Exclusif : le WWF nie les dangers des gaz à effet de serre

• • • • •

Pour une participation modique de 64 950 $, le Fond Mondial pour la Nature (WWF) vous propose un voyage de 25 jours autour de la planète en jet privé pour admirer les plus belles faunes et flores de la Nature sauvage. Voici le programme des réjouissances :

Monday, April 6, 2009: Orlando, Florida
Tuesday-Wednesday, April 7-8: Amazon Rain Forest, Brazil
Thursday-Friday, April 9-10: Easter Island, Chile
Saturday, April 11: Apia, Samoa
Sunday, April 12: Cross the International Date Line
Monday-Tuesday, April 13-14: Borneo, Malaysia
Wednesday-Friday, April 15-17: Vientiane & Luang Prabang, Laos
Saturday-Monday, April 18-20: Kathmandu and Chitwan National Park, Nepal
Tuesday-Thursday, April 21-23: Madagascar
Friday-Saturday, April 24-25: Walvis Bay, Namibia
Sunday-Tuesday, April 26-28: Uganda or Rwanda
Wednesday-Thursday, April 29-30: London / Depart for Home

Ce n'est pas un fantasme non, désormais, ce tour du monde de rêve est rendu possible grâce au WWF, comme vous pouvez le constater sur cette brochure PDF – 5.9 Mo, offerte gracieusement (seul le billet de 64 950 $/hôte en chambre double, avec supplément single de 3100$, boissons non comprises, est payant). Les places disponibles étant très demandées et leur nombre limité afin de préserver la Nature, pensez à réserver dès maintenant !

51.  REDBARON 17 | 13/10/2008 @ 16:57 Répondre à ce commentaire

@REDBARON 17,

« tu ne pourras jamais entrer… »

100 lignes Baron !!!

52.  miniTAX | 13/10/2008 @ 17:09 Répondre à ce commentaire

Wé, une sale gamine négatrice qui a la sale manie de regarder les données et les chiffres réels au lieu de consulter les belles courbes lisses et faciles à comprendre générées par ordinateur et présentées sur de belles diapo powerpoint.

Si les jeunes ne respectent même plus la « science » officielle et osent émettre des critiques, non mais où on va !?!

53.  Flo | 13/10/2008 @ 17:37 Répondre à ce commentaire

Encore a-t-on à faire à des étudiants adultes qui ont acquis un niveau scientifique qui permet à certains d’examiner et d’organiser les données qu’on leur présente, voire de chercher d’autres sources pour éventuelement finir dubitatifs ou écoeurés.
A présent on passe à la vitesse supérieure et on commence l’intoxication dès le collège ou le primaire.
Pour la population dans son ensemble TF1 continue à faire le boulot.
J’ai bien cru que la pauvre Claire allait se mettre à pleurer en lançant le sujet sur les ours blancs et leur disparition inévitable et imminente (25000 individus recensés contre 8000 à 10000 dans les années 60!)
Dommage l’Alaska ne fait pas partie du « WWF tour ».
Une prochaine fois peut-être?

54.  Araucan | 13/10/2008 @ 17:51 Répondre à ce commentaire

@Flo,

De toute façon plus on sature les gamins petits, plus ils ont tendance à dire le contraire quand ils sont ados ou jeunes adultes….

Quand on leur demandera de pédaler pour recharger leurs Zipodes, on verra… 😉

55.  Fabge | 13/10/2008 @ 17:53 Répondre à ce commentaire

@52

Eh bien, mine de rien! Il y en a de plus en plus qui se posent des questions.
Lors de l’ouverture d’un colloque récent de climatologie, l’adjoint au maire de la ville, encore jeune étudiant, qui nous recevait s’est permis de dire avec un grand sourire ironique que, lorsqu’il était au collège, on lui avait dit que la température grimperait de 4°C en 2010.
De plus en plus de gens me demandent : « Vous qui êtes dans la météo (ce que je ne suis pas), vous y croyez vraiment à tout ça? »

