Existe-t-il vraiment une température moyenne globale ?

• • • • •

Afin de comprendre ce qu’est la température, penchons-nous d'abord sur la nature des systèmes physiques.

Variables physiques

En général, les variables physiques vont par deux, les variables de potentiel et de flux. Un exemple familier est le flux d’eau, où la variable de potentiel est la pression et la variable de flux est le débit. Une complication vient de ce que parfois, les variables sont intégrées ou dérivées par rapport au temps, ce qui conduit à une distinction supplémentaire entre variables intensives et extensives.


Exemples de variables connues, le point représente la dérivée /dt
source Laboratory Online Computing, Brignell and Rhodes 1975

Il est facile d’être perdu par rapport au type de variable, mais la règle importante est que la somme des variables de potentiel est nulle dans une boucle alors que celle des variables de flux est nulle en un noeud. En électricité, elles sont connues comme les lois de Kirchnoff. Les variables de potentiel ou de flux sont généralement reliées entre elles par des lois simples comme la loi d’Ohm. Lorsque les variables de potentiel sont scalaires (i.e qu’elles n’ont pas de direction comme la vitesse), elles peuvent être représentées comme des contours sur une surface, tel les élévations sur une carte. Ainsi obtient-on des isobares et des isothermes.

On pourrait penser que la quantité de chaleur (en joules) ou le taux de transfert de chaleur (en watts) sont aisés à mesurer car après tout, la chaleur est soumise à la loi de conservation de l’énergie. De fait, ce n’est pas le cas. Même en laboratoire, les expériences sur des bilans de chaleur sont notoirement difficiles, voir par exemple la controverse sur la fusion froide. Les petites quantités de chaleur tendent à être perdues. Comme l’ancien professeur de physique de l’auteur le disait, le problème avec un bilan de chaleur est qu’il n'est pas équilibré. C’est encore plus difficile dans l’atmosphère, où chaque gaz du mélange a une capacité calorifique différente à température constante ou à volume constant. Un constituant essentiel, l'eau, a des chaleurs latentes pour la fusion et la vaporisation, c’est à dire des énergies potentielles qui ne sont pas disponibles pour modifier la température.

Du reste, la température est relativement facile à mesurer. A cause de l’universalité de la constante de Boltzmann, presque tout dépend de la température et vous pouvez faire un thermomètre avec presque rien.

Température

Comme nous l’avons vu dans le tableau, la température est une variable de potentiel (intensive) et son compagnon, le flux de chaleur est la variable de flux (extensive). Le phénomène physique à la base de la température, pour prendre le cas d’un gaz simple, est l’énergie cinétique moyenne des molécules du fait de l’agitation thermique. La théorie cinétique des gaz nous dit que cette énergie cinétique moyenne par molécule vaut 3kT/2, avec k étant la constante de Boltzmann et T la température exprimée en kelvin. La valeur de k est de 1,38054.10(-23) J/K.

A zéro K, il n’y a pas de mouvement et rien ne se passe. A température ambiante (soit 290 K), l’énergie cinétique moyenne est un quarantième d’électron volt. Naturellement les molécules ont des énergies différentes, qui se répartissent selon la loi de distribution de Maxwell.

Si les flux de chaleur étaient déterminés par la seule conduction, ce serait relativement simple. Pour un système donné, cela pourrait être modélisé comme un système électrique, parce que cela suivrait la même équation (Laplace); malheureusement, et particulièrement dans les systèmes climatiques, les flux de chaleur sont dominés par la convection, c’est à dire le mouvement physique du support. A l’échelle du globe, il y a d’autres facteurs. Cela inclut des changements périodiques du flux solaire dus aux fluctuations de l’activité du soleil, aux changements saisonniers liés à l’inclinaison de l’axe de la Terre sur son orbite et aux forces de Coriolis causées par la rotation du globe, ainsi qu’aux instabilités cycliques de moyen terme telles les oscillations El Nino et Nord Atlantique. Il n’y a donc pas d’équivalent pour la loi d’Ohm et la météo est très compliquée; ainsi, en dépit du recours aux plus puissants ordinateurs sur Terre, la prévision du temps dans nos journaux du matin est souvent peu fiable.

Températures moyennes

Dans un système bien-élevé, une estimation de la température moyenne globale peut être obtenue par échantillonnage. Comme nous l’avons vu dans la discussion sur les moyennes, la variance de l’estimation est inversement proportionnelle à la taille de l’échantillon et l’écart-type proportionnel à sa racine carrée.

Le système thermique terrestre, toutefois, n’est pas bien-élevé. Il est non-linéaire. Il est fortement non-stationnaire, comme le montre l’apparition des âges glaciaires. Dans l’histoire plus récente, on trouve la Période chaude médiévale et le Petit âge glaciaire, qui sont bien attestés par l’art, l’histoire, la littérature, l’archéologie, la dendrologie, l’entomologie, etc… Une autre complication vient des activités humaines. Bien qu’elles soient insuffisantes pour perturber l’effet de serre, qui fournit la chaleur pour la vie sur Terre, les îlots anthropiques de chaleur urbaine interfèrent avec l’échantillonnage. C’est un fait malheureux, par exemple, que la plus longue série continue de températures (Centre de l’Angleterre), soit prise dans une des zones les plus peuplées et industrialisées de la Terre.

La température moyenne globale est un concept théorique. Si nous étions capables d’avoir un grand nombre de mesures faites à espaces réguliers autour du globe, nous serions capables d’obtenir une estimation de la moyenne à un moment donné qui fasse sens, qui pourrait ensuite être moyennée sur une année pour produire un chiffre qui serait une représentation raisonnable de l’état thermique de la surface de la planète. Hélas, un tel réseau de stations au sol n’existe pas. Non seulement les instruments de mesure sont mal répartis mais beaucoup sont placés dans des sites thermiquement atypiques tels que des villes ou des aéroports et d’autres dans des zones rurales reculées où l’entretien est déficient. Ironiquement, c’est au niveau des océans que sont faites les mesures les plus hétérogènes. De fait, les stations météo de surface fournissent une base de données de qualité médiocre pour calculer la température moyenne globale.

