Énergie et politiques du climat

Pour discuter de nos vaillants efforts afin de décarboner l’économie.


Le rapport de l’académie des technologies sur la réglementation thermique 2012.


Ils sont contre les éoliennes :

Le site de l’EPAW, Plateforme européenne contre l’éolien industriel.

Stop these things (Australie, eng),  » We’re not here to debate the wind industry, we’re here TO DESTROY IT ! »

Le Plan Climat de Nicolas H.

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

2 882 Comments     Poster votre commentaire »

2851.  jdrien | 7/02/2018 @ 11:26 Répondre à ce commentaire

Hug (#2850), il y a encore du temps avant que toutes les voitures soient électriques, ce qui laisse du temps au gouvernement pour trouver une solution, ou de passer le problème aux suivants.

2852.  Araucan | 7/02/2018 @ 13:28 Répondre à ce commentaire

the fritz (#2849),
C’est bien connu les moulins présentent des tendances plus ou moins marquées à l’intermit !

2853.  papijo | 8/02/2018 @ 21:45 Répondre à ce commentaire

100% d’énergies renouvelables possibles dans 139 pays du monde, sans coupures, d’ici 2050 et pour pas cher ! Mark Z. Jacobson remet ça en mieux (sans batteries, sans nouveaux barrages, etc.) et pour pas cher. Lien Techxplore / Phys.org

Et pour ceux qui oseraient s’esclaffer, attention: un petit aperçu de ce qui les attend !

2854.  scaletrans | 9/02/2018 @ 10:22 Répondre à ce commentaire

papijo (#2853),

Espérons que la chute de ce grand malade fera suffisamment de bruit pour dissuader d’autres cinglés d’agir de même… mais sommes nous dans un monde réel ?

2855.  TL | 10/02/2018 @ 12:37 Répondre à ce commentaire

Bonne analyse:
http://lemontchampot.blogspot......ergie.html

2856.  TL | 10/02/2018 @ 20:04 Répondre à ce commentaire

Autre analyse intéressante;
J’aime beaucoup le coup du « profitocène »!
http://fr.friends-against-wind.....rofitocene

2857.  papijo | 13/02/2018 @ 14:09 Répondre à ce commentaire

Les succès de l’Energiewende de l’autre côté du Rhin en résumé (les barres = émissions de CO2, la courbe rouge = montant des coûts):

Source: EIKE (voir NB à la fin)
Pour rappel: l’objectif de l’Energiewende mise en place en l’an 2000 était de réduire les émissions de CO2 de 40% (par rapport à 1990), soit passer de 1250 Mt à 750 Mt en l’an 2020, et de 55% en 2030, soit 560 Mt ! La courbe rouge a intérêt à se transformer en exponentielle !

Reste à attendre dans quelques années la fermeture des dernières centrales nucléaires allemandes …

NB: Je n’ai pas mis la traduction car le traducteur Google plante. J’ai essayé Bing: c’est pas terrible et de toutes manières, il n’y a rien dans l’article que les lecteurs de Skyfall ne connaissent déjà !

2858.  Ecophob | 13/02/2018 @ 18:44 Répondre à ce commentaire

Compteurs Linky : selon la cours des comptes, les particuliers vont devoir passer à la caisse contrairement aux annonces qui sont faites par Enedis. Un beau scandale en perspective, mais on s’en serait douté!
La même annonce vue par un journaliste écolo des Techniques de l’Ingénieur qui essaye d’y trouver un gain pour les consommateurs, ou l’art de prendre ses lecteurs pour des imbéciles.

2859.  TL | 13/02/2018 @ 19:35 Répondre à ce commentaire

bonne synthèse:
http://www.atlantico.fr/decryp.....06751.html

2860.  Nicias | 13/02/2018 @ 20:46 Répondre à ce commentaire

papijo (#2857),

Avec la loi des rendements décroissants, cette courbe est pas prête de changer de forme. Normalement, il y a le progrès technologique qui vient contrer ça.