56.  joletaxi | 13/10/2008 @ 17:59 Répondre à ce commentaire

@fabge

on t a reconnu:c’est toi Monsieur Meteo…

57.  miniTAX | 13/10/2008 @ 18:15 Répondre à ce commentaire

@55, oui, bof, ce changement relève juste d’une impression, tout comme les réchauffistes ont l’impression qu’il y a un « consensus » de leur côté.
Cf le point 5) de l’exposé de Festinger:

(5) L’individu croyant doit avoir un soutien social. Il est peu probable qu’un croyant isolé puisse supporter le genre de réfutation par les faits tel que nous avons spécifié. Alors que si le croyant est membre d’un groupe de personnes convaincues qui se soutiennent les unes les autres, l’on peut s’attendre à ce que la croyance soit maintenue, et que les croyants tentent de faire du prosélytisme et de convaincre les non-membres que la croyance est correcte.

Le RCA relève de la peur instinctive dans nos sociétés post-modernes et de la montée de l’irrationnel. C’est dans la nature même de certains hommes d’avoir peur. La peur irrationnelle ne disparaîtra jamais du cerveau reptilien de l’humain, il changera de nature, c’est tout. Et le fait que la science ait été pervertie et discréditée par cette pseudo-science du réchauffement ne va pas arranger les choses, bien au contraire.
Toute cette clique réchauffiste-catastrophiste finira son temps, ça c’est certain. Mais on aura d’autres remplaçants toujours pires.

58.  Araucan | 13/10/2008 @ 18:23 Répondre à ce commentaire

Je suis d’accord avec Fabge : il y a de plus en plus de gens qui se posent des questions et quand on leur explique gentiment, d’une part ils réfléchissent (ben oui, pourquoi on ne parle pas du soleil ?) et d’autre part, ils regardent les choses d’une autre façon ensuite.

A force d’en faire trop (cf le référendum), on lasse ensuite l’esprit de contradiction joue son rôle mais c’est mieux quand on l’alimente.

59.  maf | 13/10/2008 @ 19:13 Répondre à ce commentaire

ben sur une vingtaine de profs que j’ai pu avoir, disons que 2 ou 3 semblaient être plutôt sceptique, surtout sur les politiques anti-co2.. les plus convaincus étaient les profs de sciences humaines, à fond sur l’ONU et le développement durable (aah quand tu nous tiens….) et les glaciologues-géologues. Je pense notamment au cours de géologie, trés interressant, vraiment , mais où la prof a terminé son cours par des prémices de la « science des CC » en nous laissant l’honneur de conclure par nous même sur l’éventualité d’une catastrophe climatique en nous montrant des photos de glacier presque disparu, d’innondation etc.. son cours s’est terminé par un tonerre d’applaudissement, lorsque, de sa voix tremblante elle finalisa son cours par un « bon , on ne sait pas , mais vous avez assez de preuves pour conclure par vous même » (ouh les salaud, ca c’est la technique number one des écolos: laisser les gens faire leur propres conclusions, ou plutôt les ammener à faire les « bonnes » conclusions, c’est ce qu’un prof m’a dit une fois, pour une présentation que j’avais un peu raté.. hum hum )
Pour les élèves, j’ai pas trop testé. Une était plutôt d’accord avec moi, une autre m’a raccroché au nez au téléphone en me disant qu’il fallait pendre les profs d’industrie et de politique énergétique (deux sceptiques…). Un autre n’a pas voulu rentré dans le débat en me disant vite fait que « certe ça en vaut toujours la peine, mais bon, on a eu assez de cours pour voir que c’est plus la peine d’en parler… « . un autre, mais ca c’est plutot un pote d’avant qui a fait de la géologie qui m’a aussi raccroché au nez . Normal, me suis rendu compte qu’il travaillait aujourd’hui sur une thèse sur les CC.. je crois que je n’en parlerai plus avec lui.. il m’a ensuite envoyé deux articles (de journaux genre le monde) fumeux anti-allègre.. bon.. aujourd’hui j’en parle plus trop parceque je m’en fou et parceque je pense comme l’autre prof sceptique (lui je suis sure, on en a parlé et il le sous-entend dans son livre…) ben kyoto ça coûte trop cher, et on va peu à peu abandonner ces idées.. comme si rien ne s’était passé tralala, hop à la poubelle (si avec la crise économique

