568 Comments     Poster votre commentaire »

451.  the fritz | 20/05/2020 @ 8:06 Répondre à ce commentaire

JC (#449),

D’après le giec cette augmentation du taux de CO2 dans l’atm. vient des rejets anthropiques industriels

OK , vous êtes pas d’accord ?

Donc baisser nos émission revient à diminuer la hausse du taux :atm.

Pour vous il y a une différence entre nos émissions et les rejets industriels ? ou vous croyez à une autre source qui est apparu en même temps que la révolution industrielle ?

452.  Pigouille | 20/05/2020 @ 8:07 Répondre à ce commentaire

amike (#439), ce que dénonce Lord Mockton est scandaleux. C’est du maccarthisme. Quel acharnement imbécile! Naomi Seibt est infiniment plus intelligente et courageuse que ce ramassis de censeurs masqués. Les mots me manquent, je suis écœuré.

453.  scaletrans | 20/05/2020 @ 10:06 Répondre à ce commentaire

Pigouille (#452),
Il y a de quoi en effet. J’ai envoyé le lien de l’article à tous mes correspondants, avec le commentaire approprié, et tout aussi indigné que le vôtre.

454.  JC | 20/05/2020 @ 10:19 Répondre à ce commentaire

the fritz (#451),
C’est bien le pb en ce moment : baisse des rejets humains et continuité de l’augmentation du taux atm.

455.  micfa | 20/05/2020 @ 10:59 Répondre à ce commentaire

Nicias (#442),
« Il y a d’autres facteurs à prendre en compte »
OK, mais ces facteurs existaient déjà avant le confinement, ils étaient déjà en action. Quand on gonfle un ballon, il n’attend pas deux mois pour augmenter de volume. Si on arrête de le gonfler, son volume arrête d’augmenter, mais il ne diminue pas pour autant. Dans la mesure on a injecté beaucoup moins de CO2, on devrait percevoir un signal, à moins qu’une nouvelle source de derrière les fagots soit apparue pour compenser. Je ne vois qu’une solution : le CO2 anthropique a dû quitter le terrain sur blessure et le coach du GIEC a fait rentrer le remplaçant. laugh

456.  JC | 20/05/2020 @ 11:20 Répondre à ce commentaire

micfa (#455),
On ne peut pas être plus clair.

457.  BenHague | 20/05/2020 @ 11:59 Répondre à ce commentaire

micfa (#455),

Il y a deja eu un message expliquant pourquoi on ne voit rien dans les mesures :
c’est noyé dans le bruit . Il est impossible de le discerner sur une durée aussi courte.
Cet argument de dire « on a arreté les emissions, le taux de CO2 continue d’augmenter , donc c’est la preuve que l’augmentation de CO2 n’est pas anthropique » est faux et aisément réfutable.

458.  Curieux | 20/05/2020 @ 12:37 Répondre à ce commentaire

BenHague (#457),
Voulez dire que l’augmentation de CO2 est du bruit, rien que du bruit ? Ça va faire du bruit cette info !

459.  Curieux | 20/05/2020 @ 12:39 Répondre à ce commentaire

BenHague (#457),
Donc la pollution mondiale qui chute massivement suite à l’arrêt de la production serait aussi du bruit ?

460.  JC | 20/05/2020 @ 12:45 Répondre à ce commentaire

BenHague (#457),
Content d’apprendre des climatologues que le CO2 anthropique c’est du « bruit » c’est à dire peanuts dans l’augmentation du taux de CO2 atmosphérique.
S’ils mettent eux-mêmes à mal leur théorie, on est sur le bon chemin !

