1 292 Comments     Poster votre commentaire »

1251.  Cdt Michel e.r. | 16/10/2020 @ 19:09 Répondre à ce commentaire

micfa (#1250),
Supprimons les labos et les scientifiques. La République n’en a pas besoin. Cfr le procès de Lavoisier

Quelques années après la Révolution française de 1789, l’Académie des Sciences, comme plusieurs autres institutions intellectuelles, sont supprimées. Le 8 mai 1794, après un procès qui dure moins d’une journée, le tribunal révolutionnaire condamne Lavoisier à mort. « La République n’a pas besoin de savant », déclare le juge au moment de prononcer la condamnation.
Le même après-midi, Lavoisier est guillotiné sur la Place de la Révolution (aujourd’hui appelée Place de la Concorde), puis son corps est jeté dans une fosse commune.

1252.  Hug | 16/10/2020 @ 21:24 Répondre à ce commentaire

Chaque année, la coupe du monde de ski alpin commence par une première épreuve précoce en octobre sur le glacier du rettenbach en autriche à 3000m d’altitude. Cette année le village de Sölden à 1400m au pied du glacier est déjà en mode hiver:
https://www.ledauphine.com/skichrono/2020/10/16/il-a-neige-sur-solden
Eh oh Jouz, Bréon, Nhulot et Cie, que se passe-t-il ?

1253.  scaletrans | 17/10/2020 @ 10:07 Répondre à ce commentaire

Hug (#1252),
Incidemment, on constate que nous sommes les seuls en Europe à être limités à 80 sur les grandes routes (enfin, certains départements sont revenus à 90, mais pas le mien…).

1254.  micfa | 17/10/2020 @ 10:53 Répondre à ce commentaire

J’ai pu constater que personne ne respecte la limitation à 80 dès qu’il y a une petite ligne droite (sauf quand il y a un radar), pour une raison très simple: c’est impossible. Et après on va nous dire que ça a fait baisser la mortalité alors que tout le monde roule à la même vitesse qu’avant.

1255.  micfa | 17/10/2020 @ 10:57 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#1251),
La convention citoyenne pour le climat est une sorte de comité de salut public révolutionnaire qui peut très bien déclarer:  » La république n’a pas besoin de savant contradicteur ».

1256.  Ecophob | 17/10/2020 @ 13:03 Répondre à ce commentaire

micfa (#1255), a propos de convention citoyenne, il est hallucinant de voir comment le hasard a bien fait les choses : une des membres s’appelle I. Robichon. Elle était candidate en 2014 sur une liste EELV. Un autre, P. Ruscassie, est un ancien adhérent du parti socialiste et d’Attac, Y.bouin est conseillère municipale d’opposition (gauche) à Douarnenez, selon ce Tweet. Macron devrait jouer au Loto avec la chance qu’il a au tirage au sort!

1257.  Murps | 17/10/2020 @ 14:41 Répondre à ce commentaire

Ecophob (#1256), vous êtes certain de ce que vous avancez ?
Parce que la probabilité que cela se produise par hasard ne doit pas être élevée…
Vous en avez d’autres comme cela ? Au débotté je dirais que deux ça n’est pas encore suffisant pour montrer une manipulation.
Mais quatre ou cinq, je commencerais à creuser la question.

1258.  ppm451 | 17/10/2020 @ 14:56 Répondre à ce commentaire

En voilà déjà un de plus : Daniel Cohn-Bendit (il s’est désisté, lol).
Murps, la liste s’allonge…

1259.  Murps | 17/10/2020 @ 15:08 Répondre à ce commentaire

ppm451 (#1258), il avait été « tiré au sort » ???

1260.  ppm451 | 17/10/2020 @ 16:15 Répondre à ce commentaire

Mais oui ! par le plus grand des zazar laugh
D’ailleurs s’il a renoncé à participer à la blague CCC, c’est qu’immanquablement, TOUT LE MONDE se serait posé des questions sur le hasard en question !

1261.  ppm451 | 17/10/2020 @ 16:24 Répondre à ce commentaire

Trop connu le Cohen ! mais les seconds-couteaux relevés par Ecophob, presque inconnus, passent mieux, jusqu’à ce qu’on fouille un peu dans la liste. Si quelqu’un pouvait s’y coller (regarder un peu la répartition statistique de l’orientation idéologique des 150), ça nous ferait peut-être des surprises ?