60.  maf | 13/10/2008 @ 19:15 Répondre à ce commentaire
61.  maf | 13/10/2008 @ 19:16 Répondre à ce commentaire

(sorry mon pc bug héhé)

là encore un autre débat, c’était pas déjà fait)
en tout cas, avec tout ça, j’ai appris
– a ne plus être alarmiste
– à mieux vérifier mes sources, à voir le pour et le contre
– à ne plus mystifier mes profs
– à avoir confiance au monde et à la vie , ne plus être parano
ce dont je suis contente c’est que je ne me sens certainement pas sale pollueuse etc, que j’ai gardé mon fond « écolo » qui est en fait juste une question d’intelligence, d’hygiène, de respect, d’éducation, etc.. et je peux ni faire plus ni moins, qu’il y ait CC-CO2 ou pas. Puis j’ai découvert ce site qui est trés interressant et qui sait parfois montrer les choses grises (et pas noir ou blanc…) ça c’est cool!

62.  maf | 13/10/2008 @ 19:17 Répondre à ce commentaire

et vais envoyer le truc du WWF sur la mailing list de ce master d’environnement, on verra les réactions (s’il y a..)

63.  Marot | 13/10/2008 @ 19:48 Répondre à ce commentaire

Un lien roboratif vu dans un autre forum :

Les éco-tartuffes, avec mention spéciale pour Hulot.

[http://]greenresistance.canalblog.com/archives/2008/10/04/10820822.html

64.  Ben | 13/10/2008 @ 22:12 Répondre à ce commentaire

@maf, de vos quatre points, le plus important me semble celui-ci :

– à avoir confiance au monde et à la vie , ne plus être parano

À répéter dans toutes les écoles, les médias, les discussions de bistrot. Là est l’urgence.

65.  Ben | 13/10/2008 @ 22:32 Répondre à ce commentaire

@Marot, les partisans de la décroissance qui dézinguent Hulot… C’est vrai que ça prouve au moins que les intégristes écolos se tirent dans les pattes, ce qui est une bonne nouvelle.

66.  Sirius | 13/10/2008 @ 23:03 Répondre à ce commentaire

La théorie AGW est depuis la fondation du GIEC (1988) une idéologie philosophique et politique qui sert de cheval de Troie des écologistes militants. La réalité est que les chercheurs consciencieux en climatologie et physique atmosphérique se grattent le crâne car ils peinent à comprendre ce qui se passe dans le monde physique.

67.  joletaxi | 13/10/2008 @ 23:44 Répondre à ce commentaire

Cette maf, … finirai par croire qu’elle est protestante.Bien dans leurs façons ça.

68.  Araucan | 13/10/2008 @ 23:47 Répondre à ce commentaire

@Sirius,

Eh bien j’espère que la prochaine fois, ils ne se feront plus prendre par leurs collègues, qui annoncent des catastrophes et deviennent des politiques (enfin cela sert à financer les labos mais tout de même !)

69.  Sirius | 13/10/2008 @ 23:59 Répondre à ce commentaire

Et de plus en plus de chercheurs en psychologie (voire psychopathologie) se grattent la tête en tentant de comprendre ce qui se passe dans celles des maîtres penseurs de cette idéologie (AGW). Je renvoie notamment à ceci.

70.  Araucan | 14/10/2008 @ 0:21 Répondre à ce commentaire

@Flo,

Il y en a qui résistent !

http://kidsagainstagw.com/

71.  Sirius | 14/10/2008 @ 1:13 Répondre à ce commentaire

@70_Araucan

Merci pour ce lien! Au bénéfice de nos amis et participants, voici sa mission :

Our mission here at Kids Against Anthropogenic Global Warming is to make aware that AGW is nothing but an unproven theory. We don’t want to pay all these carbon taxes when they are enforced, especially if its for something unproven.

Il s’agit donc d’un site pour le moins très sceptique (vis-à-vis AGW), anticarboniste de surcroit (i.e. contre l’idée d’une économie du carbone) et qui a à coeur l’éducation des enfants.

