2 973 Comments     Poster votre commentaire »

1751.  JC | 5/02/2021 @ 9:40 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#1750),
« une majorité de ces décideurs est persuadée qu’elle ne peut pas faire des erreurs comme celles des générations passées. »

Cette idée toute faite de nous faire croire que la nature n’a jamais été gérée est insupportable !
Concernant l’énergie par exemple :
Il faudrait vraiment regarder la consommation d’électricité des gens d’aujourd’hui et ceux d’il y a 50 ans.
Quelle génération transporte en permanence sur elle des appareils chargés d’électricité qu’il faut recharger régulièrement ? Quelle génération utilise son vélo mais prends en permanence l’avion pour faire son tour du monde ?
Concernant la protection et la gestion de la nature : de quand date les Eaux et Forêts ?

1752.  Demokratia | 5/02/2021 @ 10:08 Répondre à ce commentaire

JC (#1751),
A contrario, l’idée que rien ne peut être géré correctement sans la force publique est tout aussi insuportable.

1753.  Demokratia | 5/02/2021 @ 10:22 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#1750),
Il n’y a pas que les décideurs qui croient ne pas se tromper. Même des scientifiques.
Je me souviens d’un livre de Stephen Hawking, faisant une petite histoire des théories de l’univers et montrant que chaque fois, les auteurs pensaient avoir trouvé « la grande explication », pour se rendre compte plus tard que cette théorie n’expliquait pas tout. Et dans un chapitre suivant d’expliquer que cette fois-ci cependant, avec la théorie des cordes, on a visiblement trouvé « la grande explication ». C’était plutôt comique.

Le plus pathétique chez nos décideurs, c’est qu’ils n’ont absolument pas compris le « toutes choses égales par ailleurs » si cher aux économistes. Ils ne pensent jamais que leurs décisions auront des effets collatéraux fort susceptibles d’annuler les effets prévus. Ils ignorent par exemple royalement le fait que les gens sont relativement rationnels et s’adaptent aux mesures qu’ils décident.

1754.  papijo | 5/02/2021 @ 10:45 Répondre à ce commentaire

Christial (#1749),
Très belle démonstration !

1755.  scaletrans | 5/02/2021 @ 11:41 Répondre à ce commentaire

Cdt e.r. Michel (#1743),
J’avais pourtant mis une annonce… Je traduis toujours à l’ancienne. Mes excuses.

1756.  scaletrans | 5/02/2021 @ 11:46 Répondre à ce commentaire

Christial (#1749),
Pourquoi investit-on dans les ENR ? parce que c’est rentable pour les investisseurs, même si cela n’est pas autre chose que de l’escroquerie en bande organisée qui ne réussit que par la complicité (plus ou moins consciente et informée, il faut le reconnaître) des pouvoirs publics. Les escrologistes font ainsi figure de lobbyistes au sens le plus déplaisant du mot.

1757.  eauchere | 5/02/2021 @ 12:09 Répondre à ce commentaire

Christial (#1749),

J’ai un véhicule hybride avant j’avais exactement le même mais essence seulement. Mon hybride non rechargeable n’a que 2 kms d’autonomie en mode électrique, et pourtant ma consommation est passée de 7l en moyenne à 5.8l; ceci sur les mêmes trajets (rural donc jamais de bouchons) et sans changer mon type de conduite.

les renouvelables ne sont pas inutiles surtout pour les pays producteurs de pétrole. La France représente un cas particulier car elle a le nucléaire mais ça ne change rien sur le fond du problème.

Je précise que je suis anthropologue de l’énergie cad que j’étudie la manière dont l’accès à l’énergie a façonné les différents types de sociétés au cours des âges.

1758.  eauchere | 5/02/2021 @ 12:13 Répondre à ce commentaire

Demokratia (#1753),

Le plus pathétique chez nos décideurs, c’est qu’ils n’ont absolument pas compris le « toutes choses égales par ailleurs » si cher aux économistes

Les économistes sont des rigolos qui ne savent que décrire des phénomènes passés et qui ont décidé une fois pour toute que l’énergie était inépuisable et gratuite !