On va surement avoir une percée technologique majeure sur le stockage de l’électricité en 2020 et une autre sur le rendement des usines de biogaz en 2030. Puis les prix élevés deviendront « une chose rare et excitante », un peu comme la neige qui me tombe dessus à nouveau. C’est écrit dans le titre des documents de sciences-fiction qu’on trouve dans tous les ministères concernés : transition. Cela va pas durer.

Tenez cela me fait penser que dans le dernier rapport du GIEC, ils ont raconté dans le résumé pour le décideurs que c’était pas cher. Décarboner l’économie cela coute moins de 1% du PIB. C’est pile poil ce que coute l’EEG aujourd’hui chez les Allemands.

L’objectif de 40% en 2020 est passé la la corbeille pendant les négos entre CSU et SPD.

PS : nouvelle pénurie de pain, j’ai acheté de la brioche.

2861.  Araucan | 13/02/2018 @ 21:15 Répondre à ce commentaire

Nicias (#2860),
1) c’est pas cher, ça n’est qu’un pour cent du PIB , certes mais encore faudrait-il que cela rapporte !
2) l’innovation et surtout les sauts technologiques majeurs, cela ne se programme pas … L’incrementiel peut être et encore… La loi de Moore ne fonctionne pas sur les batteries, même si des progrès ont été faits. Quant à l’éolien et au PV, pas de bond en vue. Quant aux biocarburants par micro algues, le passage au stade industriel reste complexe. Bon, les bons vieux méthanisateurs fonctionnent mais ce n’est pas toujours simple pour les rendements ….

2862.  Nicias | 13/02/2018 @ 22:06 Répondre à ce commentaire

Araucan (#2861),

Oui tout à fait.

1% du PIB, c’est juste 10% de nos dépenses de santé ou d’éducation. C’est pas cher si on les prend au bon endroit et si cela sert à quelque-chose.

Il faudrait brandir au divers intervenants de plateau télé qui pensent qu’il y a des solutions les prédictions faites en 1900 sur ce que serait le 21ème siècle. Elles existent 🙂

Pour l’incrémentiel oui, cela a des limites. Pour reparler du rapport du GIEC et ses 1%, c’est une caricature de l’incrémentiel. C’est des économistes qui n’ont aucune idée de ce que va être concrètement l’innovation. Il prolongent sur 1 siècle des tendances optimistes (je dis cela mais je ne l’ai pas lu en fait, je connais un peu l’économie et j’ai pas trouvé de raison rationnelle de le lire €€€).

En 2000 il y a eut un bon rapport parlementaire sur les EnR fait par deux députés qui bossaient. Je ne crois pas qu’ils officient toujours. Ils avaient prévu une diminution par 10 des couts du PV (du fait principalement de l’industrialisation, aka économies d’échelle). Il s’agit du cout de production des panneaux, pas de leur pose qui est une autre question. C’était très bien vu et c’est ce qui s’est passé, l’horizon temporel était pas à l’échelle d’un siècle. On est dans l’incrémentiel. Comme il n’y a pas de soleil la nuit, le pv reste trop cher.

Je pense qu’on peut faire des choses « merveilleuses » quand on le veut du point de vue de l’inventivité juste avec de la volonté. Les guerres du 20ème siècle l’ont en partie prouvé. Bombe atomique, radar, Napoléon a fait des trucs géniaux sur les boites de conserve ou un truc de ce genre pour la logistique et la santé des troupes…

Bon si on persuadait les français et les pouvoirs publics que la température baisse est ce qu’on pourrait faire mieux ? Je dis cela parce-que je viens de me plonger dans l’ancêtre des rapports sur le climat en France au 21ème siècle et que le problème des risques d’avalanche accru au printemps m’a perturbé.

2863.  papijo | 14/02/2018 @ 14:05 Répondre à ce commentaire

Après avoir acheté en urgence la plus grosse batterie du monde et des turbines à gaz (à combustible gas-oil), le gouvernement d’Australie du Sud a eu une idée « géniale » pour remédier à ses black-outs en cascade: donner plus de 1000 M$(Australiens), soit 380 € par habitant, à Elon Musk !