Heureusement, il y a une alternative, le suivi satellite. Les micro-ondes émises par l’oxygène dans l’atmosphère dépendent de la température et fournissent ainsi un thermomètre distant et pratique. Parce que l’orbite du satellite balaye continuellement la surface de la Terre comme le faisceau d’un écran de télévision, cela revient à disposer d’un très grand nombre de thermomètres bien répartis. Avec pour résultat, une estimation crédible d’une température moyenne mondiale. Les résultats se recoupent bien avec les données collectées par ballons-sondes.

Mais les séries par satellite sont relativement courtes car c'est une technologie récente. Elles montrent une légère tendance au refroidissement, mais toute série finie montre des tendances qui ne reflètent pas nécessairement celles de la distribution parent. Toutes les données satellite nous disent qu’en ce moment, il n’y a pas de changements dramatiques de température.

Note 01/2006 : selon les révisionnistes, les données satellite montrent maintenant une légère tendance au réchauffement. Cela n’affecte pas la conclusion car les tendances apparentes dans des données prises au hasard ne sont jamais nulles étant donné que les variables dans le monde physique réel ne sont jamais constantes. Pour être plus précis, la tendance sur 25 ans de données est de 0,0076 °C par an. C’est peu !

Note 01/2007 : El Nino nous donne des raisons de douter sérieusement que la température moyenne mondiale de surface puisse être une mesure pertinente pour déterminer si la Terre se réchauffe ou se refroidit. El Nino est purement un phénomène convectif. Il n'est pas une source de chaleur et ne fait que redistribuer la chaleur, principalement des océans. Il est admis comme la cause du “record” des températures de surface en 1998 et à ce titre influence la pente des tendances, en particulier, celles établies sur des courtes périodes et ces tendances sont à leur tour largement utilisées pour prouver que la planète se réchauffe.

Pourtant, il est aisé de voir qu'une distribution différente des températures, visible par satellite, peut affecter les estimations de température moyenne mondiale fournies par les stations de surface car la répartition spatiale de celles-ci sur le globe est très inégale. Bien sûr, dire que El Nino cause un réchauffement local dans le Pacifique sous les tropiques ne pose pas problème, par contre, il est fallacieux d’affirmer que El Nino réchauffe l’ensemble de la planète, à moins qu'on puisse lui associer une source de chaleur nouvelle mais non encore identifiée.

Cela conduit à la question de savoir si d’autres oscillations moins importantes ne seraient pas à l'origine de faux signaux de réchauffement (ou de refroidissement) climatique.

Source John Brignell, NumberWatch, traduction par Araucan

51.  Curieux | 21/06/2008 @ 12:08 Répondre à ce commentaire

@ 50, j’ai toujours eu du mal à prendre mes semblables pour des c…, ça laisse peu d’alternatives :
Pour la majorité de la population dont ce n’est pas la tasse de thé, il y a une désinformation à l’œuvre,
mais pour la minorité agissante ça n’est pas le cas.

52.  Curieux | 21/06/2008 @ 12:15 Répondre à ce commentaire

Pour conclure, je pense que cette minorité est dans la continuité des mouvements nihilistes du XIX et début XX puis des anarchistes, puis des actions direct, brigade rouge, chemises noires, etc. Pour quelques uns, rare, la barrière de la violence physique est franchie qui se légitime sur un pseudo mouvement populaire, plus débonnaire lui.

53.  Murps | 21/06/2008 @ 13:09 Répondre à ce commentaire

Toutes ces courbes de température ne valent même pas leur papier d’impression.
Même pas un pet de lapin !

Cordialement.
Murps

54.  Ben | 21/06/2008 @ 13:29 Répondre à ce commentaire

#51 : Pour moi, nous sommes tous des c… (moi le premier), mais pas pour les mêmes choses. Même ceux qui manipulent doivent penser qu’ils « mentent de bonne foi » (comme disait Tapie), à part, sans doute, quelques exceptions (rares, à mon avis).

55.  scaletrans | 21/06/2008 @ 14:09 Répondre à ce commentaire

Entièrement d’accord avec Curieux, Murps, Ben et Minitax, avec pour ce dernier une petite remarque: les insultes n’apportent rien, surtout lorsqu’on possède votre compétence; je sais bien qu’elles sont suscitées par l’impatience, mais cela dessert leur auteur et l’idée qu’il défend.
Quant à l’idée d’un présupposé (le réchauffement climatique du à l’activité humaine) jamais confronté aux faits, c’est l’inverse de toute démarche scientifique… Laquelle doit être l’observation et la synthèse des faits pour bâtir (éventuellement, si les concordances sont suffisantes) une théorie. A mon avis d’ailleurs, c’est également parce que la démarche des évolutionnistes est la même (un présupposé auquel on veut faire accorder les faits) que je ne suis pas d’accord avec eux!

56.  Curieux | 21/06/2008 @ 14:43 Répondre à ce commentaire

@ 54 les nihilistes étaient de bonne foi, comme beaucoup d’assassins.
Le problème n’est pas la « bonne foi » mais bien l’objectif visé par les ceusses de « bonne foi » !

57.  cocaaladioxine | 21/06/2008 @ 15:05 Répondre à ce commentaire

Et bien, je crois que je vais copier-coller cet édifiant échange de point de vue pour illustrer ce que j’ai appris sur les « sceptiques » en venant ici.

