L’Arctique se réchauffe

Par George Nicolas Ifft,

En date du 10/10/1922 le Consul américain à Bergen, Norvege, a envoyé le rapport suivant au Département d’Etat à Washington, DC.

L’Arctique semble se réchauffer. Des rapports de pécheurs, chasseurs de phoques et d’explorateurs qui naviguent dans les mers qui entourent le Spitzberg et l’Arctique de l’Est indiquent tous un changement radical des conditions climatiques et de hautes températures jamais vues dans cette partie du monde.

En aout 1922 le Ministère Norvégien du Commerce a envoyé une expédition au Spitzberg et à l’Ile aux Ours sous la direction du Dr Adolf Hoel, professeur de géologie à l’université de Christiania. Son but était d’explorer et de cartographier les terres adjacentes aux mines norvégiennes de ces iles, faire des relevés des eaux adjacentes et faire d’autres recherches océanographiques.

Le Dr Hoel, qui vient de rentrer, signale la localisation de couches de charbon jusque-là inconnues sur la rive Est de Advent Bay – des couches de vastes proportions et de qualité supérieure. Ceci est considéré de la plus haute importance, étant donné que la majorité du charbon exploité par les compagnies norvégiennes n’était pas jusque-là de la meilleure qualité.

Les observations océanographiques ont été encore plus intéressantes. L’état de la glace était exceptionnel. En fait, on n’avait jamais remarqué aussi peu de glace. L’expédition a établi un véritable record, navigant jusqu’à 81° 29’ de latitude Nord sans glace. C’est le plus au Nord jamais atteint avec des appareils océanographiques modernes.

La condition des eaux du grand bassin polaire était pratiquement inconnue jusqu’à maintenant. Le Dr Hoel rapporte qu’il coupa une partie du Gulf Stream à la latitude de 81° Nord et fit des sondages jusqu’à 3100 m. Ceux-ci montrent un Gulf Stream très chaud, qui a pu être suivi comme courant de surface jusqu’au-delà du 81ème parallèle. La chaleur des eaux rend probable que les conditions glaciaires favorables dureront encore quelque temps.

Plus tard une section du Gulf Stream a été croisée au large de l’ile aux Ours et des Isfjord ainsi qu’une section du courant froid qui descend le long de la côte Ouest du Spitzberg au large du cap sud.

En liaison avec le rapport du Dr Hoel, il faut noter l’été inhabituellement chaud dans l’Arctique norvégien et les observations du capitaine Martin Ingebrigtsen, qui navigue dans l’arctique de l’Est depuis 54 ans. Il dit qu’il a remarqué des conditions chaudes pour la première fois en 1918 et que depuis cette époque il a fait de plus en plus chaud et que cette région de l’Arctique ne ressemble pas du tout à celle de 1868 à 1917.

De nombreux paysages ont tellement changé qu’ils ne sont pas reconnaissables. Où on trouvait antérieurement de grandes quantités de glace il n’y a souvent que des moraines et des accumulations de terre et de pierres. En de nombreux endroits où des glaciers s’étendaient loin dans la mer ils ont maintenant entièrement disparu.

Le changement de température a aussi apporté de grands changements dans la flore et la faune de l’Arctique. Cet été il a cherché les poissons blancs dans les eaux du Spitzberg. Auparavant on en trouvait de grands bancs. Cette année il n’en a pas trouvé, bien qu’il ait visité toutes les anciennes zones de pêche.

Il y avait peu de phoques dans les eaux du Spitzberg cette année, les prises étant très en dessous de la moyenne. Ceci pourtant ne l’a pas surpris. Il fit remarquer qu’antérieurement les eaux du Spitzberg restaient l’été autour de 3° Celsius ; cette année on a enregistré des températures jusqu’à 15° et l’hiver dernier l’océan n’a pas gelé même sur la côte Nord du Spitzberg.