Leur solution: équiper 49 000 bâtiments publics et privés de 5 kW de panneaux solaires couplés à des batteries ! Je propose de leur envoyer Hulot et Ségolène, c’est vraiment un pays où ils pourraient exprimer toute leur créativité !

2864.  papijo | 14/02/2018 @ 14:11 Répondre à ce commentaire

J’ai oublié:
Sources: Le Monde, STT.

2865.  scaletrans | 14/02/2018 @ 15:45 Répondre à ce commentaire

papijo (#2863),
L’Australie du Sud ? Un cas intéressant de toutes façons aurait dit Greg par la bouche du chirurgien psychopathe d’Achille Talon.

2866.  Cdt Michel e.r. | 14/02/2018 @ 17:07 Répondre à ce commentaire

Bon si on persuadait les français et les pouvoirs publics que la température baisse est-ce qu’on pourrait faire mieux ?

Je me souviens d’avoir lu que si les températures moyennes sont en hausse, c’est surtout que les Tmin ne sont plus aussi basses. On le voit entre autres avec les hivers plus doux : moins de neige qui dure des jours.
Il serait intéressant de récupérer les Tmoy, TMax et Tmin des mois d’hiver météo (DJF) pour quelques stations françaises et de les comparer aux données officielles de la NOAA et consorts.
On peut récupérer les données brutes des rapports METAR sur différents sites dont TuTiempo et WUnderground.

Par exemple, pour la France

https://en.tutiempo.net/climate/ws-75600.html
Mont Aigoual
Climate MONT AIGOUAL Climate data: 1973 – 2018
Moyennes annuelles disponibles à partir de 1990 seulement et pas pour toutes les années (données insuffisantes)
Les données mensuelles sont aussi souvent incomplètes, même après cette année 1990

Décembre 1989, pris au hasard, est complet
https://en.tutiempo.net/climate/12-1989/ws-75600.html
{Notez que l’on peut modifier directement le mois dans la barre d’adresse URL : 11-1989 au lieu de 12-1989, pour afficher le mois de novembre de cette année-là}
Novembre 1989 est incomplet : il y manque un jour
https://en.tutiempo.net/climate/11-1989/ws-75600.html

T° de cet hiver 1989 (Tmoy, Tmax, Tmin, mois)
1.8 3.7 -0.2 1989-12
0.9 3.1 -1.1 1990-01
2.5 4.6 0.7 1990-02

Il manque un jour en décembre 1990
https://en.tutiempo.net/climate/12-1991/ws-75600.html

-2.7 -0.1 -5.2 1990-12 En décembre 1990 : Tmax la plus basse c’est la seule
0.1 3.2 -2.3 1991-01           Tmax négative (Tmoy très basse également)
-0.5 3.1 -3.4 1991-02

À partir d’ici je n’ai repris que les températures de décembre.
-0.9 2.3 -3.5 1991-12 (1) (il manque un jour)
0.5 3.3 -1.2 1992-12 (1)
-0.2 2.4 -2.7 1993-12
1.3 3.8 -1.1 1994-12
-0.3 1.7 -2.4 1995-12
0.1 2.2 -2.2 1996-12
-0.2 2.1 -2.5 1997-12
0.3 3.4 -2.4 1998-12 (2) (il manque plusieurs jours)
-1.3 2.1 -4.4 1999-12
1.1 3.6 -1.1 2000-12
-2.1 1.2 -5.3 2001-12 (1)
0.8 3.1 -1.0 2002-12
-0.3 2.2 -3.2 2003-12 (2)
0 2.7 -2.3 2004-12
-2.5 0.5 -5.5 2005-12
2 4.6 -0.6 2006-12
-0.7 2.0 -2.9 2007-12
-1.9 0.6 -4.4 2008-12
-1.8 1.3 -4.7 2009-12
-2.8 0.2 -6.2 2010-12 Tmoy et Tmin les plus basses depuis 1989
0.1 2.6 -2.3 2011-12
-1.3 1.6 -3.8 2012-12
1.8 4.5 -1.0 2013-12
-0.4 2.2 -2.8 2014-12 (1)
4.6 6.8 2.1 2015-12 (2)
3.9 6.4 1.1 2016-12 (1)
-1.8 0.9 -4.8 2017-12 (1)