72.  Marot | 14/10/2008 @ 12:36 Répondre à ce commentaire

Est-ce significatif ?

Un article sur Arthus-Bertrand dans Le Figaro provoque une levée de boucliers :

[http://]www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2008/10/10/01006-20081010DIAWWW00426-le-grenelle-vu-du-ciel.php

14/10/2008 12:26
mon opinion : PARADOXE
Comme Nicolas Hulot et Yan Arthus Bertrand, leurs bilans en carbone lors de leur deplacement avion helicoptere voitures doit etre bien superieur au mien Quant à la famille Cousteau tres decu que tout cela tourne au marchandage Alors les prophetes de l’ecologie je ne les ecoute guere
.
14/10/2008 12:10
Bousbir : Apres le prix du livre d’ Arthus
pouvez vous nous dire combien de tonnes de CO2 generees par les avions utilises ,ont elles ete dispersees dans la nature pour faire ce livre?
.
14/10/2008 11:25
mata : QUI POLLUE LE PLUS ?
Je serai curieux de connaître les bilan énergétique d »ARTHUS-BERTRAND ou de NICOLAS HULOT. A le voir pagayer tranquillement à l’aautre bout du monde on oublie la masse énergétique dépensée pour le transporter lui et son équipe dans les endroits les plus reculés de la planète. Mais comme d’habitude, ce sont les donneurs de leçon qui sont loin de donner l’exemple. Faites ce que je vous dis de faire et pas ce que je fais.

Jamais ces moralistes n’aborde le vrai problème de la pollution qui se résume par la surpopulation de la planète. Dans moins de 5 ans nous atteindrons les 7 milliards d’habitants et ce ne ssra pas fini.

Bien sur, il y a des écnomistes distingués (qui n’ont pas prévu la raréfaction des ressources naturelles) qui nous rassurent et veulent nous expliquer qu’il s’agit seulement d’une « mauvaise répartition des richesses ».

Ils oublient de dire qu’il ne suffit pas de nourrir les humains, mais les instruire, leur donner un logement et du travail. Et s’il s’enrichissent, ils vont réclamer des biens matériels, voitures etc.

Dans qu’elle état va être la planète quand les chinois auront chacun leur voiture, heureusement que ces derniers ont pratiqué une politique anti-nataliste efficace, mais malheureusement ce sont les seuls à avoir pû stoper la natalité galopante et à inculquer aux citoyens l’idée qu’il est préferrable d’avoir un endant un enfant bien traité qu’une dizaine qui meurt de faim.

Mais la communauté internationale ne fait rien qui aille dans se sens et préferre laisser les individus mourir de faim plutôt que de s’attaquer à un tabou meurtrier.

Alors continuons à économiser quelques gouttes de carburant pour nous donner bonne conscience et laissons aux autres la possiblité de submerger la planète avec comme perspectives la destruction de la faune et de la flore, la famines, l’émigration massive et la guerre.

Plus il y a de fous, plus il y a e riz
.
14/10/2008 11:02
shame : NON ! la planète n’est pas en danger
La terre en a vu d’autres et en verra bien d’autres…elle n’est pas en danger, elle ne disparaitra pas de si tôt. La terre a toujours changé, son atmosphère comme son climat ont varié, lês pôles se sont déplacés, des espèces sont apparues et ont disparu…la terre est vivante, sa mort n’est pas proche et dans tous les cas son assassin ne sera pas l’homme !

Ne pleurons pas sur la terre car elle n’est pas en danger…c’est bien l’homme qui est menacé. C’est lui qui rique de périr enfoui sous son grand nombre et ses déchets…La terre continuera et les plaies laissées par l’activité humaine seront vite cicatrisées pour devenir invisibles.