Avec la disparition du poisson blanc et des phoques sont apparus d’autres espèces dans ces eaux. Cette année on a trouvé de grands bancs de hareng sur la côte ouest du Spitzberg depuis le fretin jusqu’au véritable grand hareng. On a rencontré aussi des bancs d’éperlans.

Monthly Weather Review, November 1922 (American Meteorological Society)

(Traduction Serge Monier, décembre 2016)

118 Comments     Poster votre commentaire »

1.  Nicias | 5/12/2016 @ 7:35 Répondre à ce commentaire

Merci à Serge pour cette traduction.

2.  Marco40 | 5/12/2016 @ 9:36 Répondre à ce commentaire

Pour avoir un impact, enlever les dates et mettre des valeurs (exemple : »…cette région de l’Arctique ne ressemble pas du tout à celle de 1868 à 1917. » en « cette région de l’Arctique ne ressemble pas du tout à celle des quarante dernières années »).
Balancer le texte vers des journalistes connus ou publier sur des forums concernés.
Puis quelques jours après, leur renvoyer le rectificatif avec les dates…

3.  Géd | 5/12/2016 @ 11:45 Répondre à ce commentaire

Que cherchez-vous à prouver avec cet article ? Que l’Arctique s’est déjà réchauffé dans le passé ? La belle affaire ! L’Arctique s’est réchauffé puis refroidi un nombre incalculable de fois, rien de surprenant à cela.

Ce qui est nouveau avec la fonte des glaces que l’on constate actuellement c’est que « De la glace ancienne disparaît. Elle n’a plus le temps de se reconstituer et de retrouver une épaisseur suffisante pour tenir l’été » »

Ce que vous niez c’est évidemment la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique qui entraine ce genre de désagréments ; la fonte accélérée des glaciers terrestres, des banquises et des calottes glaciaires, ajoutée à d’autres indices comme la hausse du niveau des mers, la baisse du ph des océans, la migration vers les pôles et en altitudes d’une multitude d’espèces animales et végétales, tout se recoupe avec également des principes physiques universellement reconnus comme le rôle du CO2 en tant que gaz à « effet de serre », d’autant plus quand on sait les quantités astronomiques qui ont été rejetées dans l’atmosphère depuis un siècle et demi.

Bien sûr j’imagine que durant la contre COP22 on a dû vous dire que tout cela n’était que des foutaises, Jean Nivon a même regretté que je n’y aie pas participé, comme si participer à une réunion d’astrologues pouvait me renseigner sur la mécanique de l’Univers…

Pas la peine de me répondre, il parait d’après Murps qu’il ne faut pas nourrir le t..l, surtout quand il dit des choses qui peuvent déranger.

4.  Christial | 5/12/2016 @ 12:28 Répondre à ce commentaire

L’histoire du climat est un éternel recommencement.
Pendant l’optimum médiéval, période bénie par Gaïa, le Groenland a été baptisé ainsi pour « terre verte » et Vinland car on y cultivait des vignes.
Après le petit Age glaciaire, la planète se réchauffe à nouveau, ni plus vite, ni plus fort et pour le plus grand bien de l’humanité.
Sauf peut-être pour nos vignerons qui vont avoir de la concurrence. 😉

5.  Marco40 | 5/12/2016 @ 12:35 Répondre à ce commentaire

Christial (#4), Oui, ces « découvertes » chez les moutons médiatiques me fait toujours bien rire!

Reculs sans précédents de glaciers, banquises, etc…
http://www.dailymail.co.uk/sci.....orest.html
et
http://www.be.ch/web/fr/index/.....d=6570#dok
Déjà, l’industrie productiviste et intensive de la pierre taillée impactait gravement le climat….

