2 926 Comments     Poster votre commentaire »

1851.  papijo | 15/03/2021 @ 22:19 Répondre à ce commentaire

papijo (#1850),
Traductions en français pnas.org et phys.org

1852.  Daniel | 16/03/2021 @ 8:41 Répondre à ce commentaire

Référendum climat: l’Assemblée va donner son feu vert

«Avec la notion de garantie, l’article unique implique la notion de responsabilité. Vous allez donc accroître la judiciarisation de la politique environnementale», a insisté dans l’Hémicycle Julien Aubert tout en ironisant: «Il est facile de se proclamer République écologique lorsqu’on a désindustrialisé le pays et que toutes les industries polluantes sont parties s’installer dans des pays en voie de développement auxquels on donnera ensuite des leçons parce qu’ils émettent beaucoup de dioxyde de carbone».

https://www.lefigaro.fr/politique/referendum-climat-l-assemblee-va-donner-son-feu-vert-20210315

1853.  eauchere | 16/03/2021 @ 12:28 Répondre à ce commentaire

papijo (#1850),

Il y a combien de temps ? Les référentiels ne sont décidément pas votre fort.

1854.  papijo | 16/03/2021 @ 16:26 Répondre à ce commentaire

eauchere (#1853),
Un certain temps ! Qu’est-ce que ça change d’après vous ?
Si vous saviez lire les liens, vous auriez vu que les datations sont très imprécises, alors disons que ça date d’un interglaciaire du dernier million d’années, et certainement pas de l’invention du moteur à explosion ou de la machine à vapeur ! Alors vous l’expliquez comment ce méga-réchauffement ?

1855.  Daniel | 16/03/2021 @ 19:00 Répondre à ce commentaire

Captage carbone: un «déploiement industriel massif» possible dans 3-4 ans

Le président du centre de recherche sur l’énergie IFP Energies nouvelles Pierre-Franck Chevet a estimé mardi que les technologies permettant le captage et le stockage du dioxyde de carbone avaient progressé au point de pouvoir envisager leur utilisation prochaine à grande échelle
https://www.lefigaro.fr/flash-eco/captage-carbone-un-deploiement-industriel-massif-possible-dans-3-4-ans-20210316

1856.  eauchere | 16/03/2021 @ 19:26 Répondre à ce commentaire

papijo (#1854),

Aux cycles de Milankovitch, un taux de CO2 beaucoup plus élevé qu’aujourd’hui et à un soleil moins puissant. En tout cas aucune comparaison possible avec ce qui se passe aujourd’hui surtout qu’on connait le coupable.

1857.  the fritz | 16/03/2021 @ 19:27 Répondre à ce commentaire

Daniel (#1855),

La séquestration du CO2 revient ainsi à «une centaine d’euros la tonne tout compris» – encore loin des prix actuels du marché du carbone (autour de 42 euros/t), pourtant au plus haut de leur histoire.

Cela meriterait des explications

1858.  amike | 16/03/2021 @ 19:43 Répondre à ce commentaire

papijo (#1854), Pourquoi méga réchauffement ? C’est plutot le refroidissement qui s’est produit depuis qu’il faudrait souligner.
C’est la même histoire (rapportée ici récemment) que la découverte de restes de plantes dans l’Antarctique sadsmile d’il y a des dizaines de millions d’années sur une bordure du continent qui s’est alors depuis déplacé vers le pole !

1859.  papijo | 16/03/2021 @ 22:21 Répondre à ce commentaire

amike (#1858),
Justement non, ce n’est pas la même chose. Il s’agit ici d’une période « courte » au sens géologique de l’ordre au grand maximum d’un million d’années. Même si le Groënland s’est déplacé « à toute vitesse », il s’agira environ de 0.1 m/an, soit sur la période moins d’une centaine de kilomètres. Que le site soit à 1200 ou 1300 km du pôle ne change pas fondamentalement la « performance ».
Evidemment pour eauchere le soleil formé il y a 4570 millions d’années aurait subitement pu changer d’allure à l’âge de 4569 millions d’années (mais comme le dit le GIEC serait depuis parfaitement stable et bien incapable d’augmenter la puissance fournie de plus de 0.1 W/m² sur un total de 340 W/m² !), ou bien les oscillations de Milankovitch qui font osciller le climat de « glaciaire » à « interglaciaire » auraient décidé d’inventer un troisième état « poêle à frire » ! Laissons le à ses élucubrations !