Pour résumer : beaucoup de gens qui n’ont aucune formation sur le sujet et se sont informés uniquement par le biais de blogs douteux. Persuadés d’être les seuls visionnaires d’une manipulation de masse organisée à l’échelle mondiale (par qui?) – bref des fanas de théorie du complot comme on les aime. Des écolos-nihilistes-chemises noires (brunes?) et communistes extrémistes ? vive la fumette…

Qui confondent la récupération médiatique d’un sujet à la mode et la recherche scientifique – qu’ils ne suivent d’ailleurs pas. Un exemple ? Cette semaine dans Nature, un article concernant les niveaux des océans dans le monde, qui montre que cette croissance est constante depuis 50 ans au moins. Pas un mot… Ceci en parallèle avec d’autres publications de cette année sur le niveau d’acidité des océans, le changement des modes de croissance des arbres dans les fôrets européennes depuis 1960. Oblitérées de leurs esprits sélectifs.

Sans parler d’une étude statistique par des chercheurs de Princeton sur la probabilité que les changements observés récemment dans la climatologie mondiale soient non-induits par l’homme. Je crois que cette probabilité tourne autour de 5%. Et je crois aussi que la probabilité que je ne me fasse pas descendre est de 0%.

58.  laurent | 21/06/2008 @ 15:07 Répondre à ce commentaire

@cocaa

J’imagine donc que vous n’êtes pas d’accord avec vos petits camarades qui disent et redisent qu’une augmentation de 0.7 deg sur 100 ans c’est “non significatif” et “trop imprécis pour être accepté”

59.  laurent | 21/06/2008 @ 15:20 Répondre à ce commentaire

@cocaa


J’imagine donc que vous n’êtes pas d’accord avec vos petits camarades qui disent et redisent qu’une augmentation de 0.7 deg sur 100 ans c’est “non significatif” et “trop imprécis pour être accepté”

J’ai toujours écrit sur ce site que le XXième siècle avait connu un réchauffement (2 phases en fait)…. vous m’avais lu dire le contraire???
C’est de l’ingénuité, ou juste pour me faire dire que je ne suis pas d’accord avec tout ce qui est dit par les différents sceptiques qui interviennent ici ?
Si c’est le deuxième cas, c’est évident, et pas que pour moi, c’est aussi je pense le cas pour tout le monde ici.
Le scepticisme climatique est un état-d’esprit raisonnable , ce n’est pas une théorie, et encore moins une pensée unique.

@joletaxi
Ce qui m’énerve particulièrement,lors de la météo,c’est le rappel constant de l’écart à une température dite normale.C’est quoi une température normale?

La température « normale », c’est la moyenne (filtrée du bruit) pour un créneau de mesure de la température sur une période donnée (mois, année, 5 ans, 10 ans, 30 ans). C’est la base de la climatologie (qui n’est que la statistique de ces mesures)
En statique et en absolu, cela sert à savoir ce que tu dois emmener comme vêtement si tu part à Pekin voir les JO.
En dynamique et en relatif, cela permet de voir comment évolue les conditions climatiques en un endroit donné, de les comparer à une situation « moyenne », et d’essayer d’en tirer des prévisions sur les conséquences (utilisées par exemple en bilan hydrique pour faire des prévisions de rendement de plantes, et donc estimer des volumes de récolte).

60.  cocaaladioxine | 21/06/2008 @ 15:23 Répondre à ce commentaire

j’essaye simplement de savoir qui « croit » quoi parmi les sceptiques. Pas facile de s’y retrouver avec les dénégations dans tous les sens : il n’y a pas de réchauffement, la banquise arctique ne fond pas, le CO2 n’est pas un GES, la température moyenne ça n’existe pas, l’effet de serre est une vue de l’esprit incompatible avec les lois de la physique (sic), les modèles ça ne prévoit rien… Pas évident, je vous le dis !

61.  laurent | 21/06/2008 @ 15:34 Répondre à ce commentaire

Si vous voulez donner dans le one-man show ironique…. essayez vous plutôt sur scène… ou sur les sites alarmistes, vous aurez un franc succès.

62.  joletaxi | 21/06/2008 @ 15:55 Répondre à ce commentaire

laurent
merci
ce que je voulais dire, c’est que le terme « normal »est inapproprié.
Son emploi induit l’idée que tout écart par rapport à une moyenne,serait anormal,et que donc,il y a bien dérèglement climatique.Or une moyenne est justement une somme d’anormalités…
Dernièrement, on évoquait des records de chaleur à NewYork, dépassant même des records précédants.Par contre ,on ne nous dit pas que la ville de NewYork,en 1893(je ne me rappelle plus exactement) date du record évoqué n’a rien à voir avec la ville actuelle.Je gage qu’après correction,le record actuel serait très en dessous de celui de 1893.
Quant aux extrapolations,sur base de moyennes,on a vu les résultats du plan « canicule  » en France,plutôt risible.

63.  laurent | 21/06/2008 @ 19:54 Répondre à ce commentaire

La « normale » est un terme technique en climato (tout comme la médiane et plein d’autres)… il faut le considérer comme tel et pas suivant le sens commun du mot.

64.  Ben | 21/06/2008 @ 20:06 Répondre à ce commentaire

#57 et #59 : Nous touchons sans doute là un problème du scepticisme climatique : il ne conduit pas à une doctrine. Les sceptiques se posent des questions, là où les « réchauffistes » (pardon du terme, il faut bien trouver quelque chose) n’ont que des réponses toutes prêtes. En passant, en ce qui me concerne, je ne crois pas une seconde à une théorie du complot (ce qui n’empêche pas que certains tirent de larges bénéfices de l’alarmisme actuel).

Enfin, lorsque vous dites, cocaaladioxine, qu’il ne faut pas confondre l’alarmisme médiatique avec le travail scientifique, vous faites preuve d’une naïveté confondante. Dans l’absolu, vous auriez raison, bien sûr. Mais à l’heure actuelle, qui d’entre nous sur ce blog peut nier les excès médiatiques autour des changements climatiques ? Et qui a entendu l’un de nos grands pontes du climat pro-GIEC tenter de ramener un peu de sérénité ?