6.  Rom73 | 5/12/2016 @ 12:40 Répondre à ce commentaire

Christial (#4), Bonjour, oh mince Christial, cela faisait si longtemps que je n’avais pas entendu l’argument de la terre verte.. A force de déterrer les archives, voilà ce qui arrive. Une petite explication ici https://www.les-crises.fr/le-mythe-du-groenland-vert/

7.  Rom73 | 5/12/2016 @ 12:43 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#5), Bonjour, vous semblez penser que seule la communauté si bien informée de Skyfall sait qu’il y a eu des cycles d’évolution naturels du climat sans que l’homme n’y soit pour rien? Caricatural mais un brin limité..

8.  Jopechacabri | 5/12/2016 @ 12:48 Répondre à ce commentaire

Dans un autre registre mais tout aussi surprenant par rapport aux dates =>
SOCRATE – Mais n’est-ce pas le désir insatiable de ce que la démocratie regarde comme son bien suprême qui perd cette dernière ?
GLAUCON – Quel bien veux-tu dire?
SOCRATE – La liberté, répondis-je. En effet, dans une cité démocratique tu entendras dire que c’est le plus beau de tous les biens, ce pourquoi un homme né libre ne saurait habiter ailleurs que dans cette cité.
GLAUCON – Oui, c’est un langage qu’on entend souvent.
SOCRATE – Or donc – et voilà ce que j’allais dire tout à l’heure – n’est-ce pas le désir insatiable de ce bien, et l’indifférence pour tout le reste, qui change ce gouvernement et le met dans l’obligation de recourir à la tyrannie ?

(PLATON, LA RÉPUBLIQUE, VIII, TRADUCTION EMILE CHAMBRY, ÉDITIONS GARNIER FRÈRES, 1932)

9.  Christial | 5/12/2016 @ 12:58 Répondre à ce commentaire

Rom73 (#6),
Si c’est un expert en … assurance et finance qui l’affirme, en nous ressortant du placard des courbes en crosse de hockey, la science ne peut que s’incliner bien bas.

10.  the fritz le testut | 5/12/2016 @ 13:00 Répondre à ce commentaire

http://research-information.br.....6285844da).html

Ice shelf thickness over Larsen C, Antarctica, derived from satellite altimetry
The results indicated a bias of -0.22 m and random error of 36.7 m, which is equivalent to 12.7% of the mean thickness for this ice shelf.

http://www.msn.com/fr-fr/actua.....id=UP21DHP

Un gigantesque morceau de glace risque de se détacher de la banquise de l’Antarctique dans les prochaines années. La Nasa a dévoilé, samedi 3 décembre, une photo d’une faille de plus de 90 mètres de large sur la plateforme glacière Larsen C. La brèche, photographiée le 10 novembre dernier, fait environ 110 kilomètres de long et 530 mètres de profondeur, précise Mashable
La rupture de cet iceberg devrait se produire dans la prochaine décennie. Il s’agira du plus gros bloc de glace à se détacher de l’Antarctique depuis 2000 et du troisième plus grand enregistré dans l’histoire, selon les scientifiques

Pas mal tout cela ; une profondeur de 530 m pour une plateforme de glace de 270 m d’épaisseur ; et puis la rupture de cette plateforme avait déjà été prévu arriver dans la décennie en 2004, voilà qu’on nous l’annonce dans la décennie qui arrive ; cela ne vous rappelle pas quelque chose annoncé par Al Gore et bien d’autres concernant l’Arctique ?
Et puis si l’on fait confiance aux satellites , cela ne fait qu’un gros glaçon qui se détache tous les 15/20 ans , sinon on verra un de ces jours la banquise arriver à Ushuaîa

11.  Olivier | 5/12/2016 @ 13:03 Répondre à ce commentaire

Christial (#4),

Pendant l’optimum médiéval, période bénie par Gaïa, le Groenland a été baptisé ainsi pour « terre verte » et Vinland car on y cultivait des vignes.