461.  Michel Le Rouméliote | 20/05/2020 @ 12:56 Répondre à ce commentaire

amike (#447), C’est bien la le scandale majeur de l’affaire Greta : l’exploitation ignoble d’une enfant autiste Asperger victime d’une angoisse profonde à cause d’une instit écolo quand elle avait 8 ans, de la part de ses parents qui n’ont fait diagnostiquer leur enfant que 3 ans plus tard !
J’avais déjà expliqué le processus dans un ancien post étant concerné par mon fils autiste. Je peux vous dire que la grimace de Greta ne me fait pas rire du tout et que l’attitude de tous les crapauds qui en profitent, depuis ses parents jusqu’au Pape et à Gutierres, me fait gerber !

462.  amike | 20/05/2020 @ 13:21 Répondre à ce commentaire

Le CO2, c’est une molécule magique ! Bon, pour être « fair play », ils ajoutent la durée de l’intrant dans le cycle du carbone (des siècles) plus les rétro actions.

N’oubliez pas : faire autrement, c’est forcément plus propre, plus respectueux, moins salissant, plus économe, plus ouvert, plus plus. Franchement, on se demande bien pourquoi la première fois ils ne l’ont pas fait : p’têt ben qu’il n’y avait que çà qui marchait.

463.  the fritz | 20/05/2020 @ 13:57 Répondre à ce commentaire

JC (#460),
Arrêtez d’être de mauvaise foi ou [… non. Pas d’insulte. Nicias] ; si vous voulez apprendre quelque chose ici posez des questions claires , si cela est dans vos possibilités

464.  BenHague | 20/05/2020 @ 14:02 Répondre à ce commentaire

Curieux (#459),

Les messages de papijo sont clairs et argumentés. Il montre clairement que la baisse des émissions de CO2 des deux derniers mois ne peut pas etre detectable par la derniere mesure faite .

Le bon argument est : > La baisse subit ces deux derniers mois est de l’ordre de grandeur (et meme inferieur) de celle préconisée annuellement par les climato-alarmistes . Cela entraine de facto une catastrophe économique et une modification drastique des modes de vie … conclusion ….. On a fait l’essai in vivo des recommendations de Jouzel & co sur un an… on voit ce que cela signifie pour chacun d’entre nous ( et va signifier avec le crash economique en cours).
Donc dans le futur , quand on nous parlera de diminution des emissions , il faudra sans cesse prendre comme reference l’experience COVID-19 …. les gens vont se souvenir longtemps de cette periode et de ce qui va suivre…

465.  the fritz | 20/05/2020 @ 14:06 Répondre à ce commentaire

Curieux (#459), the fritz (#462),
Ce message vaut aussi pour vous ; comment pouvez vous dire que l’augmentation du CO2 équivaut à une pollution mondiale ?

466.  micfa | 20/05/2020 @ 19:06 Répondre à ce commentaire

Michel Le Rouméliote (#461),
Et les assos de défense de l’enfance qui sont muettes. Si un parti politique mettait en figure de proue un enfant autiste pour faire sa propagande et racoler la jeunesse, tout le monde crierait au scandale.

467.  the fritz | 20/05/2020 @ 19:11 Répondre à ce commentaire

the fritz (#463),
@Nicias
Ah c’est la nouvelle loi ; mais je lui ai laissé le choix

468.  Ecophob | 20/05/2020 @ 19:50 Répondre à ce commentaire

A propos de la proportion détectable ou pas de CO2 anthropique dans les enregistrements de Mauna Loa, voici un article de Hermann Harde qui n’a pas été discuté sur Skyfall il me semble. Il montre que cette part est inférieure à 15 %.
Il a été repris par le blog ‘Climat science énergie’
On y trouve p151:

« CO2 from fossil fuels and from the land biosphere has a lower 13C/12C stable isotope ratio than the CO2 in the atmosphere. This induces a decreasing temporal trend in the atmospheric 13C/12C ratio of atmospheric CO2 concentration as well as, on annual average, slightly lower 13C/12C values in the NH (Figure 6.3). These signals are measured in the atmosphere ». Also this is no supporting argument for a dominantly man-made CO2 increase »

Puis p152 :

If the 113 ppm CO2 increase since 1750 (28.8% of the present concentration of 393 ppm – average between 2007 and 2016) would only result from human impacts and would have cumulated in the atmosphere, the actual (d13C)atm value should have dropped by D = (d13C)fuel-atm´28.8% = -18‰´28.8% = -5.2‰ to (d13C)atm » -7‰ -5.2‰ = -12.2‰, which by far is not observed. (d13C)atm in 1750 was assumed to have been -7‰.