2867.  Nicias | 14/02/2018 @ 19:57 Répondre à ce commentaire

papijo (#2863),

Il font la course en tête avec les prix les plus hauts du monde. C’est pas une place qu’on garde si on ne fait pas des efforts renouvelés dans le monde actuel.

J’ai vu dans un autre article de STT qu’ils avaient eut des coupures cette fois dans le Victoria ou Engie a fermé une centrale au charbon. Ils m’ont l’air un peu lent d’esprit ces australiens. Peut être qu’il y a un problème d’organisation du pouvoir entre Etats et gouvernement fédéral qui les empêche de mettre en place un mécanisme de capacité.

2868.  Nanuq | 14/02/2018 @ 23:26 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#2866),

Je me souviens d’avoir lu que si les températures moyennes sont en hausse, c’est surtout que les Tmin ne sont plus aussi basses. On le voit entre autres avec les hivers plus doux : moins de neige qui dure des jours.

http://woodfortrees.org/plot/h...../from/from

On a déjà parlé du jeux de données « réanalysé » d’Hadcrut 4 (GHCN et ICOADS pour les données passées)..
Reste l’AMO pour les hivers chaud! Vous savez, les remontées chaudes depuis l’ atlantique..

Nanuq

2869.  Murps | 15/02/2018 @ 13:48 Répondre à ce commentaire

L’art de la communication ou comment transformer un non événement en scandale sanitaire.

https://www.20minutes.fr/planete/2221599-20180215-gironde-traces-pesticides-retrouves-maisons-ecole-medoc

On doit même retrouver des traces de plutonium en cherchant bien.

Le collectif Info Médoc Pesticides et Eva pour la Vie [..] demandent au préfet, aux institutions viticoles, aux viticulteurs, de « prendre des mesures concrètes pour protéger les populations (…) parce que sinon ce sera non assistance à personne en danger.

Les conséquences sociales et juridiques de cette hallucination collective vont être rigolottes, à moins qu’un politique ait le courage d’y mettre le hola…

2870.  Hug | 15/02/2018 @ 17:06 Répondre à ce commentaire

Murps (#2869),

On doit même retrouver des traces de plutonium en cherchant bien.

Tout à fait, de même que dans urines on peut retrouver des traces de glyphosate, de mercure, de plutonium, de strontium et autre trucs qui font peur.

2871.  Hug | 16/02/2018 @ 10:17 Répondre à ce commentaire

Nhulot croit à un futur 100% énergies renouvelables:
https://www.actu-environnement.com/ae/news/nucleaire-reacteur-nouveau-nicolas-hulot-reponse-30661.php4
Ce matin à 9h15, pointe de conso à 76560 MW, production éolien 784 MW, production solaire 795 MW, production biomasse 1052 MW, production hydraulique 13975 MW. Même en multipliant par 10 les trois premiers (ce qui serait un véritable massacre paysager et faunistique pour l’eolien), on ne serait qu’à 40000 MW soit à peine plus de la moitié de la conso.
Et on a un guignol pareil comme numéro 2 du gouvernement… 😯
On apprend qu’une consultation publique va être lancée sur notre avenir énergétique. Espérons que les Français seront correctement informés sur la réalité des coûts des différents mode de production. Hier soir, il y avait un débat sur LCP sur ce sujet, à coté de Barbara Pompili, il y avait un vrai fou (Thierry Gadault, auteur d’un livre à charge sur le nuke) affirmant que l’éolien est plus compétitif que le nuke en passant évidemment sous silence l’intermittence.