Ne soyons pas hypocrites et disons franchement que si l’homme continue ses bêtises il disparaitra et que la terre ne s’en portera que mieux.
.
14/10/2008 10:51
Arnold : business is business !
Yann AB s’en fait des en or avec ses photos ! et quant à la protection de la planète, c’est le cadet de ses soucis ! nous parler d’écologie sur ce support, c’est tout simplement du foutage de gueule…
.
14/10/2008 09:46
nikola : le figaro et l’ecologie.
on ne peut pas dire que ce soit le grand amour…
.
14/10/2008 09:26
stef : Et encore …
…y’a mieux question écologie spectacle : les formule 1 arborent désormais des rainures vertes sur leurs pneus et c’est, sans rire, pour exprimer le souci écologique de la fédé de sports automobiles. Ca c’est du Tartuffe !!
.
14/10/2008 09:21
Fusti : @commentaires
au delà la bêtise on dirait.

C’est pas parce que certains s’en font un buisness qu’il faille cracher sur la Cause. Ca aussi ça fait parti de l’équation écologique… avec un environnement en nette dégradation, l’Homme doit faire face à l’atrophie des cerveaux.
.
14/10/2008 00:41
unquitravaille : Grenelle de ceci, Grenelle de celà… N’importe quoi, eco-bizzness !!!
Quand on va aux toilettes, on se fait un grenelle de l’élimination biologique? Quand on mange, on se fait un Grenelle de l’alimentation ? Et quand on prend la population pour des gogos qu’on manipule en repeignant tout en vert pour que les profiteurs se gavent en essayant de culpabiliser tout le monde, c’est quoi, un Grenelle de la connerie humaine? RAS LE BOL de ce bizzness !

73.  Araucan | 14/10/2008 @ 13:00 Répondre à ce commentaire

En plus il faudrait vérifier que le bel agenda de YAB n’est pas imprimé en Chine avec de la pâte à papier en provenance de Malaisie ou d’Indonésie…
Il ne manque plus que « Si vous achetez mon agenda, je reverserai 1 € pour ma fondation »

74.  Piloteman | 14/10/2008 @ 13:35 Répondre à ce commentaire

@Marot,

dans les commentaires cités, noter celui-ci au passage

Alors continuons à économiser quelques gouttes de carburant pour nous donner bonne conscience et laissons aux autres la possiblité de submerger la planète avec comme perspectives la destruction de la faune et de la flore, la famines, l’émigration massive et la guerre.

où comment les meilleures intentions écologiques servies par une présentation alarmiste de la réalité finissent par générer les discours malthusiens de la pire espèces. En effet si la dénatalité tarde à venir pourquoi alors aller contre le processus « naturel » de diminution accélérée de la population par épidémies et par famines. Et c’est ainsi que la peur de la vie décrite par maf un peu plus haut peut entrainer certains dans des voies dont on sait ce qu’elles ont donné par le passé.

75.  Flo | 14/10/2008 @ 14:05 Répondre à ce commentaire

@Auracan
Merci pour ce lien. Espérons que d’autres suivent.

@Ben (65)
Comme tous les utopistes inventeurs de systèmes issus de leur imagination sans borne. En effet quoi qu’ils disent, ils ne veulent pas vraiment que l’homme revienne à l’état de nature qui correspond au dénûment le plus total, mais au contraire que la société progresse dans un cadre imaginé et borné par leurs esprits prolifiques.
Seul petit problème : chacun à son idée à lui et entend bien qu’elle domine sans partage. D’où des complications sans fin, des problèmes insolubles et des disputes interminables entre eux.

76.  scaletrans | 14/10/2008 @ 14:55 Répondre à ce commentaire

A tous

Je note ce commentaire:

Dans qu’elle état va être la planète quand les chinois auront chacun leur voiture, heureusement que ces derniers ont pratiqué une politique anti-nataliste efficace, mais malheureusement ce sont les seuls à avoir pû stoper la natalité galopante et à inculquer aux citoyens l’idée qu’il est préferrable d’avoir un endant un enfant bien traité qu’une dizaine qui meurt de faim.

Il me semble que là où la dénatalité a le mieux réussi, c’est en Europe non ? A tel point qu’on importe de la natalité…

77.  Sirius | 14/10/2008 @ 23:30 Répondre à ce commentaire

@76_scaletrans

Je suis d’accord. C’est un fait d’observation que plus la population d’une nation est éduquée et prospère, moins celle-ci se multiplie comme des lapins. Lire par exemple : TODD, Emmanuel, Après l’empire, Paris, nrf Gallimard, 2002.