1860.  Cdt e.r. Michel | 17/03/2021 @ 4:41 Répondre à ce commentaire

papijo (#1859),
Merci de ne plus citer les noms de T***, ça les attire comme des mouches.
En l’absence de l’Administrateur, il nous faut faire la police nous-mêmes.
Ne laissons donc pas passer les commentaires discourtois.

1861.  Daniel | 17/03/2021 @ 8:37 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1857),
Ce qui veut dire que pour que les sociétés qui se lancent dans la séquestration gagnent de l’argent il faut fixer un prix supérieur a 100 € la tonne émise

1862.  the fritz | 17/03/2021 @ 9:41 Répondre à ce commentaire

Merci ; que deviennent actuellement ces 42 euros la tonne ?

1863.  Daniel | 17/03/2021 @ 11:02 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1862),
Ils attendent une reprise forte de l’économie mondiale pour rebondir a la hausse…

1864.  Murps | 17/03/2021 @ 11:42 Répondre à ce commentaire

Daniel (#1861), payer pour séquestrer du carbone. On aura tout vu.
2000 ans de progrès technique, sociologiques, politiques et humains, tout ça pour aboutir à la « séquestration du carbone ».
Absurde, hors de prix, totalement inutile et inopérant.
Pourquoi pas satelliser les boues des stations d’épuration aux points de Lagrange tant qu’on y est ? ou les envoyer vers le soleil ?
dash
Même la pyramide Khéops est plus utile au égyptiens modernes.

1865.  Daniel | 17/03/2021 @ 11:58 Répondre à ce commentaire

L’Assemblée nationale adopte la réforme constitutionnelle sur l’environnement
Par 391 voix pour, les députés de l’Assemblée nationale ont adopté ce 16 mars le projet loi «complétant l’article 1er de la Constitution et relatif à la préservation de l’environnement». Constitué d’un seul article, le texte prévoit d’inscrire à l’article premier de la constitution que la République «garantit la préservation de l’environnement et de la diversité biologique et lutte contre le dérèglement climatique». Si le texte obtient ensuite un vote conforme du Sénat, il pourrait faire l’objet d’un référendum, comme promis par le président de la République. Ni «superfétatoire», ni «antiparlementaire», la loi est un «exercice historique par lequel la démocratie délibérative redonne des couleurs à notre démocratie parlementaires», s’est ému Jacques Krabal (LREM, Aisne), au nom de la majorité. L’ensemble des 510 amendements déposés par l’opposition comme par la majorité sur ce texte ont tous été rejetés, retirés, ou jugés irrecevables. Julien Aubert (LR, Vaucluse) a de son côté taxé le garde des Sceaux et le gouvernement «de faux écologistes», soulignant que la limitation des émissions de gaz à effet de serre ne figure pas précisément dans le texte.
Source Agrafil du 17 mars

1866.  Daniel | 17/03/2021 @ 12:01 Répondre à ce commentaire

Artificialisation : vers une territorialisation des objectifs (PJL Climat)
À l’occasion de l’examen du projet de loi climat le 15 mars, les députés de la commission spéciale ont adopté, avec le soutien de la ministre Emmanuelle Wargon, plusieurs amendements prévoyant une adaptation locale et différenciée des objectifs régionaux en matière d’artificialisation. Alors que le texte déposé par le gouvernement prévoit de diviser par deux l’artificialisation dix ans après promulgation, et d’atteindre le zéro artificialisation nette en 2050 au niveau de chaque région, celles-ci pourraient alors déterminer des objectifs différents à l’échelle des départements ou des communautés de communes pour atteindre l’objectif de manière globale. «Il faut prendre en compte les efforts déjà fait», a acquiescé la ministre déléguée au logement Emmanuelle Wargon, soulignant que cette marge de manœuvre pourrait être également envisagée à l’échelle des communautés de communes. «Je ne suis pas hostile à ce que nous fassions la même chose à l’échelle des Scot, sous réserve de trouver une rédaction satisfaisante», a indiqué la ministre aux députés. L’État, a-t-elle précisé, exercera un contrôle sur cette territorialisation via les documents d’urbanisme.
Source Agrafil du 17 mars

1867.  jdrien | 17/03/2021 @ 12:26 Répondre à ce commentaire

artificialisation (sur le site ecologie.gouv.fr:

En France comme dans d’autres pays, du fait de l’étalement de notre urbanisation et de nos infrastructures, l’artificialisation des sols augmente. Ce phénomène consiste à transformer un sol naturel, agricole ou forestier, par des opérations d’aménagement pouvant entraîner une imperméabilisation partielle ou totale, afin de les affecter notamment à des fonctions urbaines ou de transport (habitat, activités, commerces, infrastructures, équipements publics…).

si je comprends bien, les éoliennes et les fermes solaires sont visées par ce texte smile

1868.  the fritz | 17/03/2021 @ 13:02 Répondre à ce commentaire

Daniel (#1863),
donc si l’économie repart les fossoyeurs de CO2 seront suffisamment payés et ont brulera du CO2 pour enterrer du CO2 alors que si on le laissait dans l’atmosphère il favoriserait le développement de la biosphère et sa diversité à condition de ne pas planter du colza , du mais ou des palmiers pour faire du biodiesel

1869.  Daniel | 17/03/2021 @ 17:55 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1868),
L’économie circulaire n’est pas au point dans cette histoire
Mais bon les actionnaires de Total devraient y trouver leur compte…

1870.  the fritz | 17/03/2021 @ 18:33 Répondre à ce commentaire

Daniel (#1869), C’est vrai que mes actions remontent yes ; mais on n’a pas encore retrouvé 2018; mais cela ne va
pas tarder , même si Pouyané investit dans les éoliennes boast

1871.  amike | 17/03/2021 @ 20:23 Répondre à ce commentaire

papijo (#1859),

« Justement non, ce n’est pas la même chose [que l’Antarctique] »

Par la meme histoire, je veux dire qu’on néglige le contexte d’époque pour appréhender un problème. En l’occurrence, pour le Groenland, on considère qu’une période chaude est l’exception en se basant sur la situation glaciale actuelle, alors qu’il y a 1mya, ce n’était pas forcément le cas ! D’ou ma question …
Pas besoin de méga réchauffement, ou à l’inverse dans le cas de Réchauffistes, de se justifier d’un catastrophique brutal changement climatique quand les conditions d’alors seraient naturellement plus chaudes qu’actuellement.

Un article sur WUWT donne 2 arguments pour un climat plus favorable :
1: la géographie du Gr a considérablement pu se refroidir, pas seulement en s’approchant du pole, mais en prenant du relief …
2: le rythme glaciation \ déglaciation est passé depuis 1Mya d’un intervalle de 40milles ans à 100milles froid \ 20 milles « chaud ».

« So, a 40/40 cycle 1 mya would have meant much less icecap on Greenland, much more melting, and thus plants during at least part of the non-ice intervals. NOT NOW, with the new asymmetric 100/20 ice cap cycle. » — WUWT: A bit more complicated

1872.  Daniel | 19/03/2021 @ 8:26 Répondre à ce commentaire

Loi Climat: les députés votent le nouveau délit d’«écocide»
Mesure phare du projet de loi «Climat et résilience» examiné en commission spéciale, cette mesure va à l’encontre de la Convention citoyenne pour le climat, qui lui préférait la notion de «crime».
https://www.lefigaro.fr/actualite-france/loi-climat-les-deputes-votent-le-nouveau-delit-d-ecocide-20210319

1873.  micfa | 19/03/2021 @ 18:56 Répondre à ce commentaire

J’ai commis un délit d’écocide à midi. J’ai mangé une choucroute avec de la bière qui émettait du CO2 et c’était prémédité. sad

1874.  Murps | 19/03/2021 @ 23:02 Répondre à ce commentaire

micfa (#1873), c’est avec des gens comme vous que le climat se dégrade. Vous être totalement irresponsable, Monsieur.
Ceci dit, une blonde légère passe bien avec la choucroute.

1875.  the fritz | 20/03/2021 @ 9:47 Répondre à ce commentaire

micfa (#1873), Murps (#1874),
En plus la choucroute c’est du choux et cela fait péter ……du méthane , un gaz à effet de serre 1000 fois plus efficace que le CO2

1876.  amike | 20/03/2021 @ 10:50 Répondre à ce commentaire

On l’a pensé, il l’a écrit smile

1877.  the fritz | 20/03/2021 @ 10:55 Répondre à ce commentaire

amike (#1876), rofl

1878.  scaletrans | 20/03/2021 @ 11:02 Répondre à ce commentaire

Murps (#1874),
Pour aller avec la choucroute, j’ai un faible pour le Sylvaner.