65.  Murps | 22/06/2008 @ 0:24 Répondre à ce commentaire

Coca a écrit : »j’essaye simplement de savoir qui “croit” quoi parmi les sceptiques. Pas facile de s’y retrouver avec les dénégations dans tous les sens : il n’y a pas de réchauffement, la banquise arctique ne fond pas, le CO2 n’est pas un GES, la température moyenne ça n’existe pas, l’effet de serre est une vue de l’esprit incompatible avec les lois de la physique (sic), les modèles ça ne prévoit rien… Pas évident, je vous le dis ! »

Et là, je dis bravo !
Vous venez, avec une bonne précision, de détailler ma pensée sur le « réchauffement »…

Cordialement.
Murps

66.  Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 11:37 Répondre à ce commentaire

@Sirius

Que signifie ce rapprochement abusif entre le scepticisme en matière de climatologie et le créationnisme ?

Je ne sais pas si c’est abusif, mais je pense que c’est surtout tres precis et correct.
http://www.scienceblogs.de/pri.....ptiker.php
http://www.realclimate.org/index.php?p=258
Les points communs sont surtout les suivants
1) L’echelle du temps. Impossiblité de compréhension du à la spécialisation de notre cerveau sur une petite echelle du temps. Point commun: Echelle du temps de processus evolutif/ climatique
2) Idéologie forte derriere un discours qui se veut « scientifique ». Religion/Anti-communisme
http://video.google.com/videos.....itesearch=
3) La reflexion sur les « consequences » d’un theorie scientifique ne laisse pas d’autres option que nier justement ce théorie. Pour les creationnistes les consequences d’un « evolutionisme materialiste » mene directement à « homosexualite, abort, drogue, criminalite » (Min 9 dans la presentation de Ken Miller en bas). Au fond c’est donc sans importance si la theorie Darwinien est acceptable ou pas. Les consequences sont trop graves. Je te conseille d’ailleurs de regarder ce presentation en entier si tu veux savoir qqc sur le creationnisme. A mon avis c’est pas un mouvement bizarre dans un pays lointain, c’est un example d’un mouvement obscurantiste et anti-science sur un echelle globale.
http://video.google.com/videop.....2wK5-_S6AQ
Dans le cas des sceptiques egalement leur reflexion sur les conséquences ne laisse pas de place pour accepter les resultats scientifiques. Crise économique globale, disparition des libertés individuels, domination de notre sociéte par une classe eco-scientifique etc etc. Donc vu ces consequences c’est sans importance si la theorie du changement climatique est vraie ou pas.

Mets ça dans ta pipe et fumes!

Donc certainement pas, mon bonhomme.

67.  Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 11:43 Répondre à ce commentaire

@abitbol

si ce forum est un repère de sceptiques aliénés, quel étrange plaisir prenez vous à discuter avec nous ?
Je ne discute pas avec toi/vous. Je t’informe.

Tu espères en convertir, qui vont subitement tomber à genoux en reconnaissant que tes arguments sont imparables ?

Pour ton complexe d’inferiorite il y a certainement d’aide professionelle.

68.  Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 11:44 Répondre à ce commentaire

@abitbol

si ce forum est un repère de sceptiques aliénés, quel étrange plaisir prenez vous à discuter avec nous ?

Je ne discute pas avec toi/vous. Je t’informe.

Tu espères en convertir, qui vont subitement tomber à genoux en reconnaissant que tes arguments sont imparables ?

Pour ton complexe d’inferiorite il y a certainement d’aide professionelle.

69.  laurent | 22/06/2008 @ 14:27 Répondre à ce commentaire

Et tu appelle cela de l’information Georg ???
En Français, ce que tu présent s’appelle un sophisme, pas de l’information… 😉

Le fait que certains créationnistes soient aussi « anti-GW » est indiscutable…. et je suis certain qu’en cherchant bien, on peut aussi trouver des créationnistes « pro-GW ».

Mais en déduire que tous les sceptiques du RC anthropique soient créationnistes, c’est aussi stupide et abusif que de dire:
« Aristote à des Oreilles, tous les chiens ont des oreilles, Aristote est donc un chien ».
La plus grande partie des scientifiques sceptiques ne sont pas créationnistes. L’insinuer comme tu le fais, n’est qu’une tentative malhonnête de discrétiser les scientifiques sceptiques dans leur ensemble….. pour utiliser de tels arguments, il faut vraiment pas se sentir droit dans ses bottes…
(mais ce n’est pas nouveaux comme technique, après avoir utiliser celles de « tous les sceptiques sont vendus à Exxon », etc… cela en dit quand même long sur le peu d’assurance scientifiques de ceux qui utilisent ces arguments…. un scientifique sur de lui ne se vautre pas dans les attaques sur la moralité de ses contradicteurs)

Quand à « accepter les resultats scientifiques », on verra bien dans le futur si tu accepte ceux qui découleront de la moissons de données des satellites de la constellation « A-train » qui commence et va continuer dans les années à venir … on reparlera après de la distinction entre la foi et la science… 😉
Une théorie non prouvée par des observations scientifiques (faites avec un protocole expérimental solide et validé)… reste une hypothèse non prouvée. Le fait que les différents éléments de physiques sur lesquels s’appuie cette théorie soient corrects ne change strictement rien à l’affaire. La physique ce n’est pas que de maths (ce qu’oublient malheureusement la plupart des modélisateurs), renseigne-toi….

70.  Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 15:00 Répondre à ce commentaire

@Laurent

Mais en déduire que tous les sceptiques du RC anthropique soient créationnistes »

sophisme est greque et se trouve maintenant dans absolument toutes les langues que je connais.