1759.  Cdt e.r. Michel | 5/02/2021 @ 12:28 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#1755),

Pas besoin d’excuses, j’ai fait ça pour tuer le temps.
J’ai constaté fin janvier que je n’avais fait qu’une traduction avec DeepL Pro, alors que je paie 9 €/mois pour 20 documents entiers.
J’avais presque oublié cette traduction, quand je l’ai retrouvée et publiée ce 4 février.

1760.  Michel Le Rouméliote | 5/02/2021 @ 12:38 Répondre à ce commentaire

JC (#1751), Les Eaux et Forêts datent de l’Ordonnance royale de 1219, prise par Philippe-Auguste qui ignorait tout du développement durable…
Et sur les voitures électriques, dont l’inintérêt saute aux yeux, relire ce texte de 1899 : http://sciences.gloubik.info/spip.php?article804

1761.  Demokratia | 5/02/2021 @ 15:42 Répondre à ce commentaire

eauchere (#1758),
Quand on entend le nombre d’économistes catastrophistes qui nous parlent du peak oil, des coûts cachés des énergies fossiles ou de la fin prochaine de l’énergie peu chère, vous ne devez pas beaucoup vous intéresser à l’économie pour prétendre « qui ont décidé une fois pour toute que l’énergie était inépuisable et gratuite ! »
Vous nous parlez donc d’économie sans y connaître grand chose : ne seriez-vous pas aussi un « rigolo » ?

1762.  joletaxi | 5/02/2021 @ 15:59 Répondre à ce commentaire

Demokratia (#1761),

chuuuut, c’est lui qui rédige les « sorties » de Greta

je suis anthropologue de l’énergie

un glandeur quoi… sans doute à nos frais, mais il y en a tellement

1763.  Marco40 | 5/02/2021 @ 16:28 Répondre à ce commentaire

Demokratia (#1761), joletaxi (#1762), S’il pouvait taxer le soleil, il pousserait un cri d’orgasme!

1764.  eauchere | 5/02/2021 @ 16:37 Répondre à ce commentaire

Demokratia (#1761),

Regardes comment est construit le sacro-sa

1765.  eauchere | 5/02/2021 @ 16:44 Répondre à ce commentaire

bug du site.

Demokratia (#1761),

Regardez comment est construit le sacro-saint PIB, ça vous donnera une idée. Quant à la fin de l’énergie peu chère il y a un moment que c’est arrivé.

1766.  Cdt e.r. Michel | 5/02/2021 @ 17:14 Répondre à ce commentaire

eauchere (#1765),

Le bug c’est vous qui l’avez provoqué en enfonçant par erreur les touches A.et Tab.
Vous devriez savoir que vous pouvez modifier ou supprimer un message dans les 5 minutes après l’avoir envoyé.

1767.  Christial | 5/02/2021 @ 19:19 Répondre à ce commentaire

papijo (#1754),
Merci. De votre part ce compliment m’honore.

1768.  Daniel | 5/02/2021 @ 20:38 Répondre à ce commentaire

Les confinements ont fait baisser l’empreinte carbone des ménages
INFOGRAPHIE – Le Covid-19 et les restrictions ont eu pour effets de limiter les émissions domestiques des Français. Au plus fort du confinement, en avril, elles avaient reculé de 36 %.
https://www.lefigaro.fr/sciences/les-confinements-ont-fait-baisser-l-empreinte-carbone-des-menages-20210205

1769.  eauchere | 5/02/2021 @ 21:13 Répondre à ce commentaire

Cdt e.r. Michel (#1766),

je sais, mais je n’ai pas pu le faire. J’ai de très grosses mains (je mesure 2 mètres 02) et bien souvent mes doigts envoient 2 caractères à la fois, ce qui fait que je suis quasiment toujours obligé d’éditer pour correctgion (je laisse le dernier mot tel que je l’ai tapé).