Je suis intéressé par toute référence écrite à ce sujet ! 😉

12.  the fritz le testut | 5/12/2016 @ 13:17 Répondre à ce commentaire

Rom73 (#6),
Tiens , voilà qu’on nous ressert du Berruyer

13.  the fritz le testut | 5/12/2016 @ 13:22 Répondre à ce commentaire

Géd (#3),

Pas la peine de me répondre, il parait d’après Murps qu’il ne faut pas nourrir le t..l,

Tient, normalement à cette période , il devrait déjà être en hibernation, surtout vu l’hiver précoce de cette année

14.  papijo | 5/12/2016 @ 13:35 Répondre à ce commentaire

Olivier (#11),
Un lien pour la terre verte (mais peut-être après tout, ces vaches étaient-elles nourries à partir de granulés importés d’Australie par train spécial !)

15.  Rom73 | 5/12/2016 @ 13:42 Répondre à ce commentaire

Jopechacabri (#8), Bonjour, étonnant de faire citer Socrate, la tyrannie.. Votre remarque me fais penser à certain vainqueur de la primaire de la droite qui invoquez les tribunaux d’inquisitions des journalistes.. Je crois que vous n’êtes ni victimes de censures, ni tyrannisés ou ne serait-ce que bloqués sur internet.. Cela existe bien dans certains pays mais pas en France. Si c’est par contre le fait que des gens viennent ici dire qu’ils ne sont pas d’accord avec vous, nous n’avons pas la même conception de la tyrannie et nul doute que si j’accepte le fait que vous ne puissiez pas avoir les mêmes idées que moi, je ne suis pas sûr de la réciproque.

16.  H. | 5/12/2016 @ 13:49 Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Pour Olivier en 11: lire « L’histoire du climat depuis l’an mil » publié chez Flammarion (collection Aux Champs) d’Emmanuel Le Roy Ladurie.

Bonne journée

17.  Rom73 | 5/12/2016 @ 13:53 Répondre à ce commentaire

Christial (#9), A ce petit jeu là, je ne crois pas qu’il y ait beaucoup de paroles valables sur ce site.. Déjà que le niveau scientifique est faible, je pensais au moins trouver des cadors de l’argumentation.

18.  Marco40 | 5/12/2016 @ 14:04 Répondre à ce commentaire

the fritz le testut (#12), Je l’ai écouté un temps : c’est Mister Gros Melon. Super imbu de lui-même et ne supportant pas la contradiction. A la limite, c’est même un bon client tellement il est excessif (et affligeant).

19.  papijo | 5/12/2016 @ 14:04 Répondre à ce commentaire

Olivier (#11),
Et un autre document nettement plus complet écrit par un climato-sceptique en 1926

20.  Rom73 | 5/12/2016 @ 14:10 Répondre à ce commentaire

the fritz le testut (#10), Bonjour, d’où vient la référence de 270 m d’épaisseur de glace en antarctique?

21.  Marco40 | 5/12/2016 @ 14:10 Répondre à ce commentaire

Rom73 (#15), Oui, tout va bien! Pour avoir discuté avec Vincent Courtillot, bon nombre de scientifiques n’expriment pas ce qu’ils pensent réellement de votre religion réchauffiste. La doctrine est si forte que personne n’ose risquer au minimum les crédits de recherche, au pire l’excommunication.
Nul doute que vous avez appris avec joie le licenciement de P. VERDIER pour apostasie?
Vous feriez sans nul doute un beau couple avec la folle du Poitou et sa vision particulière de la démocratie…

22.  Rom73 | 5/12/2016 @ 14:16 Répondre à ce commentaire

Philippe Verdier est scientifique ? Dernière nouvelle?

23.  Rom73 | 5/12/2016 @ 14:22 Répondre à ce commentaire

Rom73 (#22), Rom73 (#22), C’est un journaliste météo, mais peut-être dans votre esprit est-ce la même chose

24.  Christial | 5/12/2016 @ 14:24 Répondre à ce commentaire

papijo (#19),
Passionnant document que je viens de parcourir.
La question du climat est traitée pages 76 et suivantes.

25.  the fritz le testut | 5/12/2016 @ 14:29 Répondre à ce commentaire

Rom73 (#20),

random error of 36.7 m, which is equivalent to 12.7% of the mean thickness for this ice shelf.

