Énergie et politiques du climat

Pour discuter de nos vaillants efforts afin de décarboner l’économie.


Le rapport de l’académie des technologies sur la réglementation thermique 2012.


Ils sont contre les éoliennes :

Le site de l’EPAW, Plateforme européenne contre l’éolien industriel.

Stop these things (Australie, eng),  » We’re not here to debate the wind industry, we’re here TO DESTROY IT ! »

Le Plan Climat de Nicolas H.

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

2 604 Comments     Poster votre commentaire »

2601.  Cdt Michel e.r. | 20/11/2017 @ 9:18 Répondre à ce commentaire

papijo (#2592),

Vous qui vivez en Belgique, avez vous vu des photos du conteneur après l’incendie et des éventuels dégâts autour ?

J’ai lancé une recherche sur Google, mais je n’ai trouvé aucune photo du conteneur en feu sur aucun des nombreux sites visités.

2602.  Bernnard | 20/11/2017 @ 10:04 Répondre à ce commentaire

papijo (#2583), Cdt Michel e.r. (#2585),
Effectivement ce n’est pas rien.
Je n’ose penser ce qui pourrait arriver par l’explosion d’une batterie automobile en milieu confiné comme un stationnement en sous-sol. C’est capable de provoquer l’effondrement d’un immeuble !
Je gage que dans ce cas, on interdira purement à ces voitures de stationner en souterrain et de se recharger dans ces parkings. On avait pris une telle mesure avec les voitures équipées de réservoir GPL pourtant moins dangereux.
Du point de vue de la sécurité, c’est une incohérence totale de penser à développer des batteries pour le stockage en masse de l’énergie électrique.

2603.  Célestin | 21/11/2017 @ 10:59 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#2602), Ce qui est étonnant à mon sens, c’est l’absence complète de réactions à cet accident. Alors qu’une « alerte catastrophe » avait été diffusée sur toute le région bruxelloise (c’est quand même plus d’un million d’habitants) en demandant aux gens un confinement dans leurs habitations, un samedi, jour durant lequel de nombreuses personnes vont faire leurs emplettes, il ne fut plus rien dit après dans les journaux et dans la presse en général. Rien sur la dangerosité des batteries, rien sur les risques encourus, rien sur ce qu’il aurait fallu faire, rien sur les autres endroits de stockage, rien sur les normes acceptables et les choix en cette matière, rien de rien… Incompétence des journalistes ? Peur d’effrayer la population ? Ou alors, c’est vu comme un accident industriel sans coupable ni responsable ?

2604.  Bernnard | 21/11/2017 @ 11:29 Répondre à ce commentaire

Célestin (#2603),
J’espère que c’est par ignorance ou une minoration des dangers potentiels que représente une batterie stockée qu’on évite d’en parler, sinon ce serait criminel.
Et je ne sais pas, mais il faudrait s’en assurer, si l’explosion d’une seule batterie d’un véhicule électrique garée au milieu de plusieurs autres, ne provoquerait pas une explosion en chaîne « par sympathie » des autres batteries.