1770.  the fritz | 5/02/2021 @ 22:11 Répondre à ce commentaire

Quant à la fin de l’énergie peu chère

Pour l’instant l’énergie est pas chère , mais l’eau chère va finir par nous inonder rofl

1771.  jdrien | 6/02/2021 @ 1:02 Répondre à ce commentaire

eauchere (#1769), vous auriez pu prendre Double Mêtre comme pseudo. Au lycée, j’avais un surgé qui avait ce surnom vu sa taille.

1772.  Cyril | 6/02/2021 @ 11:27 Répondre à ce commentaire

JC (#1751), quand ce n’est pas un vélo électrique chinois que tous ces bobos des grandes villes, ayant voté écolo , s’achetent

1773.  micfa | 6/02/2021 @ 11:32 Répondre à ce commentaire

jdrien (#1771),
Comme c’est la fin de l’électricité peu chère, j’aurais bien aimé « Wattcher ».

1774.  Pimpin | 6/02/2021 @ 14:00 Répondre à ce commentaire

Daniel (#1768),
Oui, en 2020 les émissions de CO2 ont fortement diminué. L’activité aérienne accusée de larguer beaucoup de CO2 s’est arrêtée pendant deux mois, et a un peu repris après.
Cela n’a eu aucun effet sur la courbe de concentration de CO2 dans l’atmosphère. Pas une cassure, pas un frémissement, rien ! Donc la croissance de ce gaz n’a rien à voir avec notre activité.

1775.  amike | 6/02/2021 @ 14:37 Répondre à ce commentaire

Pimpin (#1774),

Donc la croissance de ce gaz n’a rien à voir avec notre activité.

On peut dire aussi qu’une simple variation à la hausse naturelle (incendies, la météo océanique, …) est capable d’occulter une crise qui équivaut à 5ans du programme de diminution du CO2 anthropique du très strict scénario du GIEC RCP 2.1 sad
On suivrait 30ans de ce scénario, faudrait-il encore espérer que la Nature y mette du sien.
Toute ressemblance avec la Covid et sa gestion de crise gouvernementale n’est que coincidence.

1776.  Cdt e.r. Michel | 6/02/2021 @ 15:03 Répondre à ce commentaire

jdrien (#1771), Parce que vous croyez ce qu’il nous dit. Moi je fais seulement semblant de le croire.
Les T… des forêts nordiques ont des grosses pattes velues, c’est bien connu

1777.  Marco40 | 6/02/2021 @ 15:34 Répondre à ce commentaire

amike (#1775), Il serait intéressant de comparer l’évolution des taux de CO2 avec les incendies gigantesques recencés? Sauf à considérer qu’un incendie produit peu de CO2?

1778.  jdrien | 6/02/2021 @ 16:10 Répondre à ce commentaire

Cdt e.r. Michel (#1776), On peut toujours causer, sans pour autant être dupe. Je me demande s’il ne sont pas 2 derrière ce pseudo? il y a une différence de ton entre certains messages.

1779.  Papi.G | 6/02/2021 @ 19:12 Répondre à ce commentaire

On n’a pas observé de rupture dans la courbe de croissance du CO2.
Mais a-t-on pu observer une modification de la composition isotopique de ce CO2 (moins de CO2 anthropique et plus de CO2 naturel)?

1780.  micfa | 6/02/2021 @ 19:27 Répondre à ce commentaire

Pimpin (#1774),
« Cela n’a eu aucun effet sur la courbe de concentration de CO2 »
Mais voyons vous savez bien qu’il faut attendre et redoubler nos efforts (voter écolo entre autres). C’est comme la fin du monde, ça viendra. En physique verte, quand vous fermez le robinet, l’eau coule toujours et cette loi s’applique aussi aux gaz, et même au fric: l’état n’a plus un rond et l’argent continue à couler à flots. De même que quand le vent est nul, les éoliennes continuent à produire et peuvent alimenter une ville entière. C’est simple à comprendre. laugh