1879.  micfa | 20/03/2021 @ 11:58 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1875),
Je confirme et comme il a fallu aérer en ouvrant les fenêtres, ma chaudière à fioul a tourné davantage, et pour aggraver mon cas j’ai sorti la voiture diesel pour aller acheter cette p. de choucroute. Bref je reconnais avoir accumulé les émissions de GES. Mais je sais que sur ce site il n’y a pas de collabos verts pour me dénoncer à la convention citoyenne. smile

1880.  Michel Le Rouméliote | 20/03/2021 @ 12:52 Répondre à ce commentaire

micfa (#1879), Vous oubliez les kiwis du dessert venus par avion de Nouvelle-Zélande… L’écocide à coups de GES se précise. Mais l’enquête ne fait que commencer…

1881.  the fritz | 20/03/2021 @ 13:59 Répondre à ce commentaire

micfa (#1879),
Comme je suis écolo et que mon jardin est envahi de topinambour, que mes patates du jardin c’est fini, on a mangé des topinambour; je ne vous dis pas ma contribution au RCA dans la soirée ; mais comme les gelées se poursuivent même en ce début de printemps je vais peut-être recevoir un cadeau: passer la nuit dans la chambre des amis puisqu’on est encore confinis

Manger des topinambours sans péter, c’est possible

http://amaparis19.over-blog.co.....82239.html

1882.  Bernnard | 20/03/2021 @ 14:22 Répondre à ce commentaire

the fritz (#1881),
Il faut récupérer les émissions des flatulences dans un réservoir. Le méthane est un bon combustible 😉😁
Au moins on contribue à la préservation des énergies fossiles à défaut d’éviter d’émettre des GES.

1883.  Murps | 20/03/2021 @ 22:11 Répondre à ce commentaire

Chers amis, nous sommes dans le « fil info sceptique », cette discussion passionnante sur la choucroute et son accompagnement liquide aurait clairement sa place au fil bistrot…
laugh

1884.  micfa | 21/03/2021 @ 11:25 Répondre à ce commentaire

Murps (#1883),
C’est vrai mais les bistrots sont fermés. laugh

1885.  Hug | 21/03/2021 @ 18:20 Répondre à ce commentaire

Ca y est, la Nina produit son effet en Australie :
https://www.france24.com/fr/asie-pacifique/20210321-australie-inondations-record-dans-l-est-sydney-s-attend-au-pire

1886.  Murps | 21/03/2021 @ 23:16 Répondre à ce commentaire

Je ne sais pas si c’est la Nina, mais la glace antarctique monte fort pour un début d’hiver austral.
https://nsidc.org/arcticseaicenews/charctic-interactive-sea-ice-graph/

1887.  papijo | 22/03/2021 @ 14:39 Répondre à ce commentaire

Murps (#1886),
La quantité de neige de l’hémisphère Nord est pas mal non plus (près de 3 écarts type au-dessus de la moyenne 1998-2011 !), et c’était déjà pratiquement la même chose l’an dernier !
(Lien: globalcryospherewatch.org).
Pas étonnant qu’il fasse froid en mars quand il faut faire fondre tout ça !

1888.  Bernnard | 22/03/2021 @ 16:08 Répondre à ce commentaire

papijo (#1887),
La formation de glace de mer demande un niveau de température intérieur à O°C et cette limite s’abaisse avec l’augmentation de la salinité de l’eau (qui augmente généralement quand on s’éloigne d’un continent ( c’est probablement le cas de l’antarctique)
. La neige apparaît quant à elle dès 0 ° C dans l’atmosphère ou sur un sol froid et évidemment elle se dépose aussi sur la banquise arctique ou antarctique. Le suivi de l’étendue neigeuse ou de la banquise entre les deux pôles doivent tenir compte de cette réalité. Il semble que cet hiver l’extend de l’Arctique n’a pas atteint des records. https://nsidc.org/arcticseaicenews/charctic-interactive-sea-ice-graph/

1889.  eauchere | 22/03/2021 @ 18:10 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#1888),

Quand on compare avec 1979, on voit nettement la baisse qu’a subie la banquise arctique.

1890.  Hug | 22/03/2021 @ 18:57 Répondre à ce commentaire

eauchere (#1889),
Oui, mais il semble bien que le début des mesures satellites en 1979 coïncide avec une extension maximale de la banquise arctique, laquelle n’a pas toujours été aussi étendue avant cette date. Ca varie de manière cyclique, voir cet article de blog :
https://realclimatescience.com/arctic-sea-ice-unchanged-from-60-years-ago/
Il semble aussi que la banquise se soit à peu près stabilisée depuis une dizaine d’années. On est probablement en fin de phase chaude de l’AMO et il est probable que la banquise se remette à progresser d’ici la fin de la décennie avec le passage progressif en phase froide de l’AMO.