78.  Araucan | 14/10/2008 @ 23:45 Répondre à ce commentaire

C’est un tabou général que de parler de démographie et de pression sur l’environnement. Pour ceux qui ont inventé l’empreinte écologique devraient aussi savoir faire des additions , non ?

@Sirius, si je me souviens bien de ce bouquin, la corrélation la plus forte était avec l’éducation des femmes (et certainement la cause aussi…)

79.  Sirius | 15/10/2008 @ 0:25 Répondre à ce commentaire

@78

[…] la corrélation la plus forte était avec l’éducation des femmes (et certainement la cause aussi…)

C’est juste et cela peut se comprendre : une femme éduquée est davantage sensible et consciente de son environnement, en particulier des problèmes immédiats de sa communauté, et aussi plus compétente pour contribuer à y répandre le bien être, si bien qu’elle se dit qu’elle à autre chose de plus utile à faire que des enfants. (Ce qui ne signifie pas ne pas en produire du tout mais seulement ne pas être réduite à en faire jusqu’à plus soif.) Et tout le monde au bout du compte en sort gagnant! Ici je partage la doctrine de l’éthique utilitariste.

80.  Sirius | 15/10/2008 @ 1:40 Répondre à ce commentaire

@78_bis

C’est un tabou général que de parler de démographie et de pression sur l’environnement.

C’est vrai! Rare sont les écologistes militants à dénoncer la sur-prolifération de l’espèce humaine qui réduit, veut veut pas, la disponibilité des ressources vitales à celle-ci. L’idée est qu’on veut sauver tout le monde, partout et en même temps tout de suite. Est-ce bien raisonnable?

81.  Sirius | 15/10/2008 @ 2:29 Répondre à ce commentaire

@78_bis
Je précise : est-ce bien physiquement possible étant donné le monde tel qu’il est matériellement actuellement?

82.  Araucan | 15/10/2008 @ 10:01 Répondre à ce commentaire

Bonne question : entre les malthusiens et ceux qui disent que la planète peut nourrir 10 Mrds d’habitants, je ne sais pas trop. De toute façon, les questions démographiques sont très sensibles politiquement (voir les discussions à l’organe spécialisé des NU sur le sujet, où les natalistes voire fondamentalistes religieux s’affrontent aux féministes et aux pays qui soutiennent le planning familial…)

Pour le moment, les projections tendent à monter à terme une diminution de population après un pic vers 10 ou 11 Mrds. Certains pays vont avoir des problèmes de manque de jeunes (Europe, Russie, Chine). Mais bon ce sont des projections…
Si l’on se pose la question, il faut la poser partout, pas seulement chez les autres…forcément plus nombreux et plus prolifiques !!! (cf le péril jaune) 😈 . De toute façon, il faudra bien gérer la situation…

J’aurais plutôt tendance à dire : faisons ce que nous pouvons maintenant pour améliorer la situation des plus pauvres et notamment l’éducation des femmes…

83.  Curieux | 15/10/2008 @ 10:50 Répondre à ce commentaire

les projections tendent à monter à terme une diminution de population après un pic vers 10 ou 11 Mrds

C’est prévision sont anciennes, actuellement le chiffre est inférieure à 9,5 Mrds, en constante diminution.

Certains pays vont avoir des problèmes de manque de jeunes (Europe, Russie, Chine). Mais bon ce sont des projections

Non ce sont déjà des réalités, y compris pour la Chine !
Aujourd’hui TOUS les pays sont soit en dénatalité soit leur population est déjà en décroissance.
Le problème pour les démographes est d’identifier la cause de ce phénomène.
En effet c’est une réelle menace d’extinction pour l’espèce humaine sous deux à quatre siècles (sauf si le phénomène est une régulation « naturelle inconsciente », telle les rats, bien entendu).

84.  Araucan | 15/10/2008 @ 11:04 Répondre à ce commentaire

@Curieux,

Aujourd’hui TOUS les pays sont soit en dénatalité soit leur population est déjà en décroissance.

