Va-t-on manquer d’électricité cet hiver ?

• • • • •

Va-t-on manquer d'électricité cet hiver, c'est la question que se pose Capital dans son numéro 230 de nov/2010, qui aborde le changement climatique sous un angle inédit, en tout cas pour les médias français. On apprend que la capacité de production électrique insuffisante de la France l'expose à un risque de black-out généralisé, particulièrement ces derniers hivers qui ont été bien plus froids que la normale. Capital explique que la situation ne peut que s'empirer car "l'Europe est entrée dans un cycle d'hivers froids et secs" et que "c'est la conséquence d'El Nino dans la zone pacifique équatoriale", en citant Harilaos Loukos, fondateur de la société Climpact.

Climpact est un essaimage de l'IPSL et Skyfall en a déjà parlé, au sujet d'un rapport ultra-alarmiste sur le… réchauffement climatique en France, commandé par Greenpeace. Il ne manquerait plus qu'on manque à la fois d'électricité et de neige en hiver.

La seule nouvelle rassurante, c'est de savoir que la science du changement climatique peut tout expliquer, un réchauffement comme un refroidissement.

1.  pastilleverte | 14/11/2010 @ 20:58 Répondre à ce commentaire

et oui en 2007, la banquise nord a atteint son extent minimum d’été depuis 30 ans, et la courbe de l’activité cumulée d’énergie des cyclones (ACE), bien que descendante après 2005, navait pas encore atteint le plus bas « historiques », c’est à dire depuis 30 ans (en 2010)
En 2007, on croyait encore en la toute puissance prédictive des modèles, alors que les retro actions des nuages, inconnues, commençaient à être étudiées au CREN… sans la France.
Tiens on retrouve la tendance à la hausse des temp° entre 1976 et 2003, reprise comme exemple (preuve ?) dans le rapport de l’Académie des Sciences, il suffit de prendre deux autres points pour montrer une baisse sur 30 ans (par exemple 1945 à 1975 envion), ou alors une baisse sur rythme de -1°C par décennie en prenant point A 1998 et point B 2008, mais ce serait tricher (ce que des scientifiques ne se permettent pas de faire, bien entendu) , car 10 ans seulement et super El Nino en 1998.
Mais bah, de toutes façons, si on se paye un 3° hiver « froid » (en réalité plutôt « normal »), en Amérique de Nord et Europe, on va encore nous dire que c’est prévu dans les modéles, et compatible avec le RCA.
Parions, que si l’hiver est »doux », les mêmes commentaires fleuriront dans nos chers médias climato lobotisés (liste longue…)

2.  pastilleverte | 14/11/2010 @ 20:59 Répondre à ce commentaire

@adminstrateur skyfall :
ô administrateur, ton horlonge est encore en été, encore un coup du RCA ?

3.  pastilleverte | 14/11/2010 @ 21:00 Répondre à ce commentaire

horloge (c’était donc bien un coup de l’AGW)

4.  Murps | 14/11/2010 @ 21:02 Répondre à ce commentaire

« l’Europe est entrée dans un cycle d’hivers froids et secs »

Comment font-ils pour prévoir ? C’est un stand à la foire du trône ? Faut pas avoir de complexes pour annoncer ça !

Sauf si on effectue un bilan après coup.
Ca donnerait : « l’Europe a vécu un cycle d’hivers froids et secs de tant… à tant à … telles dates ».

Et même comme ça, le Giss sortirait sa petite carte mondiale avec du rouge partout, en expliquant que non, ça se réchauffe bien.

5.  JG2433 | 14/11/2010 @ 21:30 Répondre à ce commentaire

pastilleverte (#2),
[H.S.]
Après le passage à l’heure d’hiver, certains participants en ont fait la remarque : Skyfall est encore à l’heure d’été.

Araucan nous a informé que, n’étant pas partisan de ce changement d’heure, le site resterait à l’heure d’été.
Voir son commentaire dans un fil de discussion (je ne me souviens plus duquel ; j’avais même étais un de ceux, ayant formulé une remarque, à qui il donnait la raison).

P.S. : Le RCA n’y est pour rien smile

6.  julien | 14/11/2010 @ 21:42 Répondre à ce commentaire

La seule nouvelle rassurante, c’est de savoir que la science du changement climatique peut tout expliquer, un réchauffement comme un refroidissement.

