Bulletin des climato-réalistes n° 56

 

– Vidéos de la Contre-COP22 : suite

– Vague de froid dans l’hémisphère nord

LES VIDÉOS DE LA CONTRE-COP22

Le précédent bulletin fournissait un lien vers les interventions de Claude Allègre, Vincent Courtillot, et Jean-Claude Bernier.

Cliquez ici pour écouter la table ronde «Agriculture et environnement»,animée par François Lucas, agriculteur, ancien membre du CESE, vice-président du syndicat agricole Coordination rurale, et Christian Buson, docteur en agronomie, chef d’entreprise, président fondateur de l’Institut scientifique et technique de l’environnement et de la santé. L’intervention de Sebastian Lüning sur l’optimum climatique est également disponible.

VAGUE DE FROID DANS L’HÉMISPHÈRE NORD

Il fait très froid un peu partout ces jours-ci dans l’hémisphère nord. La faute à qui, d’après vous ?

Aux États Unis

Selon LCI, la moitié nord des États-Unis est recouverte d’une épaisse couche de neige et, dans certains états, des températures de -40 °C ont été atteintes. À Boston, cela n’avait pas été vu depuis 1883. Sur le sujet, on peut lire ce commentaire de Roy Spencer.

En Sibérie

Selon le Courrier de Russie, mercredi 21 décembre le thermomètre est descendu jusqu’à -62 °C à Bolchoï Olkhovski, à 300 km à l’ouest de Sourgout, dans le district autonome des Khantys-Mansis, au nord de la Sibérie. Le record de température négative en Russie remonte à 1938, enregistré dans le village d’Oïmiakon, en Yakoutie. Le thermomètre avait alors affiché -77,8°C

Dans le nord de la Chine

Selon la RTBF, une vague de froid s’est abattue sur le nord de la Chine. Un épisode similaire s’était déjà produit en janvier 2016.

Et il neige au Sahara !

FranceTVInfo rapporte que les dunes du Sahara sont sous la neige pour la première fois depuis trente-sept ans !

Et donc, c’est la faute au réchauffement climatique…

Si, si, ne riez pas. Une étude publiée dans Nature Climate Change attribue ces vagues de froid répétées en Amérique du nord à l’affaiblissement du vortex polaire, lequel serait dû au réchauffement de l’Arctique. Jean-Claude Gascard (CNRS) va encore plus loin en expliquant au Figaro que l’affaiblissement du vortex polaire est non seulement responsable  de la vague de froid en Amérique du nord, mais aussi des pics de pollution comme celui que nous venons de vivre en France ! Le scientifique en profite pour nous alerter une nouvelle fois sur le fait que la banquise estivale aura bientôt disparu, annonce qu’il avait déjà faite en 2008 dans un ouvrage prophétiquement intitulé : 2015, premier été sans banquise ?

EN NOVEMBRE, L’ENNEIGEMENT A DEPASSÉ DE 9% LA MOYENNE 1981-2010

Le  thème de  la disparition de la neige en hiver revient de façon récurrente dans la presse alarmiste, voire sous la plume de certains scientifiques. Ainsi, dès l’an 2000 le climatologue David Viner annonçait que nos enfants ne sauraient plus ce qu’est la neige. “Children just aren’t going to know what snow is”. Bingo ! selon le site Météo-Paris, l’enneigement de l’hémisphère Nord (36,93 millions de km²) a dépassé en novembre la moyenne 1981-2010 de 9% .

LA CLASSE POLITIQUE FRANÇAISE FACE AU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Sale temps pour l’alarmisme climatique : selon Marianne, le conseil régional d’Île-de-France (présidé par Valérie Pécresse) a décidé de supprimer les subventions allouées à certaines associations environnementales. Ainsi, lAgence parisienne du climat, le Comité 21 pour l’environnement et le développement durable ou encore l’Agence locale de l’énergie et du climat de Plaine commune devront faire sans les subsides de la Région.

Le programme de François Fillon dédié à l’environnement et à la transition énergétique, débute quant à lui par cette phrase prometteuse :

La spoliation du débat public par des idéologues qui ont pris en otage les activistes et militants sincères des débuts de l’écologie politique a conduit à structurer ce thème autour de l’opposition entre le camp du bien et le côté obscur.

Cela n’empêche pas le candidat de déclarer quelques lignes plus bas la Planète en danger et de préconiser un prix plancher du CO2 à 30 € la tonne… Mais ce n’est sans doute rien à côté de ce que Joseph Stiglitz (prix Nobel d’économie) et Nicholas Stern vont proposer dans le cadre de la Commission qu’ils ont accepté de présider à la demande de Ségolène Royal. L’objectif de cette commission est d’identifier un corridor de valeurs du « coût social du carbone ». Rappelons que le rapport Stern de 2006 évaluait le coût annuel du changement climatique à l’horizon 2050 à entre 5 % et 20 % du PIB mondial.

ACTIVITÉS DE L’ASSOCIATION

Un grand bravo à Michel Gay, l’un des conférenciers de la Contre-COP22, qui vient de recevoir à Marseille le prix Yves Chelet décerné par la Société Française d’Énergie Nucléaire (SFEN / PACA) en présence de M. Yves Bréchet, Haut-commissaire à l’énergie atomique (CEA).

REJOIGNEZ L’ASSOCIATION

Vous aimez notre bulletin ? Vous souhaitez nous aider à diffuser le climato-réalisme dans la sphère francophone ? Rejoignez l’association et soutenez-nous !

Ce bulletin a été réalisé par les climato-réalistes.

Retrouvez-nous sur Skyfall, ainsi que sur notre page Facebook.