Et dans la conclusion :

« For a conservative assessment we find from Figure 8 that the anthropogenic contribution to the observed CO2 increase over the Industrial Era is significantly less than the natural influence….
As an average over the period 2007-2016 the anthropogenic emissions (FFE&LUC together) donated not more than 4.3% to the total concentration of 393 ppm, and their fraction to the atmospheric increase since 1750 of 113 ppm is not more than 17 ppm or 15%. With other evaluations of absorption, the contribution from anthropogenic emission is even smaller. »

Soit: « En moyenne sur la période 2007-2016, les emissions anthropiques ont contribué à pas plus que 4.3 % du total de la concentration de 393 ppm, et leur fraction dans l’accroissement de 113 ppm depuis 1750, n’est pas plus élevée que 17 ppm soit 15 %. Avec une autre évaluation de l’absorption, la contribution des émissions anthropiques est même plus faible ».
Dommage qu’il n’a pas pu publier ça dans une revue plus cotée.

469.  amike | 20/05/2020 @ 20:09 Répondre à ce commentaire

BenHague (#464), Et pourtant, les climato alarmistes nous affirment que la diminution peut être obtenue « toute chose restant équivalente par ailleurs » : On pourra toujours autant manger, avoir son chez soi, aller faire du tourisme, communiquer et travailler, en profitant d’une couverture santé et retraite appréciable. Mais respectivement : sans viande, hors des campagnes, dans sa région, sous surveillance et à vélo, dans la moyenne mondiale. yes Équivalent n’est pas Égal !
J’oublie une chose : on retrouvera les hivers d’antan sad

470.  the fritz | 20/05/2020 @ 20:12 Répondre à ce commentaire

Ecophob (#468),
Trouvez nous la source alors
Si c’est pas le fossile , la biosphère doit diminuer

471.  the fritz | 20/05/2020 @ 20:14 Répondre à ce commentaire

Ecophob (#468),
Curieux et JC doivent se régaler de votre post

472.  JC | 20/05/2020 @ 20:19 Répondre à ce commentaire

Fritz, mais je n’ai pas de pb avec le fait que l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère n’est pas due qu’aux rejets anthropiques puisque le CO2 augmente dans l’atmosphère depuis 20 000 ans. Mais je ne suis pas certain que ce soit aussi le discours du Giec.

473.  papijo | 20/05/2020 @ 20:35 Répondre à ce commentaire

BenHague (#464),

On a fait l’essai in vivo des recommandations de Jouzel & co sur un an…

Et en 2021, on remet ça, mais avec 2 épidémies, à supposer qu’on soit revenu au niveau du 1er janvier avant la fin de l’année, ce qui n’est pas acquis, et en 2022, encore plus fort … 3 épidémies …

474.  the fritz | 20/05/2020 @ 22:02 Répondre à ce commentaire

JC (#471),
JC, merci d’avoir répondu ; le problème que vous avez et que vous partagez avec beaucoup de gens qui parlent de ce sujet , c’est la notion des nombres ; tous les gens qui confondent une augmentation de 100 ppm de CO2 avec une augmentation de 5°C pendant les 20 000 dernières années avec une augmentation de 200 ppm de CO2 et une augmentation de 0, 75 ° C dans les dernières 150 ans sont rangés dans les catégories de personnes que je vous ai décrites dans mon dernier message;

475.  JC | 20/05/2020 @ 22:43 Répondre à ce commentaire

the fritz (#473),
Au contraire je ne relie nullement la concentration en CO2 directement à la T° du globe sans prendre en compte le changement d’albedo et les variations de Milankovich selon les périodes.
Mais nous ne parlions pas de ça au départ. On parlait de l’augmentation du taux de CO2 de ces 3 derniers mois par rapport aux rejets anthropiques de la même période.