1262.  Marco40 | 17/10/2020 @ 16:54 Répondre à ce commentaire

Ecophob (#1256), Le vrai problème en mon sens, est la manipulation sur plusieurs axes, camouflant habilement l’objectif de ceux qui ont amené aux gouvernants, ce projet de convention citoyenne.

Tout d’abord, la légitimité : le site https://www.conventioncitoyennepourleclimat.fr/ explique les modalités de sélection. Une première lecture donnerait l’impression de représentativité. Sous contrôle d’huissier.
MAIS : il s’agit d’être volontaire, donc forcément « sensible » à cette problématique. De plus il faut être disponible : 7 sessions de 3 jours (vendredi-samedi-dimanche). Même s’il y a une volonté de limiter l’impact dans la vie professionnelle, il faut avoir l’autorisation de son employeur pour les salariés (vendredi ou vendredi et samedi pour la majorité des actifs). Il y a certes une indemnisation financière, mais dans tous les cas, il faut être VRAIMENT motivé pour confirmer sa sélection.
Cette sensibilisation est orienté dès le départ (exactement comme les statuts du GIEC) puisqu’il s’agit de :

La Convention Citoyenne pour le Climat, expérience démocratique inédite en France, a pour vocation de donner la parole aux citoyens et citoyennes pour accélérer la lutte contre le changement climatique. Elle a pour mandat de définir une série de mesures permettant d’atteindre une baisse d’au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 (par rapport à 1990) dans un esprit de justice sociale.

Ainsi, avec ce préambule et vu ma situation professionnelle, je n’aurai pas voulu participer à ce que je considère comme étant une mascarade.

Autre point sur la démarche de sélection : l’impartialité montrée en mettant en avant la sélection par l’intermédiaire de l’institut Harris. Mais il y a un ENORME oubli, bien volontaire : comment se fait-il qu’il n’y ait pas une indication sur la sensibilité, et politique et sur la question climatique, des sélectionnés?
Enfin, je n’ai pas entendu dire (mais j’ai pu zapper des évènements) que des climato-réalistes aient pu s’exprimer (je précise bien : comme expert! Il y aurait eu un sélectionné « climato sceptique » : j’ai lu ce qu’il a écrit et cela m’a plus eu l’impression d’un faire valoir).
(Je passerai sous la mention d’un huissier : j’ai assez d’exemples ou l’huissier pouvait être sélectionné en amont ou « briefé » pour la bonne cause bien entendu).
Donc dès le départ, il y a un biais de sélection. En cela, impossible que les organisateurs ignorent cette évidence.
Maintenant la légitimité :
Qu’est-ce que cela veut dire? On voit bien qu’après le mouvement de révolte des gilets jaune, le pouvoir a tenté une autre approche. Or cette manière de faire qui se voudrait représentative est en réalité profondément anti-démocratique.
Car elle donne l’illusion que l’on peut se passer du vote de l’ensemble des citoyens (étrange cette peur systématique du référendum, alors que cela ne pose pas de pbs en Suisse). Mais aussi et surtout il s’agit d’un coup de poignard à ceux qui ont été démocratiquement élus pour nous représenter : les députés.
On peut rétorquer que le référendum est lourd et coûteux à organiser, que les députés sont tenus par leur groupe politique : rien n’est parfait. Mais pourquoi le remplacer par plus imparfait et manipulable?

Manipulable : déjà comme vu plus haut, la direction est imposée. Interdit d’en discuter la légitimité.

Pour être sûr d’aller dans la direction voulue, la répartition des experts intervenants pour « informer » ces citoyens est édifiante : 21% d’ONG!!! L’omniprésence de la fondation Hulot est significative. Greenpeace et une foule de fonctionnaires acquis à la Cause …..
Moi qui m’intéresse beaucoup à l’économie, quand je vois que cet aspect crucial est piloté par Guillaume Duval d’Alternatives Economiques…. oui, oui, des « économistes » d’extrême gauche…. le bel oxymore! Je suis atterré!
Il est pourtant expliqué sur le site :

Sur la base d’auditions d’experts aux avis contradictoires et de synthèses de travaux

Quels avis contradictoires?

