se divisent en deux.
Il y a d’un coté les ingénieurs de l’autre les vendeurs ! Les premiers sont conscients qu’il n’y a pas d’énergie gratuite et qu’une récupération d’énergie est forcément limitée et souvent au mieux un pis aller : il y a tellement de « fuites »/gâchis possibles. Le meilleur exemple est le HSD (l’hybride) de Toyota dont l’utilité était de trouver la meilleure optimisation du régime moteur. Ainsi, ils sont partis avec réticence dans une inflation de la puissance de la batterie comme les autres.
Et puis, les vendeurs qui vendent tout, du courant au stockage, de l’idée au droit d’énergie « verte », et ce au début, au milieu ou à la fin du process, et qui finissent par vendre le nom de l’entreprise qui s’avère être l’élément le seul valorisé.

N’empêche qu’ils sont aussi conscients des limites : tout serait tellement plus simple si « TOUT avait été prévu au départ » ! Mais vraiment tout : les bâtiments, la place disponible, la législation imposant à tous les constructeurs d’essuyer les plâtres, …. et la volonté de construire au départ des places perdues dans les immeubles !

Question : s’il y a tellement de places disponibles dans les immeubles de NY ou de Shangaï, ne faudrait-il pas déjà se poser la question préalable de cette facilité à construire (et déconstruire) des Lego ? yes

337.  ppm451 | 5/06/2022 @ 15:37 Répondre à ce commentaire

Salut les amis.
En ce WE chaud, une petite capsule d’ Amélie Paul
https://odysee.com/@ameliepaul:8/laveritebrutale11:3

338.  ppm451 | 5/06/2022 @ 15:47 Répondre à ce commentaire

tiens, ça n’a pas l’air de démarrer au début ?
mystère d’odysee
enfin bon, vous corrigerez en revenant au début

odysee a ceci de particulier (et intéressant) de permettre de télécharger les vidéos, cliquer sur les … (3 petits points)

339.  Jean l | 8/06/2022 @ 6:18 Répondre à ce commentaire

Democratia,

En fait, on est presque d’accord.
Je veux tout de même répondre pour ce qui concerne les craintes des anciens pays de l’Est vis à vis de leur ancienne tutelle soviétique:
Premier point (presque sans importance mais factuel) : la Russie de Poutine n’est certainement pas l’URSS. Poutine et son parti sont plutôt libéraux, économiquement parlant; la chef de la banque centrale russe, Niabulina, est considérée par bien des russes comme atlantiste, presque un gros mot là-bas, et Poutine vient de la confirmer à son poste pour un nouveau mandat, peut-être en considérant la réussite spectaculaire de l’opération rouble (vous voulez de mon gaz ou de mon pétrole: payez en roubles). Néanmoins cela n’empêche pas qu’il déteste la bande d’oligarques qui ont tenté, souvent avec réussite (à l’époque bénie pour l’Amérique, celle de Yeltsin, le copain de Bill), de faire de la Russie ce qu’est devenue l’Ukraine maintenant, à savoir un pays totalement corrompu et d’une pauvreté accablante. Il est probable que vers ce tournant historique pour la Russie, Poutine n’y est pas allé de main morte mais avait-il vraiment le choix au milieu d’une débâcle pareille? De son point de vue, c’était ça ou mourir, je veux dire que la Russie aurait été entièrement pillée par les bons amis de l’Oncle Sam et serait devenu un des ces états vassaux abjects, avec son armée de lécheurs de bottes. Il y en a toujours aujourd’hui, comme chez nous d’ailleurs, mais ils n’ont plus là-bas le même pouvoir de nuisance. Je suppose que c’est une des raisons pour lesquelles il a pu, enfin, après huit ans, s’occuper des menaces externes, ou plutôt de la menace unique, le gouvernement US et son désir d’imposer ses vues à tous et toutes (regardez ce qu’est devenue l’Europe: quel triste spectacle!). Poutine savait très bien contre qui il allait devoir lutter quand il a lancé l’Opération Spéciale (je vous engage à écouter dans sa totalité son discours de reconnaissance des Républiques du Donbass du 22 février, parfaitement argumenté: vous pouvez le trouver encore sur Odysee, avec sous-titres français, Youtube, ce champion de la démocratie et de la liberté d’expression l’ayant censuré).
Second point : si les craintes des anciens pays de l’Est sont légitimes ou au moins compréhensibles, ce ne devrait pas être le problème de pays comme les USA, la France, le Royaume-uni, l’Italie, etc). Ils savent ou devraient savoir à quel jeu très dangereux ils jouent quand ils laissent entrer des pays frontaliers (ou presque) de la Russie dans l’Otan, et pire quand ils y installent des bases « défensives » mais curieusement avec des missiles capables d’atteindre Moscou. Cette expansion incessante depuis plus de vingt ans vers la Russie (Bulgarie, Roumanie, Pologne, pays Baltes et bientôt Finlande) est une provocation flagrante digne de l’arrogance US, qui semble penser, qu’elle n’a aucune rivale et peut faire n’importe quoi qui lui semble dans son intérêt (au diable les traités de non prolifération nucléaire, n’est-ce pas, M. Trump?). Au moins sur le plan militaire, c’est la preuve d’une ignorance insondable. Voilà, ce qui est de la folie. La seule idée en tête que devraient avoir nos pays occidentaux, et tout particulièrement ceux d’Europe occidentale qui seront évidemment aux premières loges si le spectacle pyrotechnique devenait nucléaire est de ne pas franchir une certaine ligne rouge, ligne qui a été exprimée et répétée cent fois par les Russes. En gros, ne venez pas nous emmerder (en Tchétchénie, Georgie, Ukraine, etc.) et on ne vous emmerdera pas.
Peut-on être plus clair?