Mais faut lire ; je ne parle pas de l’Antarctique mais de la plateforme Larsen C; mais sans doute c’est trop vous demander

26.  Marco40 | 5/12/2016 @ 14:35 Répondre à ce commentaire

Rom73 (#23), Pour votre gouverne -au passage je note que son éviction politique ne vous gêne pas, première balle dans votre pied- P. VERDIER est réchauffiste…. deuxième balle dans votre pied.
Il a « juste » osé critiquer le fonctionnement du GIEC… et a été illico licencié.
La liberté d’expression au pays des Droits de l’Homme sous un gouvernement socialiste : trop fort!
[…]

27.  Rom73 | 5/12/2016 @ 14:36 Répondre à ce commentaire

Ah Vincent Courtillot, le grand Vincent Courtillot! Pendant 6 ans, il nous tannait un peu moins après sa déculotée à l’académie des sciences face à Edouard Bard.. Bon c’est une bonne nouvelle quand même, par rapport à ce que vous disiez précédemment. A t-il été excommunié? Non.. A t-il le droit de publier? Oui.. A t-il été viré de son poste? Non.. Zut alors mais où se cache t-elle ce fichue tyrannie?
Bon sinon pourquoi diantre M. Courtillot s’évertue t-il à s’exprimer sur le climat, et non en géophysique qui est sa spécialité? Puisqu’il n y’a plus de crédits de recherche dans cette spécialité! Ah oui tout est donné au climat c’est vrai! Et surtout pour démontrer le réchauffisme!! Mais alors pourquoi Courtillot n’a pas été t-il viré puisqu’il affirme le contraire? Ouhlala c’est compliqué la logique d’un climato-réaliste..

28.  Rom73 | 5/12/2016 @ 14:39 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#21), Je ne doute pas de vos talents d’entremetteurs, mais je n’ai pas besoin d’agent matrimonial..

29.  ISARD | 5/12/2016 @ 14:45 Répondre à ce commentaire

Je suis inquiet de la tournure des commentaires.
Il me semble que l’essentiel est oublié.
Le fait de rappeler que le climat a varié dans le passé est important pour ceux qui qui ne le sauraient pas encore.
Mais ce qui n’est pas dit dans cette contribution et qui est le plus important est:
Le climat a varié sans que le CO2 ait varié et dans la période considérée (environ 5000 ans) les paramètres de Milankovitch sont sans influence (la plus petite période est de 19000 ans).
Il faut donc conclure que le climat a varié (cycles multi décennaux ou multi centenaires ) avec une cause à priori « inconnue » (même si l’on a des idées).
Le problème est que le GIEC dans son raisonnement, ignorant la cause « inconnue », fait comme si la variation actuelle était 100% causée par les GES anthropiques.
On voit bien le problème avec le commentaire de Géd (désinformé) qui dit:
« Que cherchez-vous à prouver avec cet article ? Que l’Arctique s’est déjà réchauffé dans le passé ? La belle affaire ! L’Arctique s’est réchauffé puis refroidi un nombre incalculable de fois, rien de surprenant à cela. »
Ged ne s’est pas rendu compte dans sa tête que ces variations l’ont été à CO2 constant (280 ppm).
Il n’y a aucune raison pour que les causes de ces variations « inconnues » aient disparues. Donc les GES ne sont pas l’unique cause du réchauffement actuel comme le prétendent les réchauffistes.

30.  Marco40 | 5/12/2016 @ 14:47 Répondre à ce commentaire

Rom73 (#27), Dingue! Vous savez mieux que lui ce qu’il a vécu et ce qui se passe à l’académie laugh laugh laugh (Bizarrement, certains de vos amis ne sont pas très content de l’académie des sciences, savez-vous pourquoi?… laugh laugh laugh )
Sinon, un scoop pour vous (et j’en aurai terminé avec vous pour l’instant) : la climatologie est pluridisciplinaire et votre ami Mann l’a appris a ses dépend….(et quelle raclée!!!)

