695 Comments     Poster votre commentaire »

651.  AlterEgo | 27/06/2020 @ 12:21 Répondre à ce commentaire

J’ai lu, j’ai écrit, j’ai calculé. Devant le résultat j’ai relu, j’ai recalculé mais sans trouver de faute. Il y en a pourtant une quelque part mais où ? C’est parce que je n’arrive toujours pas à comprendre mon erreur (sur une question que je me suis posé) que je vous soumet mon texte. Vous trouverez très vite la faille dans mon raisonnement.

Comme à chaque début d’été Météo-France alerte sur les effets du réchauffement climatique et tout particuièrement sur les canicules : Il y aura « des canicules deux fois plus fréquentes d’ici 2050« .
Certes mais cela veut dire combien de canicules ? C’est ce que je me propose de dénombrer dans ce billet car étrangement l’article ne permet pas de faire directement le calcul ni ne donne de chiffre en valeur absolue. Je prends comme énoncé celui de Météo-France, « [d]’ici le milieu du siècle, les vagues de chaleur devraient être deux fois plus nombreuses que sur la période 1976-2005« . Puisque nous avons eu y vagues de chaleur entre 1976 et 2005 nous devons nous attendre à avoir y fois 2 vagues de chaleur entre 2020 et 2050. Mon exercice consiste – à partir des seules données contenues dans l’article – de trouver le nombre de canicules qu’il y a eu « sur la période 1976-2005« . Il me suffira ensuite de doubler ce nombre pour avoir la réponse.
Heureusement l’encadré donne de nombreux indices pour nous lancer nous-même dans le calcul : nous apprenons tout d’abord qu’il y a eu « 41 vagues de chaleurs (…) depuis 1947 » dont « 31 entre 1989 et 2019« . Météo-France ajoute même que « 23 vagues de chaleur (…) ont eu lieu après 2000« . Enfin, « depuis 2010, on dénombre 17 vagues de chaleur (…). »
Maintenant que nous avons collecté tous les éléments chiffrés, commençons le calcul proprement dit. Depuis 1947 il y a eu 41 vagues de chaleur dont nous pouvons déjà retirer les 17 qui datent de 2010 et après. Il nous reste alors 24 vagues de chaleur duquel il faudra encore enlever celles d’avant 1975 et celles comprises entre 2005 et 2010. Comme d’autre part Météo-France dit qu’il y a eu 31 vagues de chaleur entre 1989 et 2019 dont 23 après 2000, cela veut dire qu’il n’en dénombre que 8 entre 1989 et 2000. Par déduction nous voyons aussi qu’il n’y a eu que 10 vagues de chaleur entre 1947 et 1989, ce que confirme indirectement Météo-France puisque dans l’encadré il indique que « 9 ont eu lieu avant 1989« . Mais sur ces 9 combien avant 1975 ? C’est ce que l’article ne dit pas(*). Par contre je peux retirer une vague de chaleur puisque si Météo-France borne sa référence initiale en 1947 c’est qu’il y a eu une vague de chaleur cette année-là. Dit autrement il est nécessaire qu’il y ait eu au moins une vague de chaleur entre 1947 et 1975 sinon la date de 1947 ne rimerait à rien ; cela donne donc 8 vagues de chaleur. Revenons alors au XXIème siècle, où je trouve 23 vagues de chaleur après 2000 dont 17 après 2010, soit 6 entre 2000 et 2010. Je vais ici retirer au moins la canicule de 2006 – ce que personne ne me contestera – et il en reste 5.