Pour nous contacter, cliquez ici.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

61 Comments     Poster votre commentaire »

51.  tsih | 2/01/2017 @ 14:38 Répondre à ce commentaire

ck66 (#47), AntonioSan (#49),

Ben ouais, quoi, l’amplification polaire, encore qu’un « bobard » de réchauffistes…

53.  amike | 2/01/2017 @ 17:11 Répondre à ce commentaire

MichelLN35 (#48), Bonjour et bonne année 🙂
J’ai une question :
Est-ce que la situation particulière de l’atmosphère aux pôles (moins épaisse, dense), est prise en compte dans les relevés de température ?

54.  AntonioSan | 2/01/2017 @ 18:14 Répondre à ce commentaire

tsih (#51), Ah les revoilou… Jennifer Francis et Overland… et bien sur un tres beau strawman:

The Arctic region has warmed more than twice as fast as the global average a phenomenon known as Arctic amplification.

Arctic region warm more than twice, Global average…. premier strawman: comment est calculee la temp globale? Jones ne veut pas nous le dire… alors tout et n’importe quoi peut etre calcule pour jouer le jeu comme precedemment explique (distribution des stations, ponderation etc…) surtout quand a la fin du paragraphe on nous explique que les modeles sont imparfaits, que les observations sont rares et de pietre qualite...

The rapid Arctic warming has contributed to dramatic melting of Arctic sea ice and spring snow cover, at a pace greater than that simulated by climate models.

Voila le deuxieme strawman: le lien est bien sur non demontre et le fait que les choses ne se passent pas comme dans les simulations ne veut rien dire, si ce n’est que les modeles ne rendent pas compte de la realite

These profound changes to the Arctic system have coincided with a period of ostensibly more frequent extreme weather events across the Northern Hemisphere mid-latitudes, including severe winters.

Troisieme strawman: correlation n’est pas causation, ils devraient inclure l’augmentation des attaques terroristes pendant qu’ils y sont…

The possibility of a link between Arctic change and mid-latitude weather has spurred research activities that reveal three potential dynamical pathways linking Arctic amplification to mid-latitude weather: changes in storm tracks, the jet stream, and planetary waves and their associated energy propagation.

La possibilite…ah,ah,ah… traduction: « on n’avait rien prevu de tel, les climatologues competents montrent que la paleo climatologie explique que c’est l’inverse des effets d’un rechauffement, et donc il nous faut inventer une connexion afin de continuer l’arnaque »

Through changes in these key atmospheric features, it is possible, in principle, for sea ice and snow cover to jointly influence mid-latitude weather.

Oui on peut faire dire n’importe quoi aux donnees et retomber sur nos pattes…

However, because of incomplete knowledge of how high-latitude climate change influences these phenomena, combined with sparse and short data records, and imperfect models, large uncertainties regarding the magnitude of such an influence remain.

En fait nos sycophantes n’en savent rien!

We conclude that improved process understanding, sustained and additional Arctic observations, and better coordinated modelling studies will be needed to advance our understanding of the influences on mid-latitude weather and extreme events.

Donc ces messieurs n’en savent rien, mais emettent leur theorie fondee sur peu d’observations et esperent que leur acrobatie intellectuelle satisfera le lobby vert et que dans sa generosite, celui-ci continuera a leur refiler des millions de credits de recherche dont on se doutent qu’ils iront surtout a faire des calculs, vu le degre zero d’observations du papier en question…
Et c’est cette parodie que tsih presente comme un fait climatologique???????
Allez ouste, FLUSH!!!!

55.  tsih | 2/01/2017 @ 18:29 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#54),

Allez ouste, FLUSH!!!!

Aïe, il est toujours aussi fâché, le commissaire.

56.  Hug | 3/01/2017 @ 10:04 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#49),
Pas mal, mais ça ne vaut pas le JT 20h de France2 hier soir avec l’inénarrable Nicolas Chateauneuf. Voir la présentation du sujet à 0’57 » puis son développement à 24’15 » : http://pluzz.francetv.fr/video.....15872.html
Ca vaut vraiment son pesant de cacahuètes. C’est pathétique,…en fait scandaleux de la part du service public.

57.  scaletrans | 3/01/2017 @ 10:54 Répondre à ce commentaire

Hug (#56),

Nicolas Chateauneuf et ses « outils virtuels »: ben tout est dit !

58.  tsih | 3/01/2017 @ 11:18 Répondre à ce commentaire

Hug (#56),

C’est amusant mais complètement vain d’admirer le commissaire qui déverse son fiel sur le contenu de cet article alors que je référais simplement aux données de sa figure 1 pour visualiser le phénomène d’amplification polaire et rappeler qu’il n’a rien à voir avec une « une hypocrisie médiatique » comme il le prétend.
C’est aussi ridicule et vain de nier bêtement ce phénomène qui a toujours existé, qu’un déni de grossesse.

The Arctic amplifies the lower latitude trends when the globe is warming and when it is cooling. The Arctic should amplify any multidecadal warming or cooling signal regardless of source.

Autre lien

Encore une fois il existe un scepticisme crédible scientifiquement et un autre qui ne l’est pas.

59.  Bernnard | 3/01/2017 @ 11:29 Répondre à ce commentaire

Hug (#56), scaletrans (#57),
Nous sommes au siècle du virtuel. Le réel n’a plus court.
Ceci dit, c’est une présentation enfantine. Aucun intérêt !

60.  Hug | 3/01/2017 @ 11:37 Répondre à ce commentaire

tsih (#58),
Je faisais référence à AntonioSan (#49) et non pas à AntonioSan (#54),

61.  tsih | 3/01/2017 @ 15:47 Répondre à ce commentaire

Hug (#60),

Vous avez raison. Sorry.