Les deux mouvements montrent des analogies, ils ne sont pas du tout identique (et tu peux lire ca en haut si tu veux vraiment). Ils sont a) obscurantiste/anti-science b) au fond ideologique c) se posent des questions d’abord sur les conséquences de la science (amoralité pour les creationnistes, perte de liberté individuels etc pour les sceptiques) d) probleme d’apperception de phenomenes large echelle du temps.
Tu sais ce que est une analogue?

Quand à “accepter les resultats scientifiques”, on verra bien dans le futur si tu accepte

Puis que c’est moi/nous qui les produisent assez improbable que je/nous on a des problemes d’accepter nos resultats.

71.  Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 15:12 Répondre à ce commentaire

@Laurent

scientifiques sceptiques ne sont pas créationnistes

C’est par hazard vrai pour Christy et Spencer. Ce que montre peut etre que un certain schema de pensee functionne sur les terrains completement differentes.

après avoir utiliser celles de “tous les sceptiques sont vendus à Exxon”,

T’as de doutes aussi sur « certains » (au lieu de « tous »)?

72.  laurent | 22/06/2008 @ 15:21 Répondre à ce commentaire

« Sophisme est greque et se trouve maintenant dans absolument toutes les langues que je connais »
Exact…. mais comme tu ne semble pas connaitre la signification de ce mot (vu que tu continue à faire des généralisations éthiques et moralistes qui ne valent pas un clou…. fautes d’arguments sans doute…), j’émet un doute sur ta compréhension de certains mots d’origine grecque.

Sinon, je n’ai jamais vu autant d’arrogance chez un scientifique Georg.

Tu es sur qu’il n’y a que les modélisateurs qui « produisent » des résultats scientifiques ?
… j’en déduit donc que d’après toi, une bonne partie des scientifiques et ingénieurs ayant travaillé comme moi sur la définition, le développement, la réalisation et l’exploitation scientifique de capteurs et de satellites pour collecter des données (comme ceux de la constellation A-train) n’ont jamais rien produit en terme de résultats scientifique ? Sois tu ne te rend absolument pas compte de ce que tu dis… soit l’épaisseur de ta morgue est insondable…
(il se trouvent que beaucoup de ces scientifiques et ingénieurs ont beaucoup de doutes sur le fait qu’on ait acquis toute la connaissance sur les composants atmosphérique pour pouvoir en faire une bonne modélisation… ce qui en fait de facto des sceptiques… 😉 )

73.  Curieux | 22/06/2008 @ 15:25 Répondre à ce commentaire

74.  laurent | 22/06/2008 @ 15:27 Répondre à ce commentaire

@Georg

 » Ce que montre peut etre que un certain schema de pensee functionne sur les terrains completement differentes »
Ce qui ne prouve rien sinon que tu continue dans le sophisme…. tu t’enfonce…


« T’as de doutes aussi sur “certains” (au lieu de “tous”) »

Lamentable…. indigne de quelqu’un se prétendant scientifique et donc pas de parti-pris.
Ceci dit, tu nous éclaire sur ta volonté de parti-pris et sur ton incapacité à avoir un raisonnement objectif.

Continue tes insinuations méprisantes et méprisables… elles ne méritent aucune réponse.

75.  Curieux | 22/06/2008 @ 15:35 Répondre à ce commentaire

Puis que c’est moi/nous qui les produisent (les résultats scientifiques)

Pour écrire une c…nerie comme ça il faut se prendre pour dieu. Et c’est toi (dieu, donc*) qui traite les sceptiques de créationnistes ?

*je détaille et insiste par ce que Georg, maigré ses beaux diplômes à de réels problèmes de compréhension.

76.  Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 15:38 Répondre à ce commentaire

@Laurent

j’émet un doute sur ta compréhension de certains mots d’origine grecque.

T’as le droit de faire ca sur ma capacite scientifque, Laurent, mais a mon grecque ancien apres 9 ans au college et un an a l’universite stp ne touche pas!

il se trouvent que beaucoup de ces scientifiques et ingénieurs ont beaucoup de doutes sur le fait qu’on ait acquis toute la connaissance sur les composants atmosphérique pour pouvoir en faire une bonne modélisation… ce qui en fait de facto des sceptiques…

Alors vas-y, publie tes doutes dans les revues scientifiques ensemble avec les milliers des ingenieurs et scientifiques qui construisent des satellites et on reparlera.

77.  Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 15:43 Répondre à ce commentaire

@curieux

Et c’est toi (dieu, donc*) qui traite les sceptiques de créationnistes ?
Tu ne veux pas former un groupe avec abitbol qui souffre comme toi de complexes d'inferiorité? Rien que mieux que les petits economies et je suis sur que les analystes donnent des tarifs de groupe. (Supposant naturellement que vous etes dans votre lachete anonyme vraiment deux personnes. En cas de schizophrenie il y a pas de tarif de groupe a ma connaissance)

78.  Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 15:44 Répondre à ce commentaire

@curieux

Et c’est toi (dieu, donc*) qui traite les sceptiques de créationnistes ?

Tu ne veux pas former un groupe avec abitbol qui souffre comme toi de complexes d’inferiorité? Rien que mieux que les petits economies et je suis sur que les analystes donnent des tarifs de groupe. (Supposant naturellement que vous etes dans votre lachete anonyme vraiment deux personnes. En cas de schizophrenie il y a pas de tarif de groupe a ma connaissance)

79.  Abitbol | 22/06/2008 @ 16:03 Répondre à ce commentaire

Je ne savais pas que georg était psy…

80.  Abitbol | 22/06/2008 @ 16:05 Répondre à ce commentaire

Bon sang ! Et moi qui croyait que ce type n’avait pas d’humour…
Alors qu’il nous fait un festival !
Arrête Georgie boy, pitié, j’ai mal au ventre à force de me tordre de rire…

81.  Stan | 22/06/2008 @ 16:06 Répondre à ce commentaire

Georg peut être devriez vous vous calmer, vous relire, en lieu d’insulter vos contradicteurs.