Voir sur l’hétérogénéité
fr.wikipedia.org/wiki/Accroissement_d%C3%A9mographique#L.E2.80.99accroissement_d.C3.A9mographique_dans_le_monde

Je cite :

En 2006, le taux d’accroissement démographique de la population mondiale serait de 1,14% annuellement.[2] Ainsi, la population mondiale s’accroît quotidiennement de 203 800 personnes et annuellement d’une population de plus de 74 millions de personnes, soit plus que toute la population française.
Taux d’accroissement démographique en pourcentage, selon les estimations du CIA Factbook (2006)
Taux d’accroissement démographique en pourcentage, selon les estimations du CIA Factbook (2006)

À échelle mondiale, le taux de croissance démographique s’est néanmoins graduellement atténué depuis les années 1970, après un pic dans les années 1960, avec plus de 2,0% par année.[3] Le rythme de croissance de la population est hétérogène, variant fortement selon les pays et régions.

* Il reste élevé dans plusieurs pays de l’Afrique subsaharienne et du Moyen-Orient.
* Il s’est le plus atténué dans les pays dits occidentaux où la croissance de la population est même devenue négative dans quelques pays

– en Europe de l’Est (notamment en raison de faibles taux de fécondité)
– et en Afrique australe (en raison des taux de mortalité élevés, conséquence de la pandémie de VIH/SIDA) qui a fortement touché ce pays.

Dans les prochaines décennies, les projections démographiques supposent que le Japon et certains pays d’Europe de l’Ouest connaîtront des taux d’accroissement démographique négatifs, par dénatalité.

85.  Araucan | 15/10/2008 @ 11:05 Répondre à ce commentaire

86.  joletaxi | 15/10/2008 @ 11:27 Répondre à ce commentaire

Je me permets de publier ici mes plus plates excuses aux braves gens des DDE qui ont en charge les chantiers destinés à restaurer la configuration du Mont St . Michel dans son statut d’île .
Je m’étais permis de mettre en doute l’utilité de ce chantier en regard de la prochaine montée du niveau des mers.
http://ocean.mit.edu/~cwunsch/.....ay2007.pdf
http://www.pensee-unique.fr/oceans.html#wunsch
A ma décharge,il faut souligner le battage médiatique qui m’a induit en erreur…

87.  Curieux | 15/10/2008 @ 16:00 Répondre à ce commentaire

@Araucan,
Je fais bien la différence avec la dénatalité qui ne signifie pas diminution de la population (avec l’espérance de vie qui augmente, même avec une forte dénatalité, il y aura encore pendant plusieurs années augmentation de la population)

88.  miniTAX | 15/10/2008 @ 16:23 Répondre à ce commentaire

Si la population augmente encore, c’est pas parce que les terriens font des enfants comme des lapins mais parce qu’ils cessent de mourir comme des mouches. Et s’ils cessent de mourir comme des mouches, c’est parce qu’ils mangent mieux (ou moins mal pour certains) et vivent mieux.

Et même avec un accroissement spectaculaire de la longévité, le rythme de croissance démographique ne cesse de baisser d’année en année depuis des décennies et la tendance à long terme, c’est de passer SOUS zéro (càd diminution de la population), ce qui veut dire que la dénatalité est CATASTROPHIQUE (la Russie perd 1/2 million d’habitant par an !).

Il n’y a qu’à voir le dernier Human Development Report : la tendance est nette et incontestable. Le débat de la surpopulation est terminé depuis longtemps. Ceux qui persistent sont au mieux des escrocs, au pire des idiots.

89.  Curieux | 15/10/2008 @ 17:00 Répondre à ce commentaire

Ceux qui persistent sont au mieux des escrocs, au pire des idiots

Pas plutôt « sont au mieux des idiots, au pire des escrocs » ?

90.  Sirius | 15/10/2008 @ 22:21 Répondre à ce commentaire

@87_miniTAX

Si la population augmente encore, c’est pas parce que les terriens font des enfants comme des lapins mais parce qu’ils cessent de mourir comme des mouches.