Faisons maintenant le calcul final : au maximum 5 vagues de chaleur pour la période 2000-2005, au maximum 8 vagues de chaleur pour la période 1975-1989 et encore 8 vagues de chaleur entre 1989 et 2000. 5+8+8 = 21 vagues de chaleur entre 1975 et 2005. Météo-France l’affirme, ce nombre va doubler d’ici 2050 ; nous aurons donc 42 vagues de chaleur lors des 30 prochaines années. Jusqu’ici tout va bien pourrait-on dire : j’ai trouvé le nombre pour la période 1975-2005 et je l’ai doublé au vu de ce qui nous attend entre 2020 et 2050. Sauf qu’il y a un os de taille…
Car avec ce doublement du nombre de vagues de chaleur nous n’aurons pas pour autant deux fois plus de canicules que maintenant !
Météo-France le dit lui-même : Il y a eu 23 vagues de chaleur entre 2000 et 2019 ; 23 vagues en 20 ans cela donne un ratio de 1,15 vagues par an, nous sommes d’accord. Mais avec les « 41 vagues de chaleurs (…) depuis 1947 » plus les 42 que nous venons de calculer nous arrivons à un total de 83. Or 83 vagues de chaleur survenues et attendues entre 1975 et 2050 donnent un ratio de 1,1 vague par an. Donc pas d’augmentation à attendre.
Ma conclusion est étrange mais je ne sais pas en proposer d’autre : Si « [d]’ici le milieu du siècle, les vagues de chaleur devraient être deux fois plus nombreuses que sur la période 1976-2005 » alors nous n’aurons pas « des canicules deux fois plus fréquentes d’ici 2050« . C’est plutôt une bonne nouvelle, non(**) ?

(*) Le graphique le dit mais je me suis interdit de l’utiliser car je tiens à un raisonnement directement déduit de l’article de Météo-France.
(**) Pour que Météo-France se donne raison à lui-même (un comble!) il faudrait que le ratio de canicules par an passe de 1,15 à 2,3. Il faut donc 69 vagues de chaleurs entre 2020 et 2050 (2,3 fois 30 ans), autrement dit un triplement par rapport à la période 1975-2005.

652.  jdrien | 27/06/2020 @ 13:22 Répondre à ce commentaire

moi qui n’aime pas les araignées:
Climat.Le réchauffement de l’Arctique provoquerait un “baby-boom” d’araignées

L’Arctique a connu ces dernières semaines “des chaleurs terrassantes” et des “records de températures” – elles sont montées en flèche le mois dernier, de 10 °C au-dessus de la moyenne –, avec des incendies et une fonte des neiges de plus en plus précoce.Les chercheurs constatent que des espèces, telle que l’araignée-loup, s’adaptent déjà à ces conditions plus chaudes, et notamment aux “étés plus longs”. Ces araignées ont ainsi pu “faire éclore deux portées de jeunes pendant l’été, au lieu de la portée habituelle”

653.  MPh | 27/06/2020 @ 14:14 Répondre à ce commentaire

papijo (#649), Je crois bien que c’était déjà sortit quelque par ici.
Deux réflexions me viennent à la lecture de cette vidéo.
Primo, ce monsieur n’accepte pas la contestation de sa religion et est d’une intolérance abyssale, ce n’est pas nouveau.
Secundo, il semble bien qu’il soit incapable de comprendre que sa proposition et celle de la journaliste ne sont pas contradictoires: il peut très bien y avoir augmentation du nombre de catastrophes et diminution du nombre de victimes, la technologie nous permettant maintenant de lancer des alertes afin de protéger les victimes potentielles.
Je m’interroge sur le QI de ce monsieur…

654.  shayabe | 27/06/2020 @ 15:33 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#650), Philippe (#646), Un point de vue sur les implications des travaux de cette CCC. En réponse à un article d’une membre du « comité de gouvernance » (ils ne doutent de rien) de la CCC, dont je vous laisse admirer la dernière phrase.