1781.  micfa | 7/02/2021 @ 12:06 Répondre à ce commentaire

On a déjà eu un débat à ce sujet. Pendant le confinement, ce sont surtout les émissions dues aux transports qui ont été réduites au minimum, soit de 10 à 20% des émissions totales, et cela n’a eu aucun effet, donc elles ne sont pas aussi catastrophiques qu’on le dit. C’est pourtant dans ce domaine que doivent porter nos efforts de réduction d’après les gourous du climat. Nous avons donc appliqué les directives du GIEC pour rien sur le plan du climat, sauf que nous avons plié l’économie de la planète. Est-ce que les médias friands de débats en tous genres et les lectures saines en ont parlé???? Et Greta, elle n’a pas demandé aux jeunes de manifester??? laugh

1782.  Demokratia | 7/02/2021 @ 13:31 Répondre à ce commentaire

C’est une chose bizarre : on crée un marché des émissions CO2, afin que, par le jeu du marché, ce soient les émissions les plus faciles à supprimer qui soient traitées en premier (ce qui est une bonne idée si on veut minimser le coût de l’opération (ceci sans préjuger de l’efficacité de son application)), mais en même temps nos états font le forcing dans le domaine des transports, qui est justement un des secteurs où les énergies fossiles sont difficiles et coûteuses à remplacer.

1783.  JCBM | 8/02/2021 @ 20:20 Répondre à ce commentaire

Demokratia (#1782),
Bonjour
Au sujet du marché des émissions de CO2, vous avez certainement entendu dire que Tesla , i.e Elon Musk dont je ne discute pas des talents, a, pour la première fois depuis sa création dégagé des bénéfices net en 2020, 721 millions de dollars.
Selon CNN , ces bénéfices ne seraient pas dus à la vente de voiture mais à la vente de ce qui correspond aux crédits carbone
« Onze États exigent que les constructeurs automobiles vendent un certain pourcentage de véhicules zéro émission d’ici 2025. S’ils ne le peuvent pas, les constructeurs automobiles doivent acheter des crédits réglementaires (regulatory credits ) à un autre constructeur automobile qui répond à ces exigences – comme Tesla, qui vend exclusivement des voitures électriques. »
En 2020, Tesla a, ainsi, vendu pour 1,6 milliards de dollars de ces crédits, soit plus que ses bénéfices annoncés. En clair, sans ces ventes de crédits, Tesla aurait été, comme les années précédentes dans le rouge.
Bien à vous
JCBM
Voir https://edition.cnn.com/2021/01/31/investing/tesla-profitability/index.html

1784.  Demokratia | 9/02/2021 @ 2:16 Répondre à ce commentaire

JCBM (#1783),
Merci pour votre information. Je savais que le marché du CO2 permettait de juteuse vente de crédits CO2, mais je ne connaissais pas les chiffres pour Tesla.
Un marché libre est généralement la méthode la plus efficace pour gérer un bien ou un service (offre, demande, prix…). Mais le marché du CO2 n’est pas très libre, et il est virtuel. Il est très difficile de faire fonctionner un tel marché et les abus ont été importants dès le début.

1785.  Marco40 | 9/02/2021 @ 7:52 Répondre à ce commentaire

JCBM (#1783), Demokratia (#1784), C’est aussi dans Capital.fr
Capitalisme de connivence puissance 10.
Les dindons de la farce, restent les clients/assujettis fiscaux.

1786.  micfa | 9/02/2021 @ 12:03 Répondre à ce commentaire

On aurait pu appeler ces crédits CO2, les indulgences CO2. Il ne manque plus qu’à les mettre en vente dans les grandes surfaces, certains feront la queue pour en acheter. laugh

1787.  Daniel | 10/02/2021 @ 7:36 Répondre à ce commentaire

Les mesures phares de la loi Climat présentée en Conseil des ministres
Le texte issu des propositions de la Convention citoyenne sera examiné à l’Assemblée à partir de fin mars. Censé mettre la France sur le bon chemin pour lutter contre le réchauffement climatique, il est critiqué de toute part.
https://www.lefigaro.fr/sciences/les-mesures-phares-de-la-loi-climat-presentee-en-conseil-des-ministres-20210209

1788.  Marco40 | 10/02/2021 @ 8:08 Répondre à ce commentaire

Un article dans le magasine « Le Point » contre le bHulot : je ne suis pas abonné, si quelqu’un a des infos! smile

1789.  Hug | 10/02/2021 @ 9:19 Répondre à ce commentaire

Daniel (#1787), Bonjour Daniel, il faudrait réplacer le commentaire dans le bon fil de discussion. Cordialement.

