Bistrot du coin 2018

Pour discuter de tout et de rien.

Le fil « bistrot du coin » permet de sortir du climat et sert de défouloir, les commentaires qui y sont envoyés ou écrits ne représentent pas la ligne éditoriale de skyfall autrement que parfois par coïncidence.
D’une manière générale les commentaires n’engagent que ceux qui les écrivent.

Suite du fil « bistrot » précédent.

4 960 Comments     Poster votre commentaire »

4951.  Pigouille | 26/01/2020 @ 2:46 Répondre à ce commentaire

A Davos le transcript du discours de Trump où il fustige les prophets of doom et rend hommage aux bâtisseurs de cathédrales et aux inventeurs.

This is not a time for pessimism; this is a time for optimism. Fear and doubt is not a good thought process because this is a time for tremendous hope and joy and optimism and action.
These alarmists always demand the same thing: absolute power to dominate, transform, and control every aspect of our lives.
We will never let radical socialists destroy our economy, wreck our country, or eradicate our liberty. America will always be the proud, strong, and unyielding bastion of freedom.
https://www.dailywire.com/news/trump-hammers-far-left-climate-activists-in-speech-highlights-their-failed-predictions

4952.  Pigouille | 26/01/2020 @ 3:32 Répondre à ce commentaire

A Davos, Christine Lagarde dit que la BCE voudrait bien se mêler de sauver le climat. Mnunchin (usa) lui explique qu’elle est va créer une bulle verte.
https://www.cnbc.com/2020/01/24/davos-lagarde-and-mnuchin-clash-over-energy-transition-plan.html

On remercie Christine Lagarde de sa bonne volonté à dépasser ses objectifs.
Pour rappel:

l’objectif principal de la BCE est de maintenir la stabilité des prix. Sans préjudice de cet objectif, elle apporte son soutien aux objectifs économiques de l’Union, c’est-à-dire le maintien d’un niveau d’emploi élevé et l’encouragement d’une croissance non-inflationniste. Elle agit conformément au principe d’une économie de marché ouverte.

4953.  Marco40 | 26/01/2020 @ 10:14 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#4952), Est-ce une propension française d’avoir des « élites » voulant s’occuper de tout et épisodiquement de la mission qui leur est confiée?
Car pour moi, cette attitude est le signe d’une incompétence masquée par une volonté de diversion.

4954.  the fritz | 26/01/2020 @ 10:57 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#4952),
Comprennent rien ces gens : maintien d’un niveau d’emploi élevé, repousser l’age de la retraite etc… le jour où ils comprendront que les gens ne veulent plus travailler ou travailler moins tout en gagnant plus comme eux le peuple pourra peut-être discuter avec eux

4955.  Michel Le Rouméliote | 26/01/2020 @ 11:53 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#4953), En fait, il n’y a plus d’élites, mais uniquement des castes dirigeantes. Bonne analyse de Todd : https://www.marianne.net/politique/emmanuel-todd-en-bas-l-intelligence-progresse-tout-comme-le-taux-de-cretins-diplomes-en?_ope=eyJndWlkIjoiNzhkZGQ1OTJiZDRiOTgzNjYxMTllM2RkNDZjMGZlMzAifQ%3D%3D
Crétins diplômés et réchauffisme, il y aurait un bon article à écrire !

4956.  Pigouille | 26/01/2020 @ 14:33 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#4953), the fritz (#4954), je vous propose d’écouter ce que dit Lagarde dans son introduction. Ça commence à la minute 50:00
https://youtu.be/1a6bHDuzpjM
* Les gens bougent à cause du sexe, de la peur, et de la cupidité. Aujourd’hui le monde bouge parce qu’il a peur.
* Les philanthropes milliardaires ont peur, ils nous font bouger.
* La littérature scientifique économique est claire. Les gens ont peur de la transition du climat.
* Alors nous allons faire des modèles financiers. Ils nous permettront d’anticiper l’avenir. Nous devons regarder très loin, à 30 ans sans se soucier du court terme.
* Sans craindre de sacrifier nos populations (taxe carbone) et de piétiner nos vieux principes (inflation, chômage). Les générations futures nous remercieront plus tard.

Mon commentaire: les modèles du giec fonctionnent avec des scénarios socio économiques qui tous font l’hypothèse de nations rationnelles. Aucun scénario du giec ne fait l’hypothèse que l’Europe va sombrer dans une dictature marxiste toxique pilotée par des abrutis sectaires coupés du peuple, de la réalité, méprisant la technologie, gouvernant par la peur, la violence et les mensonges.
Aurait on oublié la température de novembre 1942 à Stalingrad ? -40

4957.  Bernnard | 26/01/2020 @ 15:17 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#4956),
Gouverner par la peur ne sera pas tenable longtemps. Il y aura nécessairement un ras le bol.
D’autant plus que tous les médias, dans leur grande majorité, font la part belle à tous les événements anxiogènes. Le point de saturation n’en sera que plus vite atteint.
On peut cultiver le penchant morbide des gens pour accentuer la peur de « ce qui pourrait advenir ». Cette duperie n’aura qu’un temps.

4958.  JG2433 | 26/01/2020 @ 16:47 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#4957),
Y’a d’ores et déjà plus d’hiver…
Grace à la photo mise en tête de l’article, le « réchauffiste » site sud-ouest.fr ne pouvait pas trouver pire laugh pour entretenir la peur du « réchauffement/dérèglement climaitique », que cette illustration accompagnant la prévision « anxiogène » !
https://www.sudouest.fr/2020/01/25/meteo-le-froid-c-est-deja-termine-la-fin-de-l-hiver-sera-douce-et-humide-7108832-6110.php

4959.  Daniel | 26/01/2020 @ 18:18 Répondre à ce commentaire

Davos. 1 500 jets privés, hélicoptères et limousines pour discuter du… réchauffement climatique

Une fois arrivés dans des aéroports tels que Zürich, à deux heures de train de Davos, les passagers de ces vols privés poursuivent souvent leur voyage en hélicoptère, pour gagner du temps. Avant de terminer en limousine.

Présente à Davos, Greta Thunberg, la jeune activiste suédoise de 16 ans, devenue figure de la lutte contre le réchauffement climatique, a évidemment taclé cette attitude : Je trouve ça insensé que des gens rassemblés ici à Davos pour parler du climat arrivent en jet privé.

Et Jennifer Morgan, directrice exécutive de Greenpeace International, n’hésite pas à mettre en avant les incohérences de ce sommet : C’est certainement contradictoire quand les gens s’y rendent en jet privé, c’est clairement un énorme problème.

4960.  Pigouille | 26/01/2020 @ 22:04 Répondre à ce commentaire

A Davos, le transcript du speech de Greta Thunberg, voyageuse océanique
https://youtu.be/bNMMpmpZBDY 😉