Bilan de l’été 2019

Un bilan, Météo France le fait, alors pourquoi pas nous. Avec un peu de contexte historique, on peut parler de climat sur un sujet météo.

Par Anecdote

C’est la fin de l’été, donc l’occasion de dresser un bref bilan météo de ces derniers mois.

Encore un été remarquablement chaud, sec et ensoleillé en France (après ceux de 2018 et 2017), avec 2 semaines de pics de chaleur extrêmes particulièrement notables et intéressants (fin juin et fin juillet). Des épisodes de ce genre sont cohérents dans un contexte climatique chaud, mais l’Europe occidentale est particulièrement concernée ces dernières années (en y incluant aussi 2015).

C’est probablement la loi des séries qui se manifeste ici, car des régions de l’hémisphère nord n’ont pas connu un été chaud, au contraire. Par exemple la partie européenne de la Russie a connu un été pourri (fraîcheur et succession de passages pluvieux), ou encore le centre de l’Amérique du nord. Notons aussi l’hiver relativement froid à l’échelle de tout l’hémisphère sud, qui fait moins parler de lui mais qui a autant d’importance que l’hémisphère nord. Au final, un indicateur de température mondiale pas très spectaculaire cet été, avec un excédent modéré et inférieur à celui de l’année dernière.

Lire la suite

Propagation des erreurs et fiabilité des projections de la température globale de l’air, Mark II.

Source 

Il s’agit d’un article récent paru sur WUWT et signalé sur le fil de la discussion sur l’effet de serre par JC. Merci à lui

Merci au Cdt Michel e.r. pour la traduction.

Merci à Scaletrans pour la vérification.

Message de Pat Frank

Les lecteurs de Watts Up With That sauront depuis Mark I que depuis six ans j’essaie de publier un manuscrit avec le titre de ce billet. Eh bien, il a passé l’examen par les pairs et est maintenant publié chez Frontiers in Earth Science : Atmospheric Science. L’article démontre que les modèles climatiques n’ont aucune valeur prédictive.

Avant d’aller plus loin, je remercie chaleureusement Anthony Watts d’avoir donné une voix à la pensée indépendante. Tant de gens ont cherché à la supprimer (des négationnistes de la liberté ?). Ce qu’il nous offre (et à l’Amérique) est inestimable. Et à Charles le modérateur, ma gratitude éternelle pour l’avoir rendu possible.

Lire la suite

Comment les médias contribuent à détruire le débat sur le climat

Par Roy W. Spencer, Ph. D.

Source

Merci au Cdt Michel e.r. et à Hug pour la traduction à partir du site de Roy Spencer.

Un vieux mantra de l’industrie de l’information est, « si ça saigne, ça mène ». Si quelqu’un a été assassiné, c’est une nouvelle. Le fait que pratiquement personne ne soit assassiné n’est pas une nouvelle. Cela, en soi, devrait vous dire qu’on ne peut pas compter sur les médias grand public comme source impartiale d’information sur les changements climatiques.

Il y a maintenant beaucoup d’experts climatiques autoproclamés. Ils n’ont pas besoin d’un diplôme en physique ou en sciences atmosphériques. En ce qui concerne les titres de compétences, ils n’ont qu’à s’en soucier et à dire aux autres qu’ils s’en soucient. Ils croient que la Terre est assassinée par des humains et veulent que les médias passent le mot.

Lire la suite

Vague de froid : du jamais vu en France

330px-Sommet-Mont-Blanc-2007

La France en aout 2007, source wikipedia.

Bon, à vrai dire, du jamais vu sur les thermomètres de Météo France, et en moyenne. Ce n’est pas comme si il y avait quelque chose de spécial à voir ou ressentir dans un pays globalement tempéré comme la France. Reste que mon titre n’est pas faux.

Matinée de mai la plus froide depuis 40 ans

07/05/2019Retour sur la matinée de ce lundi 6 mai 2019, particulièrement fraiche à l’échelle nationale après le retour du froid le week-end dernier.

C’est MF qui le dit, enfin presque :
Lire la suite