Et donc, le piège tendu était bien ficelé : Macron et ses équipes sont tombés dedans à pieds joints. D’autant plus qu’ils ont eu la naïveté irresponsable de s’engager à appliquer TOUTES les mesures proposées.
Lorsque les « propositions » sont sorties, la consternation était difficile à camoufler. J’en ai bien ricané! Même s’ils ont pu in extrémis sortir les plus débiles, notamment ce cauchemar totalitariste de réécrire la constitution et reléguant les droits de l’homme derrière une chimère appelé droit de la nature.

En attendant, les 150 marionnettes malgré elles, continuent à s’agiter : Macron tire son boulet et cherche une porte de sortie pour enterrer ce fiasco. Il en est pathétique.

1263.  Curieux | 17/10/2020 @ 17:13 Répondre à ce commentaire

ppm451 (#1261),
Ou trouve-t-on la liste ?

1264.  Ecophob | 17/10/2020 @ 18:24 Répondre à ce commentaire

Murps (#1257), je ne suis sûr de rien, car il n’y a pas le son sur la vidéo de ce tweet qui émane d’un rédacteur d’ Agriculture et Environnement. Je serais quand même étonné qu’il invente ce genre de chose.

1265.  ppm451 | 17/10/2020 @ 19:25 Répondre à ce commentaire

Curieux (#1262),
justement, je ne sais pas…
et il faudrait aussi avoir l’info sur la religion de chacun, la liste doit n’indiquer que les noms.

1266.  Curieux | 17/10/2020 @ 19:47 Répondre à ce commentaire

ppm451 (#1264),
Oui bien entendu, mais si ils ont pignon sur rue, un coup de Google et Bing !

1267.  Murps | 17/10/2020 @ 19:50 Répondre à ce commentaire

Curieux (#1265), ca serait énorme…
Une véritable escroquerie…
Avant d’avancer quoi que ce soit il faut trouver la liste, puis la googliser citoyens par citoyens.

1268.  Murps | 17/10/2020 @ 19:58 Répondre à ce commentaire

Bon
https://www.conventioncitoyennepourleclimat.fr/comment-sont-ils-selectionnes-2/

L’institut Harris Interactive était en charge du tirage au sort des 150 participants et participantes. Des numéros de téléphone ont été générés automatiquement – 85 % de portable et 15 % de fixe – et environ 300 000 numéros ont été générés entre la fin août et la fin septembre.

L’accroche téléphonique :

L’objectif de cette convention est d’aller plus loin et plus vite dans la lutte contre le changement climatique et de donner davantage de place à la participation citoyenne dans la décision publique.
[…}
Sur le principe, indépendamment des dates de la manifestation, acceptez-vous de participer à cette Convention Citoyenne pour le Climat ?

Je pense que la réponse à nos questions est là.
C’est un biais, volontairement mis en place. Seules les personnes intéressées se manifestent.
Il est vrai que si j’avais été tiré au sort, j’aurais franchement hésité à perdre mon temps.
Donc des Murps, des ppm451, des fritz, des Ecophob et des Curieux, on ne risquait pas d’en voir des masses dans ce comité.

Maintenant, il faut les noms…
sad

1269.  AntonioSan | 18/10/2020 @ 5:17 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#1262),

Et donc, le piège tendu était bien ficelé : Macron et ses équipes sont tombés dedans à pieds joints.

Depuis quand Macron nest une victime?
C’est un faiseur totalitaire.
Et vendu a des interest multinationaux.

1270.  amike | 18/10/2020 @ 11:23 Répondre à ce commentaire

Murps (#1267),

C’est un biais, volontairement mis en place. Seules les personnes intéressées se manifestent.
Il est vrai que si j’avais été tiré au sort, j’aurais franchement hésité à perdre mon temps.

Les biais sont partout, même sur Skyfall smile
Ici, on a un apriori logique qui estime de bon droit que la cause détermine la conséquence. Cela est plus compliqué, car si la cause est scientifique, la conséquence est politique, et ces derniers voient bien sûr le monde de leur point de vue : ils choisissent la cause qui justifient leur agenda.