1891.  Cdt e.r. Michel | 22/03/2021 @ 19:05 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#1888),

La formation de glace de mer demande un niveau de température intérieur à O°C …

Lire : La formation de glace de mer demande un niveau de température inférieur à 0 °C

Notez bien, qu’en bonne typographie, pour les températures on écrit 0 °C, 32 °F, mais 273,15 K, où les espaces entre les nombres et les unités sont des espaces insécables. Cette règle ne s’applique pas pour les coordonnées géographiques. On écrira donc 50° 39′ nord, 5° 31′ est pour la commune.d’ANS, où je suis domicilié depuis 50 ans.

Toujours pas de nouvelles de Nicias ?

1892.  eauchere | 22/03/2021 @ 19:32 Répondre à ce commentaire

Hug (#1890),

Et la terre est plate, bien sur.

1893.  Daniel | 22/03/2021 @ 19:34 Répondre à ce commentaire

En Croatie, une fosse commune du Néolithique abritait les victimes d’un carnage inouï

Malgré son caractère macabre, l’étude de ces tueries néolithiques est devenue un vrai sujet d’étude doublé d’une énigme scientifique. Quel rôle faut-il attribuer aux changements climatiques ? Ces crises furent-elles d’abord économiques ou démographiques ? «C’est un sujet très sous-étudié, affirmé Mario Novak dans un entretien à Ars Technica.

dash
https://www.lefigaro.fr/culture/en-croatie-une-fosse-commune-du-neolithique-abritait-les-victimes-d-un-carnage-inoui-20210322

1894.  the fritz | 22/03/2021 @ 20:17 Répondre à ce commentaire

Daniel (#1893),
reste le facteur conjugué de «conditions climatiques défavorables associées à une très forte croissance démographique»,

1895.  the fritz | 22/03/2021 @ 20:21 Répondre à ce commentaire

Daniel (#1893),

reste le facteur conjugué de «conditions climatiques défavorables associées à une très forte croissance démographique»,

En fait c’est de la broutille à côté de la pandémie fabriquée à Wuhan et le RCA actuel laugh

1896.  papijo | 22/03/2021 @ 21:08 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#1888),
Les Finnois s’inquiètent des quantités de neige tombées qu’ils ont accumulé dans des « décharges » autour d’Helsinki et qui pourraient ne pas fondre entièrement cet été !
Lien: helsinkitimes.fi (traduction) – Article signalé par WUWT

1897.  Cdt e.r. Michel | 22/03/2021 @ 21:09 Répondre à ce commentaire

L’amuseur public est de retour. C’est fou ce qu’on s’ennuyait sans lui.

1898.  Bernnard | 23/03/2021 @ 0:21 Répondre à ce commentaire

Cdt e.r. Michel (#1891),
Merci de ces précisions.
Je n’ai aucune nouvelle de Nicias

1899.  Demokratia | 23/03/2021 @ 3:17 Répondre à ce commentaire

Daniel (#1893),
Je trouve que ces « chercheurs » « scientifiques », sont d’une pauvreté d’imagination. On trouve un « massacre » de l’époque du néolithique et l’explication : ce doit être le réchauffement climatique. Demain, en voyant le même phénomène, ils l’expliqueronts par une pandémie. Hier, il l’aurait expliqué par la famine due à une trop forte croissance démographique ou par un excès de pollution.
C’est bizarre, il me semblait qu’en ces époques sauvages, il y avait pafois des conflits qui aboutissaient par le massacre d’un village, d’une tribut….. comme l’histoire à pu en rapporter de très nombreux cas par la suite. Mais visiblement le rasoir d’Occam est trop simple à appliquer….
Et l’adage « dans le doute, abstiens toi » n’est plus de mise : il « faut » trouver une explication. Sans doute la crainte que sans explication trouvée, on perde son statut de « chercheur »….

1900.  Daniel | 23/03/2021 @ 7:13 Répondre à ce commentaire

Demokratia (#1899),
Les mots clés « changements climatiques » sont magiques pour espérer une reprise de la publication par la presse « scientifique » et recevoir un financement pour de nouvelles études.