2872.  Bernnard | 16/02/2018 @ 10:34 Répondre à ce commentaire

Hug (#2871),

Nhulot croit

Et nous sommes obligés de croire ! C’est une religion …

2873.  jG2433 | 16/02/2018 @ 11:02 Répondre à ce commentaire

Climat et CO2… « Solidarité » en Europe ?
Tu parles !… 👿

Comparaison de l’évolution des émissions de CO2 en millions de tonnes (MtCO2) de la production électrique en Europe

https://www.contrepoints.org/2018/02/16/309791-rechauffement-climatique-particules-fines-lallemagne-limpasse

P.S. : En Allemagne, réduire les émissions de CO2 ? Gar nicht !

2874.  Nicias | 17/02/2018 @ 20:44 Répondre à ce commentaire

Le secteur du p-v a perdu 10000 emplois aux USA en 2017.
C’est normal en raison du calendrier électoral. :

U.S. solar installations fell in 2017 after logging a record-breaking year in 2016 as developers raced to take advantage of a federal tax credit that was meant to expire that year.

https://www.reuters.com/article/us-usa-solar-jobs/u-s-solar-industry-lost-nearly-10000-jobs-in-2017-idUSKBN1FR15O

Les USA prouvent depuis plus de 20 ans avec des mouvements de stop and go que l’industrie du « développement durable » a besoin de subventions durables.

Au passage on apprend selon ses promoteurs que le secteur emploie plus de gens que celui de l’éolien, du charbon ou du nucléaire. C’est pas vraiment une vertu normalement…
Seuls 15% des emplois seraient dans la construction des panneaux. Cela veut dire qu’on ne peut plus attendre grand chose de la baisse des couts dans ce secteur.

2875.  Murps | 22/02/2018 @ 12:13 Répondre à ce commentaire

Un excellent article de La Fisse sur le thème « Quel rôle les scientifiques doivent-ils tenir dans les affaires de la Cité ? »
http://www.pseudo-sciences.org.....rticle2948

[…] que les citoyens reprochent aux acteurs politiques est souvent un manque d’attitude scientifique : affirmer les choses sans jamais les argumenter, affirmer un jour une chose et son contraire le lendemain sans reconnaître son erreur de la veille, préférer la rhétorique à la logique, valoriser la forme du débat, utiliser un vocabulaire pompeux qui recouvre des concepts vagues, ne jamais douter de rien, utiliser sans scrupules des arguments d’autorité, valoriser sa personne davantage que ses idées, toujours parler à la première personne…

A lire en détail.
Apparemment il était publié dans une autre revue à l’origine.

2876.  MichelLN35 | 22/02/2018 @ 13:47 Répondre à ce commentaire

Murps (#2875),

Formidable article, publié dans SPS et sur un autre site où je n’ai pas su le retrouver.
Mais à lire et à relire. c’est aussi bon que du ARISTOTE des « topiques, réfutations sophistiques » et ma lecture actuelle « Rhétorique ».

2877.  Murps | 22/02/2018 @ 15:51 Répondre à ce commentaire

Hug (#2871), après avoir flingué super-phoenix, les verdâtres ont eu la peau de Fessenheim, et maintenant c’est Gravelines qui est dans le viseur.
Avec la rigueur et l’honneteté habituelle des journaleux, cela donne :

Deux inspections de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont mis en évidence « le laisser-aller » régnant à la centrale : « Les substances rejetées par ces tuyauteries, qui se déversaient dans le canal puis dans la mer, n’avaient fait l’objet d’aucune évaluation environnementale », écrivent dans un communiqué le réseau Sortir du nucléaire, l’Adelfa, les Amis de la Terre Dunkerque, France Nature Environnement, Nord Nature Environnement et Virage Énergie.

L’ASN s’exprimerait donc par la bouche des pastèques et engueulerait le personnel de l’entreprise en parlant de « laisser-aller ».

La réalité est là :
file:///C:/Users/TM/Downloads/INSSN-LIL-2017-0249.pdf
Des documents de sécurité factuels, formels et régulièrement révisés.

L’article reprend tout de même la réponse d’EdF, ce qui est le minimum.