1790.  Demokratia | 10/02/2021 @ 10:53 Répondre à ce commentaire

micfa (#1786),
Si vous me permettez, il me semble que ce que l’on devrait appeler indulgences, ce sont les « certificats de compensation carbone » que l’on peut acheter auprès de diverses ONG qui assurent qu’elles plantent X arbres par certificat. C’est en fait : « je peux prendre l’avion si je paye une compensation carbone », ce qui est vraiement l’idée du je peux pécher du moment que je paye (qui n’est d’ailleurs pas la définition d’une indulgence, mais l’idée qui en reste dans la connaissance populaire). Pour des gens qui prétendent être contre les inégalités et les riches, c’est vraiment très fort !

Le marché carbone est plus un moyen de réduire les émissions le plus efficacement possible. Même si l’application du principe ne fonctionne pas.

1791.  Christial | 10/02/2021 @ 14:11 Répondre à ce commentaire

Interviews de divers « citoyens » tirés au sort pour participer à la convention climat.
Dans leur naïveté ils avouent tous la même chose, les marionnettistes qui ont organisé le barnum leur ont bien bourré le mou et ils ont tout gobé tout cru.
Pas malins ils le reconnaissent indirectement !
Un exemple parmi 149 autres.

En septembre 2019, le quinquagénaire était tiré au sort pour participer à cette expérience inédite en France: charger 150 citoyens lambda de proposer une série de mesures visant à réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre de la France d’ici 2030 par rapport à 1990. (…)
Alors qu’au fil des sessions, les 149 autres citoyens et lui ont pu se rendre compte de la réalité dramatique du changement climatique: « On nous a bombardé de chiffres, on a pris une claque ».

https://actu.orange.fr/france/convention-climat-l-aventure-hors-norme-d-un-citoyen-qui-ne-lachera-rien-CNT000001wZmyk/photos/pierre-fraimbault-aide-soignant-parmi-les-150-citoyens-de-la-convention-climat-pose-a-madrid-lors-de-la-cop25-en-novembre-2019-5e941860b9b2c3fd37a4485305b9805b.html

1792.  Cyril | 10/02/2021 @ 14:25 Répondre à ce commentaire

Daniel (#1787), c’est effectivement le bon chemin pour mettre le peu de France qui reste complètement à terre. Quand on aura plus d’usines, plus d’entreprises, plus d’industrie, plus de moyens de s’éclairer et de se chauffer, on aura atteint leur but ultime.

1793.  Christial | 10/02/2021 @ 19:39 Répondre à ce commentaire

Delfraissy et Cie avaient mis en garde le 24 janvier de l’explosion prochaine des chiffres de la Covid. En cause le variant anglais plus contagieux et se substituant à vitesse exponentielle à la souche précédente.
Foi de modèles prévisionnels.
Leur conclusion, il est urgent de reconfiner, rien d’autres ne pourra nous sauver.

2 semaines plus tard, on constate une baisse de 2% de l’incidence du virus sur une semaine.
Nos experts n’auraient pas manquer d’affirmer que le confinement nous a sauvé du pire. Impossible à contredire sauf que de confinement il n’y en a pas eu !

Rien n’est gagné loin de là mais on peut au moins en tirer une conclusion : pas de confiance aveugle dans les modèles prévisionnels Surtout avec un tropisme idéologique catastrophiste.
L’important ce sont les faits constatés et non trafiqués, pas les boules de cristal même habillées de science.

Ce qui est vrai pour la Covid est tout aussi vrai pour la climatologie.
Qu’on tire un jour les leçons de nos erreurs.