82.  Curieux | 22/06/2008 @ 16:09 Répondre à ce commentaire


Georg, tu es pathétique, ton langage ordurier n'a aucun charme, tes approximations syntaxiques manquent de grâce. Mais le pire c'est que tes réponses sont celles d'un parfait crétin. Pas au sens de l'invective entre automobilistes, non, au sens du parfait décérébré.

Pire, encore, que sont tes travaux qui génèrent tant de morgue ? quelques écrits au sein d'équipes, ce qui defacto te rends anonyme, sur des sujets dont personne ne parle ni ne parlera, mais iaut bien publier, hein. A, j'oubliais un prix du "ministère" sur une étude dont le retentissement ne t'a même pas fait monter sur un plateau de télévision.

En un mot mon pauvre Georg, tu nages en plein anonymat dans ce bas monde.

Voisin de zéro, en somme.

83.  Abitbol | 22/06/2008 @ 16:12 Répondre à ce commentaire

Georg :

je t’informe

Mais je ne t’ai rien demandé mon gros georg ! Sinon je t’aurai sonné.
Ha les dégâts de l’alcool… c’est terrible.

En tous cas, merci pour tes contributions éclairantes sur ce site, c’est vrai tes arguments sont… intéressants…

84.  laurent | 22/06/2008 @ 16:30 Répondre à ce commentaire

mais a mon grecque ancien apres 9 ans au college et un an a l’universite stp ne touche pas!

J’en déduis donc, si tes 9 ans de Grec ancien à l’université t’ont appris ce qu’est un sophisme, que tu à délibérément tenu des propos malhonnêtes

Alors vas-y, publie tes doutes dans les revues scientifiques ensemble avec les milliers des ingenieurs et scientifiques qui construisent des satellites et on reparlera

Allez paf… un peu d’ironie méprisante au passage.. 😉
… comme s’il n’existait aucune publication sur l’exploitation des mesures satellites… aucun article n’a par exemple jamais été publié sur l’étude des différents types de nuages se basant sur les données Polder.

Tu vis dans un bulle Georg?…. ou c’est juste une autre expression de malhonnêteté intellectuelle ?

85.  Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 16:32 Répondre à ce commentaire

@Curieux

En un mot mon pauvre Georg, tu nages en plein anonymat dans ce bas monde.

Curieux j’ai pensé plutot au sense literalle de ce mot. Tu sais la difference entre « curieux » et Georg Hoffmann, la difference qui donne a un lache anonyme comme toi l’occasion de renifler apres sur mon CV pour accumuler encore quelques insultes anonymes. Tu vois, ca c’est l’anonymat dont je parle.

86.  Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 16:39 Répondre à ce commentaire

@Laurent

… comme s’il n’existait aucune publication sur l’exploitation des mesures satellites… aucun article n’a par exemple jamais été publié sur l’étude des différents types de nuages se basant sur les données Polder.

Ohh il y a beaucoup de papiers bases sur les resultats de satellite et ils confirment largement la theorie de réchauffement global du au gaz a effet de serre.
Je pensais t’a voulu contribuer avec qqc surprenant qui met fondamentalement en doute les resultats de notre recherche? Par contre il semble que tu penses n’importe quel papier ou apparait le mot « satellit » est en contradiction avec le AGW. Bizarre. Les satellits sont donc un peu comme le 14C de creationnistes. Toujours present et plein de doutes.

87.  laurent | 22/06/2008 @ 16:46 Répondre à ce commentaire

Mon pauvre Georg….. c’est beau la foi… 😉

PS Les satellites de la constellation A-train sont tous très récents, donc aucun n’a été « toujours présent », leurs précurseurs ont donné des moissons de données certes incomplètes, mais très prometteuses.
… Tu n’a visiblement peu lu de publications sur ces résultats…
(Si tu en a lu, tu a du les parcourir d’un oeuil distrait en pensant que cela n’apportait rien…. vu tes convictions profondes de modélisateur…)

Si un jours tu reviens sur terre, et que tu te rend compte que les données expérimentales ne se plient pas forcément à tes équations…dis le nous… 😉

88.  Curieux | 22/06/2008 @ 16:57 Répondre à ce commentaire

Cher Voisin de zéro (je précise, Georg Hoffmann, pour la raison citée plus haut),

donc, cher Voisin de zéro, vous voulez que je « renifle apres sur (votre) CV » et pour quoi faire, grand dieu ? Vous n’êtes ni drôle, ni charmant et passablement bête.

Par ce qu’il faut-être vraiment bête pour, à chaque instant, utiliser de vagues allusions à des heu… diplômes, pour essayer de vous grandir, tout le monde s’en fout !

Cher Voisin de zéro, vous êtes vraiment tout petit.

Ps,sur ces deux posts j’ai utilisé deux mots dont voici les définitions officielles, crétin et bête. Pour le second reportez vous plutôt à la seconde définition du lien.

89.  Murps | 22/06/2008 @ 17:09 Répondre à ce commentaire

#86
Les satellites « lançés » par Annie Cazenave, passée à la télé l’autre jour ?
Annie Cazenave, dame sympathique, mais membre contributeur du GIEC comme Claude Lorius, lauréat du prix Blue planet et ses collègues J. Jouzel, Valérie Masson-Delmotte et Hervé Le Treut…
Tous clients habituels des chaines publiques !