655.  Araucan | 28/06/2020 @ 22:38 Répondre à ce commentaire

À propos, effets du volcanisme ( local)
SERNAGEOMIN?s Volcanological Observatory of the Southern Andes (OVDAS) of Chile and SEGEMAR?s Argentine Observatory of Volcanic Surveillance (OAVV) reported anomalous activity at Laguna del Maule Volcanic Complex. Elevated levels of carbon dioxide were detected in an area SW of the caldera lake, along the lower part of the Cabecera de Troncoso River, about 5 km from the lake?s shore. Carbon dioxide emissions were measured in February 2020 and notably elevated relative to March 2019 measurements. An impacted area possibly stretched as far as 500 m from the point representing the highest carbon dioxide emission rate; observers noted areas of discolored brown and orange soil aonlg with dead or emaciated animals. Three swarms of volcano-tectonic (VT) earthquakes recorded in mid-June were mainly located in the Las Nieblas area, SW of the lake, at depths of 2-8 km. The first began at 0340 on 11 June and totaled at least 400 events. The second swarm began at 2338 on 12 June was characterized by 121 events, located 8.8 km W of the crater. The third swarm began at 2334 on 15 June and was characterized by 190 events located 10.4 km SW of the crater. All of the earthquakes were small magnitudes; the largest event was a local M 2.5. On 18 June the Alert Level was raised to Yellow, the second lowest color on a four-color scale; ONEMI recommended restricting access within a radius of 2 km from the emission center. Seismic activity continued to be recorded, though at lesser magnitudes.

Sources: Oficina Nacional de Emergencia-Ministerio del Interior (ONEMI) ,Servicio Geol�gico Minero Argentino (SEGEMAR),Servicio Nacional de Geolog�a y Miner�a (SERNAGEOMIN)

656.  AntonioSan | 29/06/2020 @ 4:25 Répondre à ce commentaire

shayabe (#654),
si LREM avait remporte le scrutin, on nous aurait raconte que le processus vert allait etre mis en place ca validant la politique de Macron.
Si LR avaient gagne, on nous aurait explique que le parti en accord avec les objectifs d’Emmanuel Macron s’orientera vers une economie verte.
Maintenant on profite de la pseudo vague verte avec une abstention record pour imposer les memes choix….
Election piege.
Quel que soit le resultat, la politique de Macron sera justifiee et l’eco-totalitaire sera impose aux francais.
Revolution ou dictature.

657.  JC | 29/06/2020 @ 9:59 Répondre à ce commentaire

Elle est où la vague verte ?
https://www.team-aaz.com/up-pics/images/1593417485.png

658.  Michel Le Rouméliote | 29/06/2020 @ 12:26 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#656), Première déclaration hier soir, de Madame le Maire (LR) de ma commune : »Nous installerons un adjoint à la transition écologique et au développement durable. »

659.  JC | 29/06/2020 @ 13:12 Répondre à ce commentaire

Page 53 du rapport des 150 nouveaux experts du climat (https://propositions.conventioncitoyennepourleclimat.fr/pdf/ccc-rapport-final.pdf), on peut lire :

« C5.2.3. Enseigner la réflexion critique, créative et tournée vers l’avenir
Dans un monde complexe et en constante mutation, s’agissant de problématiques environnementales, il ne suffit pas d’enseigner des idées précises et approuvées par des experts. Les enseignants doivent également enseigner la réflexion critique, créative et tournée vers l’avenir.→Réflexion critique : déterminer les informations ou les points de vue nécessaires pour étudier une problématique, analyser les données appuyant une prise de position spécifique, faire des recommandations, etc.  »

Chouette, on pourra faire venir des intervenants climato-sceptiques dans nos établissements scolaires !

660.  jdrien | 29/06/2020 @ 13:20 Répondre à ce commentaire

JC (#659), quel charabias! dash
Se sont_ils seulement relus?

661.  BenHague | 29/06/2020 @ 21:24 Répondre à ce commentaire

Après Michael Moore … Mike Shellenberg
http://environmentalprogress.o.....mate-scare
A noter que son article a été censuré par Forbes …. On se demande pourquoi

662.  Nicias | 29/06/2020 @ 21:30 Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Les municipales, c’est au bistrot. J’ai supprimé tous les derniers commentaires sans rapport avec le RCA et la science et sans casser une discussion.