340.  Volauvent | 8/06/2022 @ 9:19 Répondre à ce commentaire

Jean l (#339),

Vous croyez vraiment ce que vous écrivez? Et d’ailleurs, d’où écrivez vous?

341.  scaletrans | 8/06/2022 @ 9:30 Répondre à ce commentaire

Volauvent (#340),
Et vous « d’où parlez-vous » ? Comme on disait dans les facs en mai 68.
Chacun sait que les avis que les avis sur la question, comme sur bien d’autres sujets sensibles sont tranchés. Bien que nous soyions sur le bistrot, je pense que Skyfall n’est pas le lieu de ce genre de débat..

342.  Volauvent | 8/06/2022 @ 9:47 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#341),

je pense que Skyfall n’est pas le lieu de ce genre de débat..

Moi aussi, donc les modérateurs ne devraient pas le laisser passer.

343.  Demokratia | 8/06/2022 @ 10:04 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#341), Volauvent (#342), Jean l (#339),
Merci pour ce rappel utile. Veuillez m’excuser pour ce hors-sujet, je me laisse parfois emporter par le débat sans réfléchir à l’adéquation du sujet avec le fil de discussion ou skyfall. J’arrête donc le débat sur ce sujet.

344.  papijo | 8/06/2022 @ 12:11 Répondre à ce commentaire

C’est aujourd’hui la Saint Médard, et … il pleut !
Espérons qu’il fera beau samedi (Saint Barnabé !)

345.  Bernnard | 8/06/2022 @ 12:45 Répondre à ce commentaire

À tous:
Le fil bistrot permet de discuter d’autres sujets que le climat. Mais ce n’est pas le lieu de polémiques. Que chacun ait une opinion tranchée sur un sujet sensible c’est on ne peut plus normal.
L’actualité nous plonge dans un flot d’informations et c’est légitime d’essayer d’y voir clair en variant l’éclairage. Tant que les échanges restent courtois et responsables c’est acceptable.
Je fais confiance à la maturité de chacun pour éviter des noms d’oiseaux et de respecter l’interlocuteur. Dans le cas contraire je serai forcé d’intervenir.
Dans ce cas particulier, il s’agit d’une guerre et il faut prendre avec des pincettes toutes les sources d’informations quelqu’en soit la provenance. On ne peut pas raisonner en termes « blanc ou noir » dans n’importe quel conflit armé quand on est loin des faits,

346.  Demokratia | 8/06/2022 @ 13:03 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#345),
Il me semble que les échanges entre Jean l et moi-même, bien que tranchés, n’étaient pas tout blancs ou tout noirs, que , de mon côté, malgré l’opposition je n’ai pas senti de manque de respect qu’ils n’y a pas eu de noms d’oiseaux.
J’aurais donc une question : vous semble-t-il que nous ayons franchi la barre de la polémique ? Où est-ce le sujet qui fâche ?

347.  Bernnard | 8/06/2022 @ 13:56 Répondre à ce commentaire

Demokratia (#346),
Pour répondre à votre question : NON.
Je préfère éviter des dérives éventuelles préjudiciables pour Skyfall.
Et c’est un fait ce sujet peux fâcher.

348.  papijo | 9/06/2022 @ 14:14 Répondre à ce commentaire

A l’autre bout de la planète, ils sont au moins aussi c..s que nous !!!
Lien: BBC et traduction
Extrait: The money raised from the scheme will be invested in research, development and advisory services for farmers [On va taxer les éleveurs de bovins et ovins pour leurs émissions et l’argent récolté sera distribué aux écolos … ]

349.  douar | 9/06/2022 @ 18:09 Répondre à ce commentaire

papijo (#348),
Quand on voit la part du méthane dans l’atmosphère, 1.9 ppm, même s’il était 30 fois plus « puissant » que le CO2 comme GES, ça reste faible (60 ppm eq CO2).
Et sachant que les sources les plus importantes de méthane sont les forêts, les milieux humides, les rizières (et les mines de charbon), la part de l’élevage est sans doute pas loin du ridicule.
Tout un business se met en branle avec des « droits à produire » et des industriels proposent des « solutions » (ex, la société DSM, avec la bénédiction de …Bill Gates, l’expert en tout).
Cependant, dès que l’on présente les données, les certitudes des professionnels de l’élevage, mandatés pour ce « problème », sont quelque peu ébranlées (expérience personnelle).
Mais il y a de l’argent à la clé, ce serait dommage de ne pas l’utiliser.

350.  amike | 9/06/2022 @ 20:14 Répondre à ce commentaire

douar (#349),

Tout un business se met en branle avec …

Oui. Le « moteur » derrière des développements de solutions (qui nous apparaissent aberrantes sur les résultats) est un business opportuniste qui profite des conditions artificielles qui les favorisent. C’est un peu le (faux*) miracle de l’entreprise privée qui trouve toujours des réponses aux barrières des politiques – s’il y a un profit à faire.
(faux*) : Car il y a toujours ce soupçon que les politiques ont été « conseillés » en amont parce qu’ il y a toujours des concurrents à écarter et des consommateurs à forcer…