Dans le cas de la convention, la pire option aurait été de contester la prémisse du RCA et de dédaigner la conséquence (la « luuuuuutte… »). Même si Jancovici est un alarmiste, ses seules recommandations et présentations de l’existant dans cette convention auraient relativisé l’effet des écolos professionnels.

1271.  micfa | 18/10/2020 @ 12:00 Répondre à ce commentaire

Une enquête parlementaire serait la bienvenue pour nous éclairer sur ce tirage au sort. Tiens et pourquoi pas une enquête de médiapart, d’envoyé spécial, ou du canard enchaîné? laugh laugh laugh

1272.  chercheur | 18/10/2020 @ 12:25 Répondre à ce commentaire

Murps (#1268),

300 000 personnes ont été tirées effectivement au sort. Les 150 ont été CHOISIES parmi les 300 000. Il ne s’agit pas d’un biais, mais d’une véritable arnaque.

1273.  Murps | 19/10/2020 @ 0:02 Répondre à ce commentaire

chercheur (#1272),

Pour garantir l’impartialité du tirage au sort, le processus a fait l’objet d’un contrôle d’huissier, sous la supervision des Garants et du Comité de gouvernance de la Convention citoyenne.

????
On a bien tiré au sort 150 gugusses parmi les 300 000 ??
A moins que vous ayez davantage d’informations ?

1274.  chercheur | 19/10/2020 @ 1:09 Répondre à ce commentaire

C’est expliqué ici:

https://www.france24.com/fr/20191001-france-convention-citoyenne-climat-profil-150-citoyens-selectionnes

« Pour parvenir à cette représentation descriptive, l’institut Harris Interactive a passé le dernier mois à contacter plus de 250 000 personnes afin de leur demander si une participation à la Convention pour le climat les intéressait. Parmi les personnes répondant à l’appel, 30 % ont immédiatement donné un accord oral, 35 % se sont déclarées intéressées par le principe mais ont demandé davantage de temps pour réfléchir ou s’organiser, et 35 % ont refusé, dont une majorité en raison du temps important requis par la Convention.

À partir de l’échantillon des personnes ayant accepté de participer, Harris Interactive a ensuite constitué son panel de 150 citoyens. Un pool de 40 suppléants a également été formé afin d’anticiper les possibles désistements. »

Ils ont donc tiré 300 000 personnes au hasard. Ils en ont contacté 250 000. 75 000 ont donné leur accord à la question que l’on trouve là:

https://www.conventioncitoyennepourleclimat.fr/comment-sont-ils-selectionnes-2/

On leur a donc demandé de participer à une convention dont l’objectif est « d’aller plus loin et plus vite dans la lutte contre le changement climatique et de donner davantage de place à la participation citoyenne dans la décision publique. »

Les 75 000 ne sont donc plus un tirage au sort et encore moins avec une question si orientée.

De 75 000, il en est resté 150…pour qu’il soit soit-disant représentatif de la population avec au moins 40 critères de sélection.

Il y a déjà beaucoup à dire sur les sondages classiques et leur représentativité, mais là c’est énorme.

1275.  Daniel | 19/10/2020 @ 7:47 Répondre à ce commentaire

Avec la pandémie, le « jour du dépassement » des ressources naturelles a reculé en 2020

Encore de nombreux efforts à fournir

Les derniers rapports des experts de l’ONU identifient clairement les directions à suivre : réduction des émissions de gaz à effet de serre, sortie des énergies fossiles ou encore changement drastique du modèle de production agroalimentaire.

Pour tenir les objectifs de l’accord de Paris de 2015 et maintenir l’élévation globale de la température « nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels, et si possible à 1,5 °C, les émissions de gaz à effet de serre devraient baisser de 7,6 % annuellement », selon l’ONU.

Selon une étude publiée début août par la revue Nature Climate Change, la chute sans précédent des émissions de gaz à effet de serre pendant les confinements dus au Covid-19 (qui pourrait atteindre 8 % selon cette étude, plus de 10 % selon Global Footprint) ne servira à « rien » pour ralentir le réchauffement climatique, en l’absence d’un changement systémique en matière d’énergie et d’alimentation.

https://www.france24.com/fr/20200822-%C3%A9cologie-le-jour-du-d%C3%A9passement-des-ressources-naturelles-de-la-terre-a-recul%C3%A9-en-2020

1276.  chercheur | 19/10/2020 @ 12:04 Répondre à ce commentaire

Murps (#1273),

Je vous ai répondu hier soir, mais le texte semble s’être envolé…

1277.  AntonioSan | 20/10/2020 @ 6:35 Répondre à ce commentaire

Daniel (#1275), Ah une bonne Peste Noire et ca sauvera la planete… /sarc

1278.  chercheur | 20/10/2020 @ 14:57 Répondre à ce commentaire

Murps (#1273),

Ma réponse a mis du temps avant de s’afficher…mais maintenant vous l’avez en 1274.