Cdlt

663.  BenHague | 29/06/2020 @ 22:00 Répondre à ce commentaire

Je ne résiste pas à mettre la critique du bouquin de Shellenberger par Kerry Emanuel , héro d’un tétard mouillé ……(Pschiiit – Boum 😉 )

« In this engaging and well-researched treatise, Shellenberger exposes the hypocrisy in painting climate change in apocalyptic terms while working against nuclear power.”

— Kerry Emanuel, Professor of Atmospheric Science, Massachusetts Institute of Technology

665.  Cdt Michel e.r. | 30/06/2020 @ 0:33 Répondre à ce commentaire

Daniel (#664),
La traduction de ce dernier article a été faite avec l’aide de DeepL Pro.
https://send.firefox.com/download/134cb843a6fe3972/#8rkT0C9hUDoYVaZCpejhiw
Je pense quelle mérite la plus grande diffusion.
Mais je vous être libre d’en faire ce que vous voulez.
C’est cela la WTFPL.

667.  the fritz | 30/06/2020 @ 12:55 Répondre à ce commentaire

the fritz (#666),
Le message ci dessus était bien sûr destiné à Nicias ; si c’est JC qui le reçoit c’est parce que je lui ai envoyé un message qui a disparu; il s’agissait de son sa carte de France et de la vague verte où Bordeaux est en rouge alors que c’est marqué que les VERTS remportent BX

668.  pastilleverte | 30/06/2020 @ 15:00 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#650),
eco-fascistes ?
Eco-cons plutôt (oui, je sais c’est souvent une tautologie…)

669.  pastilleverte | 30/06/2020 @ 15:06 Répondre à ce commentaire

jdrien (#660),
Peut-être (sans doute ?) rédigé par quelqu’un;e du ministère de l’éducation nationale, coutumièr de ce genre de jargon-charabias ?
Attention je ne parle pas de profs « sur le terrain », qui en subissent les conséquences tous les jours.

670.  pastilleverte | 30/06/2020 @ 15:10 Répondre à ce commentaire

BenHague (#661),
Oh My God ! bad
Un scientifique environnementaliste pragmatique, honnête, factuel, réaliste et sceptique (au sens scientifique, bien sur);
Mais où allons-nous ma pauv’dame ?

671.  the fritz | 30/06/2020 @ 16:54 Répondre à ce commentaire

BenHague (#661),
Est-ce que vous pensez que Macron pourra en faire autant dans deux ans ?

672.  scaletrans | 30/06/2020 @ 19:18 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#665),
Tout à fait ! Je suis d’avis de la mettre en ligne sur Skyfall si mes collègues sont d’accord.

673.  Murps | 30/06/2020 @ 23:50 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#672), je prends un moment demain pour le faire.

674.  BenHague | 1/07/2020 @ 0:35 Répondre à ce commentaire

the fritz (#671),
Ca dépend du nombre de voix qu’ils veut perdre ….

En ce moment , je regarde avec désolation les idiots utiles du Climat , les nuclearistes pour le climat, pleurer sur Fesseheim …. Ils ont fait un happening devant le siege de Greenpeace déguisés en Ours Blancs ( comme quoi ils ont pas encore compris …)