C’est sur que c’est plus facile, quand tu prédis une chose et son contraire, tu es sur d’avoir raison à l’arrivée 😉

7.  Marco33 | 14/11/2010 @ 21:46 Répondre à ce commentaire

Et ainsi donc, le réchauffement, dérèglement climatique qui explique le froid cachant la hausse des températures depuis ….pfiou!!! quelques temps déjà….. nous promet un hiver froid?!!!
Bon, mais il ne faut pas s’inquiéter puisque les éoliennes et les panneaux solaires vont laaaargement contribuer à approvisionner le réseau électrique…. Non?
Et puis, n’ayons crainte :s’il fait aussi froid que « prévu », je suis sûr que l’on aura des tas d’articles sur les températures caniculaires de l’autre hémisphère!

8.  Patrick Bousquet de Rouvex | 14/11/2010 @ 21:58 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#5), Quel facétieux, cet Araucan, quand même !…

9.  JG2433 | 14/11/2010 @ 22:32 Répondre à ce commentaire

Marco33 (#7),

s’il fait aussi froid que “prévu”, je suis sûr que l’on aura des tas d’articles sur les températures caniculaires de l’autre hémisphère!

Ah bon ? Ce serait alors la méthode complètement inverse de celle employée cet été ? Canicule et incendies en Russie qui ne laissaient aucune place médiatique au froid régnant pendant ce temps dans l’hémisphère sud.
http://www.lepost.fr/article/2.....u-sud.html

Est-ce que je me trompe ?

10.  Patrick Bousquet de Rouvex | 14/11/2010 @ 22:37 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#9), L’important, c’est le rose ! (sur les cartes du GISS)

11.  miniTAX | 15/11/2010 @ 0:27 Répondre à ce commentaire

Avec cet aveu des hivers plus froids, on comprends mieux pourquoi la clique des climastrologues de l’IPSL et du LMD, dont l’activiste climatique Masson-Delmotte, ont tant insisté dans leur tout dernier papier de science Playstation pour dire que les hivers-froids-en-Europe sont « consistants » avec un réchauffement climatique. Ca leur permet de limiter la casse quand la bise soufflera et que l’électricité EDF coupera et que sur la pique leur tête sera. Ils pourront toujours dire, « pourtant, c’était prédit par les modèles ».
Preuve qu’ils savent qu’ils mentent et qu’ils ne peuvent plus cacher longtemps un refroidissement catastrophique prévue de longue date par les sceptiques (cf par ex. les prédictions basées sur le cycle 23-24 de l’activité solaire de David Archibald il y a 4 ans).

L’ironie dans l’histoire, c’est que Climpact dont le business est de faire tourner les modèles du LMD pour vendre les prédictions de catastrophes causées par le RCA en est maintenant réduit à expliquer (après coup, comme dab) pourquoi le froid cet été a « plombé les ventes » de boisson. Je plains les mecs chez eux qui sont payés à refourguer l’élixir climatique du doctor Doxey-Jouzel, ils doivent se creuser la tête tous les soirs pour savoir où planquer leur conscience.

Août Le froid plombe les ventes

Le baromètre CLIMPACT- Symphony IRI – Rayon Boissons présente l’impact de la météo sur le chiffre d’affaires de 18 catégories météo-sensibles au rayon liquides par rapport au même mois de l’année précédente au niveau national et régional.

> En août 2010, l’impact d’une météo plutôt défavorable se traduit par un manque à gagner de 7,8 % du chiffre d’affaires au niveau national. Les températures de 2010 ont en effet été significativement inférieures à celle d’août 2009, entre – 2° et – 4° selon les régions. Cet écart provoque une forte disparité régionale au niveau des pertes de ventes. Contrairement aux baromètres du trimestre précédent, la région Île de France voit son CA chuter de – 11,8 %, la faute à une baisse des températures de – 4° par rapport à août 2009. Les eaux et les bières ont fait une chute respectivement de – 8,7 % et – 7,8 % au niveau national, atteignant – 16 % sur l’Est marqué par des semaines assez fraîches. Les apéritifs anisés, moins météo-sensibles que les boissons sans alcool et les bières, ont eux subi la plus faible baisse avec – 2 % aussi bien au niveau national que régional.