31.  Rom73 | 5/12/2016 @ 15:05 Répondre à ce commentaire

the fritz le testut (#25), Le premier lien ne fonctionne pas. Larsen C est bien en Antarctique (faut lire aussi). Quel contraste de sortir une publication scientifique et une alerte msn sur le même post.. Enfin bref.. Sinon je crois que vous avez un problème avec les moyennes qui ne dit rien sur une valeur instantanée. Si vous fondez la conclusion d’une erreur de MSN sur ce seul jugement de règle de 3 (36,7 x 1 / 0,127 ) = 290 m.. Oui ok mais encore une fois c’est une moyenne..

32.  H. | 5/12/2016 @ 15:14 Répondre à ce commentaire

@Rom73

Vincent Courtillot à Strasbourg en 2011: https://www.youtube.com/watch?v=dPpMdr9VqUY
Vous comprendrez pourquoi il est un peu sceptique.
Comme le dit sur Benoit Rittaud sur son blog (https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2016/12/02/contre-cop22-court-rapport-detape/): « Vincent (Courtillot) est quelqu’un qui porte sur lui l’enthousiasme de la science, et qui l’allie à une humilité qui est pour lui une véritable boussole. On ne peut que souhaiter que, sur cette question du climat, justice soit un jour rendue à ses efforts. » Je plussoie grandement.

Bon après-midi

33.  Rom73 | 5/12/2016 @ 15:37 Répondre à ce commentaire

ISARD (#28), Ah ouf heureusement que quelqu’un nous rappelle que le climat a varié naturellement, nous sommes sauvés.. C’est vrai que les scientifiques on leur faisait confiance: plus de dix ans d’études, des recherches consacrées à des spécialités ultra-pointues, avec des ordinateurs de plus en plus puissants, des modèles de plus en plus complexes.. Les cons ils avaient oubliés que le climat variait naturellement, c’est ballot..

34.  Rom73 | 5/12/2016 @ 15:45 Répondre à ce commentaire

H. (#31), Bonjour, j’ai déjà vu une conférence de M. Courtillot à l’académie des sciences face à des personnes dont l’étude du climat est la spécialité, vous comprendrez pourquoi j’ai des raisons de douter.

35.  the fritz le testut | 5/12/2016 @ 15:48 Répondre à ce commentaire

Rom73 (#30),
Abstract

Satellite radar altimetry can be used to infer the thickness of floating ice shelves around Antarctica under the assumption of hydrostatic equilibrium. Ice shelf thickness is an essential parameter in mass budget calculations and is one of the more poorly characterised. Using data from the ERS-1 radar altimeter recorded in 1994–5, we calculate the thickness of Larsen C ice shelf on the Antarctic Peninsula. The surface elevation was determined to an accuracy of -2.3 ± 4.35 m as compared to elevations from the laser altimeter onboard ICESat. Using a model for firn depth and density, we created a 1 km grid of ice shelf thickness for Larsen C. The accuracy of the ice thickness e retrieval was determined from independent airborne radio echo sounding data. The results indicated a bias of -0.22 m and random error of 36.7 m, which is equivalent to 12.7% of the mean thickness for this ice she

Geophysical Research Letters

The Cryosphere

Ice shelf thickness over Larsen C, Antarctica, derived from satellite altimetry

Authors

J. A. Griggs,
J. L. Bamber

Et pour l’autre , si le lien précédent ne vous convient pas allez sur le site du Parisien; mais votre vitesse pour critiquer les scientifiques de ce blog est phénoménale et montre clairement vos intentions ……..méprisables

36.  Nicias | 5/12/2016 @ 15:51 Répondre à ce commentaire

Rom73 (#33),

avec des ordinateurs de plus en plus puissants, des modèles de plus en plus complexes.. Les cons ils avaient oubliés que le climat variait naturellement, c’est ballot..