675.  JG2433 | 1/07/2020 @ 9:46 Répondre à ce commentaire

Déculottée électorale et… « décullotade ». bad

Le 21 juin, le rapport [150 propositions] est remis au gouvernement. Le 29 juin, Macron annonce qu’il accepte tout. A qui fera-t-on croire que l’affaire n’était pas déjà décidée d’avance ? Huit jours pour valider ou invalider 150 propositions, on se fiche du monde !
Et voilà le pays désormais en passe d’être encombré d’obligations, de punitions, de sanctions, de taxations imposées par les ayatollahs. Si la France avait voulu cela, elle aurait envoyé à l’Élysée un Président écolo, il y a trois ans. Or, le candidat, Yannick Jadot, s’est défilé et s’est rangé sous la bannière socialiste ; le tandem n’a recueilli que 4,8 % des électeurs inscrits : un triomphe, n’est-ce pas ?
Trois ans plus tard, Macron, oubliant toute fierté, le pantalon sur les chevilles, l’œil humide, s’aplatit devant sa majesté Écologie. Pas d’étude des mesures, pas de contre-propositions, pas de réflexions : c’est la capitulation.

https://www.bvoltaire.fr/convention-citoyenne-la-capitulation-demmanuel-macron-en-rase-campagne-electorale/

677.  scaletrans | 4/07/2020 @ 11:18 Répondre à ce commentaire

BenHague (#676),
Payant sad

678.  amike | 4/07/2020 @ 12:17 Répondre à ce commentaire

BenHague (#676), scaletrans (#677), Un écolo qui quitte le bord des Alarmistes, c’est toujours bon à regarder (et gratuitement 😉 ) : l’écologiste Michael Shellenberger sur le rejet de l’alarmisme climatique

679.  BenHague | 4/07/2020 @ 13:34 Répondre à ce commentaire

Maud Fontenoy pressentie au ministere de l’écologie .. ca serait pas mal …

680.  Herté07 | 4/07/2020 @ 16:12 Répondre à ce commentaire

amike (#678),
et en français

681.  Daniel | 5/07/2020 @ 15:34 Répondre à ce commentaire

Échec épique de l’été chaud: les nouveaux modèles climatiques exagèrent le réchauffement du Midwest par 6X
3 juillet 2020 par Roy W. Spencer, Ph. D.

Contrairement à la perception populaire, le Midwest américain a connu peu de réchauffement estival à long terme. Pour les précipitations, le léger assèchement prévu par les modèles climatiques en réponse aux émissions humaines de gaz à effet de serre ne s’est pas produit; au contraire, les précipitations ont augmenté . Les tendances du rendement du maïs se poursuivent sur une trajectoire ascendante axée sur la technologie, masquant totalement tout impact négatif potentiel du «changement climatique».

http://www.drroyspencer.com/20.....ing-by-6x/

682.  Murps | 5/07/2020 @ 21:15 Répondre à ce commentaire

BenHague (#679), non. Il faut supprimer le ministère de l’écologie.
Pourquoi pas un ministère du socialisme tant qu’on y est.

683.  the fritz | 6/07/2020 @ 8:27 Répondre à ce commentaire

BenHague (#679),
Elle va nous mener en bateau!

684.  the fritz | 6/07/2020 @ 10:39 Répondre à ce commentaire

Murps (#682),
Moi je commencerai par supprimer l’ENA

686.  Jojobargeot | 7/07/2020 @ 1:32 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#685), Sa plume est trempée dans l’acide et ses analyses souvent justes sont un régal par son style percutant et ironique.
Je partage volontiers sa manière de ponctuer ses chroniques, ce pays est foutu.

687.  scaletrans | 7/07/2020 @ 10:09 Répondre à ce commentaire

Jojobargeot (#686),
Il faudrait un miracle pour le sauver.

688.  Murps | 7/07/2020 @ 14:10 Répondre à ce commentaire

Jojobargeot (#686), pas mieux.
the fritz (#684), l’un n’empêche pas l’autre.
cool

690.  Cdt Michel e.r. | 7/07/2020 @ 18:54 Répondre à ce commentaire

Anecdote (#689),
Excellent article.
Il est regrettable que le traducteur de l’ACR ait commis une erreur de conjugaison dans l’avant-dernière phrase.
Qui l’a remarquée ?

691.  Cdt Michel e.r. | 7/07/2020 @ 20:04 Répondre à ce commentaire

Bye bye, Greta !