12.  Araucan | 15/11/2010 @ 0:42 Répondre à ce commentaire

Pas de problème !

Avec le vent tout ira mieux smile …. avec dans la série « météo n’est pas climat », ou comme quoi un record sur l’éolien ne fait pas la production …

http://www.lefigaro.fr/flash-e.....tteint.php

Le parc éolien français a couvert 5% de la consommation électrique du jeudi 11 novembre, avec une pointe à 7% au-delà de 20H00, ont annoncé vendredi le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et France Energie Eolienne (FEE).

« C’est une première », a déclaré une porte-parole du SER à l’AFP, commentant l’information. Selon elle, cette performance du parc éolien français est notamment due aux conditions météo, la journée de jeudi ayant été particulièrement venteuse sur l’ensemble du territoire.

Selon les données publiées vendredi par le Réseau de Transport d’Electricité (RTE), « le parc éolien français a atteint une puissance de production de 3.868 mégawatts (MW) jeudi 11 novembre à 20H00 ». Les éoliennes ont en l’occurence fourni « plus de 70% de leur puissance totale », selon le SER et FEE.

« C’est la première fois que la France atteint une puissance éolienne instantanée aussi élevée, représentant près de deux fois la consommation moyenne (électrique) d’une ville comme Paris », poursuivent le SER et FEE.

« Le parc éolien a couvert 5% de la consommation électrique de la journée d’hier. A 20H00, au moment où la demande en électricité est particulièrement forte en cette période de l’année, 6% de la consommation électrique française était couverte par l’éolien. La part est passée à 7% un peu plus tard dans la soirée », précisent-ils.

13.  MON810 | 15/11/2010 @ 1:07 Répondre à ce commentaire

Araucan (#12),

Oui, ben moi, en bon héros houellebecquien, j’ai baisé cinq fois, même peut-être sept fois, cette nuit là. C’est ça qui va faire monter la moyenne nationale annuelle ! 😉

14.  miniTAX | 15/11/2010 @ 1:14 Répondre à ce commentaire

j’ai baisé cinq fois, même peut-être sept fois, cette nuit là.

MON810 (#13), petite mémoire et grande… imagination ?

15.  MON810 | 15/11/2010 @ 1:19 Répondre à ce commentaire

Imagination ? Yes, sir.

16.  Antonio San | 15/11/2010 @ 1:28 Répondre à ce commentaire

Deconstructing Cattiaux et al. 2010

The period December 2009–January 2010–February 2010 (hereafter winter 2010) was punctuated by series of cold weather events and unusual snow accumulation in several Northern Hemisphere countries (see http://www. ncdc.noaa.gov/sotc/). In Europe, three successive cold outbreaks and unusual persistence of snow cover were observed (see http://www.knmi.nl/cms/content/79165), which shaped the public perception of an exceptionally intense winter. Several states of Eastern United States also recorded their snowiest winter ever [Seager et al., 2010] while a few cities witnessed record‐breaking cold daily temperatures [Wang et al., 2010]. These weather events occurred during and after intense media activity covering international climate negotiations in Copenhagen, and raised up questioning about global warming. A global perspective nevertheless highlights that winter 2010 was marked by a mean warm anomaly at global scale, especially over Greenland, Canada, North‐ Africa and Middle East (see http://data.giss.nasa.gov/gistemp/maps/). Understanding and improving the predictability of such mid‐latitude cold spells is a key societal issue, since their fate in both frequency and intensity in a warming climate directly impacts sectors of energy demand, transport disruption and social emergency protection systems.

The ultimate goal of this paper is stated in this remarkable introduction: under the guise of a scientific research, the only purpose is about changing “public perception”, the after “Copenhagen”, “questioning about global warming” i.e. re-establishing IPCC credibility in the eye of an ungrateful public. This is all about politics and science will serve. And let’s be no mistake, no more “climate change” this time as the authors simply dropped the mask: it is global warming.