476.  Cdt Michel e.r. | 21/05/2020 @ 0:01 Répondre à ce commentaire

amike (#439),

J’ai laissé DeepL Pro traduire cet excellent article de Lord Monckton
Vous trouverez la traduction sur Firefox Send aux conditions habituelles :
https://send.firefox.com/download/e12ad6005f3baf83/#nkv5Xzr84SjE6q263Yts4Q

477.  Nicias | 21/05/2020 @ 12:12 Répondre à ce commentaire

JC (#475),

On parlait de l’augmentation du taux de CO2 de ces 3 derniers mois par rapport aux rejets anthropiques de la même période.

On peut pas discuter avec vous si vous ne citez pas vos sources. De quoi parlez vous ?????
Sans me pencher sur le sujet en détail à nouveau voila ce qu’il devrait se passer :

Dans l’hémisphère nord (en Alaska, Barrow) le taux de CO2 baisse. Comme l’a expliqué The Fritz, c’est le printemps, les plantes pompent le CO2 et poussent.
Sous les tropiques (Hawaï), il ne se passe pas grand chose saisonnièrement. Le taux de CO2 augmente, mais 3 mois c’est court, on est dans l’épaisseur du trait et les marges d’erreur.
Dans l’hémisphère sud (Antarctique), c’est l’inverse de l’hémisphère nord. Sauf qu’il y a moins de terres et plus d’océans. Donc en fait ça ressemble plus à Hawaï et il ne se passe pas grand chose non plus.

A mon souvenir, on a une augmentation de 2ppm/par an au global et des variations saisonnières de 20ppm dans l’hémisphère nord. Si on fait un moyenne bête, ce sont les variations saisonnières dans l’hémisphère nord qui devraient dominer au total ces trois derniers mois.

En passant, il y a aussi des variations saisonnières dans notre activité économique. On ne chauffe pas nos maisons en été, on prend des vacances. Pour vous donner un ordre de grandeur, la production industrielle en Italie chute de moitié en aout. C’est pas comme si on avait aucune donnée sur les effets d’une baisse de nos émissions de CO2 pendant quelques mois avant le Covid 19…

478.  the fritz | 21/05/2020 @ 12:20 Répondre à ce commentaire

Nicias (#477),
Merci pour ces explications certainement plus claires que les miennes

479.  Nicias | 21/05/2020 @ 12:25 Répondre à ce commentaire

the fritz (#467),

A bon, la charte de modération de Skyfall aurait changé à l’insu de mon plein gré dernièrement ?

480.  Nicias | 21/05/2020 @ 12:26 Répondre à ce commentaire

the fritz (#478),

C’est un peu vous l’autorité sur le sujet pour moi. Je suis ravi qu’on soit d’accord.

481.  Nicias | 21/05/2020 @ 12:31 Répondre à ce commentaire

On est dans un système complexe bordel !
Que les climatologues (je généralise et les mets tous dans le même sac) n’aient pas compris ce que c’est, c’est un problème. On peut faire mieux.

482.  Nicias | 21/05/2020 @ 12:39 Répondre à ce commentaire

Nicias (#477),

Sous les tropiques (Hawaï), il ne se passe pas grand chose saisonnièrement

Par contre l’ITCZ bouge. D’ou ma remarque obscure sur les feux de foret il y a quelques jours. Et on a les el nino qui ont une influence marquée sur les variations du taux de CO2 dans l’atmosphère. Rien de nouveau même si sur les mécanismes il y a matière à débat. La température, c’est important mais moins que les précipitations.