1794.  Ecophob | 11/02/2021 @ 20:18 Répondre à ce commentaire

On pourra toujours nous dire que le complot ça n’existe pas. Pourtant, voici plus bas le mail que j’ai reçu ce matin.
C’est une conférence organisée et le journal Frontiers qui invite un scientifique qui a co-fondé le projet ‘Big History’ avec Bill Gates, pour montrer comment (dé)former les jeunes à la protection de la Planète au niveau de l’éducation nationale.
Il ne faut donc plus s’étonner que les programmes scolaires soient devenus des moyens de propagande avant toute chose.
From: « Frontiers Forum »
To:
Sent: Wednesday, 10 February, 2021 20:07:53
Subject: 2021 speaker series | Equipping our children to manage a planet | David Christian

Dear Sir,

You’re invited to the first virtual edition of the Frontiers Forum Speaker Series – where visionary leaders from science and beyond showcase cutting-edge solutions for building healthy lives on a healthy planet.
Our first speaker is Professor David Christian, who will discuss how we can transform our education systems to equip the next generation as successful guardians of our planet.
David co-founded the Big History Project with Bill Gates, authored the New York Times bestseller Origin Story, and created Coursera’s 5-star Big History course. His revolutionary approach to history covers 4.5 billion years and multiple disciplines – illuminating the complex connections between people and the Earth’s natural processes along with the need to think critically and embrace science.
His talk will be followed by an exclusive fireside chat and discussion with a cross-disciplinary group of scientists and education experts. You can see the full program, as well as upcoming speakers, here.
Please take a few seconds to RSVP using the links below:

Equipping our children to manage a planet | Tuesday 2 March 2021, 10:00-11:00 CET
David Christian, Distinguished Professor of Modern History, Macquarie University
Register for the event | I can’t make it

Spaces are limited so please register to secure your place alongside other select guests from science, policy, industry and civil society.
I look forward to seeing you there.
Warm regards,

Kamila
Kamila Markram, PhD
CEO & Co-Founder
Frontiers
Avenue du Tribunal-Fédéral 34
1005, Lausanne
Switzerland

1795.  Demokratia | 12/02/2021 @ 3:43 Répondre à ce commentaire

Ecophob (#1794),

His revolutionary approach to history covers 4.5 billion years and multiple disciplines – illuminating the complex connections between people and the Earth’s natural processes along with the need to think critically and embrace science.

Ca c’est le genre de truc qui me fait rire chez ce genre de journalistes : la vie et l’évolution sont si complexes que l’homme ancien n’y comprenait rien. En somme, sans David Christian, la civilisation aurait disparu de nombreuses fois dans le passé. Quelle chance nous avons !

1796.  micfa | 12/02/2021 @ 11:30 Répondre à ce commentaire

Le projet d’extension de l’aéroport de Roissy est abandonné. 40000 emplois mis à la poubelle. Je subodore un complot contre les travailleurs et contre l’aviation. La décision est d’autant plus cohérente que pendant le confinement la mise à l’arrêt de toute la flotte aérienne n’a eu aucun effet sur le taux de CO2, et que la France est riche, elle n’a pas besoin d’accueillir davantage de touristes étrangers et d’investisseurs qui viennent nous amener du pognon.

1797.  Ecophob | 13/02/2021 @ 14:04 Répondre à ce commentaire

Demokratia (#1795), malheureusement celle qui a écrit ça n’est pas journaliste, mais scientifique travaillant dans un journal scientifique largement acquis à la cause. Un de plus…

1798.  AntonioSan | 13/02/2021 @ 18:20 Répondre à ce commentaire

micfa (#1796), c’est fou en fait de constater que les politiques de combat du virus sont en parfaite adequation avec les programmes de decroissance verdatres… ce doit etre bien sur une coincidence. Pure.
Autrement ce serait complotiste… Donc c’est une coincidence. Voila.

1799.  Michel Le Rouméliote | 16/02/2021 @ 17:12 Répondre à ce commentaire

Athènes sous la neige, de bien belles images : https://www.news247.gr/live-blog/kakokairia-mideia-chionizei-stin-attiki-poy-yparchoyn-provlimata.9144995.html?

1800.  the fritz | 16/02/2021 @ 19:51 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#1798),

les politiques de combat du virus

Vous vouliez dire «  » »les politiques de combat pour le virus «  » » laugh