2878.  chercheur | 22/02/2018 @ 16:05 Répondre à ce commentaire

Murps (#2875), MichelLN35 (#2876),

Je suis plus critique que vous sur le contenu de cet article.

J’ai commencé par être choqué par cela:

La conquête de cette autonomie de la science ne s’est pas faite sans peine. Certaines parties de textes anciens, comme la Bible, peuvent être considérés comme pré-scientifiques. Par exemple, l’interrogation des premiers chapitres de la Genèse sur la nature et l’origine de ces objets autour de nous est de nature scientifique, même si les réponses apportées nous semblent aujourd’hui trop spéculatives pour que le texte soit qualifié de scientifique.

Comment l’auteur a-t-il lu la Bible pour écrire qu’elle commence par une interrogation sur la nature et les objets autour de nous? Il n’y a aucune interrogation, mais uniquement l’affirmation que Dieu les a créés et pourquoi il les a créés. De plus prendre l’exemple de la Bible pour illustrer l’absence d’autonomie de la pensée scientifique dépasse l’entendement.

Tout au long de cette lecture, j’attendais que l’auteur parle du manque d’approche scientifique de la part de nombre de scientifiques. Il n’en est jamais question. Il n’est jamais question des mauvaises réponses qu’apportent certains scientifique à la question « est-ce que » parce qu’ils n’ont validé que les expériences qui validaient leur théories et rejetées celles qui ne la validaient pas. L’auteur critique certains scientifiques d’aujourd’hui uniquement parce qu’ils importent dans la science des questions morales et politiques et dit par ailleurs qu’il est normal qu’ils le fassent.

J’aurais aimé que l’auteur fasse remarquer que ce n’est pas parce qu’une théorie est présentée comme scientifique qu’elle est vrai. J’aurais aimé qu’il insiste sur le fait que nombre de scientifiques oublient qu’au lieu de sortir des théories vaseuses, ils feraient mieux de dire qu’ils ne savent pas. J’aurais aimé que dans ce texte, l’auteur déplore la participation de l’INRIA dont il est directeur scientifique adjoint à la COP21 où l’INRIA s’est félicité de la mobilisation de l’ensemble de ses chercheurs pour le climat qui n’est ni plus ni moins que de l’action politique.

https://www.inria.fr/actualite/actualites-inria/inria-a-la-cop-21-retours-en-images

A la lecture de l’article de Gilles Dowek, on peut penser que la science est d’or alors que ce n’est plus le cas depuis fort longtemps et ce n’est pas uniquement à cause des engagements des scientifiques.

Celui qui lit ce texte va-t-il avoir après un esprit critique sur ce que les « scientifiques » lui racontent? Je pense que non.

S’il y a des textes à faire lire et à relire, ce sont ceux de Feynman et certainement pas celui-ci.

2879.  papijo | 22/02/2018 @ 18:12 Répondre à ce commentaire

Murps (#2877),
Un lien vers un fichier « internet » serait plus accessible qu’un lien vers un fichier de votre ordi perso !

2880.  Cdt Michel e.r. | 22/02/2018 @ 20:04 Répondre à ce commentaire

papijo (#2879),

Ce n’est pas grave.
Si l’intervenant n’a pas renommé le fichier qu’il a téléchargé, il est en général facile de le retrouver l’original en utilisant Google.
Dans ce cas, rechercher « INSSN-LIL-2017-0249.pdf » vous donne directement la possibilité de le télécharger.
https://www.asn.fr/content/download/154929/1520134/version/1/file/INSSN-LIL-2017-0249.pdf

2881.  papijo | 22/02/2018 @ 20:40 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#2880),
Merci mon Commandant !
J’ai donc appris qu’il est interdit de laisser traîner des moules vaseuses sur le site d’une centrale nucléaire, l’ASN y veille ! C’est rassurant !

2882.  TL | 22/02/2018 @ 23:37 Répondre à ce commentaire

Plus c’est débile, plus on continue: c’est du schadock pur jus.
http://www.ifrap.org/agricultu.....lectricite