Contrairement à Courtillot, Allègre, Leroux…

Je le dis comme je le pense : à l’avenir il ne restera rien, absolument rien de ces travaux voyant le réchauffement partout.
Les courbes de températures seront mises à la poubelle progressivement comme ne représentant rien de tangible thermodynamiquement.
La dendrochronologie retrouvera son utilité pour caractériser la croissance des végétaux locaux, et cela seulement.
Les analyses isotopiques reprendront la place qu’elles méritent : des mesures quantitatives de qualité valables pour des considérations locales prudentes.
Les « modèles » finiront par être considérés comme tout juste équivalents aux cartes de Madame Irma.

Quant au créationnisme, il n’est pas traditionnellement ancré en europe, fort heureusement.
C’est surtout une affaire de pays anglo-saxons. Remarquez que eux, en débattent publiquement du « réchauffement », contrairement à nous ou la certitude est dans tous les médias et toutes les bouches.

Sinon, je trouve pittoresque cette manie qu’on certains forumeurs de mettre en avant leurs diplômes et leurs qualifications.
Je conçois qu’on dise « je connais ce sujet parce que j’y ai travaillé, et voici mon expertise… », auquel cas on fait partager ses connaissances, mais dire « j’ai raison parce que j’ai un CV comme ceci et cela (titres ronflants…)  » est plutôt un argument d’autorité et cela manque de modestie.

Pour le reste, les noms d’oiseaux qui fusent de part et d’autres font tâche sur ce site. Dommage.

Cordialement.
Murps.

90.  miniTAX | 22/06/2008 @ 17:28 Répondre à ce commentaire

Sinon, je trouve pittoresque cette manie qu’on certains forumeurs de mettre en avant leurs diplômes et leurs qualifications.

@Murps,
Et puis un climatologue bardé de diplôme et qui va sur un blog soit disant de sceptiques marginaux pour traiter les participants de « connard », « schizoprhènes » et autres insultes groupées dans un français qui ferait honte à un collégien, c’est d’un classe !

Mais bon, soyons indulgents, remercions Georg de nous avoir éclairés en live sur le niveau intellectuel et la maturité d’un « climatologue » français. D’un autre côté, quand on voit comment ça rase les pâquerettes, il y a vraiment de quoi être dégoûté.

91.  Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 17:33 Répondre à ce commentaire

@Laurent
Des que tu trouves qqc que t’es capable de verbaliser (a part le fait qu’il y a un Satellite qui s’appele Polder) tu m’envoie un mot, d’ac? Il semble pour des raisons obscures et bizarres t’es convaincu que les nouveaux resultats satellitaires vont changer le monde .
@curieux

“renifle apres sur (votre) CV” et pour quoi faire, grand dieu ?

Oui, pourquoi? L’information que j’ai gagne le « prix de la recherche » 2006 ne se trouve sur aucun site que je redige. Donc « curieux » a utilise google pour trouver cette information et pour renifler un peu. Donc « pour quoi faire grand dieu » ? Ou c’est juste le naturel de qqu qui prefer l’anonymat lache?
@Murps

Quant au créationnisme, il n’est pas traditionnellement ancré en europe, fort heureusement.

Tu sais ce qu’est une analogie? Les deux mouvements me semblent d’avoir une structure pareille parce qu’il s’affrontent au meme probleme pour des raisons differentes. Le probleme est qu’il y a un resultat scientifique (Evolution/AGW) qui est pratiquement dans l’unanimité accepté par la communauté scientifique et qui apparemment ne plait pas.

92.  Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 17:39 Répondre à ce commentaire

@Murps
completement oublie:

Sinon, je trouve pittoresque cette manie qu’on certains forumeurs de mettre en avant leurs diplômes et leurs qualifications.

Tu me montres encore ou « j’ai mis ici en avant mes diplomes (j’au une seul) et mes qualifications »?
Peut etre encore une fois un phenomene de complex d’inferiorité?

93.  Curieux | 22/06/2008 @ 17:42 Répondre à ce commentaire

Bah ! en achetant La Recherche je vous est permis d’avoir votre nom dans un journal.
Certes en petit, certes dans un journal confidentiel, mais imprimé ! Elle est drôle, celle-là, primé dans un imprimé.

Vous devriez me baiser les pieds, cher Voisin de zéro.

94.  Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 17:52 Répondre à ce commentaire

@Curieux

« Bah ! en achetant La Recherche je vous est permis d’avoir votre nom dans un journal.
Certes en petit, certes dans un journal confidentiel, mais imprimé ! Elle est drôle, celle-là, primé dans un imprimé. »

PROOOOOOOOOOUuuuuha.
J’ai apparait ici la premiere fois peut etre il y a 6 mois? Et toi tu te rappelle d’un nom d’un exemplair de la Recherche 2006 ou j’apparais parmis 7 collegues pour un prix sans importance. Prouhhhhhaaaa.
T’as dans ta lachete anonyme bien google n’est-ce pas curieux. Pour une fois ton nom a une sense.
Ton raisonnement scientifique est au meme niveau que tes capacites de petit menteur.

95.  laurent | 22/06/2008 @ 17:53 Répondre à ce commentaire

@Georg

Polder n’est pas un satellite mais un capteur multi-fréquence, multi-polarisation et multi-angulaire.
Le premier exemplaire a été installé sur le satellite japonais ADEOS 1, le deuxième sur le satellite japonais ADEOS 2. Un exemplaire amélioré de ce capteur a été installé sur le satellite Parasol.

Je vois effectivement tu n’y connait rien et (ce qui est plus génant pour un scientifique…) ne cherche pas à en connaitre….
No soucis… reste donc avec tes certitudes… 😉

96.  Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 18:25 Répondre à ce commentaire

@Laurent
Tres bien Laurent. Et de quel résultat du CAPTEUR Polder veux-tu me parler? Pour quel resultat frappant tu prends autant élan? Et qu’est-ce que le secret que tu ne veux pas partager avec le reste du monde qui terminent une fois pour toute avec le « mythe » du changement climatique? Tu sais bien que c’est le LSCE qui gere une bonne partie de résultats de Polder et pour des raisons de nouveau surprenants mes collegues ne m’ont pas parlé de ces resultats spectaculaires. Pourquoi?