483.  Ecophob | 21/05/2020 @ 13:35 Répondre à ce commentaire

the fritz (#470), la source est : les variations de température de surface des océans. Comme la température augmente les émissions augmentent. Dans sa publi, Hermann Harde est d’accord sur ce point également. C’est ce que l’on peut voir aussi sur le graphique de Ole Humlum sur http://www.climate4you.com. Les émissions de CO2 suivent les variations de SST et créent une variabilité jusqu’à 3,5 ppm selon les années, en particulier durant les El Nino qui entraînent une forte augmentation des SST.

484.  BenHague | 21/05/2020 @ 13:57 Répondre à ce commentaire

POur les gens qui ne comprennent pas pourquoi les deux mois de reduction de CO2 ne sont pas visible dans la mesure de concentration de CO2 atmosphérique

http://www.drroyspencer.com/20.....o2-record/
C’est clair et limpide

485.  Curieux | 21/05/2020 @ 15:59 Répondre à ce commentaire

BenHague (#484),

Vous êtes à coté de la plaque.
Encore une fois, le débat sur réchauffement climatique anthropique n’est pas scientifique.
Ainsi, l’augmentation des T° depuis 20 ans est quasi nul et les variations des T° sont dans l’épaisseur du trait mais pas l’augmentation du CO2 (+30%). Pourtant on ne débat et ne cause que sur ces pouillèmes de ° de variation.
Alors refuser un argument plutôt rhétorique (mais potentiellement vrai) c’est une faute.

Sur le fond le RCA semble stabilisé et serait donc un réchauffement banal.

Sur la forme, le jour ou les sceptiques ont accepté d’utiliser le vocable « effet de serre », la bataille était perdu.
La guerre aussi, une période chaude peut durer une centaine d’années.

486.  JC | 21/05/2020 @ 16:10 Répondre à ce commentaire

Nicias (#477),
Oui et alors ? Je ne comprends pas où vous voulez en venir.
Sinon, nous ne sommes pas encore en été.

487.  Nicias | 21/05/2020 @ 16:53 Répondre à ce commentaire

BenHague (#484),

Oui très bon article. J’aime surtout l’addendum :

An interesting aspect of the observed rise of atmospheric CO2 is that it indicates the greater the CO2 concentration, the faster the “extra” CO2 is removed by biological activity.

C’est le verdissement. Les plantes aiment le CO2 (et aussi la chaleur dans une moindre mesure). Tous ces crétins qui parlent de « sauver la planète » ne comprennent pas que la « planète » ne leur a rien demandé et se contrefout de leur point de vue étroit. Ah, si les plantes pouvaient voter ou intervenir sur les plateaux de télé, plutôt que d’entendre à longueur de journée les jérémiades des conservationnistes.

488.  Nicias | 21/05/2020 @ 16:56 Répondre à ce commentaire

JC (#486),

Je laisse tomber puisque vous n’êtes pas capable de citer vos sources. Montrez moi vos données !

Je vais tondre ma pelouse en attendant.

489.  JC | 21/05/2020 @ 18:32 Répondre à ce commentaire

Nicias (#488),
Vous parlez de quelles sources et à propos de quoi ? Je ne comprends pas sur quel terrain vous voulez m’emmener.
Je pense qu’on a dit la même chose l’un et l’autre.
Comme le dit « Roy Spencer » :
« En effet, les réductions estimées des émissions de CO2 (environ -11% dans le monde en 2020) sont une réduction trop faible pour être remarquées dans un contexte de grande variabilité naturelle. »
C’est en total accord avec ma remarque au-dessus :
« le CO2 anthropique c’est du « bruit » c’est à dire peanuts dans l’augmentation du taux de CO2 atmosphérique. »

490.  the fritz | 21/05/2020 @ 19:30 Répondre à ce commentaire

JC (#489), JC (#489), Nicias (#488),

« le CO2 anthropique c’est du « bruit » c’est à dire peanuts dans l’augmentation du taux de CO2 atmosphérique. »

Nicias , vous avez raison de tondre la pelouse plutôt que de perdre votre temps à vouloir discuter avec JC

491.  ppm451 | 21/05/2020 @ 22:50 Répondre à ce commentaire

Non mais c’est koi ce début de cabale contre mon pote JC ?