Il ne suffit pas d’avoir un ordinateur, un modèle et savoir que le climat varie naturellement. Il faut surtout connaitre les mécanismes à l’œuvre si non vous ne pouvez rien rentrer dans votre modèle. On ne connait pas ces mécanismes comme vous l’a bien expliqué ISARD.

37.  Rom73 | 5/12/2016 @ 16:19 Répondre à ce commentaire

the fritz le testut (#35), Excusez moi the fritz the testut, je ne connais pas les « scientifiques de ce blog » puisqu’ils signent par des pseudos et qu’il se relisent uniquement entre eux. Du coup, la portée de leurs connaissances exceptionnelles n’est pas encore connue du grand public. C’est pour ça qu’il faut redonner un coup de chapeau à Guillaume Meurice de les diffuser car personne ne savait que « la respiration d’un cycliste équivalait aux émissions d’une voiture » comme un participant de la contre-COP a pu le dire…

38.  the fritz le testut | 5/12/2016 @ 16:26 Répondre à ce commentaire

Rom73 (#37),
Vous étiez à la contre cop ? vous êtes maso ou vous avez du temps à perdre ; ou vous commencez à vous posez des questions ? Dans ce cas il faut vite qu’on enfonce le clou; dites nous tout ce qui vous amène ici

39.  Arcandier | 5/12/2016 @ 16:35 Répondre à ce commentaire

J’interviens peu sur ce forum, je le lis très souvent. Ces temps-ci, [… mot interdit, cordialement, Nicias]. Qui croit-il convaincre ? Je ne pense pas que mon opinion change, peut-être que le climat va se réchauffer, peut-être pas, cela ne dépend pas d’avis péremptoires.
Que […] nous laisse tranquilles, la contradiction ne touche pas les connards négationnistes, qui se contentent d’observer les faits et les courbes, et se méfient des prédictions.

40.  Rom73 | 5/12/2016 @ 16:36 Répondre à ce commentaire

Nicias (#36), Bonjour, non non on ne connaît pas les mécanismes naturels. D’ailleurs le participant citait à juste titre les cycles de Milankovic qui ne sont pas expliqués.. Ah attendez, en fait on me fait signe que si, il aurait même été décrit par Milankovic lui même.. Zut!
Bon pareil pour les forçages géologiques, on ne sait pas que.. Ah euh, si attendez au temps pour moi
Aie aie .. Ben apparemment on connait déjà pas mal de choses.

Ah oui puis ils sont encore plus cons que cela ces scientifiques, parce que, en plus, ils font des modèles pour rien parce qu’ils ne savent pas en fait.. Je croyais que l’on faisait un modèle quand tu avais compris les relations de bases, mais pas eux.
Même pire si on suit le raisonnement

Il faut surtout connaitre les mécanismes à l’œuvre si non vous ne pouvez rien rentrer dans votre modèle. On ne connait pas ces mécanismes

Ils ont donc fait un modèle vide … Et donc sur cette base du modèle du vide, vous contestez donc leurs conclusions.. Ah tout s’éclaircit!

41.  the fritz le testut | 5/12/2016 @ 16:41 Répondre à ce commentaire

Rom73 (#34),
Les Spécialistes des climats c’est Cassou ? Cazenave la spécialiste de la montée du niveau de la mer ou le spécialiste de l’acidification des océans Gattuzo?
Ou peut -être Brezin Edouard qui comme tous les atomiciens du CEA a pensé que emboiter le pas aux écolos anti CO2 sauvera le nucléaire ; mal lui en a pris , ils ont aussi réussi à sabrer le nuc en infiltrant l’ASN

42.  Rom73 | 5/12/2016 @ 17:01 Répondre à ce commentaire

Pthe fritz le testut (#40), Pourquoi me posez-vous la question, vous m’avez parlé des « scientifiques de ce blog » dont vous peut-être mais en tant que nouvel arrivant je ne connais pas encore le gratin scientifique ici, donc dites moi qui en est…

43.  Rom73 | 5/12/2016 @ 17:04 Répondre à ce commentaire

the fritz le testut (#38), Peut-être un peu maso et un peu de temps à perdre qui sait (mais ça divertit quand même)… Concernant la raison de ma présence ici j’ai déjà du répondre sur un autre fil mais nos messages se sont croisés.