Let’s notice that the paper is already skewed on a scientific basis: 1) use of GISS Temp a database known for its bias (see McKitrick 2010) and 2) the use of expressions such “global scale” or “global perspective” to oppose areas of warmer temperatures to the described areas that experienced a cold winter, as if in winter weather was supposed to be cold everywhere. Already the meteorological foundation of the paper is shaky.

A suivre…

17.  Myke | 15/11/2010 @ 9:43 Répondre à ce commentaire

Araucan (#12),
Alors quelqu’un pourrait-il m’expliquer pourquoi les « autres énergies » (dont l’éolien, donc) figurent pour zéro dans la production du 11 novembre, quelle que soit l’heure de la journée ?
http://clients.rte-france.com/.....uction.jsp

18.  Laterjuju | 15/11/2010 @ 10:19 Répondre à ce commentaire

Vaut pas un clou ce papier… le niveau d information est proche du zero absolu… Qui a pondu ca ? Je vais me depecher de switcher sur autre chose, parce vraiment, ca use mon ecran inutilement…
Faut arreter de brasser du vent les mecs… et relaxer un peu… Cet article de journal devrait vous plaire vu que pour une fois on y parle pas de changement climatique et a travers… Vous avez aussi un probleme avec El Nino ? Ou c etait juste pour se defouler gratuitement sur Harilaos Loukos ?

19.  Laterjuju | 15/11/2010 @ 10:20 Répondre à ce commentaire

a tort et a travers…

21.  Araucan | 15/11/2010 @ 11:51 Répondre à ce commentaire

Myke (#17),

Plusieurs explications possibles :
– jour férié aussi pour ces énergies
– jour férié pour les collecteurs de ces informations

😆

bon mais manifestement les autres jours, les statistiques ne sont pas disponibles non plus …

22.  Myke | 15/11/2010 @ 12:33 Répondre à ce commentaire

Araucan (#21),
J’ai enfin trouvé la source :
http://www.rte-france.com/fr/d.....nergetique
L’éolien et le photovoltaïque ne font pas partie du « parc de référence » RTE.

23.  Tounet | 15/11/2010 @ 12:47 Répondre à ce commentaire

Intéressant comme sujet, mais une petite remarque, le verve « s’empirer » n’existe pas en français .

24.  Tounet | 15/11/2010 @ 12:48 Répondre à ce commentaire

Correctif : il fallait évidemment lire le verbe « s’empirer »

25.  Marot | 15/11/2010 @ 12:49 Répondre à ce commentaire

Myke (#22)

Pas d’accord pour l’éolien qui est comptabilisé séparément à 4% dans la page que vous avez mise en lien.
Quant au solaire, bien malin qui peut dire ce qu’il y a dans la rubrique « Autres ».

26.  miniTAX | 15/11/2010 @ 13:22 Répondre à ce commentaire

Myke (#22), merci du lien. Dans la production journalière, on voit que la puissance du nucléaire peut passer de 42GW à 48GW en tout juste 6h, soit quasiment deux x plus que la capacité max de l’éolien. Comme quoi, le mensonge des anti sur la prétendue non flexibilité du nucléaire a la vie dure (d’autant plus que les centrales de génération 3 comme l’EPR ou AP1000 sont conçus exprès pour faire du suivi de charge). Mais comme tout ce qui vient des écolos, mentez, mentez, il restera toujours quelque chose.

Du reste, on constate que la production de l’éolien peut passer de 1 à 5 (0,7GW à 3,8GW) en quelques heures et ce, contrairement aux énergies classiques, de manière totalement erratique. Super pour alimenter un pays industrialisé ! Yaka faire rouler les TGV 5x moins vite.

27.  Myke | 15/11/2010 @ 14:18 Répondre à ce commentaire

Marot (#25),
Le lien dirige systématiquement vers la veille du jour présent (c’est à dire ici le 14 novembre ; pour connaître les données du 11 novembre, changez la date : sauf erreur, on trouve bien 5% pour l’éolien à l’heure de pointe (en fin de journée).
Dans les « autres », il y a du photovoltaïque, de la biomasse, etc.
MiniTax : oui, j’ai lu que les sautes d’humeur de l’éolien posent des problèmes à RTE ; c’est probablement la raison pour laquelle il ne fait pas partie du parc de référence.