1279.  JG2433 | 20/10/2020 @ 15:58 Répondre à ce commentaire

chercheur (#1274),
Merci à vous pour ces précisions.
Tiré de l’article cité ci-dessous :

«Déception face aux résultats de la prétendue convention citoyenne : reprise de la vulgate du lobby écologiste, (…) ignorance de l’économie, absence totale de légitimité. Le tirage au sort confirmé comme imposture démocratique !», attaque sur Twitter le sénateur LR Philippe Bas, président de la commission des Lois.

[C’est moi qui souligne.]
https://www.lefigaro.fr/la-convention-citoyenne-pour-le-climat-ne-fait-pas-l-unanimite-20200620

1280.  ppm451 | 20/10/2020 @ 16:21 Répondre à ce commentaire

Hé ben wala… quand on s’y met à plusieurs pour chercher la petite bête dans la répartiton idéologique des 150 CCC, on fini par la trouver yes et elle est plus grosse que ce que je croyais au départ laugh

1281.  the fritz | 20/10/2020 @ 16:53 Répondre à ce commentaire

Un article super à lire sur le lien suivant
https://www.mer-ocean.com/les-impacts-de-lalteration-des-courants-du-gulf-stream/
J’ai pas compris grand chose , mais si quelqu’un peut m’expliquer ?

1282.  Hug | 20/10/2020 @ 17:19 Répondre à ce commentaire

Pour se (re)mettre en tête comment cette convention climat a été instaurée:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Convention_citoyenne_pour_le_climat
Elle issue du lobbying du collectif gilets citoyens dans lequel on trouve entre autres les activistes écolos que sont Cyril Dion, Laurence Tubiana et Mathilde Imer.

1283.  Murps | 20/10/2020 @ 21:44 Répondre à ce commentaire

chercheur (#1278), j’ai vu hélas, et c’est bien comme cela que j’imaginais le problème.
Actuellement la polémique porterait sur une espèce d’observatoire de la laïcité dont l’efficacité serait à mettre en doute, mais c’est une autre histoire qui n’a pas sa place sur ce fil.

Cela permet seulement d’illustrer la manipulation politique et mentale que représentent ces « observatoires » et autres « comités » totalement dénaturés et dont l’objectif est essentiellement de justifier un agenda.

1284.  Marco40 | 21/10/2020 @ 7:10 Répondre à ce commentaire

chercheur (#1274), JG2433 (#1279), ppm451 (#1280), Attention : les 75.000 restant sont soumis au « filtre » du sondeur. Donc à ce stade, ils peuvent facilement se défendre.
L’angle d’attaque est dans le fait que les réponses positives à la participation (voir mon post 1262) seront de facto le fait de personnes déjà convaincues.
Ils n’ont presque pas à se salir les mains à écarter les méchants climato-sceptiques. Même s’il reste à connaître le déroulé exact après le filtre « représentatif » : comment ont-ils procédé.
Mais je répète : le filtre est fait par les prémisses de l’objectif.
Pour montrer un biais à posteriori, il faudrait interroger les 150 « élus » pour connaître leurs sensibilités politiques et leurs opinions vis-à-vis de la question climatique (comment ils se positionnaient avant, après. Si changement, quel est le moteur. Y-a-t-il eu des experts aux opinions opposées pour chaque item développé, etc….)

1285.  Murps | 21/10/2020 @ 11:59 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#1284),

L’angle d’attaque est dans le fait que les réponses positives à la participation (voir mon post 1262) seront de facto le fait de personnes déjà convaincues.

Pas mieux.
Tout le reste est de la com’.

1286.  chercheur | 21/10/2020 @ 12:18 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#1284),

J’ai du mal à vous comprendre.