Elle est bonne celle-là. Mais comme le montre les données citées plus haut, spécialement par 84_Araucan, la réalité paraît plus compliquée. Plusieurs facteurs interviennent dans la dynamique démographique d’une population. Il en ressort cependant que l’éducation, l’hygiène et le niveau de vie matériel favorisent globalement la stabilité démographique.

Par ailleurs, un des gros problèmes des Russes, c’est leur alcoolisme endémique, ce qui traduit une carence en hygiène de vie. Cela pourrait expliquer en partie pourquoi ils meurent comme des mouches.

91.  Sirius | 15/10/2008 @ 22:32 Répondre à ce commentaire

@87_miniTAX (bis)

[…] même avec un accroissement spectaculaire de la longévité, le rythme de croissance démographique ne cesse de baisser d’année en année depuis des décennies et la tendance à long terme, c’est de passer SOUS zéro […]

Ça c’est des projections tirées de modélisations à la GIEC…

92.  the fritz | 15/10/2008 @ 22:52 Répondre à ce commentaire

les terriens font des enfants comme des lapins mais parce qu’ils cessent de mourir comme des mouches
La peur irrationnelle ne disparaîtra jamais du cerveau reptilien de l’humain
Niveau mentalité individualiste, je crois que nous Français, on détient le record. Ce n’est pas pour rien que De Gaulle lançait sa boutade : “comment voulez-vous gouverner un pays aux 500 fromages”.

Quand est-ce que Minitax arrêtera de siffler la Marseillaise comme certains malades dans les stades, et quand est-ce qu’il arrêtera de comparer l’humanité à des bêtes sauvages??

93.  miniTAX | 15/10/2008 @ 23:15 Répondre à ce commentaire

Quand est-ce que Minitax arrêtera de siffler la Marseillaise comme certains malades dans les stades,

Kézako ??? (et puis depuis quand, être individualiste serait une insulte ?)

94.  Araucan | 16/10/2008 @ 0:13 Répondre à ce commentaire

Plus sérieusement, un peu de doc de base sur le WWF :

http://www.agriculture-environ.....article232

95.  scaletrans | 16/10/2008 @ 16:37 Répondre à ce commentaire

A tous:
Heu, j’ai eu 8 enfants, tous climat sceptiques…

96.  Fabge | 16/10/2008 @ 16:47 Répondre à ce commentaire

Je n’ai qu’un enfant qui s’exprime sur ce sujet : elle est plutôt climat-sceptique (elle est plutôt pour les explications geophysiques) et mon épouse s’intéresse plus à l’équilibre mental des réchauffistes

97.  Araucan | 16/10/2008 @ 17:43 Répondre à ce commentaire

A vous deux, la moyenne c’est 4,5… 😆

Faut pas se sentir coupable, ce n’est pas le bon site pour cela 😉

98.  Sirius | 16/10/2008 @ 21:43 Répondre à ce commentaire

@96_Fabge

Votre épouse a raison car il y a des des raisons de s’y intéresser.

99.  Frédéric, admin skyfall | 18/10/2008 @ 9:30 Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Pour apporter d’autres éléments au débat de la « surpopulation », voir ce lien. Je l’ai mis dans le blogroll « Les peurs écologiques ».

100.  Curieux | 18/10/2008 @ 10:53 Répondre à ce commentaire

Bonne nouvelle à l’horizon, nos adeptes (hormis les asiatiques, bio, végétalien, végétarien et autres adorateurs du soja sensé tous remplacer, parmi lesquelles se recrutent les gros bataillons de nos chers réchauffistes, vont nous aider à mieux respirer sur Terre en luttant à leur manière contre la surpopulation :
« Soy food in relation to semen quality parameters among men from an infertility clinic »

« L’étude publiée récemment dans « Human Reproduction » a ainsi trouvé un déficit de 41 millions de spermatozoïdes par millilitre de sperme après une portion de nourriture (à base de soja) ingurgitée tous les deux jours ! Le processus est simple : des oestrogènes présents dans la nourriture comme le tofu, le lait de soja, etc. pourraient interférer avec les signaux hormonaux« 

Sorry, the comment form is closed at this time.