28.  pastilleverte | 15/11/2010 @ 14:54 Répondre à ce commentaire

record de chaud pour novembre à Moscou ?
quote : le précédent record ( mais -0,3°C) date de 1927 unqote , donc il y a 83 ans le RCA existait déjà ? sans Al Gore? ni Jouzel ?
Mon modèle perso prédictif (dit également « au pif ») prédit que les prochains records battus ( en + ou en -) interviendront… plus tard…
Etonnant, non ?

29.  Patrick Bousquet de Rouvex | 15/11/2010 @ 15:30 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#11), Bon, finalement, dans mon pari avec Meteo-France, je n’avais pas eu si tort que ça ; comme aucun de chez eux n’est venu boire mon champagne, je le garde pour vous ! Je vous attends !!

30.  joletaxi | 15/11/2010 @ 17:05 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#26),

vous ne pouvez pas nier le résultat absolument essentiel et bénéfique pour l’environnement et votre portefeuille:

grâce aux énergies renouvelables,nos centrales nucléaires ont tourné quelques heures à 80,85 % de leur charge de consigne,car dans tous les cas de figure, cette énergie se substitue à l’énergie disponible d’origine nucléaire.
Brillant résultat. Nos enfants et petits enfants nous en seront gré

31.  Lagneau-du-ruisseau | 15/11/2010 @ 17:55 Répondre à ce commentaire

joletaxi (#30),

Nos enfants et petits enfants nous en seront gré

… nous en sauront gré.

32.  Daniel | 15/11/2010 @ 21:48 Répondre à ce commentaire

Allemagne: Elle s’offre au président contre son véto sur les centrales nucléaires

http://actualite.portail.free......ucleaires/

33.  pecqror | 16/11/2010 @ 0:48 Répondre à ce commentaire

Daniel (#32),
La photo de l’intéressée.

34.  Abitbol | 16/11/2010 @ 1:42 Répondre à ce commentaire

pecqror (#33),

La photo du président.

35.  M | 16/11/2010 @ 4:29 Répondre à ce commentaire

Abitbol (#34),

Je doute très fort que le président accepte la proposition de cette petite « aventurière » (pour rester poli).

Le Président a 51 ans et a épousé sa seconde femme en 2008, âgée de 37 ans, dont il a eu un fils en 2009.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Wulff

36.  julien | 16/11/2010 @ 7:22 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#26),

Du reste, on constate que la production de l’éolien peut passer de 1 à 5 (0,7GW à 3,8GW) en quelques heures et ce, contrairement aux énergies classiques, de manière totalement erratique. Super pour alimenter un pays industrialisé ! Yaka faire rouler les TGV 5x moins vite.

Mais c’est pas grave, tu peux arrêter les TGV en rase campagne s’il n’y a plus de vent!
Et s’il y a une tempête ils vont trop vite…

37.  rageous | 16/11/2010 @ 8:12 Répondre à ce commentaire

C’est le côté glamour allemand?

Âgée de 32 ans, Charlotte Roche a vendu plus d’un million d’exemplaires de son livre « Zones humides ». Traduit en français, il raconte très durement les crises hémorroïdaires et les expériences sexuelles d’une fille de 18 ans après avoir été hospitalisée suite à une épilation malheureuse.

Une autre s’y était essayée contre le nucléaire aussi…

http://fr.wikipedia.org/wiki/F.....iolina.jpg

38.  Patrick Bousquet de Rouvex | 16/11/2010 @ 10:52 Répondre à ce commentaire

pecqror (#33), M (#35), la bigamie, non, mais une maîtresse ?

39.  Patrick Bousquet de Rouvex | 16/11/2010 @ 10:57 Répondre à ce commentaire

ou tout simplement comme baby sitter, puisqu’elle s’offre, il en fera ce qui lui convient : la question est : arrêtera-t-il le nucléaire pour si peu ?

40.  Myke | 16/11/2010 @ 13:51 Répondre à ce commentaire

rageous (#37),
Eh bien, tout ceci est bien appétissant, surtout à l’heure du repas, mais … va-t-on manquer d’électricité cet hiver, oui ou non ?

41.  rageous | 16/11/2010 @ 15:58 Répondre à ce commentaire

Myke (#40),
Ouais hein, c’est aut’chose 😉
J’aurai aimé la mettre en vue mais je ne sais comment procéder sad

va-t-on manquer d’électricité cet hiver, oui ou non ?