Vous estimez à juste titre que les 75 000 sont des personnes déjà convaincues. Les 150 parmi les 75 000 ne peuvent que l’être aussi…Nul besoin de demander leur opinion sur le sujet.

Comment pouvez-vous estimer qu’ils peuvent se défendre sur le fait que les membres de cette convention ont été tirés au sort quand ils ont demandé à 250 000 personnes tirées au sort ceux qui veulent participer à une convention chargées de trouver des solutions pour aller plus loin et plus vite dans la lutte contre le changement climatique?

Prétendre que les membres de cette convention ont été tirés au sort relève de l’escroquerie pure et simple. Parler de « France en petit » comme c’est indiqué ici:

https://www.franceinter.fr/environnement/tirage-au-sort-methodologie-garants-comment-va-fonctionner-la-convention-citoyenne-sur-le-climat

montre que tous ceux qui l’ont initiés sont totalement dépourvus d’honnêteté intellectuelle.

1287.  Marco40 | 21/10/2020 @ 12:26 Répondre à ce commentaire

chercheur (#1286), si : en publiant cette info, on verra alors si l’échantillon retenu représente et le diversité politique et celle de la croyance climatique des français.
Je reformule : la présentation et l’objectif de cette consultation ainsi que son déroulé font que ceux qui sont sceptiques ou indifférents ne voudront pas participer. Seuls les croyants feront tout pour se libérer et participer à cette mascarade de représentativité du peuple.

1288.  Marco40 | 21/10/2020 @ 12:36 Répondre à ce commentaire

chercheur (#1286), 1ère info 75000 sur 250000 se sentaient concernés et disponible. Ou présenté différemment : 175000 sur 250000 n’en avaient rien à foutre ou pas assez concernés et dispo pour y participer.

1289.  chercheur | 21/10/2020 @ 14:12 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#1287),

Fabuleux comme des choses simples peuvent devenir compliquées…

La question de Murps était:

« On a bien tiré au sort 150 gugusses parmi les 300 000 ??
A moins que vous ayez davantage d’informations ? »

La réponse est non. Les 75 000 personnes d’où sont issues les 150 n’ont pas été tirées au sort. A partir de ce constat, le reste n’est que discussion stérile.

1290.  Marco40 | 21/10/2020 @ 22:16 Répondre à ce commentaire

chercheur (#1289), C’est pour cela qu’il faut être précis :
1) les 250.000 ont été tirés au sort
2) 75.000 étaient intéressés
3) 150 « représentent » le diversité socio-économico-démographique.
Du point 1 au point 2 : « auto-sélection » des retenus du point 1. C’est ce que j’explique plus haut : le plus pernicieux.
Du point 2 au point 3 : Mise en avant de filtre de l’institut de sondage. Quel degré de confiance accorder à ce filtre, ou plus précisément : lorsqu’ils ont 100 (par exemple) candidats correspondant à 1 des critères mis en avant (exemple : candidate salariée cadre moyen entre 20-30 ans). Comment font-ils la sélection entre ces 100 candidates?
Je suis désolé mais pour moi, c’est l’ensemble du mécanisme permettant des biais qui fait que le dénoncer est complexe.
C’est malheureusement souvent ainsi : certains s’expriment avec des slogans simplistes ravageurs. Démontrer l’erreur/mensonge est souvent bien plus compliqué et nécessitant de la réflexion.
Dans notre pays, on préfère les slogans, les petites phrases, le buzz, plutôt que la réflexion, la nuance.

1291.  Herté07 | 22/10/2020 @ 19:31 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#1290),

Du point 2 au point 3 : Mise en avant de filtre de l’institut de sondage. Quel degré de confiance accorder à ce filtre, ou plus précisément : lorsqu’ils ont 100 (par exemple) candidats correspondant à 1 des critères mis en avant (exemple : candidate salariée cadre moyen entre 20-30 ans). Comment font-ils la sélection entre ces 100 candidates?

Très simple :il n’y a pas de filtre, les sondés sont d’abord interrogés sur ces critères : dès qu’un critère atteint le nombre désiré, les suivants ne sont pas retenu.

1292.  Marco40 | 22/10/2020 @ 22:02 Répondre à ce commentaire

Herté07 (#1291), merci pour l’info. C’est logique.