The ‘teenage God of global warming’ feeling sudden lack of relevance
102 347 vues — 29 juin 2020
https://youtu.be/NWGVvQKQg4o
Sky News Australia a écrit

The « teenage God of global warming » Greta Thunberg is now feeling a sudden lack of relevance following her recent calls on world leaders to remember they should feel ashamed according to Sky News host Andrew Bolt.
It comes as the Swedish activist criticised world leaders for seeking to take pictures next to her and use the hashtag ‘savetheplanet’ on their Instagram pictures but have subsequently « forgotten for a moment to be ashamed that their generation had let future generations down, » she said.
Mr Bolt said the activist told Swedish radio « she’d been used ».
« What a shock, I never saw that coming, » he said.
He said the teenager « was used as a prop by princes, presidents, prime ministers, politicians of all kinds, European Union, French Parliament (and the) UN ».
« I don’t think she realised she didn’t create them, they created her ».

Traduction :

Le « Dieu adolescent du réchauffement climatique », Greta Thunberg, ressent aujourd’hui un manque soudain de pertinence suite à ses récents appels aux dirigeants mondiaux pour qu’ils se souviennent qu’ils devraient avoir honte, selon l’animateur de Sky News Andrew Bolt.
La militante suédoise a en effet critiqué les dirigeants du monde entier pour avoir cherché à prendre des photos à côté d’elle et à utiliser le hashtag « savetheplanet » sur leurs photos Instagram, mais ils ont ensuite « oublié un instant d’avoir honte que leur génération ait laissé tomber les générations futures », a-t-elle déclaré.
M. Bolt a déclaré que la militante avait dit à la radio suédoise « qu’elle avait été utilisée ».
« Quel choc, je n’ai jamais vu cela venir », a-t-il dit.
Il a ajouté que l’adolescente « a été utilisée comme accessoire par des princes, des présidents, des premiers ministres, des hommes politiques de toutes sortes, l’Union européenne, le Parlement français (et l’ONU) ».
« Je ne pense pas qu’elle ait réalisé qu’elle ne les avait pas créés, ce sont eux qui l’ont créée ».

Il y a près de 1400 commentaires sous la vidéo.
Merci à GWPF pour l’avoir signalée à mon attention

692.  JC | 8/07/2020 @ 6:36 Répondre à ce commentaire

Elle voudrait – elle aussi – qu’on se mette à genou devant elle !

693.  Demokratia | 8/07/2020 @ 9:44 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#691),
Encore une (ou plutôt un groupe, ceux qui ont créé son mouvement et en vivent) qui doit apprendre qu’un politicien ne roule que pour lui et n’hésite pas à lâcher (ou trahir ?) ses amis, son parti, ses idées et ses électeurs pour sa carrière politique.

694.  Michel Le Rouméliote | 8/07/2020 @ 11:27 Répondre à ce commentaire

Demokratia (#693), … Et un homme d’État n’hésite pas à trahir ses amis et ses alliés si l’intérêt supérieur de la nation ou du peuple le lui commande ! Voir notre bon roi Louis XI, par exemple, entre autres… C’est la loi du genre et ce qui différencie le politicien qui trahit pour des choses basses et l’homme d’État !

695.  Daniel | 8/07/2020 @ 12:42 Répondre à ce commentaire

Un temps anormalement froid a été enregistré dans le nord de la Yakoutie, les habitants du district de Verkhoyansk se réveillant avec de la neige fraîche le 5 juillet.

Quelques jours avant cela, les habitants se plaignaient du début et de la sécheresse de début juillet, la température de l’air augmentant jusqu’à + 27 ° C le 1er juillet et les incendies de forêt faisant rage.

Plus tôt, le 17 juin, ce district a enregistré un record mondial pour l’Arctique de 38 ° C.
https://siberiantimes.com/other/others/news/pole-of-cold-district-that-recently-recorded-desert-like-heat-of-38c-now-sees-snow/