492.  the fritz | 21/05/2020 @ 23:52 Répondre à ce commentaire

ppm451 (#491),
Je n’ai rien contre votre pote , mais lorsqu’il écrit des monstruosités comme ci dessus il faut réagir .
Vous devriez l’éduquer en privé car il détruit la crédibilité de ce site

493.  JC | 22/05/2020 @ 0:53 Répondre à ce commentaire

the fritz (#492),
Quelle monstruosité ? Exprimez-vous clairement, on ne vous comprend pas.
Vous semblez être d’accord avec l’idée que 3 mois de libération de CO2 anthropique n’influence pas l’augmentation saisonnière actuelle du CO2 dans l’atmosphère. Si vous dites cela, cela veut donc dire que vous êtes d’accord avec l’idée qu’un quart du CO2 anthropique n’a que peu d’influence sur le taux de CO2 atm.

494.  JC | 22/05/2020 @ 0:55 Répondre à ce commentaire

ppm451 (#491),
Merci ppm451 mais sur ces sites, il n’y a jamais d’amis, il n’y a que des ennemis potentiels voire même des gens qui sont pas d’accord entre eux alors qu’ils disent la même chose.

495.  ppm451 | 22/05/2020 @ 1:55 Répondre à ce commentaire

Oui, j’avais remarqué quelques comportements bizarres de la part de participants laugh

496.  micfa | 22/05/2020 @ 10:35 Répondre à ce commentaire

BenHague (#484),
Merci pour l’info que j’ignorais totalement même si je vais souvent sur le site de R. Spencer, et que je n’aurais jamais imaginée. Ainsi, à cause d’un aléa sanitaire, nous avons mis en application les recommandations du GIEC, les pauvres citoyens ont réduit leurs émissions au maximum de leur possibilité au point de vivre reclus comme des moines et de mettre l’économie mondiale à genoux, pour une réduction ridicule de 11% des émissions, imperceptible. Les bras m’en tombent. Et on va continuer à nous emmerder avec des voitures électriques, Air France va même jeter notre argent pour changer sa flotte, et on va poursuivre cette politique absurde.
Par ailleurs, je regrette que sur ce site certains oublient de débattre avec courtoisie et respect des autres. Pour ma part je me considère comme quelqu’un qui ne sait pas tout.

497.  BenHague | 22/05/2020 @ 10:41 Répondre à ce commentaire

JC (#494),
J’ai une question sans ironie ni animosité pour vous .

Avez vous des bases dans le domaine de la « Theorie du signal » et des outils mathématiques afférants ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Traitement_du_signal

498.  BenHague | 22/05/2020 @ 10:47 Répondre à ce commentaire

micfa (#496),
C’est a peu prés la situation . On a la démonstration que même en se saignant économiquement, on n' »ameliorera » (si ameliorer á un sens ….) que marginalement la situation …

499.  JC | 22/05/2020 @ 11:37 Répondre à ce commentaire

micfa (#496),
3 mois sur une année = 25 %
Fallait quand même faire tourner des trucs d’où le 8-10% de consommation en moins annuel d’après les estimations.
10 % noyés dans du bruit, et donc invisible.
Par contre 100 % des rejets anthropiques ne sont plus noyés dans du bruit.
Conclusion 10 x du bruit = pas de bruit.

500.  JC | 22/05/2020 @ 11:40 Répondre à ce commentaire

BenHague (#497),
Moi faut me parler clairement, sinon je ne comprends pas.
Que voulez-vous dire avec vos énigmes ?
Sinon : non je ne connais rien à la théorie du signal. Je vois juste vaguement ce que ça peut être. Mais vous pouvez m’en parler à propos du sujet dont on parle.