44.  Nicias | 5/12/2016 @ 17:12 Répondre à ce commentaire

Rom73 (#40),

Les paramètres de Milankovitch ne permettent pas à eux seuls d’expliquer les cycles de glaciation/déglaciation actuels.

Vous êtes nouveau ici, vous maitrisez mal votre sujet, essayez de faire preuve d’humilité et de ne pas chercher à provoquer tout le monde à chaque commentaire.

45.  Marco40 | 5/12/2016 @ 17:28 Répondre à ce commentaire

the fritz le testut (#40), Rob..euh Rom73, sûrement lead author au GIEC et surtout spécialiste en mauvaise foi et accessoirement mauvais en tirs vu le nombre de balles qu’il se tire dans les pieds…
Avec lui, la science climatique est TOTALEMENT comprise, et les modèles du GIEC (Loué soit son Nom) sont en phase parfaite avec les observations….oohhh wait!!!…. Nan, je rigole, avec sa secte, c’est même plus puissant que ça : on modifie les données de la réalité si cela ne correspond pas avec les modèles.
Avec lui, le Climategate, les contradictions et les mensonges n’existent pas… Bientôt il va nous dire qu’il n’existe aucun scientifique, aucun climatologue, aucun article peer-review, qui ne croît pas en ses délires apocalyptiques.
Vous voulez bien nous montrer l’accroissement des événements extrêmes? La parfaite corrélation entre modèles et mesures? A combien de centièmes de degré sont précis les appareils de mesures parfaitement répartis sur le globe?
Dès qu’on creuse, c’est l’hécatombe!
Loin d’être un fan de mister Trump, j’attends de voir l’action du nouveau pouvoir sur les « libertés » prises par nos réchauffistes ABSOLUMENT pas politisées va nous expliquer le docteur es climatologie Rom73

46.  Rom73 | 5/12/2016 @ 17:30 Répondre à ce commentaire

Nicias (#44), En termes de leçons d’humilité je ne rencontre ici que des personnes qui ne sont pas chercheurs sur le climat qui débinent des études sur le climat.. Comprenez donc mon désarroi!
Et puis, je ne voulais pas vous fâcher. Je répondais à vos arguments.. Je vais essayer d’apprendre avec vous.
PS: je vous avoue que j’ai vous avez sorti la couleur rouge sur le commentaire, j’ai un peu flippé..

47.  Rom73 | 5/12/2016 @ 17:33 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#45), Ouhla Marco s’échauffe, il s’embrase même.. Mais pourquoi dès qu’on discute vous ne supportez pas?

48.  Douar | 5/12/2016 @ 17:42 Répondre à ce commentaire

Rom73 (#47),
J’avoue être frappé par votre morgue assumée sur tous les posts.
Un véritable champion.

49.  Rom73 | 5/12/2016 @ 17:45 Répondre à ce commentaire

Douar (#48), Je ne crois pas, de mon côté, être tombé dans l’insulte (merci à la modération qui a bien fait son job)..

50.  jG2433 | 5/12/2016 @ 17:48 Répondre à ce commentaire

Rom73 (#23),
J’avais repris une phrase de P. Val – voir mon post #76 sur le fil http://www.skyfall.fr/2016/09/.....ent-181022
Devrais-je pour cela être « accusé » d’être ou d’avoir été un abonné) à Charlie-Hebdo ?
Il n’empêche… Votre ref. à P. Verdier apporte la confirmation que son éviction avait pour motif que sa critique du GIEC n’était pas jugée «politiquement correcte » par la chaîne…