97.  miniTAX | 22/06/2008 @ 18:47 Répondre à ce commentaire

Tiens pour Georg :
Poll: most Britons doubt cause of climate change

Après tout cette propagande sur l’apocalypse climatique par ta bande et vos « recherches » primées, on apprend que 60% de Britanniques ne croient pas à la cause humaine sur le changement climatique qu’on leur bassine.

Ouhhouu ! Mon petit Georg, tu fais parti d’un « consensus scientifque écrasant » qui n’arrive pas à persuader une bande de citoyens incultes malgré des années de lavage de cerveau et des milliards dépensés en recherches vaines.
C’est ça le sens de ta vie. Mon pauvre, je te plains.

98.  laurent | 22/06/2008 @ 18:57 Répondre à ce commentaire

@Georg

Tiens… tu te met brusquement à parler de « changement climatique » et plus de « AGW » ? Cela doit être un lapsus…. 😉
Tous les chercheurs du LSCE concernés te tiennent régulièrement au courant de tout ce que font les PI Parasol/Polder dans le monde ?
Vu le peu d’intérêt que tu porte à la chose, cela m’étonnerai grandement…
Il n’y a évidement rien de spectaculaire…. pas plus qu’en modélisation… juste tout un tas de petits résultats expérimentaux intéressants qui font progresser la connaissance (pas comme les runs de modèles supposés « parfaits »…). Et aucun secret, rien que ne soit pas à terme publié dans une revue à comité de lecture… 😉

99.  Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 19:13 Répondre à ce commentaire

@Laurent

Tous les chercheurs du LSCE concernés te tiennent régulièrement au courant de tout ce que font les PI Parasol/Polder dans le monde ?

On a une seule machine a cafe. Donc t’as absolument rien en substance a rapporter. J’ai bien compris?
@miniTAX

Ouhhouu ! Mon petit Georg, tu fais parti d’un “consensus scientifque écrasant” qui n’arrive pas à persuader une bande de citoyens incultes malgré des années de lavage de cerveau et des milliards dépensés en recherches vaines.
C’est ça le sens de ta vie. Mon pauvre, je te plains.

J’ai completement oublie. Encore une resemblance. T’as raison.
http://www.usatoday.com/news/w.....bate_N.htm

100.  Murps | 22/06/2008 @ 20:24 Répondre à ce commentaire

A

Quant au créationnisme, il n’est pas traditionnellement ancré en europe, fort heureusement.

Georg Hoffmann a dit :

 » Tu sais ce qu’est une analogie? Les deux mouvements me semblent d’avoir une structure pareille parce qu’il s’affrontent au meme probleme pour des raisons differentes. Le probleme est qu’il y a un resultat scientifique (Evolution/AGW) qui est pratiquement dans l’unanimité accepté par la communauté scientifique et qui apparemment ne plait pas. »

C’est amusant car je pensais exactement à cette analogie, que j’ai souvent évoqué sur ce site, mais dans l’autre sens : à savoir que les « réchauffistes » semblent partir d’un point de vue écologiste et marxiste pour prouver à tout prix la faillite du développement économique par l’économie de marché.

L’analogie avec les créationnistes étant que ceux-ci procèdent de la même manière : ils cherchent et « trouvent », la bible sous le bras les « preuves » de la création de la terre en quelques jours.

Tenez, prenez un de vos fans, j’ai nommé cocaaladioxine.
Rien que son pseudo, (sauf votre respect cocaaladioxine), est tout un programme chargé de symbole : pensez ! Le coca-cola, icône de la société de consommation, chargé d’un polluant mortel !
Dés lors, il ne faut pas vous étonner de trouver un soutien auprès de tous les excités qui voient le danger partout dans la société de consommation (OGM, nucléaire, téléphones portables, « pollution » de l’air…)

Une preuve que ce « créationnisme » est surtout une affaire sociale (et religieuse) plus que scientifique est que c’est surtout une théorie qui est en vogue depuis des lustres aux USA, rapport à l’origine quaker des pères fondateurs des Etats-Unis. En france, peu de gens se doutent que le créationnisme pourrait même encore exister, et trouveraient inconcevable qu’on l’enseigne.
Que dire d’une science qui ne serait enseignée que dans un seul pays (les USA) ? Serait-ce encore une science ?

Sinons, vous êtes absolument certain que cette histoire de réchauffement fait l’unanimité chez les scientifiques ?
Vous n’avez pas l’impression d’évacuer le débat un peu vite ?

Je ne vais pas faire ma profession de foi politicoreligieuse sur le forum, mais sachez tout de même que je suis agnostique, non encarté politiquement et non payé par les multinationales (malheureusement).

92. Georg Hoffmann | 22/06/2008 @ 17:39
@Murps
completement oublie:
 » Sinon, je trouve pittoresque cette manie qu’on certains forumeurs de mettre en avant leurs diplômes et leurs qualifications. »

Tu me montres encore ou “j’ai mis ici en avant mes diplomes (j’au une seul) et mes qualifications”?
Peut etre encore une fois un phenomene de complex d’inferiorité?

Je ne nommais personne en particulier…

Ceci dit en passant, le calife de Bagdad se promenait dans les rues déguisé en marchand, dit-on dans les « Mille et une Nuits »..
Moi je trouve ça plutôt sympa, vous ne savez pas qui je suis et je ne connais personne ici personnellement et c’est tant mieux.
Sur internet il n’y a que des messages anonymes et uniquement des messages anonymes. Alors les CV et les noms propres on s’en fout, la réputation se construisant sur le nombre et la qualité des posts..

Cordialement.
Murps

Sorry, the comment form is closed at this time.