Un peu comme mon voisin quand on lui demande s’il va pleuvoir et qu’il me dira ça le lendemain 😆 Te dirais ça au printemps prochain!
Pour le risque de black-out, RTE dit qu’il se joue à pas grand chose, un pic de conso record, la faute à la recrudescence du chauffage électrique (70% des nouveaux propriétaires), des appareils énergivores (et le label écolo alors?) et des foyers monoparentaux qui multiplient par deux les besoins, logique!
La solution une ciccoline chauffante façon chaudière norvégienne et attendre que ça passe, pour peu qu’elle soit bonne au pédalage, une petite dynamo et hop!

Ce n’est pas l’an passé qu’EDF a demandé à la Bretagne de faire gaffe à sa conso?

42.  Myke | 16/11/2010 @ 16:12 Répondre à ce commentaire

rageous (#41),
Comme le temps passe ! : c’est déjà en 2008 que RTE a lancé le concept Ouest-Ecowatt.
La marmite norvégienne, j’ai connu çà pendant la guerre, c’est très efficace pour conserver au chaud le repas préparé le matin ; pas besoin de micro-ondes. Mais, autres temps autres moeurs.

43.  Astre Noir | 16/11/2010 @ 17:18 Répondre à ce commentaire

Daniel (#32),

dans votre lien, on peut lire au sujet de l’intéressée :

Âgée de 32 ans, Charlotte Roche a vendu plus d’un million d’exemplaires de son livre « Zones humides ». Traduit en français, il raconte très durement les crises hémorroïdaires et les expériences sexuelles d’une fille de 18 ans après avoir été hospitalisée suite à une épilation malheureuse

Là, vraiment, comment dire…

Je suis partagé entre la consternation et l’hilarité !

44.  Murps | 16/11/2010 @ 17:44 Répondre à ce commentaire

« Je propose de coucher avec lui s’il ne signe pas. Mon mari est d’accord. Maintenant, c’est à la First Lady de donner son feu vert. Je suis tatouée. »

Corruption au plus haut niveau de l’Etat. Trafic d’influence. Proxénétisme…

Votre compte est bon mon gaillard…
smile

Sinon, à part ça, j’en reste sans voix également.

45.  Patrick Bousquet de Rouvex | 16/11/2010 @ 18:17 Répondre à ce commentaire

Astre Noir (#43), L' »intéressée », Manu n’ose la dénominer mieux qu' »aventurière », je propose le joli adjectif de « gourgandine » ! Vous n’aimez pas ?

46.  rageous | 16/11/2010 @ 18:35 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#45),
Ah toi t’es bon ( fin prêt) pour la fête de la bière et de la saucisse!

47.  MON810 | 16/11/2010 @ 19:23 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#45),

Moi, j’avais utilisé le mot qu’on utilise dans la vie quotidienne d’aujourd’hui, qui dit bien ce qu’il veut dire, mais on me l’a censuré ! 😉

48.  M | 16/11/2010 @ 19:26 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#45),

Excellent, mais c’est un nom féminin et non un adjectif :
[familier] Autrefois, terme désignant une femme de mauvaises moeurs.

Définition de Mediadico un dictionnaire en ligne gratuit, intégré aux outils de recherche de Firefox 😉

Ce que j’avais ce matin à l’esprit c’était plutôt ‘p.te ».

49.  joletaxi | 16/11/2010 @ 19:38 Répondre à ce commentaire

je ne sais où mettre ceci:

je viens de lire cet article qui me paraît très intéressant,car il reprend une thèse qu’avait déjà explicité LeMouel,la stratosphère comme dernière « couverture »

http://climaterealists.com/att.....rature.pdf

j’avais déjà lu des articles qui montraient que la stratosphère loin de se refroidir, était plutôt au réchauffement ces dernières années, ce qui change tout,encore une fois, vis-ù-vis des projections des modèles.
Est-ce que cette tendance est confirmée?

50.  MON810 | 16/11/2010 @ 20:48 Répondre à ce commentaire

M (#48),

C’est ce que j’avais écrit, men toutes lettres !

Sorry, the comment form is closed at this time.